J'ai une expérience personnelle avec [B]X Micro-finances[/B]. Avec un ami, nous avons tant écouter parler de ces institutions, de leur support financier et leur accompagnement administratif et juridique tout au long du processus de création d'entreprise. Nous étions deux jeunes diplômés, nous n'avons pas une expériences dans le monde des affaires, plus précisément la procédure complexe de création d'entreprise. Nous avons distribué les taches, je travaille à plein temps, dans un projet avec contrat de prestation de service, pour avoir toujours un petit fond de roulement et lui, il assiste à la formation de cet organisme et il travaille.
Je suivais la formation à travers mon ami. Ils nous ont montré comment faire une étude de marché, un Business plan ... Nous avons présenté notre idée de projet. Ils l'ont évalué et ils nous ont dit que c'est un projet innovateur, rentable et le plus important que c'est faisable avec le montant que nous allons avoir comme crédit.
Et voilà nous avons commencé, la location de l'espace en attendant le crédit. Au moment du versement du crédit, nous avons commencé les procédures administratifs.
A ce moment là, nous avons compris qu'on ne connais vraiment rien. tous ce qu'ils nous ont enseigné était vraiment pas vrai. ils nous ont montré la vie en rose. On nous a dit la création va vous couter maximum 150 dinars. On a dépensé dans les 1600 dinars entre les pots de vin pour les administratifs, les frais de création ... Ils nous ont dit que la création ne dépassera pas 3 jours, il nous a fallu 15 jours pour l'avoir finie. On l'a fait sans leur accompagnement.
Entre temps nous avons perdu 2 mois de locations avec un quotient d'un mois. Encore pire, entre la création et la location nous avons dépensé la moitié du montant total du crédit. Nous avons acheté le minimum des équipements, de bonne occasion. donc, au bout d'un mois la totalité était dépensée. Ensuite, à l'arrivée du deuxième mois nous n'avons plus du liquide pour payer la location, et voilà ca commence ... Nous avons essayé de joindre l'agent de crédit et le formateur de [B]X[/B], et là leur réponse était choquante. Ils ont dit qu'ils viendront pour nous. Et effectivement ils sont venus, mais pas pour nous aider mais pour prendre des photos et leurs montrer à leurs superviseurs. Et depuis, ils sont disparus. Nous avons commencé à travailler avec nos petits épargnes nous avons pu payer un mois de plus de location mais les charges sont devenus de plus en plus lourd ( impôts, eau, électricité ...) et notre projet n'a pas pu résister, malheureusement.
Après deux mois, nous sommes obligés de débuter le paiement des échéances, mais vraiment on ne pouvait pas. l'équipe de [B]X[/B] a commencé leurs harcèlement. Ils nous appelaient sans arrêt, et nous étions vraiment à zéro. Ils ne nous ont pas compris ni essayé de nous comprendre.
Nous étions obligés d'annuler la location de l'espace. Mon amis n'était pas tunisois, il a du quitté le studio qu'il louait et rentrer à sa ville natale.
Les harcèlements ne sont pas finis. Ils m'ont envoyé des avis, si je ne paye pas je serai poursuivi juridiquement. On est à ce stade. Nous sommes dégoutés. On cherche un travail pour payer ces échéances. " [I]Aujourd'hui, on m'a dit que j'ai une lettre recommandée et je craint aller l'ouvrir..."[/I]
Notre projet na pas réussi. Peut être que l'idée n'est pas faisable, le montant du crédit n'est pas suffisant ou encore on n'a pas bien saisi les procédures.
Dans tous les cas, je ne dis pas que x micro finances étaient incapables de nous fournir les conseil adéquats mais ils n'étaient pas là quand nous avons eu besoin de leurs soutient. Le contrat nous oblige de payer le crédit avec un taux d'intérêt de 25% et leur oblige de nous accompagner lors de la création. Bon bref, des conseils pour les jeunes entrepreneurs:
- évaluer votre projet auprès des experts.
- renseigner vous sur les procédures administratifs.
- renseigner vous surtout sur les impôts à payer, le mode de paiement et les délais.
- si votre projet coutera x dinars, le crédit doit être environ 2x dinars (imprévus, les harcèlements des administratifs voulant les pot de vin, le fond de roulement)
- Vous devez avoir au moins un client lors du commencement.
C'est l'histoire de deux jeunes tunisien, nous étions ambitieux et ils ont prétendu nous aider mais ils nous ont mis dans la merde.
On risque la prison pour le moment. On va payer très cher cette expérience.