+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 20

Discussion: connaissez - vous des auteur(e)s maghrébins francophones? Quel(le) est celui ou celle que vous préférez et pourquoi?

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007

    connaissez - vous des auteur(e)s maghrébins francophones? Quel(le) est celui ou celle que vous préférez et pourquoi?

    J'aime beaucoup Tahar Ben Jelloun et son livre" les Yeux Baissées" m'a beaucoup marquée. J'aime aussi Rachid Boudjedra et son livre "La Répudiation" m'a beaucoup marquée aussi. Sinon je trouve que le style d'écriture de Boudjedra est fascinant. J'ai regardé une de ses vidéos(interview)et jai beaucoup aimé ce qu il a dit ...

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    est ce que mon sujet est interessant?

  3. #3
    Admin
    Date d'inscription
    Jan 2005
    Localisation
    Laupheim Deutschland/ Ariana Tunisia
    Messages
    18 727
    Enormement vu les reponses.

    Sinon je ne lis pas la littérature arabe, donc je ne pourrais t apporter mon aide.
    [B][SIZE=1]
    [/SIZE][SIZE=1][COLOR=Black]N´oubliez pas les messages de profils : [URL="http://www.marhba.com/forums/members/z-ed/775"] ici [/URL]
    Les annonces du Forum et le Règlement : [URL="http://www.marhba.com/forums/annonces-lire-avant-poster-153/announcement6.html"]par ici ;)[/URL]
    Vos amis sont toujours là pour vous: [URL="http://www.google.fr/"]Google[/URL], man, how to, RTFM mais aussi [URL="http://www.marhba.com/forums/faq.php"]FAQ[/URL] et [URL="http://www.marhba.com/forums/search.php"]Recherche[/URL][/COLOR][/SIZE][/B]

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    Citation Envoyé par Z!ed Voir le message
    Enormement vu les reponses.

    Sinon je ne lis pas la littérature arabe, donc je ne pourrais t apporter mon aide.
    loool non ce sont des écrivains maghrébins qui écrivent en français.

  5. #5
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    [B]Il y a aussi Yasmina Khadra, personnellement j'adore mais je sais qu'il est aussi très décrié par les critiques littéraires .[/B]

  6. #6
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    9 135
    [COLOR="purple"][B][FONT="Trebuchet MS"]Mouloud Feraoun. [/B]J'apprécie beaucoup les ouvrages de cet écrivain Algérien d'expression française: (Le fils du pauvre,.. la terre et le sang,.. les chemins qui montent).
    Après, y'a [B]Taher Ben Jelloun.[/B]. J'ai beaucoup aimé son roman "La nuit Sacrée" qui est la suite de son autre roman "L' enfant de sable". (l'histoire d'une jeune fille marocaine, nommée Ahmed, et que son père faisait passer pour un homme, parce qu'il considérait comme un "déshonneur", le fait de ne pas avoir d'héritiers masculins...! etc)

    Ces roman franco-maghrébins me plaisent.. parce qu'ils mettent en relief la notion d'identité, .. et parfois ils sont à résonance autobiographique, ou a contestation socio-politique dévoilant la société maghrébine telle qu'elle était, avec ses contraintes & ses mutations....[/FONT][/COLOR]

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Il y a aussi Yasmina Khadra, personnellement j'adore mais je sais qu'il est aussi très décrié par les critiques littéraires .[/B]
    Je n'ai jamais lu ses livres. Je sais que beaucoup apprécient ce qu écrit cet écrivain(je crois que c est un homme).Par contre je ne sais pas pourquoi il est décrié par les critiques littéraires.

