+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: The Beatles: « Nous sommes plus populaires que Jésus »

          
  1. #1
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 533

    The Beatles: « Nous sommes plus populaires que Jésus »

    The Beatles est un groupe musical britannique originaire de Liverpool. Composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, il demeure, en dépit de la séparation de ses membres en 1970, l'un des groupes de rock les plus populaires au monde. En douze ans d'existence, et seulement sept ans de carrière discographique, les Beatles ont sorti douze albums, de 1963 à 1970, et ont composé plus de 200 chansons, soit en moyenne un album tous les neuf mois, productivité particulièrement remarquable dans la période 1963-1966, où, entre les tournées incessantes et la participation à deux longs métrages, ils ont publié sept albums, treize singles et douze maxis.


    Les chansons des Beatles ont marqué les années 1960 et les générations suivantes, et leurs mélodies ont été adaptées à de nombreux genres musicaux, notamment le jazz, la salsa ou la musique classique (symphonique) et baroque. Au XXIe siècle, le groupe jouit toujours d'une grande popularité ; ses chansons sont jouées et reprises dans le monde entier. Le duo d'auteurs-compositeurs Lennon/McCartney reste célèbre comme créateur de standards qui ont fait l'objet de milliers d'adaptations dans les décennies suivantes.

    Lennon and McCartney (1965)

    Les Beatles demeurent les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde. Ce chiffre était déjà estimé par EMI dans les années 1980 à plus d'un milliard de CD, vinyles et même 78 tours en Inde vendus à travers la planète, et il a continué à augmenter jusqu'à aujourd'hui. Par ailleurs, un biographe de Paul McCartney a calculé qu'à tout moment, l'une des interprétations de la chanson Yesterday (on en dénombre plus de 3 000) était jouée par une radio quelque part dans le monde.
    « Placés à la proue» de l'évolution de la jeunesse et de la culture populaire des années 1960, leur style, leur habillement, leurs discours, leur popularité planétaire, leurs consciences sociale et politique grandissantes au fil du temps, ont étendu l'influence des Beatles bien au-delà de la musique, jusqu'aux révolutions sociales et culturelles de leur époque.

    Membres du groupe

    • John Lennon (né John Winston Lennon à Liverpool, le 9 octobre 1940, devenu John Ono Lennon lors de son mariage avec Yōko Ono en 1969, et mort à New York, le 8 décembre 1980) : auteur-compositeur, guitare rythmique, chant, piano, claviers, percussions, harmonica, basse (à l'occasion), fondateur du groupe, membre de 1957 à 1970 ;
    • Paul McCartney (né James Paul McCartney à Liverpool, le 18 juin 1942, devenu Sir James Paul McCartney par anoblissement en 1997) : auteur-compositeur, basse, chant, piano, claviers, guitares, percussions, batterie (à l'occasion), membre de 1957 à 1970 ;
    • George Harrison (né à Liverpool, le 25 février 1943, et mort à Los Angeles, le 29 novembre 2001) : auteur-compositeur, guitare solo, chant, sitar, instruments indiens variés, percussions, claviers, synthétiseur, basse (à l'occasion), membre de 1958 à 1970 ;
    • Ringo Starr (né Richard Starkey à Liverpool, le 7 juillet 1940) : batterie, percussions, chant, auteur-compositeur occasionnel, membre de 1962 à 1970.

    John Lennon a résumé les débuts du groupe ainsi : « Il était une fois trois petits garçons nommés John, George et Paul, de leur nom de baptême. Ils décidèrent de se mettre ensemble parce qu'ils étaient du genre à se mettre ensemble. Quand ils furent ensemble, ils se demandèrent pour quoi faire, après tout. Alors il leur poussa tout à coup des guitares et ils formèrent du bruit. Au début, cela n'intéressait personne. ».


    La carrière fulgurante des Fab’Four a duré huit ans, de 1962 à 1970. On compte 13 albums originaux. De 1962 à 1964, le groupe enchaîne les albums et les tournées triomphales. C’est en 1963 que débute la « Beatlesmania » qui conduit d’ailleurs le groupe à abandonner la scène pour ne se consacrer qu’aux enregistrements en studio. Leurs concerts étaient devenus des messes hystériques au cours desquelles ils ne s’entendaient plus jouer. A cette période, McCartney se réveille avec la mélodie de «Yesterday» dans la tête. Les paroles d’origine étaient «Scrambled eggs, have an omelet with some Munster cheese, put your dishes in the washbean please, so I can clean the scrambled eggs».

