+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 40

Discussion: histoire, leçon de vie ...

          
  1. #16
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jun 2006
    Localisation
    El-Djazair
    Messages
    124

    Thumbs up Avant de dormir ..

    [color=Blue]Facture acquittée !

    Un soir, pendant que maman préparait le souper, son petit garçon arrive dans la cuisine et lui présente un morceau de papier. Maman s'essuie les mains sur son tablier et commence à lire ce qui était écrit.

    Pour avoir tondu le gazon: 5 euro
    Pour le nettoyage de ma chambre cette semaine: 1.00 euro
    Pour avoir fait des emplettes pour toi: 0.50 euro
    Pour avoir gardé mon petit frère pendant que tu était au magazin: 0.25 cents
    Pour avoir obtenu un bon bulletin: 5.00 euros
    Pour avoir sorti les déchets: 1.00 euros pour nettoyage et râtelage de la cours : 2.00 euros

    TOTAL: 14.75 euros

    Sa mère l'a regardé droit dans les yeux. On pouvait voir, dans ses yeux
    étincelant, défiler une foule de souvenirs. La maman prit alors une plume,
    tourna la fueille et se mit à écrire au verso.

    Pour t'avoir porté pendant 9 mois: gratuit

    Pour toutes les nuits passées auprès de toi à prier et te soigner: gratuit

    Pour tout le temps et toutes les larmes dépensées pour toi depuis ta naissance: gratuit

    Pour toutes les inquiétudes: gratuit

    Pour tout les conseils, les connaissances transmise et le prix de tes études:
    gratuit

    Pour tes jouets, nourriture, tes vêtements et même t'essuyer les larmes et te moucher: gratuit

    Mon fils, si tu fais l'addition, tu constateras que le prix de mon amour pour
    toi est... gratuit

    Eh bien, mes amis, quand le fils eut terminé de lire ce que sa maman avait
    écrit, deux grosses larmes coulaient sur ses petites joues. Le petit bonhomme
    regarda sa mère et lui dit : "[b]MAMAN, COMME JE T'AIME![/b]"

    C'est alors qu'il prit la plume et inscrivit en grosses lettres sur sa
    facture...

    PAYÉ AU COMPLET.
    ==============
    Bonne nuit à tous
    Choukran[/color]

  2. #17
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    loin de ma sissi !
    Messages
    306
    l'amour d'une mère, la chose la plus chère, la plus désirée, la plus convoitée au monde et pourtant elle n'a pas de prix, elle est gratuite!
    merci choukran!

  3. #18
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jul 2006
    Messages
    9

    Smile ptite histoire

    [size=1][color=darkorchid][b][u][font='Comic Sans MS'][size=1]Renseignement s.v.p. [/size][/font][/u][/b][b][font='Comic Sans MS'][size=1]![/size] [/font][/b][b][font='Comic Sans MS'][/font][/b][/color][/size]

    [b][size=1][font='Comic Sans MS'][color=darkorange][color=darkorchid][size=1]Lorsque j'étais très jeune, mon père a eu l'un des premiers téléphones dans notre voisinage. Je me rappelle très bien la vieille boîte en bois, bien polie fixée au mur et le petit récepteur noir, bien lustré, accroché sur son côté.[/size]

    [/color][size=1][color=darkorchid]J'étais trop petit pour atteindre le téléphone, mais j'étais habitué à écouter avec fascination ma mère lui parler. J'ai, par la suite découvert qu'en quelque part, dans ce merveilleux appareil, vivait une personne fantastique - son nom était[/color] [color=darkorchid]"Renseignement SVP" et il n'y avait rien qu'elle ne savait pas. "Renseignement SVP" pouvait fournir le numéro de n'importe qui en plus de l'heure exacte.[/color][/size][/color][color=darkorchid]

    [/color][color=darkorchid][size=1]Ma première expérience personnelle avec ce "génie dans une bouteille" s'est produite un jour où ma mère était partie chez une voisine. Je m'amusais au sous-sol et, je me suis donné un violent coup de marteau sur un doigt. La douleur était terrible, mais il ne semblait pas y avoir de raisons pour que je crie. J'étais seul et personne ne pourrait m'entendre et me réconforter.
    [/size]
    [size=1]Je faisais les cent pas autour de la maison, en suçant mon doigt pour finalement arriver devant l'escalier. Le téléphone !!! Rapidement, j'ai couru chercher le petit tabouret dans la cuisine et je l'ai traîné jusque devant le téléphone. Je suis monté dessus, j'ai décroché le combiné et l'ai placé contre mon oreille. "Renseignement SVP" dis-je dans le microphone, juste au-dessus de ma tête.[/size]

    [/color][color=darkorchid][size=1]Un click ou deux et j'entends une petite voix claire me dire "Renseignement".

    Je dis alors, "Je me suis fait mal au doigt", "Est-ce[/size] [size=1]que tu saignes ?" m'a demandé la voix. Je lui réponds "Non", "je me suis frappé le doigt avec un marteau et ça fait très mal". Elle me demande alors " Peux-tu ouvrir la boîte à glace ?" Je lui répondis que oui je pouvais. "Alors, prend un petit morceau de glace et pose le sur ton doigt" me dit-elle.[/size]

    [/color][color=darkorchid][size=1]Après cette expérience, j'ai appelé "Renseignement SVP" pour n'importe quoi. Je lui ai demandé de l'aide pour ma géographie et elle m'a dit où se trouvait Montréal. Elle m'a aidé aussi avec mes mathématiques. Elle m'a dit que le petit écureuil, que j'avais trouvé dans le parc, la journée précédente, devait manger des fruits et des noix.
    [/size]
    [size=1]Un peu plus tard, mon petit canari est mort. J'ai donc appelé "Renseignement SVP" et lui ai raconté ma triste histoire. Elle m'a écouté attentivement et m'a dit les choses usuelles qu'un adulte dit pour consoler un enfant, mais j'étais inconsolable. Je lui ai demandé "Pourquoi les oiseaux chantent si merveilleusement et procurent tellement de joie aux familles, seulement pour finir comme un tas de plumes dans le fond d'une cage ?"[/size]

    [size=1]Elle a probablement ressenti mon profond désarroi et me dit alors, d'une voix si calme "Paul, rappelle-toi toujours qu'il existe d'autres mondes où on peut chanter". D'une certaine façon, je me sentais mieux. Une autre fois que j'utilisais le téléphone : "Renseignement SVP"[/size][/color][/font][font='Comic Sans MS'][color=darkorchid][size=1].[/size] [/color][/font][/size][font='Comic Sans MS'][color=darkorchid][size=1]"Renseignement" me répondait la voix, maintenant devenue si familière. Je lui demande alors, "Comment épelez-vous le mot réparation ?".

    Tout ça se passait dans la ville de Québec. Alors que j'avais 9 ans, nous avons déménagés à l'autre bout de la province, à Baie-Comeau. Je m'ennuyais terriblement de mon amie. "Renseignement SVP" appartenait à cette vieille boîte en bois de notre maison familiale, et, curieusement, je n'ai jamais songé à utiliser le nouvel appareil téléphonique étincelant, posé sur une table, dans le corridor, près de l'entrée.

    Alors que je me dirigeais vers l'adolescence, les souvenirs de ces conversations de mon enfance ne m'ont jamais quitté. Souvent, lors des moments de doute et de difficultés, je me rappelais ce doux sentiment de sécurité que j'avais à cette époque. J'appréciais maintenant, la patience, la compréhension et la gentillesse qu'elle a eue à consacrer de son temps pour un petit garçon.

    Quelques années plus tard, alors que je me dirigeais au Collège, à Montréal, mon avion devait faire une escale à Québec. J'avais donc près d'une demi-heure entre le transfert d'avion. J'ai donc passé 15 minutes au téléphone avec ma soeur, qui vit toujours au Québec. Ensuite, sans penser vraiment à ce que je faisais, j'ai composé le "0" et dit "Renseignement SVP". Miraculeusement, j'entendis alors cette même petite voix claire que je connaissait si bien, "Renseignement".

    Je n'avais rien prévu de tout ça, mais je m'entendis lui dire, "Pouvez-vous m'aider à épeler le mot "réparation" ?". Il y a eu un long moment de silence. Ensuite, j'entendis une voix si douce me répondre : "Je suppose que ton doigt doit être guéri maintenant. " Je me mis à rire et lui dit "C'est donc toujours vous". Je lui dit " Je me demande si vous avez la moindre idée comme vous étiez importante pour moi pendant toutes ces années". "Je me demande" dit-elle, "si tu sais combien tes appels étaient importants pour moi. Je n'ai jamais eu d'enfant et j'étais toujours impatiente de recevoir tes appels". Je lui ai dit comment, si souvent, j'ai pensé à elle au cours de ces dernières années et je lui ai demandé si je pourrais la rappeler, lorsque je reviendrais visiter ma soeur. "Je t'en prie, tu n'auras qu'à demander Sally" me répondit-elle.

