+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Les Classiques..

          
  1. #1
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2009
    Localisation
    every where
    Messages
    278

    Les Classiques..

    [I] Parmi les classiques de la littérature française, j'ai une prédilection pour les auteurs du 18ème siècle, qu'on appelle les Lumières.. De Montesquieux jusqu'à Bernandin de Saint-Pierre, l'esprit le plus compliqué à décrypter et la plus ambivalente des tous c'est celui de J.J. Rousseau: précurseur du romantisme, et théoricien de fondement du système politique[/I]. Les professeurs tunisiens ès Lettres françaises essayent d'une façon ou d'une autre à ne pas l'introduire dans le programme de l'enseignement. [I]Pourquoi[/I]? C'est tout simplement parce que ses écrits ne sont point subjugués à une analyse littéraire ou réflexionnelle lucide qui facilite la tâche de l'enseigner à des apprentis.. L'étude de l'oeuvre de Rousseau ne suit pas un axe bien déterminé comme celui de Voltaire ( satire et sarcasme) mais c'est un labyrinthe que, ni Marcel Raymond, ni Jhon Starobinski ni les autres rousseauiste ont pu trouver son fil d'Ariande..

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Aug 2009
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    2 375
    Citation Envoyé par zigzago Voir le message
    [I] Parmi les classiques de la littérature française, j'ai une prédilection pour les auteurs du 18ème siècle, qu'on appelle les Lumières.. De Montesquieux jusqu'à Bernandin de Saint-Pierre, l'esprit le plus compliqué à décrypter et la plus ambivalente des tous c'est celui de J.J. Rousseau: précurseur du romantisme, et théoricien de fondement du système politique[/I]. Les professeurs tunisiens ès Lettres françaises essayent d'une façon ou d'une autre à ne pas l'introduire dans le programme de l'enseignement. [I]Pourquoi[/I]? C'est tout simplement parce que ses écrits ne sont point subjugués à une analyse littéraire ou réflexionnelle lucide qui facilite la tâche de l'enseigner à des apprentis.. L'étude de l'oeuvre de Rousseau ne suit pas un axe bien déterminé comme celui de Voltaire ( satire et sarcasme) mais c'est un labyrinthe que, ni Marcel Raymond, ni Jhon Starobinski ni les autres rousseauiste ont pu trouver son fil d'Ariande..
    Sans oublier que , Rousseau est loin d'appliquer sa philosophie à sa vie privée .Il écrit Contrat Social , et Emile ou de l'Education , mais laisse ses propres enfants à l'assistance publique .Mais tout de même c'est un excellent écrivain .

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2009
    Localisation
    every where
    Messages
    278
    C'est ce qu'il lui a justement reproché Voltaire.. Et je ne vais pas défendre sa seule faute qu'il a commise mais il a consacré tout "Les Confessions", une oeuvre "inégale" comme l'avait précisé, pour expliqué à ses contemporains pourquoi il les a mis chez "Les Enfants Trouvés"..

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38