Bonjour tout le monde,

Je voudrais philosopher avec vous un peu sur l'institution du mariage et en particulier : pourquoi se marier ?

Cette question s'adresse essentiellement aux mecs. Dominées par leur horloges biologiques, les tic tacs fatidiques raisonnent dans les têtes des filles : tic tac, tu as 24 ans et plus que 200 ovules en stock ! tic tac tu as 30 ans et plus que 100 ovules en stock ! tic tac tu vas finir vieille fille ! tic tac tic tac !

Donc, on comprend bien l'empressement d'une femme pour se marier. Mais d'un homme ???

Un homme qui vit jusque là tranquillement, à célébrer son célibat, à noyer ses soirées dans du bon bourbon, à glander entre la télé et le café le WE, zéro responsabilités, zéro stress, .......... nom d'un petit bonhomme en bois : for f*ck sake, pourquoi vouloir se jeter dans la gueule du loup ?

Allons, citons les motifs : pour le sexe ? You gotta be kidding me. Les filles ne cessent d'aller et venir sur ton appart. c'est la solitude qui pèse ? cela justifie-t-il de supporte 24/24 la même personne pour le restant de sa vie ? L'amour ? Tu as trouvé Ze One ? Et pour Ze, on doit faire le grand saut, quitte à se casser la figure ?

Sérieusement, pourquoi ???

Ma vision est que les tunisiens ont réduit l'institution du mariage à une transaction ou plutôt une société. Nos traditions ont voulu vider le mariage de toute sa substance : normalement c'est le couronnement de l'amour : deux personnes, âmes soeurs qui ne peuvent plus se séparer, n'ont plus le choix et doivent célebrer cet amour dans la légalité et vivre ensemble. A la baise, le mariage était conçu pour "légaliser le concubinage".

Aujourd'hui qu'est ce qui se passe? C'est une société : l'homme apporte son argent, la femme apporte son corps (désolé), sa cuisine, sa contribution pour prendre soin de sa mari. L'homme est-il entrain d'acheter "une bonne" doublée d'une "partenaire sexuelle" ?

Pourquoi les traditions nous imposent de partager le même lit, de diner sur la même table, d'aller [I]ensemble[/I] aux familles et aux événements familiaux. Pourquoi cette obsession de [I]faire les choses à deux[/I] ??

Pourquoi ne pas avoir le choix : le faire ensemble [I]ou[/I] le faire chacun de son coté ? Si l'un des deux a envie d'avoir sa propre chambre, ou l'un des deux voudrait s'acheter un fast-food et le déguster devant la télé, si l'un des deux voudrait allait visiter ses parents ou assister au mariage d'un ami et que l'autre ne veut pas l'accompagner ? N'est ce pas plus rationnel que donner la liberté du choix "ensemble" ou "pas ensemble" plutôt que de s'imposer qu'une seule option : "ensemble" ?

Dans le cadre du concubinage, chacun fait les choses de son coté. Le couple jouit d'une certaine autonomie. La femme n'est pas "obligée" de s'occuper de l'homme, laver ses vêtements, lui préparer à manger, être disponible sans prétendre à la "migraine"...

Moi je me pose la question, pourquoi après le mariage, le couple ne songe pas à vivre comme des concubins (donc sans réelles obligations) plutôt que comme mari et femme ? Pourquoi [I]s'imposer[/I] certaines choses pour des raisons complètement inconnues ?

Et vous, quelle est votre vision ?? Quelle vie après le mariage préfériez vous ?