+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion: Faire Prépa et Se suicider

          
  1. #1
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2008
    Localisation
    CANADA
    Messages
    1 311

    Faire Prépa et Se suicider

    [FONT=Century Gothic]Livre :[/FONT]
    [FONT=Century Gothic][B][SIZE=4]"Classes prépas : l'enfer du décor" par Teodor Limann[/SIZE][/B][/FONT]



    [FONT=Century Gothic]"Mon histoire est des plus classiques. Fils de profs, bon élève, fort en maths, la question de savoir ce que je voulais faire de ma vie ne s’est jamais vraiment posée. "Maths sup, Maths spé, Polytechnique" disaient mes parents en plaisantant à demi lorsque j’étais au lycée"… [/FONT]
    [FONT=Century Gothic]Ainsi débute cet essai de Teodor Limann, destiné à devenir polytechnicien. [/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]"Il faut essayer de relativiser les enjeux de ce cursus"[/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Ancien cadre dirigeant dans une grande entreprise, l’auteur raconte donc dans cet essai, son parcours d’études. Il y pose plusieurs questions : "Pourquoi s’infliger l’épreuve de la prépa, le stress des concours ?", "[U]Est-il normal de sacrifier ses meilleures années à la poursuite d’un diplôme, fût-il prestigieux[/U] ?"… A 33 ans, Teodor Limann a ressenti le besoin d’écrire ce livre : "Je voulais notamment dire aux élèves qui vont ou qui souhaitent intégrer une classe prépa, d’essayer de relativiser les enjeux de ce cursus et surtout de ne pas se laisser dépérir, de faire du sport, de se ménager de vraies coupures dans le rythme continu de la prépa." [/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]Certains élèves présentent des troubles maniaco-dépressifs[/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Il nous fait ainsi entrer dans les coulisses du Lycée du Parc, à Lyon, où il intègre la classe de maths sup en septembre 1993. Il raconte ses journées qui commencent à 8 h et se terminent à minuit. Il décrit aussi la dure période des concours,[U] "véritable question de vie ou de mort"[/U] où certains deviennent "brutalement taciturnes, insomniaques, ou obsessionnels". D’autres présentent "des troubles maniaco-dépressifs". Et d’ajouter que "[U]chaque taupin connaît au moins un cas de suicide ou de tentative de suicide[/U] dans sa classe ou son lycée."[/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]"Tout ce qui peut concourir à diversifier le profil social des élèves est une bonne chose"[/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Dans cette description assez effrayante de ce milieu clos, l’auteur, avec le recul, s’autorise malgré tout quelques notes d’humour : "[U]Chers parents, si vous croisez au milieu de la nuit votre enfant nu dans la cuisine, occupé à graver des équations avec un couteau de boucher sur la table à manger[/U], dites-vous que la prépa n’est peut-être pas ce qu’il lui faut". [/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Et que pense l’auteur de l’égalité des chances à l’entrée notamment de l’[/FONT][URL="http://www.ena.fr"][FONT=Century Gothic][COLOR=#0066cc]ENA[/COLOR][/FONT][/URL][FONT=Century Gothic] avec l’ouverture d’une classe prépa réservée aux publics défavorisés ? : "Tout ce qui peut concourir à diversifier le profil social des élèves est une bonne chose. Il faut sortir de cette puissance symbolique du concours et développer de plus en plus les voies parallèles."[/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]"En rentrant à Polytechnique, j’épousais un mythe"[/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]La deuxième partie de son essai porte ensuite sur ses années à Polytechnique : "En rentrant dans cette école, j’épousais un mythe et le savais bien", raconte l’auteur. La vie y est plus sereine qu’en classes prépas. "Pendant deux ans, les élèves se voient offrir sur un plateau une vie pleine, faite d’escrime ou de plongée sous-marine, de relativité générale et de linguistique, de dîners chez Lasserre à moitié prix… Rien ne vient brider l’appétit intellectuel, social, sportif des étudiants". [/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]Les Polytechniciens cherchent en vain le mode d’emploi de l’existence[/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Et l’auteur de constater : "l’X livre sur le marché des gentilshommes généralistes, ignorant tout d’Excel mais dotés, comme le soulignent les recruteurs, d’un bon esprit d’analyse et de synthèse et d‘une soif d’apprendre… Ils deviennent ainsi de bons salariés, mais pas nécessairement de grands entrepreneurs ni de grands fauves des affaires et cherchent en vain le mode d’emploi de l’existence." [/FONT]