    La sortie de l’album «Rubber Soul», en 1965, marque un tournant important dans la carrière du groupe. La qualité sonore se fait beaucoup plus sophistiquée, les paroles des chansons deviennent plus graves et mystérieuses. John Lennon, quant à lui, laisse libre cours à son imaginaire surréaliste. A ce stade, il est nécessaire de replacer cet élan créatif dans le contexte de l’époque. Les Beatles et les
    Rolling Stones ont souvent été mis en opposition. On est « Beatles » ou on est « Stones ». Or, il apparaît que la véritable compétition, empreinte d’admiration réciproque, ne se jouait pas sur le territoire Britannique mais entre l’Angleterre et les Etats Unis, entre les Beatles et les Beach Boys. Certains ont d’ailleurs mis la grave dépression de Brian Wilson sur le dos des Fab Four. Les Stones et les Beatles ne sont pas dans la même catégorie. Jagger et sa bande sont bel et bien un groupe de blues. Les Beatles ont été un groupe de pop.



    «Sgt. Pepper’s» est le premier album conceptuel de l’histoire de la musique, un «pop opéra» dans lequel les morceaux ne sont séparés par aucun temps mort. La richesse musicale de cet album est extraordinaire. Musique indienne, orchestres philharmoniques, visions psychédéliques perçues sous l’effet de drogues s’y côtoient dans une évidente fluidité.

    Une interview de John Lennon intitulée « Comment vit un Beatle ? » par la journaliste Maureen Cleave, une proche du groupe, paraît le 4 mars 1966. Les Beatles sont alors au sommet de leur popularité mondiale, et il déclare :
    « Le christianisme disparaîtra. Il s'évaporera, décroîtra. Je n'ai pas à discuter là-dessus. J'ai raison, il sera prouvé que j'ai raison. Nous sommes plus populaires que Jesus, désormais. Je ne sais pas ce qui disparaîtra en premier, le rock 'n' roll ou le christianisme […]. »

    Entre 1967 et 1970, les Beatles sortent quelques albums majeurs. «Magical Mystery Tour», le «White album» le meilleur double album de l’histoire de la pop, «Yellow Submarine» peut être un peu plus faible que les autres, «Abbey Road», un de leurs chefs d’œuvre, mené par McCartney, et «Let It Be". Le climat très tendu mène le groupe à la séparation, en 1970.


    A noter, la carrière du groupe est indissociable de leur collaboration avec le producteur George Martin, qui fut le chef d’orchestre, l’arrangeur génial, le cinquième Beatles.

    Les rumeurs persistantes de reformation ont cessé le 8 décembre 1980, le jour où Mark Chapman a tué John Lennon, au pied du Dakota Hotel, à New York. Ringo Starr enregistre parfois quelques titres de variété. George Harrison est mort d’un cancer en 2001, après avoir mené une carrière post Beatles empreinte de compositions élégantes et raffinées. Paul McCartney continue de composer de sublimes morceaux.

    Le plus grand groupe de tous les temps a été mille fois copié, jamais égalé. Ces quatre garçons les moins dans le vent de leur époque ont su incarner subtilement la révolte, l’insouciance et la jeunesse.


    -------
    Records détenus par les Beatles

    Au cours d'une carrière discographique longue de seulement sept années, les Beatles on établi davantage de records de vente, et plus généralement de records liés à l'industrie du disque, que quiconque dans l'histoire du XXe siècle. A l'aube du XXIe siècle, au 31 décembre 1999, trente ans après sa dissolution, le groupe détenait toujours davantage de records que n'importe qui...
    Records définitifs du XXe siècle appartenant aux Beatles (toujours valable en 2008) :



    Voici une liste non exhaustive de ces records :

    Albums


    • Plus grand nombre de disques vendus estimé par EMI à plus d'un milliard, tous supports confondus à travers le monde ;
    • Plus grand nombre d'albums certifiés « platine » (plus d'un million d'exemplaires vendus) pour un artiste ou un groupe musical (treize, rien que pour les États-Unis) ;
    • Plus grand nombre d'albums certifiés « diamant » (plus de 10 millions d'exemplaires vendus). Ils sont au nombre de six : Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, l'Album Blanc, Abbey Road, The Beatles 1962-1966, The Beatles 1967-1970, et One ;
    • Plus grand nombre d'albums classés N°1 pour un groupe musical (19 aux USA, 15 au Royaume-Uni) ;
    • Plus grand nombre de semaines passées à la première place des ventes (174 au Royaume-Uni, 132 aux États-Unis) ;
    • Plus grand succès durant la première semaine de vente pour un double album, avec 855 473 exemplaires du disque Anthology 1 écoulés aux États-Unis entre le 21 et le 28 novembre 1995 ;
    • Plus rapide vente de CD de tous les temps avec 1 — 13 millions d'exemplaires achetés en quatre semaines — en 2000.