    Citation Envoyé par printemps25 Voir le message
    [COLOR=purple][B][FONT=Trebuchet MS]Mouloud Feraoun. [/FONT][/B][FONT=Trebuchet MS]J'apprécie beaucoup les ouvrages de cet écrivain Algérien d'expression française: (Les fils du pauvre,.. la terre et le sang,.. les chemins qui montent).[/FONT][/COLOR]
    [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]Après, y'a [B]Taher Ben Jelloun.[/B]. J'ai beaucoup aimé son roman "La nuit Sacrée" qui est la suite de son autre roman "L' enfant de sable". (l'histoire d'une jeune fille marocaine, nommée Ahmed, et que son père faisait passer pour un homme, parce qu'il considérait comme un "déshonneur", le fait de ne pas avoir d'héritiers masculins...! etc)[/COLOR][/FONT]

    [FONT=Trebuchet MS][COLOR=purple]Ces roman franco-maghrébins me plaisent.. parce qu'ils mettent en relief la notion d'identité, .. et parfois ils sont à résonance autobiographique, ou a contestation socio-politique dévoilant la société maghrébine telle qu'elle était, avec ses contraintes & ses mutations....[/COLOR][/FONT]
    Moi aussi j'aime beaucoup Tahar Ben Jelloun . J'aime aussi Boudjedra qui a un style d'écriture très original .
    Comme tu dis Printemps ces écrivains décrivent la situation de leurs pays et les souffrances de certaines femmes qui vivent sous le joug des traditions qui les accablent dès leur jeune âge. Est ce que ce sont aussi des écrivains engagés ou se limitent ils simplement à la description de leurs société?
    Pensez vous qu il est nécessaire à nous de lire ses ouvrages pour avoir une nouvelle vision et peut être réfléchir davantage à notre situation actuelle notamment celle que vit la Tunisie en ce moment?

    En d'autres termes pensez vous que ces livres peuvent nous ouvrir les yeux et nous aider à régler nos problèmes sociaux?

  8. #8
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    Régler nos problèmes sociaux ? non je ne pense pas ... ils ne sont pas assez lu par la communauté maghrébinne de France pour que l'on puisse arriver à un "debat".

    J'ai pas mal lu Tahar BJ ... que j'apprecie et qui m'a fait naitre un amour pour la ville de Tanger. Au sinon, j'aurai bien voulu lire "confidence à Allah" de Saphia Azzedine.

  9. #9
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    Citation Envoyé par Fayrouz06 Voir le message
    Régler nos problèmes sociaux ? non je ne pense pas ... ils ne sont pas assez lu par la communauté maghrébinne de France pour que l'on puisse arriver à un "debat".

    J'ai pas mal lu Tahar BJ ... que j'apprecie et qui m'a fait naitre un amour pour la ville de Tanger. Au sinon, j'aurai bien voulu lire "confidence à Allah" de Saphia Azzedine.
    Ah bon tu ne crois pas...Personnellement ces lectures m'ont amenée à prendre beaucoup de recul par rapport à beaucoup de choses et ça m'a appris à ne pas trop me hâter dans les jugements etc...
    Sinon c'est vraiment triste de voir que beaucoup de ces livres qui décrivent une grande partie de notre patrimoine avec un esprit littéraire donc beaucoup de culture qui nous pousse à la reflexion ne sont pas lus.
    Je crois que lire ces ouvrages pourraient je dis bien pourraient nous éclairer et voir nos problèmes sociaux avec plus de lucidité.
    J'ai travaillé à la librairie de L Institut du monde arabe et c'est allucinant le nombre d auteurs arabes qui écrivent en français . J'ai tant de fois voulu en acheter mais...C'est très enrichissant et les titres donnent envie de les dévorer.J'ai lu Le Jardin De Roses de SAADI qui lui est plutot traduit mais bon que je ne m'éloigne pas de ce que jenvisage de lire ...tous les bouquins de Boudjedra.

