+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 16

Discussion: différence entre conseil et jugement !

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163

    Lightbulb différence entre conseil et jugement !

    [B]dernièrement j'ai été confronté à cette dualité : Conseil/jugement !

    en conseillant une personne, il n y a t'il pas une part de jugement vis à vie de l'autre ?

    si par exemple le comportement de .... Comtesse ( jet fi rassek ) ne m'aurait pas plu , en la conseillant de ne plus le faire, suis-je entrain de la juger ?

    est ce que la confusion entre les deux est si fine est proche ? [/B]

  2. #2
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    je ne me permets pas ce vice de conseiller/ juger car:
    -suis pas dieu/personne omnisciente
    -la personne en question n'est pas mon enfant! suis pas en mission de protéger l'humanité.
    -je ne suis pas cette personne là! autrement dit, je n'ai pas ses yeux, sa vie, son esprit, son entourage, son environnement... j'ignore les raisons, les causes et les facteurs, internes ou externes, qui l'ont poussé a réagir/penser de telle ou telle façon.


    conseiller est juger l'autre, oui! c'est exact!
    "fais ceci et fais cela, c'est pour ton bien que je te dis ça" c'est comme si la personne conseillée est son enfant et débile mental qui ne sait pas gérer seul sa vie.

    si par exple tu me conseilles de plus parler des filles et leur boobs, c'est autrement dit, t'as pensé que je suis une lesbienne! :D

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    [B]hummm un autre cas de figure !

    toi tu es mon amie ( ce qui est vrai en plus ) si tu l'es déjà c'est parce que je t'accepte avec tous ce que tu as ! mais supposons que par exemple un jour, tu t'es comporté d'une façon , qui moi ne me dérange pas , limite je m'en fou, mais qui a dérangé d'autres personnes , et je suis venue te dire : avec moi fais ce que tu veux mais il faut croire que tous le monde n’adhère pas à ton comportement donc fais en sorte de ne plus le refaire !

    est ce que je t'ai jugé ? [/B]

  4. #4
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 651
    [B][COLOR=#000080]Très heureux de te retrouver à travers une simple consultation, ma chère Shini !

    Ce n'est nullement en formulant une critique et en donnant un conseil que tu formules un jugement. Tu exprimes ici un souhait : celui qu'une petite erreur de parcours d'une amie ne se reproduise plus, pas davantage.

    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]Il en est de même pour un conseil que tu pourrais donner à une tierce personne : tu agis en fonction de ton état d'esprit, qui n'est pas toujours identique à celui de ton interlocuteur : c'est le principe même de la discussion chère amie ! Et ce n'ai pas pour autant que tu formules un jugement !
    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]
    La seule chose dont tu dois tenir compte est qu'une interprétation de phrase peut varier d'un esprit à l'autre.

    Le fait même que tu poses adroitement la question prouve à suffisance que tes intentions n'étaient pas négatives ! Bonne nuit à toi !



    [/COLOR][/B]
    [B][I][COLOR=#556b2f][CENTER]Dura Lex, Sed Lex

    [/CENTER]
    [/COLOR][/I][/B]

  5. #5
    éternelle rebelle
    Date d'inscription
    May 2004
    Messages
    3 316
    Pour moi tout est question d'état d'esprit. Le problème n'est pas de dire ou de ne pas dire, c'est comment le dire, quand et dans quel contexte.

    Quand on offre des variétés de perceptions\interprétations possibles face à une situation .. on n'est pas dans le jugement.
    Juger, c'est humain en passant .. tout est dans la subtilité.

    Après avec les affinités, c'est certain que c'est supposé permettre plein d'échanges plus francs.

  6. #6
    Membre inFidèle
    Date d'inscription
    Feb 2005
    Localisation
    sur une étoile filante dans le ciel canadien
    Messages
    6 257
    Citation Envoyé par $HiniG@mi Voir le message
    [B]hummm un autre cas de figure !

    toi tu es mon amie ( ce qui est vrai en plus ) si tu l'es déjà c'est parce que je t'accepte avec tous ce que tu as ! mais supposons que par exemple un jour, tu t'es comporté d'une façon , qui moi ne me dérange pas , limite je m'en fou, mais qui a dérangé d'autres personnes , et je suis venue te dire : avec moi fais ce que tu veux mais il faut croire que tous le monde n’adhère pas à ton comportement donc fais en sorte de ne plus le refaire !

