+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 31 à 42 sur 42

Discussion: La merveilleuse ville de Sidi Bou Saïd

          
  1. #31
    Confirmé Avatar de ramiraf2000
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Messages
    659
    Merci à Darjeeling et les autres qui ont bien voulu nous régaler par des photos magniques de SIDIBOU . Le site est resté le même même avec des photos anciennes.

  2. #32
    Confirmé Avatar de SCORPIONNE
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Messages
    366
    Moi aussi je suis une fan inconditionnelle de Sidi Bou Said et j'ai même de la nostalgie envers cette ville quand j'y vais pas durant une longue période, il y a tout ce que j'aime la bas: la mer,la verdure, la belle vue, la splendeur de la nature...et puis ça me rappelle aussi la glace au chocolat et citron que je prends à chaque fois que j'y vais, le fameux "bambalouni", le café turc au "café des délices"...bref que du bonheur!!

  3. #33
    Confirmé Avatar de chalwiha
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Localisation
    EDEN
    Messages
    101
    ahhh sidi bou said, quel atmosphère poétique qui s'en dégage vraiment magnifique et dire que certains possèdent des propriétés secondaires la bas je rêve !!!!!
    « Quand on se parle à soi-même, on écoute ce qu’on dit. »

    Jean-Claude Camille François Van Varenberg alias Jean-Claude Van Damme.

  4. #34
    Fidèle Avatar de manoulla
    Date d'inscription
    Nov 2005
    Localisation
    chez les fous ...
    Messages
    5 614
    sidi bou
    sa me rappelle de très bons souvenirs de l'été dernier
    j'adore cet endroit, tu oubli ou tu es lol
    merci pour les photos de ces jolis paysages , c'est magnifique, j'en aurait jamais assez
    [SIGPIC][/SIGPIC]

  5. #35
    Veteran Marhba Avatar de Darjeeling
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 559
    ARTICLE PARU DANS LE "FINANCIAL TIMES"


    Protégée de la modernité depuis un siècle, cette petite cité proche de la capitale est un paradis. Les habitants du pays le savent déjà. Le reporter du « Financial Times » le découvre.




    Sidi Bou Saïd, le village enchanté


    " [...] Sidi Bou Saïd est décidément un endroit peu commun. Les maisons peintes à la chaux dégringolent la colline vers la baie pour former un village étincelant de blancheur à une demi-heure de route du vacarme et de la saleté de la capitale, Tunis. Les étudiants en architecture qui réalisent des croquis dans les ruelles en escalier et les allées pavées vous le diront : c'est un miracle de géométrie. Lieu protégé de la modernité depuis un siècle, Sidi Bou Saïd affiche des formes classiques et authentiques : les courbes élégantes des dômes, les lignes droites des minarets, les constructions cubiques qu'on trouvait à une époque dans tout le Bassin méditerranéen.

    Cela peut sembler un peu austère. Mais la pureté architecturale de « Sidi Bou » est compensée tant par la subtilité des détails que par une luxuriance extraordinaire de la végétation. La sensualité apparaît ici à chaque coin de rue. Des branches de bougainvilliers flamboyants s'accrochent aux murs des bâtiments. Les fragiles fleurs de jasmin emplissent l'air. Les cyprès, les palmiers-dattiers et les pins s'élèvent au-dessus des toits plats. Les vignes s'enroulent autour des balcons sculptés, à travers les délicates décorations en fer forgé et autour des portes qui font la gloire de Sidi Bou. Celles-ci sont encadrées d'arches de pierre en forme de fer à cheval et ornées de motifs en clous de métal. Chacune d'elles étant peinte d'un bleu qui rappelle, lancinant, celui du ciel et de la mer.

    Par essence méditerranéenne, la petite cité de Sidi Bou rappelle la française Saint-Paul-de-Vence, l'espagnole Cadaquès, l'italienne Cinque Terre ou la grecque Rhodes. Évidemment, tout comme ses soeurs, Sidi Bou attire son lot de visiteurs. Au début, j'ai été refroidi par les hordes de touristes qui débarquaient de leurs bus, appareils photos autour du cou. Les narguilés (des pipes à eau) à bas prix, les chameaux en peluche et autres gadgets exotiques qui jonchent le sol lors du marché matinal m'ont fait d'abord me demander si j'avais choisi le bon endroit pour m'arrêter quelques jours.

    Au bout de vingt-quatre heures, je ne regrettais plus mon choix. Car il y a plusieurs Sidi Bou Saïd. Les touristes en short et casquette de baseball ne sont là que le jour. Avec peu d'hôtels pour les accueillir, les rues de Sidi Bou se vident dès le milieu de l'après-midi. À la tombée de la nuit, la cité devient le rendez-vous arabe chic par excellence.

    [...]Assis à la terrasse d'un café ou dans un jardin luxuriant surplombant la mer, je laissais mon esprit vagabonder dans des rêveries sereines et voluptueuses.
    Je m'imaginais dans les habits du baron Rodolphe d'Erlanger, l'esthète et chercheur qui, dans les années 1920, réussit à préserver la splendide architecture de Sidi Bou Saïd. Ou je me réincarnais en l'un des artistes ou riches mécènes qui sont venus résider ici. J'allais même jusqu'à me représenter en Sacheverell Sitwell, celui qui accueillait le gratin de l'intelligentsia européenne dans ces murs. Lui s'était rendu en Tunisie pour découvrir les femmes des harems ; et moi, je m'apprêtais à rencontrer leurs descendantes de la jeunesse dorée de Tunis.

    Je n'ai même pas eu à me déplacer. La nuit, les enfants des élites débarquent à Sidi Bou et papillonnent autour du café des Nattes, au centre du village. À l'origine refuge pour les pèlerins soufis, il demeure un endroit exotique aux coussins multicolores et aux nattes confortables. Les traditions sont restées bien vivantes. Comme tout le monde, je me déchaussais et me calais sur les nattes en roseau. Au programme : thé à la menthe, bouquets de jasmin que les hommes glissent derrière leurs oreilles, narguilé... Mais rien de démodé là-dedans. Les clients parlent tranquillement, passant, dans la même phrase, du français à l'arabe ou même à l'anglais. Les jeunes gens parlent art et littérature et organisent des dîners branchés. À leurs côtés, les jeunes femmes approuvent ou s'opposent sans détour. Avec leurs chaussures à talons, leurs coiffures extravagantes et leur nombril à l'air, elles pourraient tout aussi bien être des habitantes de Milan ou de Paris.
    D'où viennent donc cette sophistication et cette énergie ?

    Peut-être avons-nous vu trop d'images violentes en provenance du monde musulman. J'ai compris que les sociétés islamiques sont multiples. Celle-là trône sur les rives de la Méditerranée, une mer capable de brasser toutes les races, les religions et les cultures. J'ai donc tenté, assis sur ma natte, de reprendre contenance. J'ai demandé une pipe à eau à l'un des serveurs et fait de mon mieux pour paraître moi aussi cosmopolite."
    [SIGPIC][/SIGPIC]

  6. #36
    Actif Avatar de Praline
    Date d'inscription
    Oct 2011
    Messages
    1 257




    J'adore j'adore
    C'est là ou j'ai bu un thé une fois !
    Une amie a moi habite dans cet endroit chic !

  7. #37
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Localisation
    Partout
    Messages
    7 834
    Quelques photos que j'ai pris février dernier avec mon Nokia






























  8. #38
    Confirmé Avatar de YosraSyssie
    Date d'inscription
    Nov 2012
    Localisation
    Peu importe !
    Messages
    342
    sidi bou said <3 j'aiiiime cet endroit et j'ai plein de beaux souvenirs la bas ! si je pouvais, je visiterai sidi bou au moins deux fois par semaine ! vraiment magnifique : ) surtout le bambaloni il est trooooooop bon !! hihi
    A smile is the prettiest thing you can wear ...

    L'argent ne fait pas le bonheur ... Le chocolat oui !!

  9. #39
    serendipity Avatar de laurette
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 250
    C est koi le bambaloNI?



    «Maman tu es la plus belle du monde car tant d'amour inonde tes jolies yeux. »
    http://emoticoner.com/files/emoticon...gif?1292864933

  10. #40
    Super Modérateur Avatar de Jacques le tunisien
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 293
    Citation Envoyé par laurette Voir le message
    C est koi le bambaloNI?
    Un beignet tunisien ! "slurp..." !!!


    Dura Lex, Sed Lex


  11. #41
    serendipity Avatar de laurette
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 250
    ah ca s appelle comme ça??!!! nous on dit sfenj ça sonne italien bambaloni



    «Maman tu es la plus belle du monde car tant d'amour inonde tes jolies yeux. »
    http://emoticoner.com/files/emoticon...gif?1292864933

  12. #42
    Nouveau
    Date d'inscription
    Mar 2013
    Localisation
    france
    Messages
    2
    Bonsoir à toutes et à tous.
    Moi aussi j'ai beaucoup aimé Sidi Bou Saïd que j'ai visité en mai dernier. C'était calme, peu de touristes.
    J'y retournerais avec grand plaisir !

Discussions similaires

  1. Tozeur la merveilleuse ville dans l'oasis
    Par djeridi dans le forum Découvrir la Tunisie
    Réponses: 89
    Dernier message: 07-02-2010, 12h55
  2. Sidi Bu Sa3id classee 13 eme ville du monde ou il fait bon vivre
    Par hanzukik dans le forum Découvrir la Tunisie
    Réponses: 7
    Dernier message: 31-10-2007, 11h34

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
User avatar JMann Customer 6 Posts Sorry, vBulletin....I'm putting this at the moment but not sure it's working properly...
Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38