+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 45 sur 69

Discussion: Les poèmes de jannet rouhi

          
  1. #31
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141

    D'amour



    D’amour



    A ce jeu d’amour

    Suis-je ton pion, suis-je ta reine

    Suis-je cet être fou que tout entraîne :

    L’amour, l’espoir et les peines



    A ce feu d’amour

    Serais-je les flammes ou les cendres

    ce brûlant désir qui ne s’effondre

    La clarté du jour ou ses ombres



    A la magie de l’amour

    Serais-je la lumière ou la noirceur

    Une voie illuminée ou l’égarement du c½ur

    Ses étoiles brillantes ou que des leurres



    Au couleurs de l’amour

    Serais je le rouge ou le noir

    Cette âme et ce corps d’ivoire

    Une transparence, un humble pouvoir



    A la profondeur de l’amour

    Prés du c½ur et du ventre

    Serais-je ton plaisir et ton rêve tendre

    ou ta raison et ses méandres



    Au bonheur de l’amour

    Aurais-je droit

    Serais-je sa couleur et sa proie

    Ou subirais-je la dureté du froid



    A ces lois de l’amour

    Saurais-je résister et tenir,

    Sauvegarder les miens et t’appartenir

    Nuit et jour sans vraiment souffrir



    Aux doutes de l’amour

    Pourrais-je t’extirper, mon élu

    Serais-je ta délivrance tant attendue

    ou un simple espoir déchu



    Des secrets de l’amour

    Saurais tu m’accorder

    Une illusion, un songe ou une réalité,

    Une douceur au goût d’éternité ?


    Jannet rouhi

  2. #32
    Fidèle
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    Fil marrikh..tji m3aya???
    Messages
    3 280

    De haine

    à lire avec largesse......



    De Haine


    A ce jeu de haine
    Je n'ai de place pour aimer encore
    Je n'ai de place pour oublier le tort
    et tes affronts sans aucun remords

    A ce feu de haine
    Tu as éteins le dernier flambeau
    Tu as détruit tous ce qui est beau
    Et tu m'as laissé naufragé sur ton radeau

    A l'emprise de la haine
    J'ai écrasé mon c½ur et je l'ai brûlé
    J'ai assiégé mon âme pour mieux la contrôler
    Et j'ai fait le vide de tes souvenirs pour mieux me consoler

    Aux couleurs de la haine
    Le blanc et le gris n'étaient pas présents
    Et ceux de ton arc-en-ciel étaient aussi absents
    Rien que mon noir qui m'était transparent

    A la profondeur de la haine
    J'ai plongé ma main dans cette obscurité
    J'ai fait un trait sur mon amour et ma fidélité
    Pour mieux recevoir le choc de ta fausse sincérité

    Au malheur de la haine
    J'ai eu droit
    A ne plus subir tes ordres et tes lois
    et enfin me libérer pour renaître une nouvelle fois

    A ces lois de la haine
    Je ne serai te dire
    Que maintenant rien ne me fera souffrir
    Ni ton amour, ni le manque ni le soupir

    Aucun doute dans ma haine
    Je t'ai extirpé de mon âme et de mon c½ur
    J'ai oublié ces belles journée et toutes ces heures
    J'ai oublié de sentir le parfum de ta fleur

    Aucun secret dans ma haine
    Je ne pourrai t'accorder que le mépris
    Aucun désir, aucun amour aucune envie
    C'est dit, c'est penser et c'est réfléchi......





    Saroukh.....

  3. #33
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141
    Toi et Moi à Tounis...


    Je te suivrai si tu m'emmenais faire un tour
    A Tounis entière pour célébrer notre amour

    Tunis, la médina, ses souks et ses couleurs
    Tu me serrais contre toi pour savourer ces senteurs


    Du yasmin du fel et de toutes ces belles fleurs
    On s'enivrait et on nous montait une fiévreuse chaleur

    Je suis tienne, je te chuchotais, tu me répondais : oui mon coeur
    Nos illusions, nos craintes s'envolaient comme par magie sans leurre

    Carthage, son théâtre romain, ses vestiges Puniques
    Et au musé de Bardo nous avons admiré toutes ces mosaïques

    Le temple de Dougga et le Colisée d' El Jem
    Où tu me disais à chaque marche descendue: je t'aime

    Du haut de ces falaises à Ain Drahem, la belle
    J'ai crié mon amour pour qu'il résonne de plus belle

    La mer, le fort de Tabarka offrait cette aquarelle
    De couleurs et cette sérénité éternelle

    C'est là que tu m'as offert ce corail
    Gage de fidélité et d'amour sans faille

    La citadelle de Mahdia et Port EL kantaoui à Sousse
    Toutes ces plages, nous avons arpentés à Djerba la douce

    En nous promenant dans ses oliveraie et palmeraie
    Entre tes mains et contre ton corps je m'abandonnerai

    A Matmata tu nous cachais dans ces troglodytes frais
    Pour partager à l'abri un moment d'intimité

    Et on a aperçu, dans ce vaste Chott El Jerid, des mirages
    Sincèrement, je n'ai trouvé plus beau que ton doux visage

