+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: la conquête de l'espace entre le rêve et la réalité

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    fi chtar el khabiya ! tji m3aya?
    Messages
    5 339

    La conquête de l'espace entre le rêve et la réalité

    [CENTER]http://www.synergy-space.com/images/...06-preview.jpg[/CENTER]

    [B][FONT="Comic Sans MS"][SIZE="2"]Après la découverte d’une nouvelle planète habitable, deux équipes d’astronomes, travaillant en étroite collaboration, ont annoncé la découvertes de 28 exoplanètes. Cette annonce a été faite par l’équipe du California and Carnegie Planet Search et l’équipe Anglo-Australian Planet Search lors de la réunion de la Société Astronomique Américaine à Honolulu.

    Les deux équipes ont aussi apporté des informations supplémentaires concernant la planète Gliese 436 b, qui gravite autour d’une naine rouge située à 30 années-lumière de la Terre. Cette planète, qui fait à peu près la taille de Neptune et 22 fois la masse de la Terre serait faite de “glaçe chaude” (état particulier de l’eau) et serait constituée à parts égales de masses rocheuses et d’eau.

    source : reflexiences[/SIZE][/FONT][/B]

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Localisation
    Dans un cénotaphe
    Messages
    685
    Je ne vois pas 28 planètes sur la photo mile:!!!!!!!!!!!

    Bientôt, on aura (plûtot ils auront) la chance de s'acheter une petite planète pour mener une vie tranquille loin du monde, un endroit calme et beau avec vue sur terre (la planète bleue)!

    Si on veut nager, on peut nager dans les nuages.

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Messages
    221
    Citation Envoyé par fafa Voir le message
    [CENTER]http://www.synergy-space.com/images/...06-preview.jpg[/CENTER]


    [B][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2]Après la découverte d’une nouvelle planète habitable, deux équipes d’astronomes, travaillant en étroite collaboration, ont annoncé la découvertes de 28 exoplanètes. Cette annonce a été faite par l’équipe du California and Carnegie Planet Search et l’équipe Anglo-Australian Planet Search lors de la réunion de la Société Astronomique Américaine à Honolulu.[/SIZE][/FONT][/B]

    [B][SIZE=2][FONT=Comic Sans MS]Les deux équipes ont aussi apporté des informations supplémentaires concernant la planète Gliese 436 b, qui gravite autour d’une naine rouge située à 30 années-lumière de la Terre. Cette planète, qui fait à peu près la taille de Neptune et 22 fois la masse de la Terre serait faite de “glaçe chaude” (état particulier de l’eau) et serait constituée à parts égales de masses rocheuses et d’eau.[/FONT][/SIZE][/B]

    [B][SIZE=2][FONT=Comic Sans MS]source : reflexiences[/FONT][/SIZE][/B]
    [B]Merci bien pour cette information.Je trouve l'espace de plus en plus intéressant à découvrir. les planètes lointaines peuvent réserver des surprises ,mais la route est encore longue [/B]

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    fi chtar el khabiya ! tji m3aya?
    Messages
    5 339

    Space Diving : Saut depuis l’Espace

    [CENTER]http://www.synergy-space.com/images/...s_main_485.jpg [/CENTER]

    [B][FONT="Comic Sans MS"][SIZE="2"]Cela deviendra peut être le sport extrême de 2009. Des chercheurs travaillent sur l’éventualité d’un saut d’une hauteur de 150000 pieds (environ 45720 mètres) avec une vitesse de 4000 km/h… Soit directement depuis l’espace. En plus de combler les fantasmes de millionnaires en recherche de sensations fortes, ce projet pourrait permettre aux astronautes d’évacuer leurs fusées en cas de problème.