    Trois mois plus tard, alors que j'étais de nouveau au Québec. Une voix différente me répondit "Renseignement". J'ai donc demandé à parler à Sally. "Êtes-vous un ami ?" me demanda la voix inconnue. Je lui répondis "Oui, un vieil ami". J'entendis la voix me dire "Je suis désolé d'avoir à vous dire ça, Sally ne travaillait plus qu'à temps partiel ces dernières années parce qu'elle était très malade. Elle est morte il y a cinq semaines déjà". Avant même que je n'ai le temps de raccrocher, elle me dit "Attendez une minute. M'avez-vous dit que votre nom était Paul? " Je répondis "Oui". "Et bien, Sally a laissé un message pour vous. Elle l'a écrit, au cas où vous appelleriez. Laissez-moi vous le lire". Ce message disait "Dites lui que je crois toujours qu'il y a d'autres mondes où on peut chanter. Il saura ce que je veux dire". Je lui dis donc merci et raccrochai. Je savais ce que Sally voulait dire.

    Ne sous-estimez jamais l'influence que vous pouvez avoir sur les autres.[/size] *****[/color][/font][/b]

  4. #19
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jun 2004
    Localisation
    in the air
    Messages
    197
    [FONT="Century Gothic"]Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.

    - Papa, est-ce que je peux te poser une question?
    - Bien sûr!
    - Combien gagnes-tu de l'heure?
    - Mais, ça ne te regarde pas fiston!
    - Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi!
    - Bon, si tu veux absolument savoir : $35.00 de l'heure.
    - Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.

    Il revient vers son père et lui demande :
    - Papa, pourrais-tu me prêter $10.00?
    - Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir. Pour m'emprunter de l'argent! Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et je n'ai pas le goût de me faire achaler avec des niaiseries semblables.

    Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser un peu se demande s'il n'avait pas réagit trop fort à la demande de son fils. Peut-être qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit :
    - Dors-tu?
    - Non, papa!
    - Écoute, j'ai réfléchi et voici le $10.00 que tu m'as demandé. - Oh merci papa!
    Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort $25.00. Le père en voyant l'argent devient encore tout irrité.
    - Mais pourquoi tu voulais $10.00? Tu as déjà $25.00!
    Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent?
    - C'est que... il m'en manquait. Mais maintenant j'en ai juste assez. Papa, est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps? Demain soir, arrive à la maison plus tôt. J'aimerais souper avec toi! [/FONT]

  5. #20
    Actif
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Localisation
    Avignon( France)
    Messages
    1 455

    Thumbs up

    salem, magnifiques histoires et trés bonne moralités,

    merci à vous de nous les faire partagé

  6. #21
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    ici
    Messages
    2 334

    a mes amis !!!

    [FONT="Comic Sans MS"]Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant
    bien haut un billet de 100euro.

    Il demande aux gens :

    "Qui aimerait avoir ce billet ?"

    Les mains commencent à se lever, alors il dit :

    "Je vais donner ce billet de 100 euro à l'un d'entre vous mais
    avant laissez-moi faire quelque chose avec."

    Il chiffonne alors le billet avec force et il demande :

    "Est-ce que vous voulez toujours ce billet ?"

    Les mains continuent à se lever.

    "Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela."

    Il jette le billet froissé par terre et saute à pied joints dessus,
    l'écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du
    plancher.

    Ensuite il demande :

    "Qui veut encore avoir ce billet ?"

    Évidemment, les mains continuent de se lever !

    [B][U]"Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce
    que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa
    valeur n'a pas changé, il vaut toujours 100euro"

    "Alors pensez à vous, à votre vie. Plusieurs fois dans votre vie
    vous serez froissé, rejeté, souillé par les gens ou par les
    événements.

    Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien mais en
    réalité votre valeur n'aura pas changé aux yeux des gens qui
    vous aiment !