    C'est bien dans ce désert de sel
    Que j'ai goutté encore et encore à ton miel

    Dans cette oasis de Douz, nous avons marché
    Au portes du désert juste là où régnait
    Méditation, calme et sérénité
    Et où on entendait que nos c½urs qui battaient

    Main dans la main, dans ces dunes nous avons continué
    Notre périple d'amoureux et nous n'avons arrêté
    De s'enlacer, de se serrer, de s'embrasser
    Pour savourer à chaque instant ces moment de liberté

    Sur le sable du Sahara j'ai écris ton prénom
    De mes pas légers et virevoltants
    Toi, ma muse, mon élan de vie, ma raison


    Quand tu voudras de ce beau voyage on écrira le synopsis
    Où ce généreux et son espérance étaient au rendez vous à Tounis..



    Jannet rouhi

  4. #34
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141

    Je sais que tu m'aimes


    Je sais que tu m’aimes,
    sûrement

    Chaque jour tu sèmes,
    doucement

    L’espoir et les jours de vie,
    autrement

    Dans mon corps et mon esprit,
    sincèrement

    Je ne te répéterai pas,
    A quel point

    Je suis devenue de toi,
    Un besoin

    Je ne veux plus te dire, ma raison,
    Comment,

    Ni pourquoi ni depuis quand
    Je t’aime tant

    La vie t’a fait endurcir et rendre
    méfiant

    Très vite fait mûrir et perdre
    ce temps

    De l’insouciance, des illusions traîtres
    et maintenant

    Devenir, de l’amour, cet être
    indépendant

    Je sais que tu m’aimes,
    sûrement

    Même si tu ne le dis pas, même,
    Si tu le démens

    Que tu le caches dans ta façon d’agir,
    Je le sens

    Je le vois dans tes yeux et ton sourire
    et je consens

    A pardonner et laisser courir
    quand

    Tes paroles se fassent dures, même pire
    et je comprends

    Quand tu résistes et ton envie punir
    Et j’entends

    Ta peur de me perdre et me voir partir
    Finalement

    Je sais que tu n’oublies pas,
    Même pas un moment

    Mon adoration et amour pour toi,
    Mon ravissement

    Car à trente quatre printemps,
    je te le dis

    On aime pas comme à vingt ans,
    Pardi !

    Je ne veux plus d’envies brèves
    avec toi

    Je suis prête, libérée des mauvais rêves
    de tous les poids


    Je veux une réalité, une trêve
    avec les émois

    Une éternité, un amour sans réserves
    sans lois





    Jannet rouhi



    __________________

  5. #35
    Nouveau
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Messages
    12
    Très beau poème encore une fois jennat...
    Dis moi, a il seulement conscience de tout cela ?...

  6. #36
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2005
    Localisation
    banlieu parisienne
    Messages
    165
    tu a l'ame d'un grand poète car celui là est autant magnifique que l'autre lu précedament
    continue comme ca et tu nous sortira a coup sur un recueil merveilleux
    je suis de tout coeur avec toi et je partage ta tristesse devant cette amour helas très triste.

  7. #37
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141
    Mon printemps





    Le printemps est là

    Et va bientôt partir

    Mais pas de trace de toi,

    De ton ombre ni de ton sourire



    Les rayons du soleil me chatouillent

    Me réchauffent et m’éblouissent

    Ravivent ma mémoire qui rouille

    Et les souvenirs surgissent



    Tout me semble fleurir

    Submerger de senteurs l’univers

    Mais mon c½ur ne peut s’épanouir

    Et continue à souffrir dans cet hiver



    Quand m’amèneras tu mon printemps

    Avec ta présence, la joie?

    Quand seras tu là tout le temps

    Que j’ai besoin de toi ou pas ?




    Jannet rouhi

  8. #38
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141

    Toi..le secret de la vie

    Toi..le secret de la vie


    Qui es tu ?

    Pour que joie et bonheur tu nous apportes

    A la passion tu nous exhortes

    D'un clin d'½il tu nous transportes

    Ou tel une fée tu nous réconfortes



    Comment fais tu ?

    Pour que nos c½urs tu fais palpiter

    Nos mains tu fais trembler

    Nos voix tu fais vibrer

    Nos yeux tu fais embuer



    Où étais tu?

    Quand nos illusions s'envolaient,

    Les leurres les remplaçaient

    Quand nos certitudes se bousculaient

    Nos rêves, dans les brumes, s'obscurcissaient



    Comment fais tu?