    [FONT=Century Gothic][B]"Je n’assumais pas réellement ce titre" [/B][/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Aujourd’hui, que reste-t-il à l’auteur, de toutes ces années d’études ? "La puissance de travail, la capacité à s’atteler à une tâche même quand elle est un peu ingrate" avoue-t-il. Mais de penser tout de même que "le prix à payer est trop fort". Il nous confie qu’il a mis beaucoup de temps avant de pouvoir dire, sans craindre d’être outrecuidant, qu’il sortait de Polytechnique : "Dans l’imaginaire, l’X a une telle force que l’on porte cette étiquette. Je n’assumais pas réellement ce titre". Avec ce diplôme, je me suis retrouvé à la direction financière d’un grand groupe en me demandant bien ce que j’étais venu y faire."[/FONT]

    [FONT=Century Gothic]Déjà auteur d’un ouvrage intitulé "Morts de peur. La vie de bureau", Teodor Limann, cadre dirigeant dans une grande entreprise pendant huit ans, s’offre depuis un an une parenthèse et aimerait continuer à écrire et à en vivre. Pour reprendre une citation du livre, comme disait de Gaulle : "Le plus difficile, ce n’est pas de sortir de Polytechnique, c’est de sortir de l’ordinaire."[/FONT]

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2008
    Localisation
    CANADA
    Messages
    1 311
    Sur ce forum , on n'est que peu à faire les classes prépa surtout programme français , je stresse et je voudrais crier : AAAAAAAAAHHHHHHH Merci de me laisser faire , je deviens fou ces dernières semaines , je suis perturbé mentalement , moralement , physiquement . Je ne sais plus quoi faire ni quoi dire .Ah les prépas .
    Dur dur d'être en prépa : Oral , khôlle , DS , concours ...........classement , égoisme , série ,....:champ lexical de nous les préparationnaires .

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Messages
    5 124
    [COLOR=DarkGreen][B]tekber ou tensa[/B][/COLOR] :tong:

  4. #4
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par hadhoud doudou Voir le message
    Sur ce forum , on n'est que peu à faire les classes prépa surtout programme français , je stresse et je voudrais crier : AAAAAAAAAHHHHHHH Merci de me laisser faire , je deviens fou ces dernières semaines , je suis perturbé mentalement , moralement , physiquement . Je ne sais plus quoi faire ni quoi dire .Ah les prépas .
    Dur dur d'être en prépa : Oral , khôlle , DS , concours ...........classement , égoisme , série ,....:champ lexical de nous les préparationnaires .
    T'inquiètes pas...ça va passer
    Je suis passé par la même situation...et je ne porte que de bonne souvenirs

    Bonne continuation

  5. #5
    jsk
    jsk est déconnecté
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2008
    Messages
    380
    Je comprends bien ce qu'il décrit, moi même j'ai fais une prépa intense et ce fut les pires années de ma vie, c'est comme si j'étais entrée dans une secte, je ne vivais plus, je me levais à 5h du matin pour réviser et toute la journée la tête dans mes bouquins, j'ai vécu comme une recluse en oubliant ma famille et mes amis. Merci mon dieu avec le temps cette expérience douloureuse est derrière moi, je pense même que ce fut formateur; grâce à cette prépa j'ai pu intégrer une grande école. Mais si un jour mon fils ou ma fille me dit " maman je veux faire une prépa", j'avoue que j'aurais peur.

  6. #6
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2008
    Localisation
    CANADA
    Messages
    1 311
    La prépa est derrière moi . Al hamdulillah .

