Ce matin on a violé ma priorité à deux reprises : bon la première ça compte peut-être pas, puisqu'il y'avait un semblant de consentement, la deuxième par contre je me suis bel et bien fait insulté en prime.
En me vengeant sur mon expresso brûlant, j'ai fini par me brûler la langue ...
J'ai ensuite assisté à un vrai barbecue : deux taxis et un gus ont grillé un feu rouge sous un tonnerre de klaxons. "Vu le prix du mouton, je crois que je m'en ferais un ou deux moi aussi pour l'Aïd el Kébir.", me disais-je*.
Le temps de siroter mon expresso encore fumant, j'ai fait une rencontre du troisième type: à 3 heures, Batman au volant d'une américaine ... ou étais-ce Darth Vador ? Lucas ou Marvel, peu importe, les yeux de braise derrière le masque m'ont donné froid au dos.
Arrivé à destination, la radio entonnait "les valses de Vienne", pendant que je cherchais désespérément une place de parking ... et la valse a bien duré.
J'arrive donc enfin au bureau, mon expresso refroidi à la main, pour attaquer une nouvelle journée. Enfin "attaquer" c'est peut-être un grand mot: j'étais littéralement terrassé après 40 minutes d'embouteillage
J'étais là à ressasser cette idée de quitter à tout jamais la capitale quand une autre remonte des abysses de ma mémoire: "la thérapie des forums" ... une médecine très ancienne mais ayant déjà fait ses preuves.



___________________________________
* avant de rajouter. "Avec quelques bières, ça devrait très bien passer".