  10. #10
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    Citation Envoyé par Sonia Voir le message
    Ah bon tu ne crois pas...Personnellement ces lectures m'ont amenée à prendre beaucoup de recul par rapport à beaucoup de choses et ça m'a appris à ne pas trop me hâter dans les jugements etc...
    Sinon c'est vraiment triste de voir que beaucoup de ces livres qui décrivent une grande partie de notre patrimoine avec un esprit littéraire donc beaucoup de culture qui nous pousse à la reflexion ne sont pas lus.
    Je crois que lire ces ouvrages pourraient je dis bien pourraient nous éclairer et voir nos problèmes sociaux avec plus de lucidité.
    J'ai travaillé à la librairie de L Institut du monde arabe et c'est allucinant le nombre d auteurs arabes qui écrivent en français . J'ai tant de fois voulu en acheter mais...C'est très enrichissant et les titres donnent envie de les dévorer.J'ai lu Le Jardin De Roses de SAADI qui lui est plutot traduit mais bon que je ne m'éloigne pas de ce que jenvisage de lire ...tous les bouquins de Boudjedra.
    Je reprend ^^ ... ils pourraient les régler oui. Mais je pense que ce n'est pas le cas vu la situation catastrophique de nos lecteurs ( 0 lecture)

    En tout cas, si tu as quelques titres à nous conseiller je suis preneuse !

  11. #11
    serendipity
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 268
    ya aussi naguib mahfouz, un ecrivain egyptien


    [LEFT][COLOR=#3C3D06]Issu de la bourgeoisie modeste, [URL="http://www.evene.fr/celebre/biographie/naguib-mahfouz-5660.php"]Naguib Mahfouz[/URL] suit des [URL="http://www.evene.fr/tout/etudes-de-philosophie"]études de philosophie[/URL] et rédige dès l'âge de 17 ans des [URL="http://www.evene.fr/tout/essais"]essais[/URL] pour des [URL="http://www.evene.fr/tout/revue-litteraires"]revues littéraires[/URL] dans les années 1930. Il publie son[URL="http://www.evene.fr/tout/premier-roman-en-1939"]premier roman en 1939[/URL], et tente de restituer l'[URL="http://www.evene.fr/tout/histoire-de-l-egypte"]histoire de l'Egypte[/URL] à l'époque pharaonique mais il échoue à cause de la [URL="http://www.evene.fr/tout/seconde-guerre-mondiale"]Seconde Guerre mondiale[/URL]. Il traite finalement de l'[URL="http://www.evene.fr/tout/histoire-contemporaine-du-caire"]histoire contemporaine du Caire[/URL] dans '[URL="http://www.evene.fr/tout/passage-des-miracles"]Passage des miracles[/URL]' (1947) et '[URL="http://www.evene.fr/tout/vienne-la-nuit"]Vienne la nuit[/URL]' (1949). Sa trilogie, achevée en 1956-1957, est reconnue tardivement en raison du contexte [URL="http://www.evene.fr/tout/politique"]politique[/URL]. il décide de se remettre à la fiction et son [URL="http://www.evene.fr/tout/roman"]roman[/URL] '[URL="http://www.evene.fr/tout/les-fils-de-la-medina"]Les Fils de la Médina[/URL]' est publié en feuilletons dans le quotidien Al-Ahram. Sa contestation politique lui attire la censure. Cependant, il occupe de nombreux postes au sein des institutions culturelles et entretient un rythme extrêmement productif, à raison d'un roman par an. On lui doit '[URL="http://www.evene.fr/tout/derives-sur-le-nil"]Dérives sur le Nil[/URL]' (1966), '[URL="http://www.evene.fr/culture/lieux/miramar-4822.php"]Miramar[/URL]', (1967), '[URL="http://www.evene.fr/tout/le-voleur-et-les-chiens"]Le Voleur et les chiens[/URL]' (1961) ou encore '[URL="http://www.evene.fr/tout/la-quete"]La Quête[/URL]' (1965). Ses [URL="http://www.evene.fr/tout/grands-romans-realistes"]grands romans réalistes[/URL] sont adaptés au [URL="http://www.evene.fr/cinema/"]cinéma[/URL]. Il reçoit le [URL="http://www.evene.fr/tout/prix-nobel-en-1988"]prix Nobel en 1988[/URL]. Mais il demeure la cible des [URL="http://www.evene.fr/tout/islamistes"]islamistes[/URL] : il est victime d'un attentat en 1994. Le 16 juillet 2006, entre à l'hôpital de la [URL="http://www.evene.fr/tout/police-du-caire"]Police du Caire[/URL] pour une insuffisance rénale et une pneumonie. Il succombe d'une hémorragie à l'âge de 94 ans. Naguib [URL="http://www.evene.fr/tout/mahfouz"]Mahfouz[/URL], figure de proue de la [URL="http://www.evene.fr/tout/litterature-egyptienne"]littérature égyptienne[/URL], a toujours soutenu ses [URL="http://www.evene.fr/tout/idees"]idées[/URL] avec un courage et une sagesse remarquables.[/COLOR][/LEFT]


    , ainsi que amin maalouf,libanais



    hossein khomeini qui a ecrit,les cerf volant de kaboul, cest un ecrivain afghan et 1000 soleil

    malika mokedem ecrivain algerienne
    leila sebar, algerienne

    et aussi venus khoury gahta

    [LEFT][COLOR=#000000][LEFT][COLOR=#999933][FONT="arial black"]Biographie de Vénus Khoury-Ghata[/FONT][/COLOR]

    [COLOR=#3C3D06][FONT=Verdana]Née au nord du [URL="http://www.evene.fr/tout/liban"]Liban[/URL] dans le village montagneux de [URL="http://www.evene.fr/celebre/biographie/venus-khoury-ghata-17613.php"]Bécharré[/URL], Vénus Khoury-Ghata effectue des [URL="http://www.evene.fr/tout/etudes-de-lettres"]études de lettres[/URL] et débute sa [URL="http://www.evene.fr/tout/carriere"]carrière[/URL] comme [URL="http://www.evene.fr/tout/journaliste"]journaliste[/URL] à [URL="http://www.evene.fr/tout/beyrouth"]Beyrouth[/URL]. En 1959, elle devient [URL="http://www.evene.fr/tout/miss-beyrouth"]Miss Beyrouth[/URL]. Elle divorce ensuite de son [URL="http://www.evene.fr/tout/premier-mari"]premier mari[/URL] et épouse en seconde noces un médecin et chercheur français [URL="http://www.evene.fr/tout/jean-ghata"]Jean Ghata[/URL]. En 1972, elle s'installe en [URL="http://www.evene.fr/tout/france"]France[/URL] et collabore à la [URL="http://www.evene.fr/tout/revue"]revue[/URL] '[URL="http://www.evene.fr/tout/europe"]Europe[/URL]', dirigée alors par [URL="http://www.evene.fr/celebre/biographie/louis-aragon-484.php"]Louis Aragon[/URL] qu'elle traduit en arabe avec d'autres [URL="http://www.evene.fr/tout/poete"]poètes[/URL]. Le thème de la mort s'impose souvent dans ses poèmes, sûrement à cause des deux[URL="http://www.evene.fr/tout/premiers-drames"]premiers drames[/URL] de sa vie : la [URL="http://www.evene.fr/tout/guerre-civile"]guerre civile[/URL] et la mort de son époux en 1981. Son [URL="http://www.evene.fr/tout/oeuvre"]oeuvre[/URL] est riche et abondante : quinze [URL="http://www.evene.fr/tout/recueil-de-poemes"]recueils de poèmes[/URL] ont reçu plusieurs [URL="http://www.evene.fr/tout/prix"]prix[/URL] et ont été récompensés en 1993 par le [URL="http://www.evene.fr/tout/prix-de-la-societe"]Prix de la Société[/URL] des gens de [URL="http://www.evene.fr/tout/lettres"]lettres[/URL] et quinze [URL="http://www.evene.fr/tout/roman"]romans[/URL], dont '[URL="http://www.evene.fr/tout/la-maestra"]La Maestra[/URL]' couronnée par le [URL="http://www.evene.fr/tout/prix-antigona"]prix Antigona[/URL]. Insatiable et passionnée, [URL="http://www.evene.fr/tout/venus"]Vénus[/URL] a su s'imposer très naturellement dans un [URL="http://www.evene.fr/tout/monde-l-homme"]monde d'homme[/URL] et devenir l'une des plus célèbres écrivains et poétesses françaises.[/FONT][/COLOR][/LEFT]
    [/COLOR][/LEFT]

    les auteurs arabes j aime bcp et ton sujet et tres interressant.