    La valeur d'une personne ne tient pas à ce que l'on a fait ou
    pas, vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque est toujours intacte."[/U][/B][/FONT]

  7. #22
    serendipity
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 268
    Le bol de bois

    Je vous assure que vous vous rappellerez du Bol de bois demain, dans une semaine, un mois , une année…

    Un vieil homme tout frêle va vivre avec son fils, sa bru et son petit-fils de quatre ans.

    La main du vieil homme tremblait, sa vue était embrouillée et sa démarche vacillante.

    La famille mangeait ensemble à la table. Mais, le vieux grand-papa éprouvait de la difficulté à manger. Les petits pois glissaient de sa cuiller et tombaient sur le plancher.

    Quand il prenait son verre de lait, il le renversait sur la nappe.

    Le fils et son épouse étaient irrités par le gâchis.

    Le fils affirmait « On devrait faire quelque chose à propos de papa »

    « J'en ai marre du lait renversé, du bruit qu'il fait en mangeant et de la nourriture sur le plancher. »

    Alors, avec son épouse, il installa une table dans un coin de la cuisine.

    Là, le grand-père mangeait seul pendant que la famille prenait le repas.

    Étant donné que le vieil homme avait brisé de la vaisselle, sa nourriture était servie dans un bol de bois.

    Quand la famille jetait un coup d'oeil en direction de grand-papa, il leur arrivait de voir une larme glisser sur la joue du vieil homme pendant qu'il était assis tout seul.

    Malgré tout, ils continuaient à maugréer contre lui lorsqu'il échappait sa fourchette ou sa nourriture.

    Le petit-fils observait tout en silence.

    Un soir, avant le souper, le papa remarqua son fils qui jouait avec des morceaux de bois qui jonchaient le plancher.

    Il lui demanda gentiment, « que fabriques-tu? » Tout aussi gentiment le petit garçon répondit,

    « Oh! Je fais un petit bol pour toi et maman pour que vous mangiez votre nourriture lorsque je serai plus grand. »

    Le petit garçon sourit et continua son travail.

    Ces mots ont eu l'effet d'une bombe sur les parents qui devinrent silencieux. Des larmes commençèrent à ruisseler le long de leurs joues… Sans dire un mot, ils surent ce qu'ils devaient faire.

    Ce soir-là, le fils prit la main de son père pour le ramener gentiment à la table familiale.

    Pour le reste de ses jours il mangea tous ses repas avec la famille. Et pour quelque raison, ni le fils ou son épouse ne firent de cas quand il échappait sa fourchette, renversait du lait ou salissait la nappe.

  8. #23
    serendipity
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 268
    [RIGHT][COLOR=#000000][COLOR=#323232][FONT=Georgia][COLOR=#cccccc]MERCREDI 18 AVRIL 2007[/COLOR][/FONT][/RIGHT]

    [FONT=Georgia][B][URL="http://anwaroul-islam.over-blog.com/article-6423330.html"]L'Amour d'un père[/URL][/B][/FONT]