  7. #7
    Conseiller aux Admins
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    Paris - Sousse
    Messages
    7 680
    Citation Envoyé par hadhoud doudou Voir le message
    La prépa est derrière moi . Al hamdulillah .
    Ca a donné quoi hadhoud ? j'espère que t'a pu avoir une bonne école d'ingé ;)
    [SIZE=3][RIGHT][FONT=tahoma][COLOR=#4b0082]
    [/COLOR][/FONT][/RIGHT]
    [CENTER] ملئ السنابل تنحني بتواضع، والفارغات رؤوسهن شوامخ[/CENTER]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT][/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][RIGHT][SIZE=1][FONT=tahoma]
    [/FONT]
    [/SIZE][/RIGHT]
    [RIGHT][SIZE=1]
    [/SIZE][/RIGHT]

  8. #8
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2007
    Localisation
    in my mind
    Messages
    805

    Red face

    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=4][COLOR=magenta]pffff ! ça décourage [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=4][COLOR=#ff00ff]moi aussi je ss orientée à la prépa. j'ai eu mon bac cette année ! [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=4][COLOR=#ff00ff]lire vos post me fait de l'angoisse ça fait peur wallah [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=#ff00ff][/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=#ff00ff][SIZE=2]ps : doudou frero j'arrive po à t'envoyer un mp ! et on se connecte po en mm temps sur skype donc dit moi qu'est ce que t'as eu comme école d'ing ??[/SIZE] [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=4][COLOR=#ff00ff][/COLOR][/SIZE][/FONT]

  9. #9
    Nouveau
    Date d'inscription
    Aug 2008
    Localisation
    Tunisia
    Messages
    15
    Je suis en 2ème année en classe préparatoire, certes l'étudiant est constamment stressé, fatgiué, etc. mais bon ne dramatisons pas. Il faut juste un minimum de confiance en soi, être (plus ou moins) à jour, si on le peut, mais bon il faut avoir un bon mental parce que les attitudes des autres étudiants sont variables lorsqu'on on aborde étude: hypocrisie, mensonges, refus de donner les cours, vols dans les cas extrêmes... Il faut simplement être prêt psychologiquement à affronter 1 ou 2 années à taffer pour être bien classé dans le concours. Si on échoue, c'est pas la fin du monde, à moins qu'on s'est fixé un objectif qu'on veut atteindre à tout prix. Dans ce cas, boulot *2!
    Bref, il faut gérer surtout le mental, alterner travail et de moments zen

  10. #10
    Actif
    Date d'inscription
    Aug 2009
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    2 375
    Il ne faut pas oublier qu'au sein des années prépa. il y a des classements internes ,et les élèves sont donc scindés en sous-classes ( les étoilés) , c'est du moins ce qu'à vécu mon fils en math spé au lycée Louis-Le-Grand .
    Pour ce qui est stress et fatigue , c'est indescriptible !

  11. #11
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    j'ai pas fait de prépa et je m'en sort bien! loool , j'avais la possibilité d'y aller après mon bac, mais j'ai refusé, parce que je n'avais pas envie de rester dans le général, et que je n'été pas prete pour ce monde de stress de compétition ... j'ai choisis la voie de la fac, et hamdoulah, ... je sais qu'avec une prépa c'est mieux...beaucoup mieu, surttt quand tu réussis ton concours, après c'est portes ouvertes aux grandes écoles...mais on peut aussi intégrer une grande école en venant de la fac...

    après c'est sur tout dépend des ambitions de chacun...

  12. #12
    Actif
    Date d'inscription
    Aug 2009
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    2 375
    Citation Envoyé par fayrouz06 Voir le message
    j'ai pas fait de prépa et je m'en sort bien! loool , j'avais la possibilité d'y aller après mon bac, mais j'ai refusé, parce que je n'avais pas envie de rester dans le général, et que je n'été pas prete pour ce monde de stress de compétition ... j'ai choisis la voie de la fac, et hamdoulah, ... je sais qu'avec une prépa c'est mieux...beaucoup mieu, surttt quand tu réussis ton concours, après c'est portes ouvertes aux grandes écoles...mais on peut aussi intégrer une grande école en venant de la fac...

    après c'est sur tout dépend des ambitions de chacun...
    Tu as parfaitement raison .Il y a quelques années je discutais avec un vieil Ingénieur venu des Charbonnages de France pour des séances de formation des formateurs .Il m'a pris à part lors de la pose-café et m'a dit " tu sais , si tu veux arrêter une boîte qui tourne ,tu y mets un X " ; puis il a mis son doigt sur la bouche comme pour me dire motus !
    Désolé pour nos amis les polytechniciens !

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38