  12. #12
    serendipity
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 268
    si jai un livre de tahar ben jelloun je vous conseilerai" amours sorcieres" cest des petites nouvelles ,sur les histoires d amour façon sorciere, ca veut dire faire de la magie ou de la sorcelerie pour obtenir l amour ou pour refaire revenir son epoux..

  13. #13
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    merci Laurette, j'ai lu les livres de Neguib Mahfouz et de tawfik el hakim et quel plaisir j'ai épprouvé en lisant ces livres.D'ailleurs ils m ont donné envie d'aller en Egypte et j y suis allée!eh oui c'est ça la lecture de livre passionnant , cela vous donne des ailes et vous fait réfléchir et peuvent vous faire changer vous idées et vos perceptions de la vie.
    Je suis aussi d'accord avec Fayrouz qui dit que les lecteurs tunisiens ne s'intéressent pas aux livres des maghrébins écrits en français.Alors dans ce cas il faudrait l imposer aux élèves , dans les programmes scolaires.Il faudrait trouver une stratégie dans le systeme scolaire pour que les élèves lisent ces livres.Cela doit être une obligation. Le plaisir ne peut venir qu après une obligation. On y prend goût par la suite.
    La littérature maghrébine est une manière de scruter , d'analyser l inconscient de la mentalité maghrébine . Ecrire ou lire fait ressurgir la mémoire et nous mène à réfléchir sur nous même et notre condition. La culture est importante pour pouvoir s'enrichir et malheureusement les jeunes n'ont pas conscience de cette importance. La culture mène vers la création . La création est synonyme de développement et le développement c'est la modernité.
    La sève des idées politiques est la littérature. Vous n'êtes pas d'accord?
    Je me pose une question: pourquoi les plus grands écrivains maghrébins francophones sont soit algériens soit marocains?Enfin ce sont les plus étudiés et les plus célèbres.Je ne connais pas un écrivains tunisien célèbre en France ....

  14. #14
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    Citation Envoyé par Sonia Voir le message
    Je ne connais pas un écrivains tunisien célèbre en France ....
    moi je connais ^^ mais c'est pas tt a fait tunisien mais un franco-tunisien juif (mais ses origines sont tunisiennes bien évidemment ) c'est Albert Memmi, célèbre grace à sa "statue de sel" avec un préface de Albert Camus! honnêtement je ne l'ai pas lu, mais j'ai tjrs entendu parler de ce livre! sinon, j'ai lu son "Portrait du Colonisé" c'est un livre à deux chapitres; l'un consacré au portrait du colonisateur et l'autre a celui du colonisé! Albert Memmi a brossé ds son livre-ci deux portraits universels et qui s'appliquent pr tte personne colonisatrice, soit-elle, ou indigène, tout en soulignant la relation qui les réunit ttes les deux!
    un livre avec un style simple et fluide qui effleure l'univers philosophique et qui érige une argumentation renforcée par l'histoire du Protectorat français en Tunisie!!

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 007
    oui je l'ai lu aussi ce livre.Il m'a plus aussi . Et tu penses que c'est utile de lire ces livres.Personnellemnt j'ai été marquée par ces écrits qui parlaient des tabouts sans aucune gêne.Et surtout ils dévoilaient ce qui était caché par nos société.
    Boudjedra aborde par exemple dans un de ses livres l'univers de ces "kouttèbs"où les élèves subissaient les atouchements de certains professeurs .Franchement ça m'a choqué.Mais bon ça n'a rien avoir avec ma foi! mais ces pratiques décrites par Boudjedra m'a marquée et surtout que lui a une manière" crue" dans son expression.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38