Tunisie : Inauguration de l'exposition de Virgile au Musée italien Palazzo Te :

Une mosaïque du Musée national du Bardo fait figure de vedette à l'exposition sur le célèbre poète Virgile inaugurée, samedi soir, au Musée Palazzo Te, à Mantoue, près de Milan et ce, à l'occasion du 150ème anniversaire de l'unité italienne.

Cette mosaïque de 1,38 m de haut et 1,40 m de large représentant Virgile en train de lire l'Enéide devant Auguste, suscite la curiosité et l'émerveillement du public venu en grand nombre à l'exposition.

Dans cette œuvre, le poète romain apparaît vêtu d'une ample toge blanche décorée de broderie et entouré de muses avec à la main un parchemin où sont écrits des extraits de l'Enéide, plus précisément le huitième vers dont "muse rappelle moi les causes, dis mois pour quelles atteintes à ces droits sacrés...".

Empruntée au musée national du Bardo par le Musée Palazzo Te, la mosaïque a été transportée de Tunis vers l'Italie par voie diplomatique munie d'une fiche d'identification et de transfert délivrée par l'Institut National du patrimoine et d'une police d'assurance d'une valeur de 4 millions d'Euro.

L'exposition comporte, également, des tableaux de peinture représentant Virgile entouré de ses deux muses, des fresques, oeuvre de Giulio Romano, l'architecte du Palazzo Te, une représentation de Dante et Virgile et des manuscrits datant du 16ème siècle comportant les oeuvres de Virgile (l'Enéide, l'histoire de Rome).

Ont pris part à la cérémonie inaugurale du côté tunisien, MM.  Ezzeddine Bach Chaouch, ministre de la Culture, Ahmed Ferjaoui, directeur de l'Institut national du patrimoine (INP), Tahar Ghalia, directeur du Musée national du Bardo et Mohamed Badi Bidouh, conservateur et conseiller du patrimoine auprès de l'institut, ainsi que le Consul général de Tunisie à Milan.

Du côté italien, M. Mario Mantovani, sous-secrétaire d'Etat chargé du développement économique, ainsi que des personnalités locales telles que MM. Nicola Sodano, Maire de Mantoue, Angelo Crespi, président du centre d'art et de la culture chargé du Musée Palazzo Te et Farinelli, curateur de l'exposition, ainsi que des sénateurs italiens et des personnalités du monde de la culture et des arts.

La Tunisienne Afef Jenifene vivant à Milan depuis quelques années, très célèbre dans le monde de la mode et engagée dans des actions humanitaires en faveur des enfants malades a, également, assisté à la cérémonie d'inauguration.

Prenant la parole, M. Bach Chaouch a indiqué que l'Enéide de Virgile, poésie et récit épique considéré comme chef d'œuvre de la littérature mondiale exalte l'empire fondé par Auguste et prône les idées de la paix et de la concorde entre les peuples.

Dans un passage du chant 4 de son oeuvre, Virgile explique comment un peuple peut construire une ville extraordinaire et nous fait une description de Carthage pendant quelle se construisait, a-t-il dit. Le ministre de la Culture a affirmé qu'il ne fallait pas retenir de l'histoire seulement la guerre, car il y a, dans l'histoire, des oeuvres de paix et de concorde dont il faut s'inspirer.

"Virgile revient dans sa ville natale et adresse, aussi, un message porteur de paix, a ajouté M. Bach Chaouch, c'est le message que veut transmettre aussi le gouvernement provisoire au peuple tunisien, afin qu'il exerce, le 23 octobre prochain, son droit au vote, son droit à l'exercice de la liberté pour jeter les fondements d'une nouvelle Tunisie, une Tunisie nouvelle, démocratique, libre et prospère.

Il a souligné que la Tunisie qui, à l'époque de Carthage, portait le nom de Concordia, n'aura de relations qu'avec les pays qui oeuvrent à conserver et à promouvoir les principes de l'unité et de la paix.

De son côté, Mario Mantovani, sous secrétaire d'Etat chargé du développement et de l'économie, s'est félicité de ce vent de démocratie qui a "soufflé dans les pays de l'Afrique du Nord", indiquant que, grâce à cette mosaïque, nous avons réussi à avoir un échange culturel intéressant avec la Tunisie. Le maire de Mantoue s'est déclaré très ému par la présence de la délégation tunisienne qui a manifesté une grande sensibilité à cette exposition.

Il a indiqué que le but de cette exposition était de donner une visibilité nationale et internationale à cette exposition d'autant que Virgile est un phare lumineux de la ville de Mantoue.

A noter que la mosaïque de Virgile a été retrouvée, en 1896, sur le site de l'ancienne Hadrumète / Sousse. Elle constitue, à l'heure actuelle, le portrait de Virgile le plus ancien et le plus proche de la réalité.

TAP

Pin it

Suivez nous sur Instagram

Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES