+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 19

Discussion: HABIB BOURGUIBA 10 ans déjà...

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 019

    HABIB BOURGUIBA 10 ans déjà...

    [FONT="Tahoma"]Il y a dix ans Habib Bourguiba nous a quitté.

    En guise d'hommage au "PÈRE DE LA NATION" je vous propose ce lien et vous souhaite une bonne lecture.[/FONT]


    [url]http://www.saisonstunisiennes.com/personnalites_politiques/habib-bourguiba.htm[/url]



    http://www.larousse.fr/encyclopedie/...es/1310813.jpg

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Localisation
    Canada
    Messages
    1 622
    [FONT=Arial Narrow][SIZE=4][COLOR=#000000]qui a libéré son peuple du joug de la colonisation, fondé un Etat moderne et présidé pendant une trentaine d’années ......[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Messages
    4 955
    [B] Tunisie, une décennie depuis la mort de Bourguiba[/B]

    [URL="http://www.gnet.tn/temps-fort/tunisie-une-decennie-depuis-la-mort-de-bourguiba/imprimer/id-menu-325.html"]
    [/URL]

    http://www.gnet.tn/images/stories/te...%20%282%29.jpg[B]Il y a une décennie, le 06 avril 2000, Bourguiba est mort à l’âge de 97 ans. Son ombre plane toujours sur la Tunisie moderne. Père de la nation et chantre de l’indépendance, celui qu’on appelait "le combattant suprême" a laissé des marques indélébiles sur un pays, qui n’aurait pas été ce qu’il est aujourd’hui, sans la vision bourguibienne. [/B]

    Premier Président de la Tunisie post indépendance, Habib Bourguiba est un personnage controversé, et suscite des avis contrastés. Entre ses contempteurs et ses partisans, la différence de perception est large, et manifestement manichéenne. Bourguiba : on l’aime, ou on le déteste. On l’admire, ou on l’abhorre. On le sacralise, ou on le vilipende. Mais, c’est le propre de toute personnalité politique, diriez-vous. Probablement, mais notre leader défunt, considéré de son vivant, et au moment où il était aux commandes, comme l’homme du consensus, serait inversement, celui qui aurait incarné tant d’opinions antinomiques autour de sa personne. Un état de fait qui découlait de son caractère intrinsèquement ambivalent.

    Mais là où il y a une quasi-unanimité autour de l’œuvre de Bourguiba, c’est son empreinte dans la construction de la jeune République, cette Tunisie de 1956, en agissant sur deux principaux ressorts : la généralisation, voire la démocratisation de l’éducation pour vaincre un analphabétisme alors rampant, et l’émancipation de la femme, avec la promulgation du Code du Statut Personnel (CSP) qui a permis à la femme tunisienne de se libérer du joug patriarcal, et machiste. Deux leviers qui ont contribué à donner son élan à une société à l’époque indigente, faisant sortir ses citoyens des ténèbres de l’ignorance, et leur ouvrant la porte de la connaissance et du savoir.

    Louanges et gratitude ne tarissent pas à l’endroit de ce précurseur d’un projet de société fiable, fut-ce inachevé. A ce jour, on ne manque pas d’entendre des réflexions du type, "si ce n’était pas Bourguiba, la Tunisie vivrait aujourd’hui une explosion démographique" ; "si ce n’était pas lui, la femme serait encore victime de soumission à un mari polygame, et de répudiation" ; "si ce n’était pas lui, l’analphabétisme se serait incrusté, avec une plus grande ampleur, parmi les couches de la société", etc.

    Bourguiba était, par ailleurs, celui qui impressionnait tant ceux qui le côtoyaient, que ceux qui en regardaient les fameux discours. L’homme avait un grand charisme, et son regard perçant ne laissait personne placide. Ses interventions télévisées, en arabe dialectal, où se mêlaient sérieux et ironie, touchaient les cœurs et interpelaient les esprits. Son pragmatisme sur le plan international, plus précisément, avec sa politique des étapes, s’agissant du conflit israélo-arabe, aurait abouti, s’il avait été reconnu et soutenu en son temps.

    Les 30 ans de présidence de Bourguiba étaient, néanmoins, loin d’être un long fleuve tranquille. Son principal échec qui valait autant ses succès, était celui de la malheureuse expérience du collectivisme économique, voire des coopératives d’Ahmed Ben Salah qui a mené le pays au bord du précipice. Son tort majeur était celui de jeter les bases d’un système politique autocratique et monolithique, dont étaient bannis démocratie, pluralisme et liberté d’expression. L’homme qui, pourtant, se prévalait de lucidité et de clairvoyance, en a manqué terriblement sur ce registre. C’est qu’il faisait le vide autour de lui, honnissait ses détracteurs, et tournait en ridicule ses opposants. Pour lui, la vérité, incontestée et incontestable, est la sienne. Bourguiba cultivait le culte de la personnalité, et avait une outrecuidance telle qu’il ne s’empêchait pas, avec un certain naturel, de traiter ses interlocuteurs, du moins locaux, avec une condescendance, frôlant le dédain.

    Point d’orgue de son narcissisme, cette anecdote rapportée par certaines indiscrétions. Le défunt Président aurait suggéré à ce que l’un de ses arrières petits-fils soit prénommé Yahia. Ainsi, on sera tout le temps amené à prononcer "Yahia Bourguiba", entendez par là, "Vive Bourguiba", même après sa mort. [RIGHT][LEFT][SIZE=2]Source: [URL="http://www.gnet.tn"]www.gnet.tn[/URL][/SIZE][/LEFT]
    [/RIGHT]

  4. #4
    mmm
    mmm est déconnecté
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Localisation
    ..on line !
    Messages
    10 114
    Ce qui ne me plait pas c'est que à part le "petit " documentaire passer le soir du Lundi 6 avril..pas vraiment d'hommage, ? pourquoi ? est-ce qu'on craint encore le bourguibisme ?, pourquoi on hésite à lui donner ce qu'il vaut ! ? tandis que Alarabya nous passer depuis ce lundi la Fameuse série qu'elle a produit il y des années, pleines de témoignage sur toute cette période ..Alors que notre chère chaine de télé nationale, ce contente d'un petit doc timide, sortit du congélateur ..

  5. #5
    Conseiller aux Admins
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    Paris - Sousse
    Messages
    7 680
    Paix à son âme.
    Citation Envoyé par aba10810 Voir le message
    [FONT=Arial Narrow][SIZE=4][COLOR=#000000]qui a libéré son peuple du joug de la colonisation, fondé un Etat moderne et présidé pendant une trentaine d’années ......[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    L'indépendance est le fruit d'un combat qu'ont mené beaucoup de tunisiens ; ne citer que Bourguiba c'est ne pas reconnaitre leur combat. Il faut pas oublier les Abdel Aziz Thaalbi, Salah ben youssef, Farhat hached, et la liste est très longue.
    [SIZE=3][RIGHT][FONT=tahoma][COLOR=#4b0082]
    [/COLOR][/FONT][/RIGHT]
    [CENTER] ملئ السنابل تنحني بتواضع، والفارغات رؤوسهن شوامخ[/CENTER]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT][/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][RIGHT][SIZE=1][FONT=tahoma]
    [/FONT]
    [/SIZE][/RIGHT]
    [RIGHT][SIZE=1]
    [/SIZE][/RIGHT]

  6. #6
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Alah yarhmou we yeghferlou c tout.

    a mon avis il n'était qu'un opportuniste et un beau parleur, rien de plus. il a fait beaucoup de mal à la tunisie.....rabbi isemhou....

  7. #7
    Modératrice
    Date d'inscription
    Jun 2009
    Localisation
    Purgatory
    Messages
    2 968
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    Alah yarhmou we yeghferlou c tout.

    a mon avis il n'était qu'un opportuniste et un beau parleur, rien de plus. il a fait beaucoup de mal à la tunisie.....rabbi isemhou....
    [FONT=Arial][COLOR=Navy][B]
    opportuniste...il faut se renseigner un peu plus sur l'histoire politique de la Tunisie qui , grâce sa sagesse, a pu rester indépendante.
    il restera pour toujours le za3im, le grand combattant...[/B][/COLOR][/FONT]

  8. #8
    mmm
    mmm est déconnecté
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Localisation
    ..on line !
    Messages
    10 114
    opportuniste: oui pour etre un politicien il faut savoir saisir les opportunités..pour le bien de la nation et pas pour soi
    beau parleur: et il tenu ses paroles, il n'a pas menti au peuple qu'il a rencontré dans toutes les villes et villages.
    beaucoup de mal à la Tunisie: est-ce le code de la famille est un mal ?, est-ce que le fait d'investir le tière du budget de l'état dans l'éducation est un mal ?
    Si tu parle de le vie politique restreinte à un seul partie unique..c'était mieux que d'avoir des guerres civiles infinies ..

