[left][size=+1][font=Franklin Gothic Medium][color=black]J'ai fait une p'tite recherche dont j'aime bien la partager avec vous...[/color][/font][/size][/left]
[left][font=Franklin Gothic Medium][size=4][/size][/font] [/left]
[left][font=Franklin Gothic Medium][size=4][/size][/font] [/left]
[left][font=Franklin Gothic Medium][size=4][/size][/font] [/left]
[left] [/left]


[left][font=Arial, Helvetica, sans-serif][size=+1][color=#ba070e][color=#004080][/color][/color][/size][/font][/left]
[left][font=Arial, Helvetica, sans-serif][size=+1][color=#ba070e][color=#004080]Définition[/color][font=Arial][color=#000000] : phénomène observé sur certains métaux, alliages, ou céramiques qui n'opposent aucune résistance au passage du courant électrique au dessous d'une certaine température critique.[/color][/font][/left]
[font=Arial]Ce phénomène fut découvert en 1911 par Heike Kammerlingh lorsqu'il voulut mesurer la résistivité d'un barreau de mercure après avoir liquéfié de l'hélium.[/font]

[left][font=Arial]Depuis cette date, les scientifiques se sont attachés à augmenter la température critique des matériaux supraconducteurs avec pour objectif d'atteindre la température ambiante.[/font][/left]

[/color][/size][/font]
[center][font=Arial, Helvetica, sans-serif][size=+1][color=#ba070e]Principe d'un Aimant Supra-Conducteur[/color][/size][/font][/center]
[center]http://www.univ-brest.fr/Recherche/RMN/fig2.gif[/center]

[font=Arial, Helvetica, sans-serif]La génération des champs magnétiques importants (> 2,5 Tesla) a pu se réaliser couramment avec la construction des aimants supra-conducteurs. Ces aimants sont constitués d'une bobine d'un fil conducteur très fin en alliage spécial plongée dans un dewar contenant de l'hélium liquide à -269 deg.C, lequel est entouré d'un second dewar contenant de l'azote liquide à -196 deg.C. A cette température la résistance du fil conducteur est nulle, l'ampérage circulant dans la bobine peut donc être important (de 30 à 90 ampères suivant le type d'aimant) avec une perte par effet joule nulle. D'où l'intérêt de cette technique au niveau du fonctionnement : plus de consommation électrique pour générer les champs magnétiques, la seule contrainte étant de garder la bobine dans l'hélium liquide pour assurer la supra-conductivité (recharge de 50 litres d'hélium tous les 4 mois et recharge de 40 litres d'azote liquide toutes les semaines). Si ces conditions ne sont pas remplies, la bobine remonte en température causant la perte de la supra-conductivité. Ceci entraîne la libération de l'énergie contenue dans la bobine et par conséquent une évaporation rapide, voire très rapide, de l'hélium avec risque de détérioration de l'aimant en cas de mauvais fonctionnement des soupapes de sécurité.[/font]


[font=Arial][size=3][color=black][b]Domaines d'utilisation (exemple) :[/b][/color][/size][/font]

[center]http://www.norja.net/saviezvousque/a...ges/maglev.jpg[/center]

[left][font=Arial,Helvetica,Univers,Zurich BT][size=-1][color=#000000]La lévitation magnétique est une application où les supraconducteurs s'exécutent extrêmement bien. Des véhicules de transport comme les trains peuvent être lancés sur des aimants superconducteurs de fortes puissances, éliminant pratiquement toute la friction entre le train et ses rails. Non seulement, les électro-aimants conventionnels gaspillent beaucoup d'énergie électrique en chaleur, ils doivent être physiquement beaucoup plus grands que les aimants supraconducteurs. Un point de repère pour l'utilisation commerciale de technologie MAGLEV est arrivé sur le marché en 1990 où il a gagné le statut de projet financé nationalement au Japon. Le Ministre des Transports a autorisé la construction de l'Yamanashi Maglev et est en train d'évaluer la Ligne qui s'est ouverte le 3 avril 1997. Deux ans plus tard le 14 avril 1999, le véhicule d'essai de MLX01 (montré ci-dessus) à atteint une vitesse incroyable de 343 milles à l'heure.[/left]

[/color][/size][/font]