    [COLOR=#000000][COLOR=#FFFFFF][SIZE=4][COLOR=blue]Un jeune homme s'apprêtait à obtenir son diplôme de fin d'étude[/COLOR]. [/SIZE][/COLOR][/COLOR]
    [FONT=Georgia][[/FONT][/COLOR][FONT=Georgia][FONT=Georgia][SIZE=3][FONT=Georgia]http://www.sajidine.com/image/voiture_sport.jpg[COLOR=blue]Pendant plusieurs mois il avait admiré une belle voiture de sport exposée dans un showroom, et sachant que son père pouvait bien la lui offrir, il lui avait déjà dit que c'est ça qu'il voulait comme cadeau.[/COLOR][/FONT][/SIZE][/FONT][/FONT][/COLOR][FONT=Georgia][FONT=Georgia]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]Comme le jour de la remise des diplômes s'approchait,le jeune homme s'attendait à voir des signes que son père lui avait déjà acheté la voiture. Finalement, au matin du " jour J " , son père l'appela dans son bureau et il lui dit comment il était fier d'avoir un fils aussi intelligent et formidable, et comment il l'aimait beaucoup. Le père tendit à son fils une boite dans un emballage cadeau, curieux mais aussi déçu le jeune homme ouvrit la boite et découvrit un beau Coran avec une couverture en cuir.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [COLOR=blue] [/COLOR]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]http://www.sajidine.com/images/coran04.jpgFurieux, il éleva la voix sur son père et lui dit : "Avec tout ton argent, tu ne m'offres qu'un Coran ??? " et claquant la porte, il sortit de la maison en laissant derrière lui le Saint Coran. Plusieurs années sont passées et le jeune homme se trouva couronné de succès dans le monde des affaires, il s'acheta une grande et belle maison et il fonda une famille merveilleuse.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]Un jour, il se souvint de son père qui était devenu très vieux et se dit qu'il devait aller le voir, car il ne l'avait plus revu depuis le jour qu'il avait obtenu son diplôme. Juste avant de partir, il reçut un télégramme lui disant que son vieux père venait de mourir et qu'il avait cédé tous ses biens à son fils. Il devait donc partir immédiatement pour s'occuper de son héritage [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]Quand il arriva dans la maison de son père, soudain, son coeur fut rempli de tristesse et de regret...il se mit à fouiller dans les dossiers importants de son père et il tomba sur ce Coran à l'endroit même où il l'avait laissé il y a plusieurs années...il éclata en sanglots, ouvrit le Coran et se mit à tourner les pages.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]http://www.sajidine.com/images/key2.jpgEt comme il lisait ces paroles, une clé de voiture tomba d'une enveloppe qui était collée à la couverture à l'arrière du Coran.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]La clé avait une étiquette avec le nom du concessionnaire du showroom, le même concessionnaire qui vendait la belle voiture de sport qu'il désirait tant avoir et sur l'étiquette figurait la date du jour de la remise de son diplôme, et ces mots...[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [CENTER][FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]TOUT A ETE PAYE[/COLOR][/SIZE][/FONT][/CENTER]
    [COLOR=blue] [/COLOR]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]Combien de fois ne sommes-nous pas passés à coté des bénédictions d'Allah, simplement parce qu'elles ne viennent pas de la manière que nous le voulons ?[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [COLOR=blue] [/COLOR]
    [CENTER][FONT=Trebuchet MS][SIZE=2][FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=blue]Allah n'est pas tel que nous Le représentons mais Il est tel qu'Il S'est présenté à nous ![/COLOR][/SIZE][/FONT][/SIZE][/FONT][/CENTER]
    [/FONT][COLOR=blue][/COLOR][/COLOR]
    [/FONT][COLOR=blue][/COLOR][/COLOR][/COLOR]

  9. #24
    Actif
    Date d'inscription
    May 2011
    Messages
    1 147
    Un jour, une femme sort de sa maison et voit trois vieillards avec de longues barbes blanches, assis devant chez elle. Elle ne les reconnaît pas.
    Elle leur dit : Je ne pense pas que je vous connaisse, mais vous devez avoir faim, s'il vous plaît, entrez et je vous donnerai quelque chose à manger.
    - Est-ce que les enfants de la maison sont là ? demandent-ils.
    - Non, ils sont sortis leur répond-elle.
    - Alors nous ne pouvons pas entrer.
    En fin d'après-midi, lorsque les enfants reviennent de l'école, la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.
    -Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer '! Disent-ils à leur mère. La femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.
    - Nous n'entrons jamais ensemble dans une maison ',
    - répondent-ils. Un des vieillards explique :
    - Son nom est 'Richesse', dit-il en indiquant un de ses amis et, en indiquant l'autre, lui c'est 'Succès', et moi je suis 'Amour''.
    Il ajoute alors, Retourne à la maison et discute avec ta famille pour savoir lequel d'entre nous vous voulez dans votre maison '.
    La femme retourne à la maison et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.
    - Comme c'est étrange '! S'exclament les enfants.
    - Puisque c'est le cas, nous allons inviter Richesse
    La mère n'était pas d'accord. Pourquoi n'inviterions- nous pas Succès? Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires...'
    La plus petite, Raffie, qui suçait encore son pouce, s'exprime à son tour :
    - Veux mamours, veux mamours.... '
    Les parents fondent devant tant de câlinerie enfantine et la mère sort inviter 'Amour' à entrer...
    Amour' se lève et commence à marcher vers la maison. Les deux autres se lèvent aussi et le suivent.
    Étonnée, la femme demande à 'Richesse' et 'Succès':
    - J'ai seulement invité 'Amour'. Pourquoi venez-vous aussi?
    Les vieillards lui répondent ensemble :
    - Si vous aviez invité 'Richesse' ou 'Succès', les deux autres d'entre nous seraient restés dehors, mais vous avez invité 'Amour' et partout où il va, nous allons avec lui, puisque partout où il y a de l'Amour, il y a aussi de la Richesse et du Succès'.

