+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion: La Femme Tunisienne, un Patrimoine National.

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488

    La Femme Tunisienne, un Patrimoine National.



    [FONT=Arial][SIZE=2][B]Jalila Hafsia :[/B] "Il y a toujours un passé derrière, les gens ne sont pas venus comme ça, il y a eu des femmes qui ont tenu des réunions … à l'époque avant l'indépendance et après, il y avait déjà un tissu social … je ne me rappelle pas du tout qu'il y a un changement quelconque par rapport à ma mère, par exemple … La Tunisie n'est pas tout à fait à l'image des autres pays … indéniablement, il n'y a aucune commune mesure entre la Tunisie et le reste du monde arabe ni de l'Afrique dans cette catégorie là (cad le statut de la femme)"

    La femme tunisienne qui a contribué à faire de la Tunisie une particularité par rapport aux autres pays arabes, elle se sent aujourd'hui menacée par des esprits restés figés pendant 23 ans d'inertie à la suite d'un pouvoir qui a exercé un despotisme politique et intellectuel.

    Ce pouvoir qui, en refoulant les libertés de penser partout dans le pays, et surtout dans les universités, et se souciant peu du niveau de l'enseignement le dégradant jusqu'à le rendre équivalent à celui qui l'exerçait, a permis le foisonnement de jeunes endoctrinés par des idéologies importées. Les promoteurs de ces idéologies, à des fins bien connues, veulent faire main basse sur la Tunisie et dénaturer son aspect social et culturel solidement tissé pendent des siècles.

    Un devoir de conscience et de mémoire envers ce pays et ceux qui l'ont bâti pour qu'il ne soit pas spolié de son patrimoine historique et culturel solidement ancré même si l'on a essayé d'en extirper une partie, ce devoir nous oblige à ne pas laisser certains malfrats et autres esprits malveillants et obscurs détruire ce qu'il en reste.
    Pour la sauvegarde de nos acquis, ce que les partis politiques ne sont pas en mesure d'assurer, les organismes à caractère associatif, culturel, artistique et autres en sont capables en allant vers les régions défavorisées et en créant une solidarité nationale dans un esprit de citoyenneté.

    Faisant partie de ce patrimoine dont certains courants idéologiques tendent à occulter, j'en cite [B]Tawhida Ben Cheikh[/B], une de notre fierté nationale:

    [B]Tawhida Ben Cheikh ([/B][SIZE=4]توحيدة بن الشيخ[/SIZE][B])[/B], née le 2 janvier 1909 à Tunis et morte le 6 décembre 2010, [COLOR=blue][B]est un médecin, pédiatre puis gynécologue tunisienne et la première femme musulmane du monde arabe à exercer ces métiers.[/B][/COLOR]

    Issue d'une famille aisée de la ville de Ras Jebel, elle fréquente le Lycée de la rue du Pacha entre 1918 et 1922 puis, en 1928, devient la première bachelière musulmane de Tunisie. Elle poursuit ses études à la faculté de médecine de Paris et en sort diplômée en 1936.

    Rentrée à Tunis, elle exerce la médecine privée car les services hospitaliers publics sont contrôlés par les autorités françaises. Après la médecine générale et la pédiatrie, elle s'oriente vers la gynécologie : elle contribue à mettre en place le planning familial tunisien au travers du service qu'elle crée à l'hôpital Charles-Nicolle en 1963 puis au travers de la clinique qu'elle ouvre en 1968 ; elle devient directrice du planning familial en 1970. Elle prend en parallèle la tête des services de maternité des hôpitaux Charles-Nicolle (1955-1964) et Aziza Othmana (1964-1977).

    Vice-présidente du Croissant rouge tunisien, elle prend la tête en 1937 de la revue féminine Leïla.
    Morte le 6 décembre 2010 à l'âge de 101 ans, elle est inhumée le lendemain après-midi. Elle est la mère de l'archéologue tunisienne Zeïneb Benzina et la nièce de l'homme politique Tahar Ben Ammar.


    [B]Source :[/B] Ghazi Riahi - un facebookeur.


    [B]Mon avis là dessus :[/B] ça se passe de commentaires, mais pas d'éloges...tout bonnement impressionnantes ces femmes et cette Tunisie. [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2] [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2] [/SIZE][/FONT]

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2010
    Localisation
    Genève
    Messages
    692
    la femme tunisienne, l'hommr tunisien...un patrimoine ....
    Faudrait juste que certaines s0'en rappellent ...

  3. #3
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Localisation
    Partout
    Messages
    7 831
    http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphot..._2822353_n.jpg


    [FONT=Comic Sans MS]Elles n'avaient pas la chance d’être [/FONT][FONT=Arial][SIZE=2][FONT=Comic Sans MS][B]Tawhida Ben Cheikh,[/B][/FONT][FONT=Comic Sans MS] mais aussi elles constituent une partie dorée de notre patrimoine et sont une fierté pour nous tous, pour toute race sur terre.

    Une pensée spéciale pour ces femmes. Je vous salue.. Je vous aime profondément.[/FONT]
    [/SIZE][/FONT]

  4. #4
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    6 623
    Toute femme tunisienne qui contribue à sa patrie, quelque soit la classe sociale, quelque soit sa place dans la société et quelque soit l'ampleur de sa contribution, à grande ou à moindre échelle, est une fierté.

  5. #5
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    9 135
    Citation Envoyé par NéCrOpHiLe Voir le message


    [FONT=Arial][SIZE=2][B]Jalila Hafsia :[/B] "Il y a toujours un passé derrière, les gens ne sont pas venus comme ça, il y a eu des femmes qui ont tenu des réunions … à l'époque avant l'indépendance et après, il y avait déjà un tissu social … je ne me rappelle pas du tout qu'il y a un changement quelconque par rapport à ma mère, par exemple … La Tunisie n'est pas tout à fait à l'image des autres pays … indéniablement, il n'y a aucune commune mesure entre la Tunisie et le reste du monde arabe ni de l'Afrique dans cette catégorie là (cad le statut de la femme)"

    La femme tunisienne qui a contribué à faire de la Tunisie une particularité par rapport aux autres pays arabes, elle se sent aujourd'hui menacée par des esprits restés figés pendant 23 ans d'inertie à la suite d'un pouvoir qui a exercé un despotisme politique et intellectuel.

    Ce pouvoir qui, en refoulant les libertés de penser partout dans le pays, et surtout dans les universités, et se souciant peu du niveau de l'enseignement le dégradant jusqu'à le rendre équivalent à celui qui l'exerçait, a permis le foisonnement de jeunes endoctrinés par des idéologies importées. Les promoteurs de ces idéologies, à des fins bien connues, veulent faire main basse sur la Tunisie et dénaturer son aspect social et culturel solidement tissé pendent des siècles.

    Un devoir de conscience et de mémoire envers ce pays et ceux qui l'ont bâti pour qu'il ne soit pas spolié de son patrimoine historique et culturel solidement ancré même si l'on a essayé d'en extirper une partie, ce devoir nous oblige à ne pas laisser certains malfrats et autres esprits malveillants et obscurs détruire ce qu'il en reste.
    Pour la sauvegarde de nos acquis, ce que les partis politiques ne sont pas en mesure d'assurer, les organismes à caractère associatif, culturel, artistique et autres en sont capables en allant vers les régions défavorisées et en créant une solidarité nationale dans un esprit de citoyenneté.

    Faisant partie de ce patrimoine dont certains courants idéologiques tendent à occulter, j'en cite [B]Tawhida Ben Cheikh[/B], une de notre fierté nationale:

    [B]Tawhida Ben Cheikh ([/B][SIZE=4]توحيدة بن الشيخ[/SIZE][B])[/B], née le 2 janvier 1909 à Tunis et morte le 6 décembre 2010, [COLOR=blue][B]est un médecin, pédiatre puis gynécologue tunisienne et la première femme musulmane du monde arabe à exercer ces métiers.[/B][/COLOR]

    Issue d'une famille aisée de la ville de Ras Jebel, elle fréquente le Lycée de la rue du Pacha entre 1918 et 1922 puis, en 1928, devient la première bachelière musulmane de Tunisie. Elle poursuit ses études à la faculté de médecine de Paris et en sort diplômée en 1936.

    Rentrée à Tunis, elle exerce la médecine privée car les services hospitaliers publics sont contrôlés par les autorités françaises. Après la médecine générale et la pédiatrie, elle s'oriente vers la gynécologie : elle contribue à mettre en place le planning familial tunisien au travers du service qu'elle crée à l'hôpital Charles-Nicolle en 1963 puis au travers de la clinique qu'elle ouvre en 1968 ; elle devient directrice du planning familial en 1970. Elle prend en parallèle la tête des services de maternité des hôpitaux Charles-Nicolle (1955-1964) et Aziza Othmana (1964-1977).

    Vice-présidente du Croissant rouge tunisien, elle prend la tête en 1937 de la revue féminine Leïla.
    Morte le 6 décembre 2010 à l'âge de 101 ans, elle est inhumée le lendemain après-midi. Elle est la mère de l'archéologue tunisienne Zeïneb Benzina et la nièce de l'homme politique Tahar Ben Ammar.


    [B]Source :[/B] Ghazi Riahi - un facebookeur.


    [B]Mon avis là dessus :[/B] ça se passe de commentaires, mais pas d'éloges...tout bonnement impressionnantes ces femmes et cette Tunisie. [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2] [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2] [/SIZE][/FONT]
    [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]

    Merci d'avoir partagé cet article et cette réflexion, Nécro.

    Cela va sans dire (mais cela va encore mieux en le disant [FONT=Arial][B]^_^[/B][/FONT]) que notre Tunisie est riche par son potentiel humain, et par ses femmes qui ont bâti ce pays et milité pour son indépendance, et par celles qui ont combattu l'ignorance ..

    Je me joins donc à vous pour adresser une pensée de reconnaissance et un grand hommage à toutes les femmes Tunisiennes courageuses qui ont implanté un peuple de bonne graine, et à toutes celles qui ont toujours mis leurs sacrifices pour le savoir en ayant la conscience du rôle primordial d’être un peuple instruit et éduqué.. le tout grâce à l'aide et volonté de l'homme Tunisien responsable, et soucieux à ce que sa femme (sa fille , sa conjointe, sa maman) ait une présence agissante...[B]!! [/B]
    Oui, l'homme Tunisien , lui qui est implicitement le descendant de Sohnoun et d'Assad ibnoul Fourat ^^... des jurisconsultes qui, chacun de son côté, ont instruit leurs filles... Et justement, cela a permis à ces dernières de devenir parmi les symboles rayonnants de la femme Arabe, celle dotée d'une personnalité, d'une culture et d'une présence, ..

    La Tunisienne et le Tunisien sont donc tous les deux descendants de grandes femmes à l'instar d'Elyssa ( fondatrice de Carthage), de la Kahina (reine berbère du Maghreb).. d'Omm Milal (éducatrice d'el Moez), et sa régente qui a veillé à la préparer à l'exercice du pouvoir , pour en faire le grand souverain qu'il était.. Sans oublier Fatima El Fehryya El Kairawaniyya (la Kairouanaise) qui a créé l'Université d'Al Karaouine à Fès au Maroc... et j'en passe..

    Bref, la femme Tunisienne a atteint et ne cessera d'atteindre au sens plein de modernité et de contemporanéité le rang d'humanité complète, un rang qui n'a pas encore été atteint par la femme dans plusieurs pays Arabes ni même occidentaux les plus avancés... parce qu'elle est le fruit d'une évolution naturelle et d'un long legs civilisationnel..grâce auquel elle n'a trouvé aucune difficulté à adhérer et à s'adapter aux fondements de la modernité d'aujourd'hui, tout en étant et à juste titre, le symbole réussi de l'authenticité et de la modernité...[/COLOR][/FONT]

    [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]Merci d'avoir lancé ce topic.

