3 raisons pour ne pas rater la 32ème édition du Festival International de Musique symphonique d’El Jem

Le Festival International de Musique symphonique d’El Jem est l’un des plus importants événements culturels en Tunisie.

D’ailleurs c’est le seul spécialisé en musique symphonique. La 32ème édition a déjà débutée le Samedi 08 juillet et prendra fin le samedi 12 août 2017.

Cette édition s’annonce spéciale, découvrez vite pourquoi !

1. Un programme riche et une sélection minutieuse

Si vous êtes fan du festival d’El Jem, vous avez certainement assisté à la première présentation de l’ouverture du festival avec l’Orchestra dell’Opera Italiana pour son Hommage à Pavarotti. Un concert qui fut un franc succès avec une salle pleine de touristes majoritairement européens mais aussi de tunisiens qui se sont déplacés spécialement pour assister à ce festival grandiose.

La représentation suivante fut celle de L’Orchestre symphonique de la Radio nationale ukrainienne qui a eu lieu le 15 juillet. Si vous avez raté l’un de ces concerts, nous vous rassurons il en reste encore d’autres aussi intéressants les uns que les autres.

Le 22 juillet: Orquestra de Camara Villa de Madrid + MAKAMET

La nuit Méditerranéenne du violon avec en première partie : ORQUESTA DE CÁMARA de la ville de Madrid avec un vaste répertoire qui va du baroque aux grandes œuvres contemporaines, avec une attention prioritaire à la musique espagnole. En deuxième partie : un concert instrumental consacré aux violonistes accompagnés par les instruments à cordes et la percussion pour interpréter les œuvres de la Turquie, d’Égypte et de la Tunisie assuré par l’association des amis de la musique « MAKAMET » avec les violonistes : l’égyptien Hassen Charara, le tunisien Naoufel ben Mehrez et le turque Baki Kemanci.

Le 24 juillet: L’artiste espagnole Maria del Mar Bonet + Amadeus Electric de Roumanie

Se produiront sur scène Maria del Mar Bonet et l’Ensemble de Musique Traditionnel de Tunis, sous la direction de Fethi Zghonda, il s’agit d’un travail de virtuosité vocale et musicale qu’on ne verra pas tous les jours mais aussi l'apparition d'un des groupes les plus originaux d'Europe "Amadeus Electric Quartet" qui nous vient de Roumanie avec de la musique du temps de Bach jusqu’à aujourd’hui, ambiance et vibration garanties !  

Le 5 août : L’Orchestre du bal de l’Opéra de Vienne

Cette orchestre revient pour la énième fois à El Jem depuis 1988, le public Tunisien la connait parfaitement et répond présent à chaque concert. Cette fois-ci, 20 morceaux de musique viennoise de la période 1840-2017 seront joués.  

Le 8 août : BACH on the BAC avec l’Orchestre Méditerranéen de Tunisie

Émotion garantie avec la pianiste classique tunisienne Sinda Elatri et la voix soufie de Mounir Troudi 

Le 12 août : L’orchestre symphonique Tunisien

L'orchestre est passé de 40 à 60 musiciens issus de différentes régions du pays ce qui lui a permis l’interprétation d’un plus large répertoire d’orchestre. Le concert aura lieu avec la participation du guitariste suisse Christoph Denoth (guitare) et l’artiste aux multiples facettes, le chanteur Gianni Bruschi.

Plus d’infos sur le programme : http://bit.ly/2vf4fwE

2. Un cadre impressionnant

Classé patrimoine mondiale par l’UNESCO depuis 1979, l’amphithéâtre romain d’El Jem abritait des combats de gladiateurs, des courses de chars et des exhibitions de bêtes sauvages. Construit au 3ème siècle, il est l’amphithéâtre romain le mieux conservé d'Afrique du Nord. Le festival fait donc revivre ce lieu historique à travers de la musique symphonique et une mise en scène magnifique.

3. Un vecteur de développement local

Ce festival fait non seulement promouvoir l’amphithéâtre mais fait aussi travailler les petits commerces de proximité comme les restaurants, les cafés, les artisans…

Maintenant il ne vous reste plus qu'a choisir le concert que vous préférez et que l'aventure sensorielle commence !

Pour plus d’information consultez le site web officiel : www.festivaleljem.tn

Pin it

Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES