+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: quelles solutions pour les problèmes de l''enseignement en Tunisie?

          
  1. #1
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2011
    Localisation
    dans un jardin
    Messages
    862

    quelles solutions pour les problèmes de l''enseignement en Tunisie?

    l'enseignement tunisien est malade!!! il contribue entre autres à la crise en Tunisie.

    l'une des symptômes de cette maladie est le grand nombre des jeunes chômeurs diplômés. est ce vraiment ces diplômés, licenciés, techniciens,.... etc méritent tous d’être employés???

    bien que l'enseignement supérieur en Tunisie a connu des "réformes fondamentales"!? ces dernières années, il me semble que les universités tunisiennes ne produisent pas des générations bien qualifiées qui méritent vraiment d’être employées.

    le problème de l'enseignement secondaire et universitaire réside essentiellement dans la manière d'enseigner et les méthodes qui n'encouragent pas l'élève ou l'étudiant à raisonner d'où son incapacité à penser, à argumenter..... ce qui importe pour certains élèves ou étudiants c'est la note qui lui permet de réussir, d'avoir le diplôme et enfin le droit d’être employé.


    il importe de souligner que certains assistants universitaires ne maîtrisent pas les disciplines qu'ils enseignent. oui ça existe je vous assure.



    pour trouver les solutions on doit tout d'abord se critiquer, se pose des questions:

    -quelles techniques et méthodes pour améliorer les connaissances et les capacités de l'étudiant?


    -commet bien préparer l'étudiant pour s'intégrer au marché de travail?
    (séminaires, projets, stages à l'étranger,....etc)

    -l' étudiant tunisien doit maîtriser au moins le français, l'anglais et les TIC?

  2. #2
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Apr 2008
    Messages
    213
    Ce problème n'est pas spécifique à la Tunisie, nous avons ce même problème en France, ou des générations entières sont plus des singes savants que des docteurs ou ingénieurs.
    Le remède, il est simple, il faut revaloriser les métiers manuels: construction, service, artisanat.

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2011
    Localisation
    dans un jardin
    Messages
    862
    [COLOR=#800000]quand est ce que on accordera la priorité à l'éducation et à la formation? [/COLOR]

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Oct 2011
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 667
    En tunisie.... il faut césser de se vocaliser que sur les diplomes universitaires...

    les formations professionnel en alternanace avec les études... c'est ça qu'il faut....

    mouch sidi ou lella master ou je ne sais quoi mais bitkarkir... et 7atta ken yal9aou 5idma??? za3ma ils seront productif / efficace???

  5. #5
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2011
    Localisation
    dans un jardin
    Messages
    862
    Citation Envoyé par Nesrine34 Voir le message
    En tunisie.... il faut césser de se vocaliser que sur les diplomes universitaires...

    les formations professionnel en alternanace avec les études... c'est ça qu'il faut....

    mouch sidi ou lella master ou je ne sais quoi mais bitkarkir... et 7atta ken yal9aou 5idma??? za3ma ils seront productif / efficace???
    [COLOR=#800000]Oui Nesrine, il faut s'orienter vers les formations professionnelles et techniques parce que ce sont les métiers rentables dans l'avenir tels que les domaines d'agriculture, foret, pêche, bâtiment, électronique,traitement des déchets,.....

    les universités doivent répondre aux besoins spécifiques du marché d'emploi. elles doivent avoir une conscience professionnelles: ça change partout. chaque jour on est face à des mutations économiques, technologiques......

    [/COLOR]

  6. #6
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2011
    Localisation
    dans un jardin
    Messages
    862
    Citation Envoyé par marocain-maghrebi Voir le message
    Ce problème n'est pas spécifique à la Tunisie, nous avons ce même problème en France, ou des générations entières sont plus des singes savants que des docteurs ou ingénieurs.
    Le remède, il est simple, il faut revaloriser les métiers manuels: construction, service, artisanat.
    [COLOR=#800000] il y a aujourd'hui, de plus en plus, des jeunes qui doutent de l'employabilité de la plupart des branches et diplômes classiques et par conséquent veulent avoir un métier manuel validé par un diplôme. ça doit être pris en considération si on veut trouver des solutions au chômage.[/COLOR]

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Messages
    3 070
    Des instituteurs et institutrices d'une extrême compétence... tout se joue dès l'enseignement primaire

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38