+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 34

Discussion: Big bang

          
  1. #16
    Actif
    Date d'inscription
    Sep 2008
    Localisation
    Jupiter
    Messages
    1 069
    ... en ce qui concerne le big bang, tu as raison Miles_K ça reste une théorie et c'est celle qu'on présente tout le temps au point que certains croient que c'est une vérité...

    En ce qui concerne la vitesse de la lumière je pense que c'est faisable de la mesurer, d'ailleurs on ne mesure pas qu'avec des instruments, il y a des phénomènes qui nous aident a mesurer cette vitesse (ou d'autres grandeurs) indirectement

  2. #17
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    Tunis
    Messages
    209
    Citation Envoyé par SuperTramp Voir le message
    En ce qui concerne la vitesse de la lumière je pense que c'est faisable de la mesurer, d'ailleurs on ne mesure pas qu'avec des instruments, il y a des phénomènes qui nous aident a mesurer cette vitesse (ou d'autres grandeurs) indirectement
    Bonjour SuperTramp,
    Que la vitesse de la lumière ai une vitesse mesurable, ne me gène pas du tout, mais c'est le fait de dire qu'elle est constante est limitée à 299 792 458 m/s arrondie à 300 000 Km/s, là on rejoint la théorie.
    La vitesse de la lumière n'est pas une constante physique et ne coïncide pas avec la constante physique [I]c[/I] que dans le vide là où les photons sont supposés avoir une masse nulle.
    Mais là aussi, les photons ne sont qu'une invention théorique d'Einstein pour faire coïncider les équations ou lois scientifiques avec les modèles théoriques.
    Quand aux mesures, on peut mesurer les choses de plusieurs manières.
    Je prend un exemple simple: Pour mesurer la longueur de la cote d'un lac, on peut utiliser une règle en bois de longueur un mètre, ce qui nous donnera une certaine mesure, mais si on utilise une règle de longueur un centimètre, les escarpements et les espaces irréguliers de la côte vont être pris en compte et on peut avoir le double ou même le triple de la mesure première.
    Donc les instruments de mesure sont importants et peuvent nous induire en erreur facilement.
    Nos savants avaient mesuré la vitesse de la lumière en utilisant comme unité "le mètre par seconde". Mais, contrairement à la seconde et à son horloge atomique, le mètre apparaît à la science de la fin du XXe siècle trop peu précis et surtout trop peu universel. La parade est trouvée : Fixons désormais la vitesse de la lumière et définissons le mètre à partir de cette vitesse. Puisque la lumière se déplace à 299.792.458 m/s, un mètre sera désormais la longueur parcourue par la lumière en 1/299.792.458e de seconde.

    La vitesse de la lumière dans le vide n’est pas une [I]vitesse limite[/I] au sens conventionnel.
    Nous avons l’habitude d’additionner des vitesses, par exemple nous estimerons normal que deux voitures roulant à 60 kilomètres à l’heure en sens opposés se voient l’une et l’autre comme se rapprochant à une vitesse de 60 km/h + 60 km/h = 120 km/h. Et cette formule [I]approchée[/I] est parfaitement légitime pour des vitesses de cet ordre (60 km/h ≅ 16,67 m/s).
    Mais, lorsque l’une des vitesses est proche de celle de la lumière dans le vide, un tel calcul classique s’écarte trop des résultats observés; diverses expériences et observations laissaient apparaître une vitesse de la lumière dans le vide identique dans [I]tous[/I] les repères inertiels.
    Minkowski, Lorentz, Poincaré et Einstein introduisirent cette question dans la théorie galiléenne, et s’aperçurent de la nécessité de remplacer un principe implicite et inexact par un autre compatible avec les observations :
    il fallait renoncer à l’additivité des vitesses (admise par Galilée sans démonstration) et introduire un nouveau concept, la constance de [I]c[/I] (constatée par l’expérience)
    Maintenant en science comme en amour, on dit qu'il n'y a pas d'amour mais il y a des preuves d'amour.
    En sciences si les grandeurs dépassent notre perceptions, comme dans l'infiniment grand ou infiniment petit, on a recours a des effets plutôt qu'à une observation directe, et là toutes les interprétations sont possibles.

