+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Le tissage: un metier d'art et de culture

          
  1. #1
    Modératrice
    Date d'inscription
    Jun 2009
    Localisation
    Purgatory
    Messages
    2 968

    Le tissage: un metier d'art et de culture

    [FONT=Arial][COLOR=Navy][B]Le tissage est un métier artisanal, qui mélange à la fois la passion et le savoir-faire ;exercé le plus souvent dans une entreprise familiale , hérite de père à fils d'une mère à ses filles ,chaque pièce raconte une histoire, une anecdote et un amour .
    Rarissimes sont les maisons tunisiennes, dans les zones rurales, qui n'ornent pas une de leurs chambre par un tapis de kairouan,ou qui au moins n'enveloppent pas un "margoum", "klim", "bakhnoug", "zarbya" ,ou encore qui n'encoffrent pas une "battanya" ,"mandil" "barnous" ou un "hrem il3arby" pour le zhez de sa fille.
    Voici un aperçu de ce métier artisanal en Tunisie, qui hélas se trouve menacé par l'industrie et la modernisation.[/B][/COLOR][/FONT]

    [U][B]L'histoire du tissage [/B][/U][FONT=Arial][COLOR=Black][B]
    La vocation lainière et textile de la Tunisie est attestée depuis la plus haute antiquité. A base de lin ou laine, les tissages carthaginois étaient réputés dans tout le monde antique. Ce qui faisait la grande célébrité tissages de la Tunisie antique c’est les voiles de Carthage dont la couleur pourpre est unique. Les carthaginois en avaient fait un secret qui provenait en fait d’un coquillage : le murex. La ville carthaginoise Meninx à [COLOR=Blue]Djerba [/COLOR]ainsi que kerkouane était prospère pour ses peintures au murex. Pendant la période musulmane au IXe siècle, les aghlabides de Kairouan envoyés annuellement de somptueuse pièces tissés au calife de bagad. Au XVe siècle, un voyageur allemand a noté que des tapis fabriqués à Tunis faisait partie des marchandises expédiées en guinée. Filer et tisser la laie figuraient parmi les premières choses à apprendre à une jeune fille à la campagne mais aussi en ville. Le tissage de laine est très important et varié.
    http://www.medinaportal.net/tunisia/...ev06w0tqe1.jpg
    [/B][/COLOR][/FONT][SIZE=1]Carte de la tapisserie [/SIZE]
    [FONT=Arial][COLOR=Black][B] En dehors des tissages courants d’habillement, il faut signaler le tissage [/B][/COLOR][/FONT][FONT=Arial][COLOR=Black][B]de [COLOR=Blue] Kairouan[/COLOR], les [/B][/COLOR][/FONT][FONT=Arial][COLOR=Black][B]du [COLOR=Blue]Jérid[/COLOR] qui sont d’un extrême finesse et les burnous en poils de chameaux et de chèvres. Beaucoup de tissage fin produit pour et par les femmes elles-mêmes et qui ne se vendait pas dans les souks a été révélé par l’ouvrage du Centre des arts et traditions populaires
    [URL="http://www.medinaportal.net/tunisia/pages/poc.php?ID_POC=644&ID_Lang=1"]source[/URL]
    -----------------

    [/B][/COLOR][/FONT] [COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=2][FONT=Arial, Helvetica, sans-serif][FONT=Arial][COLOR=Black][B][COLOR=Blue]Gafsa[/COLOR],[/B] fut le siège d’un artisanat de la laine particulièrement original. On y produit depuis le début du siècle dernier des couvertures rayées qui se terminent à leurs extrémités par des décors formés de processions de chameaux, de poissons, de soldats au garde à vous, etc.…[/COLOR][/FONT]. http://www.artisanatartdeco.com/imag...a%20Ghzela.jpg[/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR]
    [SIZE=2][FONT=Arial, Helvetica, sans-serif][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS]L'’origine de ce tissage n’'est pas connu avec certitude, on y relève une nette parenté avec les tissages qu'’on rencontre en Arcadie (Grèce), en Syrie, en Perse et chez les Kurdes. Cependant, certains historiens plaident pour une origine locale pré-islamique comme l’atteste le répertoire ornemental à base de losanges, de carrés et de chevrons, communs à tous les décors berbères et subsahariens.
    [/FONT][/COLOR][/FONT][/SIZE]
    [SIZE=2][FONT=Arial, Helvetica, sans-serif][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS]Quelle que soit son origine, le tissage de Gafsa bénéficie comme tout patrimoine artisanal, d’une longue filiation anonyme. Indépendamment de la richesse des éléments décoratifs, dont l’originalité est incontestable, c'’est la technique, hautement élaborée, comparable à celle d[/FONT][/COLOR][COLOR=black]es Gabelins qui retient l’attention. Il s’agit d’un tissage « ras » et non à « points noués », exécuté sur un métier vertical. Le savoir-faire se transmet de mère en fille et l’'apprentissage commence dès l’âge de six ans, selon le témoignage de vieilles artisanes de la Médina de Gafsa.[/COLOR][/FONT][/SIZE][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=3][FONT=Arial][SIZE=2]
    [/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR][COLOR=Black][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=3][FONT=Arial][SIZE=2]Le tissage de [B]Klim [/B]et [B]Margoum [/B] pratiqué à Gafsa ; Belkhir et El Guttar. [/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR][/COLOR]
    [COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=3][FONT=Arial][SIZE=2]
    [/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR]
    [COLOR=Black][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=3][FONT=Arial][SIZE=2]http://www.medinaportal.net/tunisia/...rr7rlzplx7.jpgl[/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR][/COLOR][COLOR=Black][SIZE=3][B]Le Klim[/B][/SIZE] est un tissage de laine constitué de bandes transversales, de couleurs différentes ou dominent le bleu et le vert. Il est utilisé comme tenture murale ou, comme tapis de sol, dans les foyers modestes.[/COLOR][COLOR=Black][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][SIZE=3][FONT=Arial][SIZE=2]
    [/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/COLOR][/COLOR]
    [COLOR=Black]
    [/COLOR][SIZE=3][COLOR=Black][B]Le Mergoum[/B] [/COLOR][/SIZE][COLOR=Black]est aussi un tissage de laine utilisé plus souvent comme tapis de sol que comme tenture. Il comporte un endroit aux motifs géométrique nets et un envers à l’aspect fondu constitué par les fils de retour de la décoration.
    [/COLOR][FONT=Arial][SIZE=2][COLOR=black][FONT=Trebuchet MS][COLOR=Black]http://www.medinaportal.net/tunisia/...ej1nqqgfb0.jpg http://www.medinaportal.net/tunisia/...nb5n2ldz2c.jpgLe tissage de couvertures de laine blanche ([B]Battania/ Farachya[/B]) pratiqué à Md’hilla, Metlaoui.[/COLOR][/FONT][/COLOR][/SIZE][/FONT]



    [FONT=Arial][SIZE=2][COLOR=black]http://img176.imageshack.us/img176/6...burnoustm6.jpgLe tissage de [SIZE=3][B]Barnousse[/B][/SIZE] (habillement en laine avec capuche pour homme) constitue une véritable spécialité locale et pratiqué essentiellement à El Guttar et Gafsa.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

    [FONT=Arial][SIZE=2][COLOR=black]http://www.medinaportal.net/tunisia/...63nsghfz4h.jpg[/COLOR][/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=3][COLOR=Black] [B]La Mouchyta[/B][/COLOR][/SIZE][/FONT][COLOR=Black] est un châle de laine de grande dimension. Le décor de fines bandes de reggam couvre entièrement la pièce. La Mouchyta la plus fameuse est celle de Jebniana au sud d’El Jem.Utilisé comme tenture d’apparat et recouvre les murs des alcôves.
    [/COLOR]
    [FONT=Arial][COLOR=Black]Les centres les plus réputés pour ce genre de tissage décoré sont [B]Boumerdés[/B], [B]Chebba[/B] mais plus encore à [B]El Jem [/B]et [B]Jebniana [/B](Sahel sud )

    [/COLOR][/FONT]

  2. #2
    Modératrice
    Date d'inscription
    Jun 2009
    Localisation
    Purgatory
    Messages
    2 968

    la suite

    [FONT=Arial][B]http://www.tunisiadailyphoto.com/wp-...2/14-02-08.jpg
    Dans la région du[COLOR=Blue] Dahar, Toujane[/COLOR] est un village en pierre adossé à la montagne en forme de cirque dominant de ses 630m un oued encaissé.
    Les quelques berbères vivant encore dans ces maisons ont mis à profit leur artisanat qu’ils exposent aux touristes. Les habitants de Toujane proposent de très beaux kilims et pièces de tissus confectionnés par les femmes du village dans leur maison. Ici un métier à tisser installé dans la pièce principale d’une maison troglodytique sur les pentes de la colline.
    ------------------------

    http://www.tunisiadailyphoto.com/wp-...2/11-02-08.jpg
    [/B][B][COLOR=Blue]http://www.tunisiadailyphoto.com/wp-...1-02-08-01.jpg à Mahdia[/COLOR] une tradition persiste tout en conservant et soulignant le passé phénicien et romain de cette ville. Cette tradition est celle du costume traditionnel de Mahdia car cet habit est un mélange de tunique punique et de drapé romain. Ce tissage (l'[SIZE=3]hrem)[/SIZE][/B][B] conçu par un homme accompagne la femme durant toute sa vie, et ce, même jusqu’au transport de la défunte au cimetière[/B][/FONT].
    [URL="http://www.tunisiadailyphoto.com/?cat=6"]source[/URL]
    Dernière modification par Némésis ; 09-02-2010 à 19h42. Motif: source

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2005
    Localisation
    déchetterie municipale
    Messages
    5 542
    Citation Envoyé par hela 09 Voir le message
    Ahh saddaya, ça me rappele des beaux souvenirs!
    dans des régions de sud de la Tunsie, les anciennes maisons sont construites de manière à avoir un endroit pour insatllé sadaya généralement dans le sguifa à l'entrée de la maison! ça fait partie des pièces et des équipements de base des anciennes maisons!

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2009
    Localisation
    Dans le Royaume des toons!!
    Messages
    3 595
    [FONT=Arial][B]Je sais que pour saddaya, beaucoup de femme l'utilise encore dans ma région, comme l'a dit assafett c'est plutôt fi sgifa qu'on place ça qui est juste devant l'entrée.[/B][/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38