+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Insuffler la vie au travers d'un récit - hommage à ma première nymphe : meresger.

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488

    Post Insuffler la vie au travers d'un récit - hommage à ma première nymphe : meresger.

    Citation Envoyé par meresger Voir le message
    Et si nous écrivions? je vous propose d'écrire ensemble une histoire...chacun son tour y ajoutera une phrase selon son humeur ,son envie ...
    bien sur il faut que l'histoire reste cohérente...il faut qu'elle ait un sens...elle peut être de n'importe quel genre: policier, fantastique... ce sera notre histoire...
    Ecrivons ensemble et peut-être révélerons nous l'alchimie qu'est l'inspiration...

    Je me propose de poser la première pierre de notre édifice....
    Besméllah...l'histoire commence donc ainsi:

    [B]"[I]L'homme en noir fuyait à travers le désert."[/I][/B]

    A vos plumes mes amis
    [FONT=Arial][SIZE=2]Bonjour ou bonsoir à toutes à tous,

    Voilà, je me propose de redonner vie à cette discussion passée aux oubliettes depuis bien trop longtemps à mon goût.


    Ayant constaté que la plus part de ceux qui avaient apprécié n'étant pas disposé(e)s ou d'attaque pour aller au bout de ces quatre pages, moi en premier d'ailleurs j'ai donc décidé d'am****r le seul message au travers du quel j'ai la ferme intention de ressusciter cette œuvre quit à voir son histoire partir dans un sens totalement opposé ou contraire à celui à la quelle elle était prédestinée.


    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2][I][B]meresger[/B][/I], paix à son âme et que Dieu lui préserve son ange avait écrit je la cite :[/SIZE][/FONT] [FONT=Arial][SIZE=2][B]"[I]L'homme en noir fuyait à travers le désert."

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    [/I][/B][/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]L'homme en noir fuyait à travers le désert en délaissant derrière lui les âmes tourmentées de tout le sable qu'il avait réussi à exhumer avant de les plonger dans leur bain de sang poussiéreux et austère.

    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]L'étalon au noble sang, galopait en direction du soleil, telle un javelot de feu, à une allure si ardente que l'on aurait dit que c'est dans le cœur du Dieu soleil que ce dernier comptait finir sa course, là ou son maitre prévoyait de loger son canasson.

    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]La monture, un pur-sang Arabe, le torse presque sur gonflé, aux muscles tellement bien dessinés qu'ils auraient fait pâlir d'envie n'importe quel sculpteur digne de ce nom, s'acharnait à défaire les sentiers parfaitement et naturellement dessinées comme s'il faisait exprès d'immortaliser son propre passage, comme s'il tenait à marquer son itinéraire au fer rouge, ce même fer qui aurait surement fondu s'il avait orné les sabots de n'importe quelle autre créature appartenant à la même race.[/SIZE][/FONT]

    [FONT=Arial]C'est là !!! oui, c'est exactement à cet instant précis que j'ai pris conscience de ma grossière erreur. Comment peut-on croire une seule seconde que ces deux êtres sortis de je ne sais quel enfer pouvaient ils craindre ou fuir quelque chose ou quelqun ?
    Non, c'est insensé et pas possible me suis je dit en plaçant deux coups de talons sur les flancs de mon cheval pour accélérer le rythme et les suivre afin de savoir quelle est la destination des héros de mon prochain récit.[SIZE=2]..[/SIZE][/FONT]

    [FONT=Arial][SIZE=2]
    [COLOR=Red](finalement je souhaiterai que vous me laissiez alimenter ce récit seul si cela ne vous pause pas de problèmes...ou du moins que vous me laissiez écrire l'introduction et de vous joindre à moi par la suite : d'avance merci pour votre compréhension)[/COLOR][/SIZE][/FONT]

    [FONT=Arial][SIZE=2]
    Je réw vais aller me remplir l'estomac.[/SIZE][/FONT]

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488
    [FONT=Arial][SIZE=2]...Plus mon pauvre cheval accélérait la cadence, et plus le cavalier mystérieux semblait me distancer. On aurait dit qu'ils flottaient tout les deux dans les airs vers une destination que eux seuls semblaient pouvoir atteindre et connaître.[/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]

    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]Ah !!! soleil hargneux !!! soleil flamboyant !!! qui vient de se décaler dans le parcours que j'entrepris, comme pour me défier, me lancer un avertissement, une première mise en garde, une menace, un avant goût de ce qui pourrait m'arriver si je persistais à vaguer dans la terre des Arabes encore plus, si je n'écoutais pas mon séjour et faire marche arrière, si j'osais me rapprocher de lui, de cette terre, de ce désert, de ce sable, de ce peuple encore plus.