  10. #25
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2011
    Localisation
    dans un jardin
    Messages
    862
    [COLOR="#006400"]trop cool ces histoires[/COLOR]

  11. #26
    serendipity
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    parmis les etoiles
    Messages
    8 268
    Citation Envoyé par wardaaa Voir le message
    [COLOR="#006400"]trop cool ces histoires[/COLOR]
    oui cest tres beau, mais est ce qu' l on en tient compte??

  12. #27
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    une tite histoire pr ceux qui renvoient la faute aux autres !


    Un homme et son fils marchent dans la forêt. Soudain, le garçon trébuche et ressent une douleur aiguë, il hurle : "Ahhhh..." Surpris, il entend une voix qui vient de la montagne : "Ahhhh..." Rempli de curiosité, il crie : "Qui es-tu?"
    Mais la seule réponse qu'il reçoive est : "Qui es-tu?"
    Ça le met en colère, il s'écrie : "Tu es un lâche!" et la voix répond : "Tu es un lâche!"
    Il regarde son père et lui demande "Papa, qu'est-ce qui se passe?"
    "Fils" répond l'homme " Ecoute…"
    Puis il hurle "Je t'admire". La voix répond Je t'admire"
    Le père crie "Tu es merveilleux!" et la voix répond "Tu es merveilleux!"
    Le fils est surpris, mais il ne comprend toujours pas ce qui arrive.
    Le père explique : "Les gens appellent cela 'écho', mais en réalité, c'est la 'vie'.
    La vie te renvoie toujours ce que tu as semé! La vie est un miroir de tes actions.
    Si tu veux plus d'amour, donne plus d'amour!
    Si tu veux plus de gentillesse, donne plus de gentillesse.
    Si tu veux compréhension et respect, donne compréhension et respect!
    Si tu veux que les gens soient patients et attentifs avec toi, donne de la patience et de l'attention!
    Cette règle de la nature s'applique à chaque aspect de la vie."
    La vie te renvoie ce que tu as semé!

    Ce qui arrive dans ta vie n'est pas une coïncidence, mais le miroir de tes propres actions...




    (lu sur fb)

  13. #28
    Actif
    Date d'inscription
    May 2011
    Messages
    1 147
    [B][B]
    Un jour une femme trouve un moineau souffrant par terre, elle le ramasse et se dit: mon Dieu! tu dois avoir froid! alors elle se dit:que faire? si je le garde avec moi il va salir ma robe! à la maison le chat va le manger! et si je le laisse là il va mourir de froid!! elle regarde autour d'elle et voit une grosse bouse de vache et une idée lui vient subitement! je vais mettre le moineau dans la bouse il n'aura pas froid! elle met le moineau dans la bouse et s'en va!... le moineau tout content d être au chaud commence à chanter mais soudain un renard qui passait par la entendit la bouse chanter! intrigué, il s'approche, découvre le moineau et le croque!

    la moralité de cette histoire c'est :

    1-celui qui te mets das la merde ne te veux pas forcément du mal !
    2-quand tu es dans la merde tu ferme ta gueule !
    3-celui qui t'en sors ne te veux pas forcement du bien !


    [/B] [/B]

  14. #29
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    Citation Envoyé par Fusion Voir le message
    [B][B]
    la moralité de cette histoire c'est :

    1-celui qui te mets das la merde ne te veux pas forcément du mal !
    2-quand tu es dans la merde tu ferme ta gueule !
    3-celui qui t'en sors ne te veux pas forcement du bien ![/B][/B]
    loooooooooooool :D: :D:
    mnin jebt'ha hedhi??! et c tellement, mais tellement vrai en plus ^^
    merci pr ce partage fusion ;):

  15. #30
    Actif
    Date d'inscription
    May 2011
    Messages
    1 147
    Citation Envoyé par Comtesse Bathory Voir le message
    loooooooooooool :D: :D:
    mnin jebt'ha hedhi??! :

    Men 3end l3attar !! :tong:

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38