Il y a quelques dizaines d’années , Sarah Toumi, jeune femme franco-tunisienne, vivant en France, très engagée dans l’associatif et l’écologie...Inquiète du manque d'eau et de la désertification dans le village de son père Bir Salah, elle a l’idée lumineuse de planter des Acacias dans cette région.

Elle s'est dirigée vers la Direction régionale de l’Agriculture pour contacter l'un des responsables, qui lui rit au nez « Vous voulez planter dans le désert ? Rentrez en France pour finir vos études ! »

Ce malencontreux épisode lui a donné une volonté de fer pour persévérer et continuer son combat. Elle crée sa start-up sociale « Acacias for all » pour accompagner les agriculteurs, à qui elle octroie le joli nom d’"Ambassadeurs". En effet, "Acacias for all" a pour mission de concevoir des produits bons pour la planète et la santé.

Sarah aide des coopératives de femmes rurales à produire des thés, miels, huiles d’olive, des fruits secs, dattes et poudres de Moringa de qualité, 100% made in Tunisia. Cette jeune enthousiaste a su profiter des réseaux sociaux pour communiquer et faire connaître son entreprise sociale, les produits des femmes rurales et pour faire découvrir la plante de "Moringa" et ses bienfaits aux Tunisiens.

Après tout cet effort, la reconnaissance est venue de "Forbes" qui la nomme parmi les 30 entrepreneurs sociaux de moins de 30 ans dans le monde. Sarah ne s’arrête pas là : elle crée « Dream in Tunisia » avec un seul but en tête: planter 1 million d’arbres en Tunisie.

Oui ! Elle rêve de planter 1 million d’arbres en Tunisie et de transformer les défis des zones rurales en opportunités durables à travers ses 4 programmes :

- Acacias for All (accompagner les agriculteurs sur le chemin de l'adaptation climatique
- Fortin de la Connaissance (incuber des idées innovantes créatrices d'opportunités pour les zones rurales)
- Les artisanes de Bir Salah (accompagner les artisanes vers l'émancipation économique)
- Tunisie Climat (identifier les solutions durables qui existent en Tunisie et les aider à se répliquer pour favoriser l'adaptation climatique)

 

Une seconde reconnaissance arrive de l’étranger, La France la nomme membre du Conseil Présidentiel pour l’Afrique. Elle fait même une tournée africaine avec le Président français. Son audace et sa vivacité d’esprit lui suggèrent de faire goûter des produits des coopératives de Bir Salah au Président et son équipe à l’Élysée. 

Après plusieurs prix à l’international, elle continue sur sa lancée pour défendre l’environnement et les femmes rurales tunisiennes. Et elle compte bien planter le million d’arbres avec l’aide des Tunisiens écocitoyens et responsables.

-AJK-