    N'ayant pour seul bouclier de protection que mon avant bras que j'avais relevé pour me protéger les yeux de cette infâme et éblouissante lumière, je ne pu m'empêcher de me retourner, pour me préserver les yeux, pour cacher mes deux pupilles tel un père protecteur et possessif de cette chaleur et de cette puissance de lumière tellement brûlante et tellement perçante à la fois en me demandant ce que les habitants de cet enfer auraient-ils pu causer comme tort à ce Dieu qu'ils nomment "Allah" pour qu'il leur inflige un tel supplice. Comment pouvaient-ils vivre et perdurer dans un tel climat, une telle chaleur. Doux Jésus, quand je pense que je suis là pour prêcher la [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]parole de Dieu, du seul et l'unique dont dépend le salut de tous les créatures de cette terre, les saintes paroles du Christ auprès de ces pauvres gens incultes et ignares.

    Soudain, je ne pu m'empêcher de sourire à la réponse acquise en de temps bien plus anciens, et dont je venais à me rappeler à cet instant précis, interrogation que j'eus l'occasion de poser [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]en l'honneur de la visite du à notre royaume : [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2][B]"[/B]pourquoi les templiers ne sont jamais parvenus au désert oriental[B]" [/B] avant que [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]quelqu'un placé dans les rangs [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]de derrière[/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2], un hérétique sans doute n'eût murmuré :[B]"[/B]maisc'est parce qu'il y fait trop chaud pour le Christ voyons[B]".[/B][/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]

    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]Sainte Marie Mère de Dieu mais que dis-je là !? que fais-je donc !? comment puis-je oser me souvenir de cette réponse infecte le sourire aux lèvres !? serais-je entrain de blasphémer !? est ce un mauvais tour que me joue ma tête à cause de cet étau de chaleur suffocante qui fait pression sur mon crâne !? suis-je déjà arrivé au bout de mes forces !? au bout de ma quête !? au bout de ma mission !? le soleil d'Allah, ce sombre Dieu sommaire et méconnu en terres froides, humides et pluvieuses, et n'osant pas s'y montrer m'aurait-il induit en un guet-apens dans le quel je suis tombé !? le divin de ces pauvres bédouins barbares sauvages et archaïques (à en croire les comptes de mes prédécesseurs en ces terres) errants sans foyers, ni loi, ni foi tels des maladies diaboliques aurait-il eu raison de moi !? de la mission dont j'ai été investi par le Pape en personne !? [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]de ma foi !?[/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]

    [/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]Non Allah aux quatre-vingt-dix-neuf prénoms !!! je ne m'inclinerais pas !!! je ne céderais pas !!! je te défie Dieu païen de ces pauvres païens perdus certes mais qui ne le resteront plus, soumis certes, mais il ne le seront plus, lésés oui mais plus pour longtemps !!!
    Allah je te défie en cet instant et en cet endroit !!! ici même !!! je te tourne le dos !!! j'arrête de te regarder !!![/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2] de te penser !!! de te considérer même !!![/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]

    Avec une poigne de fer, comme si s'était la dernière action que j'aurais accomplie de mon vivant, j'ai tiré les rênes de mon cheval vers la droite afin de le faire tourner vers lui même et quitter ainsi ce soleil, et tout ce qui se trouve sur sa maudite trajectoire en tournant le dos à ce que j'aurais confondu avec un compte, un récit, et qui s'est révélé être un cauchemar...[/SIZE][/FONT]

    [FONT=Arial][SIZE=2][COLOR=Red]
    (pause bouffe, je réw et pas touche svp !!!)[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488
    [FONT=Arial][SIZE=2]Post it : Sujet à ressusciter. [/SIZE][/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38