  3. #18
    Actif
    Date d'inscription
    Sep 2008
    Localisation
    Jupiter
    Messages
    1 069
    Une théorie est une affirmation supposée être vrai dans son contexte, et y a pas du mal a fonder sur des théorie ca vaux mieux que d’attendre un résultat définitif, déjà dans la physique on fait des simplification et des arrondissement pour évider un calcul trop complexe et on aboutit a des résultats assez correcte ce pendant en apprenant une théorie une chose serais peut être qu’on soit conscient de ses limites avant de connaitre les explications qu’elle offre, celle du big bang n’as pas vraiment, scientifiquement parlant, de théorie équivalente connue et répandue ce qui lui fait porter l’habit d’une vérité, ca c’est ma vision des choses…

    Les photons, selon mes connaissances, ne sont pas vraiment une pure invention de Einstein, il y a le serbe Tesla qui a prédit leur l’existence, un élément de masse nulle capable de traverser des corps d’une très grande épaisseur et portant de l’énergie.

    Sinon, c’est vrai que la notion de vitesse est relative dans les environnements extrêmes pour l’être humain, l’infiniment grand et l’infiniment petit, dans ces mondes même les repères ne peuvent pas êtres fixes !

  4. #19
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    Tunis
    Messages
    209
    Bonjour tout le monde,
    Pour La Science, l'origine de la matière se retrouve avec l'histoire du Big Bang et aurait débuté il y a 15 milliards d'années. Le terme même de Big Bang ou "Grosse Explosion" est impropre car il fait penser à une gigantesque déflagration que nous pourrions visualiser "de l'extérieur". Comme nous somme constitué d'espace et de matière, l'observateur hypothétique du Big Bang aurait lui-même subi cette dilatation spatiale. Plus incroyable encore, la 4ème dimension, le temps lui-même, serait né et se serait dilaté en même temps que l'espace: L'origine du monde se déroule ainsi selon une vitesse exponentiellement décroissante.
    En fait notre univers pourrait tout à fait être bien plus âgé qu'on le pensait. Selon une étude dans la revue sciences, il se trouvait dans un cycle sans fin et connaissait tous les mille milliards d'années un nouveau big bang!
    les avis sur ce modèle cyclique sont partagés.
    ce modèle cyclique développé par Paul Steinhardt et Neil Turok est très intéressant aussi, et apporte une solution originale au problème de la constante cosmologique (encore une constante inventée par Einstein).
    Considérant que l'univers était statique, Einstein avait introduit dans ses équations la constante cosmologique afin de contrebalancer l'expansion de l'univers. Ainsi, deux forces opposées auraient agi sur l'expansion originelle issue du big bang : d'une part la gravitation, tendant à la freiner, d'autre part la constante cosmologique agissant comme une force répulsive. Malheureusement la communauté scientifique découvrait que l'expansion de l'univers s'accélérait et que la constante cosmologique, décrivant une force de répulsion, était apparue comme la meilleure explication à cette accélération. Cependant, sa valeur mesurée en cosmologie était 10120 fois inférieure à celle prévue par la physique des particules. Dans les années 80, pour expliquer un tel écart, des chercheurs avaient émis l'hypothèse que la constante cosmologique avait pu décroître au cours du temps, partant de la valeur prévue par la physique des particules et atteignant celle qu'on lui connaît aujourd'hui. Mais des travaux complémentaires avaient montré que, dans ce cas, la constante aurait dû diminuer pendant une durée nettement supérieure à 14 milliards d'années. Tout simplement inconcevable, compte tenu de l'âge de notre univers, estimé à environ 14 milliards d'années!
    D'où l'hypothèse que l'univers est emprisonné dans une boucle infinie et que, à chaque nouveau Big Bang, les compteurs de matière et de radiation sont remis à zéro tandis que la valeur de la constante cosmologique demeure.
    Tout ceci ne sont encore que des propositions parmi de nombreuses autres et qu'il est beaucoup trop tôt pour parler de révolution ou même de découverte.
    Pour finir, Le Big Bang est l'une des théories qui expliqueraient l'apparition de l'univers. d'autres théories, parmi elles, la théorie du multi big bang, mais quelle que soit l'origine de la création de l'univers, ça ne contredit en rien l'Islam. Bien au contraire.
    L'Univers est apparu par le désir de Dieu, la manière avec laquelle ça s'est fait. A nous de la découvrir exactement.

