+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: qu'on me définisse la normalité/anormalité.

          
  1. #1
    on the road again
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    977

    qu'on me définisse la normalité/anormalité.

    avec les changements qu'on subit on a perdu la définition de normalité ou alors elle change avec le temps et donc ça nous a échappé des mains.

    la question que je me pose, qu'est ce qu'une personne normale? ( respectivement anormale.)

    si vous voulez, j'aimerai deux exemples, un exemple d'une personne normal et un autre d'une personne anormal?


    ceci dit la notion de normalité/anormalité que j'entends s'étend sur le mode de vie en général, c'est à dire: style vestimentaire, style musicale, la réflexion, la pensée, le quotidien...etc.

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2009
    Localisation
    Wonderland
    Messages
    3 320
    Je me rappel d'une matière que j'ai étudie a l'unif, elle s'appel "mesures et instrumentation". A l’époque je voyais pas du tout l’intérêt de cet matière mais par la suite, j'ai sur que elle détenait un secret très important, elle m'a permit de comprendre le principe de la mesure, pk on a besoin du "mètre" du "kg" du "Celsius" ect....
    Le principe est simple, [U]pour mesuré une chose, on a besoin de la comparer[/U], mais comparer a quoi?
    C'est pour cet raison quon a créer les systèmes des unités de mesures, reconnu par tout le monde et grâce au quel on peut être d'accord que par exemple que 40degrés Celsius c'est pas normal, c'est chaud, et que -10degrés c'est pas normal, c'est froid.
    Pour pouvoir qualifier de normal/anormal.
    D'abord on a besoin donc de préciser ou quantifier que ce qu'on on va qualifier(Style vestimentaire, gout de musique, attitudes...ect), car tout dépend.
    Par la suite, comparer a une référence comparable, évidement. Je m'explique ;
    On peut pas comparé un rat avec une vache en disant la vache est plus grande, c'est normal c'est une vache, c'est plus correct de comparer un rat a un autre rat et de dire, celui la 2 fois plus gros.
    Une référence comparable...le comble est ici... commençant par la définition du mal et du bien, de la justice et de l'injustice, de la tristesse et le bonheur, et arrivant a la normalité et l'anormalité, je me demande d'ou vient notre compréhension pré-établie du mal et du bien par exemple?, nos parents, notre culture peut être en partie l'origine mais pas totalement, ca reste un mystère.
    La culture, la religion, et cet origine mystérieuse constituent notre référence, qui fait quon qualifie certaine choses ou attitudes de normal ou anormal, ces variables la sont de plus en plus vulnérables face au changements, du coup on ne reconnait plus le - du + ce qui fait que on est plus d'accord, la perte de la base commune, qui est pour nous l'islam a de graves conséquences, sans une bibliothèque commune,(système de unités de mesures) on ne peut plus définir les choses, préparez vous a être surpris de plus en plus.

  3. #3
    on the road again
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    977
    donc en gros, de nos jours on est incapable de qualifier, ou plutot que ça sonnerai faux de qualifier quelqu'un de normal ou d'anormal, puisqu'on ne connait pas la différence entre les deux mots?

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2009
    Localisation
    Wonderland
    Messages
    3 320
    Citation Envoyé par A7lem Voir le message
    donc en gros, de nos jours on est incapable de qualifier, ou plutot que ça sonnerai faux de qualifier quelqu'un de normal ou d'anormal, puisqu'on ne connait pas la différence entre les deux mots?
    C'est surtout l'absence ou la disparition de la plateforme commune qui nous permettrai de comparer et qualifier par la suite, faute de contraintes et des restrictions de la culture, du pays ou de la religion, comment pourrait on qualifier le commun et le hors du commun?

  5. #5
    on the road again
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    977
    Citation Envoyé par rafikos Voir le message
    C'est surtout l'absence ou la disparition de la plateforme commune qui nous permettrai de comparer et qualifier par la suite, faute de contraintes et des restrictions de la culture, du pays ou de la religion, comment pourrait on qualifier le commun et le hors du commun?
    donc la normalité, anormalité, ça n'existe plus, ou au mieux c'est enfuie bien profond et qu'on ne peut plus la retrouver cette notion, à moins qu'il faut revenir à la base ultime de la vie, c'est à dire les premiers siècles de vies humaines.

    le commun et hors commun c'est bien pareil, n'est-ce pas! il faut toujours un détour vers la source.

  6. #6
    Nouveau
    Date d'inscription
    Oct 2010
    Messages
    32
    Normal et anormal viennent du mot norme. Une norme est une règle adoptée par un groupe d'individus appelés "société, communauté..". Celui qui rentre ou fait partie de ce groupe doit respecter la règle. Si le comportement la respecte. On dit que "c'est normal" et si c'est le contraire, on dit que c'est "anormal". On peut dire aussi " en norme ou hors norme". Les normes changent d'une société à une autre. Elles changent aussi avec le temps. Ce qui est interdit dans l'une peut être permis dans l'autre et ainsi de suite. Ce qui était interdit à ma mère m'avait été permis... Une jeune femme qui montre ses jambes dans une société musulmane conservatrice est considérée être anormale : elle n'a pas respecté les normes de sa société.

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    [FONT="Tahoma"]Tu as bien raison, définir ces termes relèves d'un exploit.

    En revanche, je pense que l'anormalité commence où immoralité il y a ... [/FONT]

  8. #8
    Nouveau
    Date d'inscription
    Oct 2010
    Messages
    32
    Anormal ou normal peut être immortel si les règles restent vraies éternellement.

    [FONT=Tahoma][/FONT]

  9. #9
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jun 2010
    Localisation
    setif,algerie
    Messages
    179
    Trop complique votre raisonnement pour moi ce qui est sur c'est que les normes ont change et la je place un autre mot il faut "s'adapter" aux nouvelles normes exemple : si tu crois qu'un homme se mesure par rapport a son éducation son degré de moralité desormais c'est par rapport a sa richesse en argent qu'il faut juger tu t'adapte tu est normale tu t'adapte pas tu est anormale. Le secret c'est de toujours s'adapter et tu seras normale. C'est malheureux mais c'est comme ça que sa marche. Et pour rester normale si tu refuse de t'adapter tu te crée un petit monde avec un entourage restreint de personnes qui te ressembles et tu ne montre pas que tu est anormale quand tu est en présence de personnes normales.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38