    Pour que nos visages soient ternis

    Nos âmes deviennent affaiblies

    Nos nuits, par l'insomnie, englouties

    Par la souffrance nous soyons meurtris



    C'est bien toi,

    Qui vers des cieux merveilleux tu nous fais voler

    Vers un monde féerique nous emmener

    Où complicité, tendresse tu nous fais partager,

    Qui nous plonge dans les béatitudes savoureuses de l'existence

    Oublions ainsi les incertitudes et espérons la renaissance



    C'est aussi toi

    Des hauteurs vertigineuses, tu nous fais chuter

    Et dans le pire des enfers, nous tourmenter

    Source de chagrin, de peine crue infinie

    Tel un feu ardent, nous brûler sans merci

    Un supplice de l'âme qui mène à la folie



    C'est à toi

    Que tous, nous aspirons

    Chaque jour, nous te guettons

    Jamais nous nous lassons

    D'espérer de te croiser à chaque instant,

    Te chercher encore, autant

    Et jamais nous regrettons,

    De laisser de coté notre raison



    C'est de toi

    Qu'on aimerait parfois se passer

    Fuir et ne plus en parler,

    Qu'on espère se protéger

    A jamais se vacciner



    Toi,

    Un art, un état de douceur et d'harmonie

    Un sentiment fort qui embelli nos vies

    Tel un envol qui nous épanouis



    Toi,

    Une douce mélodie, une jolie chanson

    Un gouffre, un triste prélude qui procure un frisson

    Un poème, un doux refrain que nous fredonnons à l'unisson

    Nous aimons, souffrons et recommençons

    Toujours et à jamais, note destin est de cette façon




    Jannet Rouhi

  9. #39
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141

    Merci

    Citation Envoyé par insane
    Très beau poème encore une fois jennat...
    Dis moi, a il seulement conscience de tout cela ?...
    Merci ya insane...Et pour répondre à a question : oui il en a conscience... el 3akba lik de trouver qq'un qui t'aime à ce point et surtt que cela soit réciproque..

  10. #40
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141
    Citation Envoyé par MEMEL
    tu a l'ame d'un grand poète car celui là est autant magnifique que l'autre lu précedament
    continue comme ca et tu nous sortira a coup sur un recueil merveilleux
    je suis de tout coeur avec toi et je partage ta tristesse devant cette amour helas très triste.
    T'es gentille Memel, merci pour tes attentions..

  11. #41
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141
    Citation Envoyé par jannet rouhi
    Toi..le secret de la vie...
    Je pense que vous avez tous su qui est " le secret de la vie" ??

  12. #42
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2006
    Localisation
    m3ah fil marrikh..
    Messages
    141

    En ton nom


    En ton nom,




    Je parcoure les airs et les océans
    Je défie l’espace et le temps,

    Je profiterai de chaque moment
    Que Dieu fait, pour nous, avec enjouement,



    Je gravirai les marches de la raison
    Sereine, éternelle, presque un don,

    J’accepterai tous les pardons
    Et tes mystères profonds,



    Je rejoindrai, s’il le faut, le néant
    Et les espoirs errants,

    Je m’astreins à tous les abandons
    A en oublier les paroles et les crayons,



    Je m’élèverai sur le haut du podium
    Pour que tu sois mon homme,

    Je m’enivrerai de ton opium
    Et tu seras mon rêve, mon album,



    Je ferai de ma vie un sommaire
    Où tu seras mon unique univers,

    Je serai de ton amour tributaire
    Généreuse, involontaire,



    Je partirai en croisière
    Sur tous les rivages de la terre,

    Je me reposerai dans ton estuaire
    Tu seras ma patrie, ma sphère,



    Je raconterai mes vérités, mes témoignages
    Tu seras mon expression, mon langage,

    Je cèderai mes forts, mes bagages
    Mes nuits de sommeil et mes ouvrages,



    Je dirai qu’à toi, tout appartient
    Et mon esprit suivra le même chemin,

    Je protégerai au nom de tous les saints
    Ton c½ur, dans mon c½ur, au creux de mes mains,



    Je disparaîtrai dans le soir cristallin
    Et tu seras mon soleil, mon jasmin,

    J’oublierai mon nom, mon passé, mes liens
    Pour que ton demain, devienne mien,



    Je damnerai mes peurs et mes pleurs
    Et je chasserai le chagrin et ses lueurs,

    Je pousserai les portes avec ferveur
    Pour être l’élue de ton c½ur,



    Même si un jour, je perdrai cette place
    Au profit d’une nouvelle jeunesse,

    Je sauvegarderai tes souvenirs et tes traces
    Toujours, encore et sans cesse,



    Je dirai que j’ai eu mon heure de gloire
    En m’infiltrant quelques moments, dans ton territoire,

    Je t’aimerai toujours d’un amour notoire
    Que nul ne pourrait voir tout au long de l’histoire…





    Jannet rouhi

  13. #43
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Feb 2004
    Localisation
    NAUTILUS
    Messages
    6 098
    Tbarkallah 3likom tous sans exceptions!!

    Mais je crois que vous aurez du tout balancer dans ce coins: [url]http://www.marhba.com/forums/showthread.php?t=5949[/url]

  14. #44
    Actif
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    les ténebres
    Messages
    1 269
    superbe...vraiment superbe...tellment superbe que sa a fait transformer une vampire en un ange doux pendant qqe moments.....

  15. #45
    Actif
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 363

    Thumbs up bravoooo!!!!!

    ya3tik essa7a ya tofla c tres joli!!!!!!!!! bravooooo continue comme ça!

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38