+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: la nationalité française ......

          
  1. #1
    Nouveau
    Date d'inscription
    Sep 2006
    Localisation
    Alger
    Messages
    79

    la nationalité française ......

    Bonsoir,
    Voila ma tante à un fils de nationalité française car il est né en France...
    elle est née en 1952 (l'algérie était encore française ) et puis il n'y a pas eu de libération des liens d'allégeance avec la France (recherches négatives)- article 23-4 du code civil.
    est ce qu'elle a droit à la nationalité française ??

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Oct 2005
    Localisation
    Lyon;Tunis
    Messages
    1 923
    récament ya eu probléme pour un mec francais d'origine algérienne,a qui on a enlevé la nationnalité pask soi disant lors de la libération de l'algérie ses parents n'étaient plus considérés comme francais alors qu'il doit avoir maintenant 52 ans et que tte sa vie il a vécu en france...
    je vais me renseigner et te dire.

  3. #3
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Sep 2006
    Messages
    422

    Angry voici un autre cas

    [B]Mon ami est Tunisien il est labas depuis 35ans avec femme et ses trois enfants sont ne labas ils ont tous la nationalite francaise sauf une de ses filles est rentre en Tunisie puis elle s`est marie et elle veut rejoidre ses parents en France elle ne peut pas et ne peut pas avoir la nationalite parecequ`elle a passe plus de 4 ans en Tunisie es ce la est normal ces francais veulent nous utiliser mais ils ne veulent pas nous donner nos droits comme l`histoires des harkis ils sont bon pour deffendre la france mais ils ne veulent pas leur donner leur droit [/B]

  4. #4
    Confirmé
    Date d'inscription
    Nov 2006
    Localisation
    Paris / Tunis
    Messages
    248
    Citation Envoyé par ryddeb65 Voir le message
    [B]Mon ami est Tunisien il est labas depuis 35ans avec femme et ses trois enfants sont ne labas ils ont tous la nationalite francaise sauf une de ses filles est rentre en Tunisie puis elle s`est marie et elle veut rejoidre ses parents en France elle ne peut pas et ne peut pas avoir la nationalite parecequ`elle a passe plus de 4 ans en Tunisie es ce la est normal ces francais veulent nous utiliser mais ils ne veulent pas nous donner nos droits comme l`histoires des harkis ils sont bon pour deffendre la france mais ils ne veulent pas leur donner leur droit [/B]

    alors une question : cette fi la avan de descendre a Tunis, Combien d'année as tel vecu en france ?

  5. #5
    Fidèle
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Messages
    3 070
    [B]Valls veut relancer les naturalisations avec des critères assouplis[/B]

    [COLOR=#000000][FONT=Georgia][COLOR=#6E6C6C][FONT=Arial]Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a dit jeudi à Toulouse sa volonté de relancer les naturalisations d'étrangers en revenant sur les critères d’accession à la citoyenneté française instaurés par son prédécesseur Claude Guéant et en opposant la France "terre d'accueil" à celle "qui regarde le monde avec méfiance". (c) Afp[/FONT][/COLOR][/FONT][/COLOR]
    [COLOR=#000000][FONT=Arial]TOULOUSE (AFP) - Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a souhaité jeudi relancer les naturalisations en assouplissant les critères imposés par le gouvernement précédent, préférant une vision de la France "terre d'accueil" à celle "qui regarde le monde avec méfiance".
    Il faut "redresser la courbe du nombre de naturalisations" qui ont chuté de 30% entre 2010 et 2011 à cause de "consignes de durcissement" transmises par l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, a-t-il dit lors d'une cérémonie de naturalisation à Toulouse.
    Manuel Valls, qui fut lui-même naturalisé français à 20 ans juste après l'élection de François Mitterrand, a notamment ouvert l'accès à la nationalité aux salariés précaires et aux étudiants.
    "Je refuse l'idée que seuls les détenteurs d'un CDI puissent devenir français", a-t-il dit. L'absence de contrat à durée indéterminée justifiait dernièrement près de 40% des refus.
    Le ministre a par ailleurs enterré définitivement les questionnaires à choix multiples sur l'histoire ou la culture française, prévu dans une loi entrée en vigueur le 1er juillet mais jamais appliquée. "On ne devient pas Français en répondant à un QCM!, a-t-il lancé.
    ne circulaire précisant ces nouveaux critères a été adressée jeudi aux préfets. Elle leur demande également de "prendre en compte le potentiel" des jeunes diplômés, notamment les plus brillants, et de présumer "l'assimilation" des jeunes ayant effectué une grande partie de leur scolarité en France.
    M. Valls a toutefois insisté sur la nécessaire adhésion aux valeurs de la République qu'il a exaltées: liberté, égalité, fraternité, mais aussi laïcité et solidarité. La naturalisation "doit demeurer la conclusion logique d'un parcours d'intégration réussi", a-t-il souligné.
    Pour ce faire, le ministre a envoyé une autre circulaire aux préfets précisant les modalités de la "Charte des droits et devoirs du citoyen français" que les postulants doivent signer pour avoir droit à devenir Français.
    De même, une maîtrise de la langue française correspondant à un niveau de troisième reste exigée.
    Les deux circulaires seront suivies, début 2013, d'une circulaire-cadre qui "remettra à plat tous les critères et leur condition d'appréciation", a dit M. Valls.
    "La France est une terre d'accueil. J'aime ce pays qui, un jour, a fait de moi l'un des siens", a-t-il dit, en s'en prenant vivement à la politique du précédent gouvernement qui a fait chuter le nombre des naturalisations de 116.000 en 2010 à 87.000 en 2011.
    "L'accès à la nationalité française a été entravé, empêché", a-t-il affirmé.
    Cette politique était le reflet d'une "France qui doute, qui regarde le monde avec méfiance et cède, alors, à la tentation du repli", a-t-il déclaré en fustigeant au passage le débat sur l'identité nationale qu'il refuse de rouvrir.
    La droite l'a immédiatement accusé de "brader" la nationalité.
    "La nationalité française doit se mériter (...) Vouloir la brader (...) est totalement irresponsable et dangereux", a estimé Eric Ciotti, secrétaire national de l'UMP à la sécurité.
    ."Manuel Valls veut encourager la naturalisation pour favoriser l'intégration c'est un contre-sens absolu", a renchéri le député UMP Guillaume Larrivé, spécialisé dans les questions d'immigration.
    Au Front national, Marine Le Pen s'est élevée contre une nationalité française donnée comme "des tickets de métro".

    [URL]http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20121018.AFP2451/valls-veut-relancer-les-naturalisations-avec-des-criteres-assouplis.html[/URL]



    [/FONT][/COLOR]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38