  9. #9
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 019
    Citation Envoyé par mmm Voir le message
    opportuniste: oui pour etre un politicien il faut savoir saisir les opportunités..pour le bien de la nation et pas pour soi
    beau parleur: et il tenu ses paroles, il n'a pas menti au peuple qu'il a rencontré dans toutes les villes et villages.
    beaucoup de mal à la Tunisie: est-ce le code de la famille est un mal ?, est-ce que le fait d'investir le tière du budget de l'état dans l'éducation est un mal ?
    Si tu parle de le vie politique restreinte à un seul partie unique..c'était mieux que d'avoir des guerres civiles infinies ..
    [FONT="Tahoma"]tout à fait d'accord avec toi...

    merci soun pour les précisions, :tong: tout étais indiqué dans le lien que j'ai mis ;) [/FONT]

  10. #10
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Citation Envoyé par hela 09 Voir le message
    [FONT=Arial][COLOR=Navy][B]
    opportuniste...il faut se renseigner un peu plus sur l'histoire politique de la Tunisie qui , grâce sa sagesse, a pu rester indépendante.
    il restera pour toujours le za3im, le grand combattant...[/B][/COLOR][/FONT]
    merci bourguiba, grace à toi, on aurai disparu...merci, on te doit tout, nos vies, nos filles, nos homme et nos femmes...merci...

    oui si il y a une chose que bourguiba a bien réussi c'est de bien cultiver le culte de personnalité autour de lui....ken mouch bourguiba rana ménech rjel...

  11. #11
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Citation Envoyé par mmm Voir le message
    Si tu parle de le vie politique restreinte à un seul partie unique..c'était mieux que d'avoir des guerres civiles infinies ..
    cette phrase que tu viens de prononcer fait partie des dégâts de bourguiba...oui dieu merci on a pas de guerres civiles qu'on se la boucle.

    je ne vais parler des dégâts de bourguiba ni de ses défauts ici...erajel met alah yarhmou...mais en faire un symbole ce n'est pas mon genre.

  12. #12
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Localisation
    Partout
    Messages
    7 831
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    Alah yarhmou we yeghferlou c tout.

    a mon avis il n'était qu'un opportuniste et un beau parleur, rien de plus. il a fait beaucoup de mal à la tunisie.....rabbi isemhou....
    [B][B]opportuniste jusqu'à écarter certains Rebels[/B][/B]

  13. #13
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 019
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    cette phrase que tu viens de prononcer fait partie des dégâts de bourguiba...oui dieu merci on a pas de guerres civiles qu'on se la boucle.

    je ne vais parler des dégâts de bourguiba ni de ses défauts ici...erajel met alah yarhmou...mais en faire un symbole ce n'est pas mon genre.
    [FONT="Tahoma"]Le but n'est pas d'en faire un symbole... comme tout homme politique il y a de bonnes choses qui ont été faite, et d'autres moins bonnes. La politique n'est pas parfaite, et ceux qui l'a dirige non plus...ignorer les bonnes choses qui ont été faites par notre ancien président, serait de la mauvaise foi. Quant à Elyes qui a dit qu'il fallait citer également d'autres protagonistes clés qui ont fait en sorte que la Tunisie soit libre, je dirais que là, il s'agit de rendre hommage à Bourghiba, hommage à la politique qu'il a mené en tant que président et homme d'état.[/FONT]

  14. #14
    Actif
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Localisation
    Canada
    Messages
    1 622
    Oui Bourguiba a fai de l'éducation ,de l'enseignement et de l'égalité homme-femme une priorité pour lui ,oui Bourguiba voulait faire de la Tunisie un pays moderne .
    .
    Oui Bourguiba a fait tout ça ,mais il a oublié qq chose qui est tr`s important ,what ? la démocratie et la liberté d'expression .
    Dès qu'il était au pouvoir ,il a éliminé son ancien allié devenu rival politique Salah Ben Youssef ,il n'a pas hésité à écarter ceux qui ont combattus à ces côtés , Abdelaziz Thaalbi et Mahmoud El Matri entre autre .
    En 1975 ,il se désigne comme président à vie ,lui le visionnaire ,lui trouvait son peuple pas assez mûr pour la démocratie .
    Que dieu lui pardonne .

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 019
    Citation Envoyé par aba10810 Voir le message
    Oui Bourguiba a fai de l'éducation ,de l'enseignement et de l'égalité homme-femme une priorité pour lui ,oui Bourguiba voulait faire de la Tunisie un pays moderne .
    .
    Oui Bourguiba a fait tout ça ,mais il a oublié qq chose qui est tr`s important ,what ? la démocratie et la liberté d'expression .
    Dès qu'il était au pouvoir ,il a éliminé son ancien allié devenu rival politique Salah Ben Youssef ,il n'a pas hésité à écarter ceux qui ont combattus à ces côtés , Abdelaziz Thaalbi et Mahmoud El Matri entre autre .
    En 1975 ,il se désigne comme président à vie ,lui le visionnaire ,lui trouvait son peuple pas assez mûr pour la démocratie .
    Que dieu lui pardonne .
    [FONT="Tahoma"]oui je te rejoint, c'est une de ses erreurs je pense...mais bon, maktoub, ça devait être l'histoire de notre pays...à nous prochaine génération de faire évoluer les choses comme cela a été le cas sous Bourghiba! [/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38