    Chauvine et fière de l'être .. ;)

    [SIZE=4][FONT=Arial]بلادي[/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]، [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]و إنْ جارت عليّ [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]، [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]عزيزة،... و أهلي [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]، [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]و إنْ ضنوْا عليّ[/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial]، [/FONT][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple][SIZE=4][FONT=Arial] كِرام ..[/FONT][B][FONT=Arial]


    [/FONT][/B][/SIZE][/COLOR][/FONT]

  6. #6
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2011
    Messages
    1 642
    Citation Envoyé par einherjar Voir le message
    Toute femme tunisienne qui contribue à sa patrie, quelque soit la classe sociale, quelque soit sa place dans la société et quelque soit l'ampleur de sa contribution, à grande ou à moindre échelle, est une fierté.
    je trouve ta phrase très juste ! je suis complétement d accord avec toi

  7. #7
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2010
    Messages
    557
    Citation Envoyé par Hostel ² Voir le message
    http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphot..._2822353_n.jpg


    [FONT=Comic Sans MS]Une pensée spéciale pour ces femmes. Je vous salue.. Je vous aime profondément.[/FONT]
    C'est très beau le respect et l'amour que vous portez aux femmes de votre pays. Vos sentiments sont nobles.

    J'espère que votre amour, à tous, pour la femme tunisienne se traduira par des actes concrets (pas juste des paroles et paroles et paroles) et des perspectives de progression dans ses droits, dans la Tunisie nouvelle. Que cette femme tunisienne soit plus que jamais libre et égale de l'homme tunisien, qu'elle ait toute sa place pleine et entière dans tout l'espace social tunisien (Et hop ! encore un effort...), qu'elle soit plus que jamais le "[FONT=Trebuchet MS][COLOR=#800080]symbole rayonnant de la femme Arabe, celle dotée d'une personnalité, d'une culture et d'une présence[/COLOR][/FONT]" Printemps. Cette femme tunisienne, libre et égale en droits, pourra alors devenir un des symboles de la Tunisie nouvelle partout dans le monde.

    Bonne journée à tous les marhbiens, et que ce symbole de la femme tunisienne vous encourage à l'[U]écoute[/U] bienveillante entre vous, à l'[U]esprit constructif[/U] et le [U]respect, en actes et paroles[/U], envers votre prochain quelque soit ses opinions et ses origines.

  8. #8
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2009
    Localisation
    Wonderland
    Messages
    3 320
    La femme tunisienne el asila mat9oulech aie jemla...jamais tesma3ha tetchaka...elle est prête a sacrifier tout ce qu'elle a pour ses enfants, pour sa famille, pour son pays...fi darha te5dem ou el barra te5dem...La femme tunisienne el asila ta3ti ou ma testanach mou9abel....talabetha 9alila ou 3ata2ha kbir.....el mra el tounsiya el asila win ibi3ou fik? nechri jhar ebhar ^^

  9. #9
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    9 135
    Citation Envoyé par rafikos Voir le message
    La femme tunisienne el asila mat9oulech aie jemla...jamais tesma3ha tetchaka...elle est prête a sacrifier tout ce qu'elle a pour ses enfants, pour sa famille, pour son pays...fi darha te5dem ou el barra te5dem..[COLOR=darkorange][B].La femme tunisienne el asila ta3ti ou ma testanach mou9abel[/B][/COLOR]....[COLOR=darkorange][B]talabetha 9alila ou 3ata2ha kbir.[/B][/COLOR]....el mra el tounsiya el asila win ibi3ou fik? nechri jhar ebhar ^^
    [FONT=Trebuchet MS]
    [/FONT] [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]W'barcha ymoutou 3ad 3alli ta3ti we mè tèkhouch .. el hendi lem9acher, quoi!
    ( Grinche pas !! [/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]J'te taquine rafikos [/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]:tong[/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS]

    [/FONT] [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]Sinon, oui c'est souvent une femme à la dévotion silencieuse .. et elle reste le sel qui relève le goût des aliments, le rempart de l'homme qui s'affaiblit et une lumière pour son pays par toutes ses bonnes actions..[/COLOR][/FONT]