    Rick Tumlinson, fondateur de la Space Frontier Foundation et civil amateur de projets spatiaux, et Jonathan Clark, ancien chirurgien de bord de la NASA, ont créé Orbital Outfitters pour développer l'équipement nécessaire à ce grand saut dans l'espace. La femme de J. Clark, Laurel, a péri en 2003 dans le crash de la navette Columbia. Sa conviction est que plus le corps pénétrant dans l'atmosphère est compact, plus il a de chances de traverser l'enfer de ses frottements, d'où l'idée de ce projet complètement fou.

    Un saut de 45 km dans l'espace n'est qu'une petite étape comparée au grand plongeon de 240 km que Rick Tumlinson et Jonathan Clark préparent. La vitesse atteinte sera de 2,500 mph, soit 4'000 km/h, avant d'être freinée par un parachute spécial pour stabiliser l'entrée dans l'atmosphère.
    Le voyage dans l'atmosphère s'opèrera alors à une vitesse plus "raisonable" de 120mph, soit 190 km/h. Puis un parachute plus conventionnel s'ouvrira, permettant un aterrissage dans les règles de l'art.

    source : w3sh et gizmodo

    Dernière mise à jour : ( jeudi 28 juin 2007 ) [/SIZE][/FONT][/B]

  5. #5
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    fi chtar el khabiya ! tji m3aya?
    Messages
    5 339

    Une mission à haut risque sur Mars

    [CENTER]http://www.synergy-space.com/images/...p320par220.jpg[/CENTER]

    [B][FONT="Comic Sans MS"][SIZE="2"]Les deux robots géologues envoyés sur Mars par les Etats-Unis devaient durer trois mois. Ils ont tenus trois ans. L’un d’entre eux va se lancer dans une mission à haut risque.

    Spirit et Opportunity auront défié tous les pronostics. Les deux robots arrivés sur Mars en janvier 2004 sont simplement increvables. Les ingénieurs de la NASA leur avaient prédit une durée de vie de trois mois. Cela fait maintenant trois ans et demi que les robots solaires crapahutent sur la planète rouge en poursuivant leurs analyses géologiques.

    Posé plus loin de l’équateur que son jumeau, là où le Soleil est plus bas sur l’horizon, Spirit a dû se mettre en veille durant de long mois. Opportunity, de son côté, a pris de l’avance. A son arrivée, ses concepteurs l’avaient programmé pour rejoindre un modeste cratère nommé Endurance, à un kilomètre de son point de chute. Sa mission accomplie, le robot s’est ensuite lancé dans un périple de 6 kilomètres, parcourus en trente mois, pour rejoindre le cratère Victoria, beaucoup plus imposant.

    Opportunity observe ses abords depuis maintenant trois mois. S’il parvenait à descendre au fond du trou, large de 800 mètres et profond de 70, il aurait accès à des roches beaucoup plus anciennes que celles visibles en surface. Un rêve pour les géologues, qui recherchent à établir la preuve que l’eau, sous forme liquide, a bien coulé un jour à la surface de la planète.
    Gare aux falaises!

    Pour le robot, l’aventure est très risquée. Après des semaines d’hésitation, le directeur de la NASA l’a annoncé hier: Opportunity a trouvé un passage et se lancera bientôt à l’assaut du cratère Victoria. Le point d’entrée le plus favorable est une pente rocheuse de 15 à 20 degrés baptisée Duck Bay, à l’Ouest du cratère, entre deux falaises. Un chemin qui risque d’être sans retour. Le robot pourrait entrer dans l’ombre d’une falaise, ce qui le priverait d’énergie.

    De plus, il aura absolument besoin de ses six roues pour remonter la pente, alors que son frère Spirit en a déjà perdu une sur des terrains moins difficiles. «Nous envisageons sérieusement qu’Opportunity ne puisse pas remonter», a admis hier Alan Stern, responsable des missions de la NASA. Mais c’est un risque que nous pouvons prendre.» Le chef scientifique, Steve Squyres, espère encore: «Il y a encore tant de chose à découvrir dans les plaines autour du cratère Victoria. Nous ferons tout pour que cette mission ne soit pas un aller simple.»

    source : 24heures
    [/SIZE][/FONT][/B]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38