  5. #20
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    1
    Une recherche en mathématiques

    Dans la théorie des ensembles, il y a ce qu'on appelle l'axiome
    du choix qui est équivalent au fait qu'un produit cartesien infini
    d'ensembles non vides est non vide.
    On utilise la négation de l'axiome du choix pour montrer qu'il va se
    produire un autre Big Bang cosmologique après une infinité de temps.
    [url]http://adibbenjebara.webs.com[/url]



    Citation Envoyé par Clover Voir le message
    78 visites et aucun post jusqu'ici ! ça m'etonnerai si vous trouvez toujours pas une réponse à la question.

    Pour étaler le sujet plus, je me demande comment peut-on parler de l'expansion si l'on compare l'univers à un tissu élastique. Normalement un tissu élastique quel qu'il soit ne cesse de s'étendre et hop, revenir à son état initial. Si on applique la même chose à l'univers, quells résultats peuvent ils ressortir?

  6. #21
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2010
    Messages
    487
    wa3alaykom iselem
    voilà un article intéressant du DR zaghloul naggar (c'est un professeur de sciences de la terre et la géologie ) concernant le BIG BANG
    enjoy
    [url]http://www.elnaggarzr.com/en/main.php?id=69[/url]

    sob7an ALAH

  7. #22
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    Tunis
    Messages
    209
    Citation Envoyé par #^_^# Voir le message
    wa3alaykom iselem
    voilà un article intéressant du DR zaghloul naggar (c'est un professeur de sciences de la terre et la géologie ) concernant le BIG BANG
    enjoy
    [URL]http://www.elnaggarzr.com/en/main.php?id=69[/URL]

    sob7an ALAH
    Salam tout le monde,
    Je ne pense pas qu'il serait intelligent de mélanger les versets du Coran avec les prémisses de la sciences contemporaine.
    Nous risquons ainsi de mettre en contradiction nos saintes écritures par des pseudo scientifiques, et des contradicteurs peuvent sauter sur l'occasion pour médire des saintes écritures qui n'admettent pas de doutes et qui ne doivent être considérés que comme une référence indéfectible.
    Quand à l'article du Dr. Zaghloul El-Naggar, il ne fait que prouver une chose, c'est que le scientifique n'est qu'un être humain, et comme tout humain, on a toujours tendance à ramener les choses à notre dimension humaine (en taille et en logique).
    Ce qui fait que l'infiniment petit comme l'infiniment grand pour nous ne peuvent qu'être extrapolés par des observations et des mesures (et c'est ainsi que commence l'interprétation et donc la théorie invérifiable jusqu'à preuve du contraire). Tout ce que nous ne pouvons pas percevoir sont pour nous inexistants, et c'est pour ça qu'on a toujours tendance à considérer que là où il n'y a pas de matière, il y a le vide. Mais le vide n'est vide que parce qu'on n'a pas encore découvert un moyen de voir à l'intérieur, ou d'interpréter ce qu'il y a entre le noyau et l'électron par exemple!

  8. #23
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    26
    bigbang, l'univers, avant le bigbang, était un seul masse, et une seul matiere, pfffff, myselech bill englais? lol, françcais ka3ba la.
    before the bigbang, the univerce was a one block, this block doesnt have to be so huge as you my think because the univerce is huge, anything can be compressed even till a size of an atom, you can compress all earth even intill it reach the size of an atom, but the density will be bigger effcorse, possibly when everything, was "compressed", with an extremely huge density, where there's alot of pressure in it, so, it exploded, everything expanded and disintegrated (tfakkek ya3ni) and till today, the univerce is still expanding, but what causes this expantion, is the dark energy, that keeps pushing everything away and keeps expanding, this dark energy my started the expantion in the first place, but, after the bigbang, there was not only a one univerce that is created from it, but many many univerces, and the dark energy, will oneday reach a limit and start shrinking the univerce again

  9. #24
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    26

    Lightbulb

    approximalty
    74% of the univerce is dark energy
    22% dark matter
    4%atoms

    an approximative picture for the univerce
    http://www.mpa-garching.mpg.de/galfo...oster_half.jpg

  10. #25
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    Tunis
    Messages
    209
    Citation Envoyé par Pseudo1 Voir le message
    approximalty
    74% of the univerce is dark energy
    22% dark matter
    4%atoms
    Bonjour Pseudo1,
    "The dark energy" a été mise en évidence par diverses observations astronomiques et surtout pour soutenir la théorie de l'expansion de l'univers.
    Tout ce que nous sommes incapables d'expliquer, il est très commode de lui donner un nom scientifique pour ne plus le remettre en cause.
    Suivant le total des masses en interaction E=mC2, et qui conduit donc à dire que la masse est unitaire et, qu'en ce domaine, on ne peut pas différencier facilement la matière de l'antimatière (sorte de miroir de la matière prédite à partir d'équations mathématiques pour donner une forme relativiste à l'équation relativiste de schrodinger)
    Mais dans cette logique de "miroir", on a prédit un seul vis à vis, comme l'image comme regarde dans son miroir, par contre dans la nature, il vaut mieux admettre plusieurs types de miroirs, dans d'autres dimensions autres que spatiales ou temporelles.
    S'il y a plusieurs antimatières, pourqoui pas aussi ne pas admettre un spectre d'énergie sombre au lieu de croire qu'il n'y a qu'une seule énergie sombre?
    Donc si comme tu l'indiques 70% de l'univers est formé d'énergie sombre, il faut aussi accepter que ces 70% soit partagés en énergies plus ou moins sombres (donc tout un spectre)
    Quand on parle d'expansion et de concentration, on fait intervenir fatalement la dimension spatiale et temporelle. Donc si le Bigbang partait d'une concentration de matière suffisamment dense pour contenir tout l'univers, temporellement, comment s'est produite cette matière dense, ou de qu'elle autre dimension a t'elle émergé?
    Pour nous les humains, l'expansion signifie surtout occuper l'espace vide qui nous entoure, parce que nous oublions que le vide n'est pas aussi vide que ça!

  11. #26
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    26
    comme tu as dit, la matiere sombre, est une mot, ou, une theorie, pour expliquer l"expansion de l'univers, mais, cette force, ou energi, appelé energie sombre, on peut que voir ces traces. ce que on dit, 70%, et on l'appele l'energie sombre, on sait rien ce que sait ceter enegie, et peut etre ce n'est pas une seule energie,
    l'anti matiere ne peut jamais collider avec la matiere est resté, une matiere,les deux se transforme a energie, la matiere et la anti matiere ne peut pas existait ensemble. mais ce que je n'ai pas compris, que voulait vous dire par les miroir et etc? je ne suis pas bien en francais :P

