Le malouf tunisien

La musique tunisienne porte l’empreinte locale (les berbères) mélangée aux influences des différents envahisseurs ou immigrants (puniques, vandales, romains, turcs, andalous, français, italiens, russes).

La Tunisie est réputée pou son style unique de musique, le malouf (« fidele à la tradition »).

Le malouf est un type particulier de la musique arabo-andalouse, amené en Tunisie par l’illustre musicien Ziryab, le fondateur de la première école andalouse de musique à Cordoue.

Le malouf a subsisté jusqu’aujourd’hui grâce à une grande initiative de lettrés, de musiciens et de mécènes : la fondation en 1934 d’une institution réputée dans le monde arabe : La Rachidia.

La Rachidia ne tarde pas à ressembler une élite de musiciens et de poètes érudits : Khemais Tarnane, Mohamed Triki, Saliha, Ali Riahi, Hedi Jouiri, Sadok Thraya.

La musique tunisienne est une musique qui vit, chargée de sentiments, une musique qui lie les gens en les accompagnant dans touts les événements importants de la vie.

Parmi les interprètes les plus représentatifs : Zied Gharsa, Latifa Arfaoui, Lotfi Bouchnaq, Amina Fakhet, Soufia Sadok, Sonia M’barek, Saber Rbai.

Mais la continuation de cette longue tradition ne sera pas possible sans l’apport de nouvelles générations d’interprètes qui continuent d’enrichir le répertoire national.

Sur un autre plan on distingue de nombreux artistes, brillants instrumentistes solistes : Ali Sriti, Ahmed Kalai, Mohamed Zinelabidine, Anouar Brahem.

Des instruments qui se distinguent de la musique tunisienne on remarque :

L’oud – un instrument à cordes pincées, très ancien (il trouve son berceau en Babylonie, environ 600 av.J.Ch). L’oud est l’instrument soliste de la musique arabe par excellence. Avec des innovateurs  comme Anouar Brahem ou Dhafer Youssef, l’oud, « le roi des instruments » a fait son début remarquable dans le jazz et la musique improvisée.

La darbouka – un instrument de percussion, un tambour répandu dans toute l’Afrique du Nord, datant de 1100 av.J.Ch. Elle est traditionnellement faite en terre cuite ou céramique et recouverte d’une peau animale (chèvre ou poisson).

Le malouf est un patrimoine musical à préserver et à faire connaitre de génération en génération. Quel est votre artiste préféré ? 

Irina Gros

Pin it

Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES

banner jazz right

Rouka travel