+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: [marhba.tn] Tunisie : l'annee 2012 rude épreuve pour le nouveau gouvernement statisticien economiste

          
  1. #1
    Rédacteur Marhba.tn
    Date d'inscription
    Mar 2011
    Messages
    283

    [marhba.tn] Tunisie : l'annee 2012 rude épreuve pour le nouveau gouvernement statisticien economiste

    [CENTER]http://www.marhba.com/images/stories...ie/finance.jpg[/CENTER] Une rude épreuve attend le nouveau gouvernement en 2012, année durant laquelle l’équipe gouvernementale doit s’attaquer à des chantiers conjoncturels et aussi structurels.

    [url=http://www.marhba.com/actualite-en-tunisie/economie/2186-tunisie--lannee-2012-rude-epreuve-pour-le-nouveau-gouvernement-statisticien-economiste]Pour en lire plus sur le portail...[/url]

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Messages
    3 070
    Ce sera spécialement une rude épreuve pour les ministres des finances , de l'emploi et des affaires sociales

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2011
    Localisation
    Somewhere over the rainbow
    Messages
    4 332
    Citation Envoyé par zébulon Voir le message
    Ce sera spécialement une rude épreuve pour les ministres des finances , de l'emploi et des affaires sociales
    Faux. Tu penses vraiment que ça dépend d'eux ?

    Dans les situations de crise, ce qu'il faut faire c'est augmenter les dépenses publiques, en injectant de l'argent dans le circuit économique, afin de garantir une croissance suffisante pour absorber un nombre importants de chômeurs, mais en même temps ce n'est pas une solution parce qu'avec ces nouveaux consommateurs, la demande va augmenter et l'inflation va s'imposer. Le pouvoir d'achat va diminuer et ce sera pire.

    Donc, ce n'est pas en injectant notre propre argent dans le circuit économique que le problème va se résoudre, il faut absolument que les capitaux étrangers s'installent et pour cela il faut rassurer les investisseurs et calmer les grèves.

    Sans investissements étrangers, ces trois ministères ne peuvent rien faire, crois-moi. A la limite le ministère des finances peut proposer des lois pour encourager les investissements étrangers et la banque centrale peut bouger un peu pour dévaluer le dinar.

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Messages
    3 070
    Citation Envoyé par Léo82 Voir le message
    Faux. Tu penses vraiment que ça dépend d'eux ?

    Dans les situations de crise, ce qu'il faut faire c'est augmenter les dépenses publiques, en injectant de l'argent dans le circuit économique, afin de garantir une croissance suffisante pour absorber un nombre importants de chômeurs, mais en même temps ce n'est pas une solution parce qu'avec ces nouveaux consommateurs, la demande va augmenter et l'inflation va s'imposer. Le pouvoir d'achat va diminuer et ce sera pire.

    Donc, ce n'est pas en injectant notre propre argent dans le circuit économique que le problème va se résoudre, il faut absolument que les capitaux étrangers s'installent et pour cela il faut rassurer les investisseurs et calmer les grèves.

    Sans investissements étrangers, ces trois ministères ne peuvent rien faire, crois-moi. A la limite le ministère des finances peut proposer des lois pour encourager les investissements étrangers et la banque centrale peut bouger un peu pour dévaluer le dinar.
    Quel est donc leur utilité?

  5. #5
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2011
    Localisation
    Somewhere over the rainbow
    Messages
    4 332
    Citation Envoyé par zébulon Voir le message
    Quel est donc leur utilité?
    Ils ne sont pas là pour INITIER mais pour GERER. Et lorsqu'il y a rien à gérer, on ne peut rien leur reprocher

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38