    la densité peut etre infini, il peut qu'il n y a pas de limite, mais, ce vous disez, d'ou vinnent la premiere condentation, avant le bigbang, il n y a pas ce que appelé, le temp, mais, c'est quoi le temp? comment peut tu expliquer le temp? est ce que le temp, est le temp comme on croit, ou the temp, ou on utilise une machine magique pour allé au future ou au passé? est ce que le temp, existe? non, je croit pas, je vait faire un autre "topic" pour ca aprés.
    et, le vide n'existe pas, il n y a pas de vide dans l'univers, vide de quoi? d'energie? des forces de gravité? ... et tu ne peut jamais separé l'espace et le temp, sa s'agit de votre comprende, qu'est ce que le temp. les autre univers, n'on apparu, ou peut etre, separé, que aprés le bigbang, tous etais condensé et non separé, non? je croit que le bigbang, a deshiré cette, masse condensé, en des ballons (ballon: seulement une mot pout expliquer, pas vraiment ballon, on ne sait pas) chaque ballon est un univers,ou, peut etre, meme aprés le bigbang, ces univers, n'ont pas vraiment separé, mais sont sut superposé, chaqune est en different type de matiere, si on peut l'appelé matiere, et aussi, peut etre, autre loix physique. si les univers, sont des boulles déchirer d'une masse, qu'est ce que entoure ces "boulles"? et quelle relations y a til entres ces "boulles" et quelle forces? y a t il comme un systeme de recyclage entre les univers? peut etre commes les trous noir, ou, les trou blanche, les trous blanche sont ceux qui, prend a un autre endroit ou univers, etc... peut etres ces "boulles" sont totallement separé, et rien ne'xiste entre eux, rien rien, pas de vide, mais rien, le rien de le n'existe pas, ca fait impossible de connaitres les autre univers, ou peut etre, uuuh, a tu d'autres idées?

    et, l'équation relativiste de schrodinger, ma3andi 7atta fekra

  12. #27
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    26
    dhaherli klemi moch mnadhem, non?
    9otlek ka3ba la fill francais

  13. #28
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    Tunis
    Messages
    209
    Citation Envoyé par Pseudo1 Voir le message
    dhaherli klemi moch mnadhem, non?
    9otlek ka3ba la fill francais
    Bonjour Pseudo1,
    La langue ou l'expression n'a pas d'importance, le plus important c'est que nos idées se transmettent.
    Tu as bien raison de demander ce que signifie le temps. C'est même fondamental pour notre compréhension de l'univers.
    Le temps passe et ne revient jamais en arrière!
    A un moment t, ce temps n'est plus là où on l'a laissé.
    En fait c'est parce que nous utilisons notre logique pour cerner le temps et même l'espace.
    Chez nous les humains, tout est interprété, nous ne recevons pas d'information directe vers notre logique, mais c'est nos sens qui nous transmettent des informations que notre cerveau prend en charge et en tire des conclusions.
    En confrontant notre perception à celle des autres nous réussissons ainsi à distinguer le virtuel du réel.
    Pour expliquer les sauts quantiques des électrons qui gravitent autour de l'atome, Niels Bohr à du recourir à d'autres concepts mathématiques et notemment aux probabilités, et c'est ainsi qu'on n'a plus recours au temps, mais à d'autres dimensions qui sortent des repères temporels pour ressurgir aléatoirement ailleurs dans l'espace.

    [FONT=Arial Narrow]Language or expression does not matter, the most important is that our ideas are transmitted.
    You have done well to ask what it means time. That same fundamental to our understanding of the universe.
    Time passes and never returns back!
    At time t, this time is no longer where they left off.
    In fact it is because we use our logic to identify the time and even space.
    For us humans, everything is interpreted, we do not receive direct information to our logic, but it is our sense that we pass on information that our brain takes over and draws conclusions.
    By comparing our perception of others and we are able to distinguish virtual reality.
    To explain the quantum jumps of electrons orbiting the atom, Niels Bohr in the use of other mathematical concepts and note the probabilities, and thus we no longer use time, but of other dimensions that emerge from random points in time to reappear elsewhere in space.

    [/FONT]

  14. #29
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2009
    Localisation
    $%£&*§
    Messages
    168
    Mais lol, le Big Bang était une theorie a la base, cette theorie a été abandonnée à une certaine époque (me semble dans les années 60), pour etre reprise grace aux instruments d'observations recents, c'est pour cela que toute la communauté scientifique s'accorde a dire qu'il ya eu un big bang.
    Pour résumer c'est par la pratique et l'observation qu'on a confirmer l'existence du Big Bang et non par la theorie, see?

  15. #30
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2010
    Messages
    26

    v

    okki
    .

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38