bah mon cher Jaques, on a pas tous ta sagesse, moi aussi j'aurai agis comme tu le dis, ce qui est sure, est que j'irai pas conseiller un inconnu, ça sera une personne à qui je porte de l’Intérêt et à qui je fait conseil !
Je pense qu'on le fait pourtant tous les jours, avec un conseiller financier, un psychologue, un térapeute divers, avec sa religion, un conseiller immobilier, un conseiller de l'emploi, une assistante sociale, une conseillère d'orientation, un informaticien, une conseillère en image...
Et on leur demande conseil, et ça marche, parce qu'ils connaissent le terrain sur lequel on a besoin de conseil, et le fait qu'ils ne soient pas impliqué avec nous les rends objectifs et neutre