+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'échec de la culture du diplôme

          
  1. #1
    Nouveau
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    34

    L'échec de la culture du diplôme

    Aujourd'hui les jeunes diplômés doivent faire face à un sérieux problème : l'insertion dans la vie professionnelle. Beaucoup peinent malgré leurs études à trouver une place. Et pour cause , il leur manque le précieux Sésame , l'indispensable pour ouvrir les portes de l'embauche : l'expérience. Cercle vicieux, difficile de trouver un boulot quand on débute et difficile de débuter si personne ne daigne donner une chance.

    Mais comme si cela ne suffisait pas les diplômés doivent faire face à ceux qui bidouillent leur CV pour y ajouter diplômes et expériences valorisantes. Les diplômes ne sont pas côtés de la même manière même si correspondant au même nombre d'années d'études après BAC. L'étau se resserre. Si on compare un diplômé d'une école d'ingénieur à un lauréat de master universitaire , le premier risque de bénéficier d'une préférence de la part des employeurs. Si on prend le problème en sens inverse , à savoir un diplômé de master qui souhaite candidater pour un poste en dessous du statut de cadre , il risque de se faire écarter pour le simple motif que son niveau de qualification est trop élevé.

    Le marché du travail est complexe et ne permet pas d'accueillir tout le monde. Finit le temps où tu finissais tes études et trouvais ta place. Les diplômés sont là et tournent en rond. Certains l'ont mal à voir leurs anciens collègues jouissant d'une meilleure situation malgré le fait qu'ils aient quitter les cours des années avant. L'instruction est capitale mais de nos jours qu'est-ce qui prime ? Les longues études ne doivent plus être considérées comme un gage de réussite mais doivent être une voie pour ceux qui ont une réelle vocation. Les autres devraient plutôt chercher à apprendre un métier et acquérir des savoir-faire car de nos jours c'est bien ça qui compte.


    Etes-vous d'accord avec cette vision , et quel serait votre conseil ou comment agiriez-vous si vous étiez un jeune diplômé aujourd'hui ?

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Feb 2014
    Messages
    193
    [FONT=palatino linotype]En plus de l'expérience, ce qui peut manquer est le réseau. Celui qui vous permet d'être informé d'une opportunité ou qui vous ouvre des portes jusqu' alors fermées.
    Le souci est aussi le manque de filtrage et le manque d'informations avant de se lancer dans un cursus.

    Il est vrai que l'accès le plus sûr à un emploi reste l'apprentissage ou des filières courtes comme le BTS (et encore tout dépend du domaine). Une campagne est lancée pour revaloriser l'artisanat. Rares sont ceux qui occupent des places pourtant si nobles comme souffleur de verre ou tisserand.
    Beaucoup de métiers artisanaux disparaissent et c'est un grand dommage parce que c'est tout une tradition qui se perd.

    A l'heure de la robotisation, l'homme aura de plus en plus de mal à trouver sa place. [/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38