  10. #10
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2009
    Localisation
    Wonderland
    Messages
    3 320
    Citation Envoyé par printemps25 Voir le message
    [FONT=Trebuchet MS]
    [/FONT] [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]W'barcha ymoutou 3ad 3alli ta3ti we mè tèkhouch .. el hendi lem9acher, quoi!
    ( Grinche pas !! [/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]J'te taquine rafikos [/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]:tong[/COLOR][/FONT][FONT=Trebuchet MS]

    [/FONT] [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]Sinon, oui c'est souvent une femme à la dévotion silencieuse .. et elle reste le sel qui relève le goût des aliments, le rempart de l'homme qui s'affaiblit et une lumière pour son pays par toutes ses bonnes actions..[/COLOR][/FONT]
    Nn mech hendi m9acher mais tu sais bien printemps a qui je pensais en écrivant ceci...^^
    El mra el tounsiya el asila hiya base el 3ayla ou el base pta3 el mojtama3 ka kol.....oui absolument hiya el rempart.....allah ghaleb la vie tetaleb tath7yet wa laken aythan tetlab ness t9ader el thath7yet hethi.....el mra el tounsiya el asila ki tal9a chkoun i9ader tath7iyetha ttha7i blech to5mem ou ta3ti blech 7seb ou hakeka yastawi el mojtama3...wa laken hayhat chkoun i9ader..

  11. #11
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    un sujet d'actualité demain soir à tunis, ttes les femmes au centre ville

    [FONT=trebuchet ms]La fête de la Femme sera, bon gré mal gré, célébrée, lundi soir à Tunis. Les organisateurs demandent à ce que le 13 août au soir soit tout en bougies, gerbes de fleurs, affiches et autres symboles. [/FONT] [HR][/HR] Parmi les organisateurs de la fête nationale de la femme (coïncidant avec la promulgation du Code du statut personnel, le 13 août 1956), qui aura lieu lundi à partir de 21 heures (une marche à partir de la Place 14 janvier vers le Palais des Congrès en passant par l’avenue Mohamed V), un collectif des femmes représentantes de la société civile, le Parti républicain, la Voie démocratique, Nida Tounes, la Commission nationale des femmes de l’Ugtt, la Coalition pour les femmes de la Tunisie, le Réseau Doustourna et plusieurs autres associations (celles des Femmes et leadership, des Femmes démocrates, d’Al Amana, de Touensa, de Sanabel, d’Al Karama, Alwan Tounes…), ainsi que l’Association tunisienne des Juristes et l’Association pour l’emploi et la citoyenneté.
    Pour avoir affiches et autocollants, les militant(e)s doivent contacter les organisateurs. Pour ceux de la Voie démocratique, il faut se présenter – une petite heure avant la marche – au siège du parti afin de récupérer affiches au logo du parti en blanc et bleu.
    Au programme après la marche, un meeting au Palais des congrès de Tunis. Il y aura la lecture du Code du statut personnel (Csp), des interventions de plusieurs personnalités (Maya Jeribi, Slaheddine Jourchi, Sana Ben Achour, et autres avocats des familles des martyres et blessés de la révolution), ainsi que de la musique avec Zine Haddad, un petit mot de la cinéaste et députée Selma Baccar. Raja Farhat présentera aussi un extrait de sa pièce ‘‘[I]Bourguiba[/I]’’, qui connaît un franc succès en Tunisie et ailleurs.
    source: [URL="http://www.kapitalis.com/fokus/62-national/11268-tunisie-le-programme-des-festivites-populaires-du-13-aout.html"]kapitalis[/URL]

  12. #12
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    Citation Envoyé par Comtesse Bathory Voir le message
    un sujet d'actualité demain soir à tunis, ttes les femmes au centre ville


    source: [URL="http://www.kapitalis.com/fokus/62-national/11268-tunisie-le-programme-des-festivites-populaires-du-13-aout.html"]kapitalis[/URL]
    [B]
    temchi nemchi !!!! (u_U) enkalmou fay zeda
    [/B]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38