    Singles


    • Les Beatles ont obtenu plus de N°1 dans le monde que n'importe quel autre groupe musical (notamment 23 en Australie, 23 aux Pays-Bas, 22 au Canada, 21 en Norvège, 18 en Suède etc.). Ils auraient en fait pu en décrocher encore plus si leurs propres singles n'étaient pas entrés en compétition « interne ». Par exemple, le 45 tours Penny Lane/Strawberry Fields Forever fut publié en tant que « double face A » ce qui entraîna un comptage de ventes et de diffusion séparé au lieu d'être collectif ;
    • Dans les « charts » anglais et américains, John Lennon et Paul McCartney sont les auteurs les plus « couronnés » de l'histoire, avec 32 N°1 aux États-Unis pour McCartney et 26 pour Lennon (dont 23 furent écrits ensemble) ; 29 pour Lennon et 28 pour McCartney au Royaume-Uni (dont 25 en collaboration) ;
    • Durant la semaine du 4 avril 1964, les chansons des Beatles étaient aux cinq premières places du classement du Billboard aux États-Unis. Personne n'avait jamais réalisé un tel exploit avant et personne ne l'a fait depuis lors. Les chansons étaient dans l'ordre Can't Buy Me Love, Twist and Shout, She Loves You, I Want to Hold Your Hand, et Please Please Me. La semaine suivante, 11 avril 1964, 14 chansons des Beatles figuraient dans le Billboard Hot 100. Avant eux, Elvis Presley avait placé 9 titres dans ce classement, en décembre 1956 ;
    • Ils détiennent un autre record dans ce « Billboard Hot 100» : le fait d'avoir placé trois titres l'un derrière l'autre à la première place : en 1964, Can't Buy Me Love détrôna She Loves You, qui avait supplanté I Want to Hold Your Hand ;
    • La plus rapide vente de single de tous les temps est également à mettre à leur crédit : 250 000 copies d'I want to Hold Your Hand vendues en trois jours aux États-Unis, un million en deux semaines, 10 000 exemplaires écoulés par heure durant les 20 premiers jours, dans la seule ville de New York ;
    • Yesterday est la chanson la plus reprise de l'histoire de l'industrie musicale. Le Livre Guinness des records recense plus de 3 000 versions enregistrés. C'est aussi la chanson la plus diffusée de l'histoire internationale de la radio ;
    • En « précommandes », le record est de 2,1 millions pour Can't Buy Me Love (940 225 copies vendues le jour de la sortie) ;
    • Cinq singles des Beatles apparaissent dans le Top 100 des meilleures ventes de tous les temps au Royaume-Uni. Aucun autre groupe n'y figure plus qu'à deux reprises.
    • Le 13 juin 1965, c'est-à-dire avant la publication de l'album Help! et de la chanson Yesterday, Northern Songs, la maison d'édition des Beatles, révélait que 1 337 reprises de leurs chansons avaient déjà été enregistrées, soit après seulement 32 mois de carrière discographique du groupe de Liverpool.

    Prestations

    Ils ont également établi le record d'audience à la télévision (hors retransmissions sportives) avec plus de 70 millions de téléspectateurs assistant à leur prestation dans le Ed Sullivan Show sur CBS le 9 février 1964.
    En se produisant au Shea Stadium de New York le 15 août 1965, les Beatles établirent un nouveau record du monde d'assistance (environ 56 000 spectateurs) et de rentabilité. Ce fut la première fois dans l'histoire de la musique populaire qu'un groupe ou un artiste se produisit dans un stade. Ils furent aussi le premier groupe musical à jouer au Budokan de Tokyo, jusqu'ici exclusivement réservé aux arts martiaux, pour cinq performances en trois jours fin juin 1966, attirant plus de 10 000 spectateurs à chaque fois.

    -----------



    source: Lucyintheweb / Wikipedia

  2. #2

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2008
    Localisation
    Vallauris France
    Messages
    232
    « Le christianisme disparaîtra. Il s'évaporera, décroîtra. Je n'ai pas à discuter là-dessus. J'ai raison, il sera prouvé que j'ai raison. Nous sommes plus populaires que Jesus, désormais. Je ne sais pas ce qui disparaîtra en premier, le rock 'n' roll ou le christianisme […]. »
    C' est qui Jésus ?



Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20