+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: aller chez le psy

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 979

    aller chez le psy

    [B]Comment envisageriez vous le fait d'aller consulter un psy (psychologue ou psychiatre) pour résoudre un problème ou changer quelque chose en vous, ou vous faire aider si vous remarquez que votre façon d'être est problématique ?

    Le psy est il pour vous un médecin comme un autre ??? [/B]

  2. #2
    Community Manager
    Date d'inscription
    Oct 2004
    Localisation
    Entre ciel et terre...
    Messages
    5 091
    [B]Ma chère Domi,

    Certaines personnes sont mal à l'aise à l'idée d'aller voir un psy...
    C'est sûrement du au fait qu'un psychiatre est avant tout un médecin de formation, donc la plupart des gens associent le fait de consulter à une maladie... Pour prendre la décision, il faut avant tout [/B][B]arriver à dépasser ses peurs et ses préjugés[/B] [B]quant à l'idée que les psy sont là pour guérir les fous[/B]!

    [B]Personnellement, je ne partage pas cette idée étant donné que j'ai eu la chance d'avoir une amie psy qui, au delà de l'apaisement intérieur, m'a permis de voir les choses autrement!
    C'est vrai que les psychiatres sont spécialistes dans les maladies psychiques, mais , ils ont en plus le don d'aider toute personne "normale" qui souffre d'un malaise intérieur, à retrouver son équilibre! Ce sont des professionnels de l'écoute!!

    Ce qui me fascine le plus, c'est la capacité qu'ils ont à te mettre à l'aise, à te pousser à révéler ce que tu n'oseras jamais avouer à quelqu'un d'autre, sans t'y forcer!!!

    Tu te surprends à vouloir parler sans aucune pression, sans aucune retenue et personne ne te jugeras!!! Tu arrives facilement à extérioriser tes sentiments, tes difficultés, tes peines!
    Cette oreille neutre nous aide non seulement à prendre du recul par rapport à ce que l'on vit pour y voir plus clair, mais en plus à nous sortir de l'isolement face à des situations difficiles de la vie!

    Et ce qui est encore plus étonnant, c'est que [/B][B] grâce à la révélation de ces difficultés, on arrive à atteindre une certaine prise de conscience qui pourrait nous permettre de voir la situation différemment et d'arriver à mieux à l'accepter et à y remédier dans le futur!!!

    Donc pour moi, le psy n'est pas un médecin comme un autre, c'est comme un "ami" qui est la pour t'apaiser tout en garantissant neutralité et confidentialité!
    [/B]
    [CENTER][B]Si j avais gouté à ce Bonheur auparavant, je n'aurais jamais couru derrière les illusions...
    Hamdoullah ya Rabbi...[/B]
    [/CENTER]

  3. #3
    董事
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    3 102
    je trouve que le psy est un medecin comme les autres ,mais plus proche de l'ame que du corps , et tout ame a quelque chose qui doit etre remédiée, alors je vois pas du tout pourquoi hésiter , ce n'est que pour aller mieux.

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2007
    Localisation
    Bonheurland
    Messages
    5 184
    [COLOR=DarkOrchid]
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Comment envisageriez vous le fait d'aller consulter un psy ([U]psychologue [/U]ou psychiatre) pour résoudre un problème ou changer quelque chose en vous, ou vous faire aider si vous remarquez que votre façon d'être est problématique ?

    Le psy est il pour vous un médecin comme un autre ??? [/B]
    Le psychologue n'est pas un médecin, c'est une personne diplômée en psycho (bac + 5), à la différence du psychiatre qui est une personne diplômée en médecine qui a poursuivi en psycho (bac + 8).

    C'est pourquoi le psychiatre est le seul psy à pouvoir délivrer des médicaments allopathiques (le patient n'est pas obligé d'accepter), car contrairement à ses confrères, c'est un médecin et ses soins sont partiellement remboursés par la sécu et la mutuelle.

    Il existe aussi les psychanalystes et les psychothérapeutes, chacun a une technique d'approche différente et une formation différente mais le même objectif : guérir ou soulager le patient.

    Le psychiatre effraie peut-être parce que lui seul peut travailler dans les hôpitaux psychiatriques (évidemment, c'est le seul médecin), mais il peut aussi avoir son cabinet et il peut recevoir quiconque a des problèmes.

    Les fous se font suivre mais les autres consultent d'eux-même, ce peut être pour soulager le stress, évacuer un chagrin, une pathologie, un traumatisme, avoir des réponses à des questions... il peut être un guide.

    Enfin, généralement il faut en consulter plusieurs avant de trouver le bon... celui dont la technique vous satisfait, le feeling... en principe, on le sait tout de suite.
    [/COLOR]

  5. #5
    Nouveau
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Localisation
    germany
    Messages
    91
    Avons-nous tous besoin d’un psy ?

    En s’imposant comme les interlocuteurs privilégiés de nos états d’âme, les psys de tous horizons ont changé la donne. Désormais, lorsque nous souffrons dans notre vie quotidienne, quand nos relations avec ceux que nous aimons se détériorent, ils peuvent apparaître comme des alliés indispensables. Mais sommes-nous tous des patients potentiels ? Nos troubles, nos inconforts affectifs ou émotionnels méritent-ils vraiment que l’on s’y arrête pendant des mois, voire des années ?

    Pour aller mieux, pour vivre bien, il suffit, parfois, de ressources plus naturelles : l’amitié, une discipline physique, la créativité… Notre grande chance, aujourd’hui, est de pouvoir choisir à qui ou à quoi demander de l’aide. Ce dossier peut nous aider à réfléchir à nos choix.

  6. #6
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jun 2010
    Localisation
    sur la lune
    Messages
    25
    Citation Envoyé par blackmoon Voir le message
    Avons-nous tous besoin d’un psy ?

    En s’imposant comme les interlocuteurs privilégiés de nos états d’âme, les psys de tous horizons ont changé la donne. Désormais, lorsque nous souffrons dans notre vie quotidienne, quand nos relations avec ceux que nous aimons se détériorent, ils peuvent apparaître comme des alliés indispensables. Mais sommes-nous tous des patients potentiels ? Nos troubles, nos inconforts affectifs ou émotionnels méritent-ils vraiment que l’on s’y arrête pendant des mois, voire des années ?

    Pour aller mieux, pour vivre bien, il suffit, parfois, de ressources plus naturelles : l’amitié, une discipline physique, la créativité… Notre grande chance, aujourd’hui, est de pouvoir choisir à qui ou à quoi demander de l’aide. Ce dossier peut nous aider à réfléchir à nos choix.
    l'amitié est un luxe qui n'est pas offert à tout le monde
    chanceux sont ceux qui ont à qui parler, et encore, jusqu'à quand compter sur la présence d'un ami pour aider.

    le psy n'est pas une alternative de première intention mais pour certaines situations, il vaut mieux avoir de l'aide pour pouvoir tourner la page et aller de l'avant.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38