    est ce que je t'ai jugé ? [/B]
    non, là tu m'as conseillé, ce sont les autres qui m'ont jugé! parce que toi, tu t'en fous, eux, ils ne se foutent pas

  7. #7
    Nouveau
    Date d'inscription
    May 2012
    Messages
    47
    Toute interaction sociale induit un jugement, c'est un système d'expériences, de préjugés, de goût, de valeurs ou de principes auxquels on adhère et qu'on communique à autrui à travers un problème, une situation ou un plat de bouffe posé.
    lorsque on a en face une personne adhérente à une conception semblable, il y a conseil; si ce n'est pas le cas, il y a jugement.
    L'anti jugement moral est une sorte de porte coupe feu pour inhiber tout interlocuteur qui ne serait pas apte à de la condescendance crasse d'où le fait de devoir connaitre ce que recherche la personne en face.

  8. #8
    Fidèle
    Date d'inscription
    Sep 2011
    Localisation
    142 Fairbanks City Transit System
    Messages
    3 170
    Citation Envoyé par Jacques le tunisien Voir le message
    [B][COLOR=#000080]Très heureux de te retrouver à travers une simple consultation, ma chère Shini !
    [U][I]
    Ce n'est nullement en formulant une critique et en donnant un conseil que tu formules un jugement. Tu exprimes ici un souhait : celui qu'une petite erreur de parcours d'une amie ne se reproduise plus, pas davantage.[/I][/U]

    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]Il en est de même pour un conseil que tu pourrais donner à une tierce personne : tu agis en fonction de ton état d'esprit, qui n'est pas toujours identique à celui de ton interlocuteur : c'est le principe même de la discussion chère amie ! Et ce n'ai pas pour autant que tu formules un jugement !
    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]
    La seule chose dont tu dois tenir compte est qu'une interprétation de phrase peut varier d'un esprit à l'autre.

    Le fait même que tu poses adroitement la question prouve à suffisance que tes intentions n'étaient pas négatives ! Bonne nuit à toi !



    [/COLOR][/B]
    Mais à partir du moment où l'on critique et que l'on conseille une personne c'est que l'on a émit un jugement sur ce qui était bon ou pas pour elle non ?

    Et puis avoir un jugement c'est pas négatif en soi, on a tous un avis sur tout et n'importe quoi, le problème c'est lorsqu'il est arrêté.

    La différence conseil/jugement ...
    Je pense que conseiller c'est donner son avis dans le but d'aider alors que juger c'est juste donner/avoir un avis.

  9. #9
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 651
    Citation Envoyé par Borat Voir le message
    La différence conseil/jugement ...
    Je pense que conseiller c'est donner son avis dans le but d'aider alors que juger c'est juste donner/avoir un avis.
    [B][COLOR=#000080]Pour ce qui est de conseiller : tout à fait d'accord avec toi. Mais un conseil peut aller au-delà d'un simple avis.

    Car si l'on tient réellement à cette personne, on tentera de nouer le dialogue avec elle, lui accordant le temps qu'elle mérite dans une discussion. On analysera ensuite le "pour" et le "contre" d'un état d'esprit, d'une réaction inopportune, voire choquante.

    J'admets que cela n'est pas toujours aisé. Tout dépend également du caractère des interlocuteurs, de leur volonté commune de nouer un dialogue, de confronter leurs idées et leur point de vue.

    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]"Juger" par contre, est totalement différent de "conseiller" : tout est une question d'appréciation. [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]

    Certains admettront un "conseil" mais n'admettront jamais un "jugement". Directement apparaîtra la question :"mais de quel droit me juges-tu ?"...et elle aura raison !

    Qui, en effet, peut se permettre de "juger" autrui ? Soit condamner quelqu'un ?

    Bien sûr, même en cas de "jugement", le dialogue reste possible. Mais l'état d'esprit ne sera plus le même dès le départ.

    En conclusion : favorisons toujours l'esprit de conciliation avant de juger...

    NB : pour ceux qui me connaissent, je fais ici abstraction de toute notion juridique "du jugement"...vous l'aurez compris !

    [/COLOR][/B]
    [B][I][COLOR=#556b2f][CENTER]Dura Lex, Sed Lex

    [/CENTER]
    [/COLOR][/I][/B]

  10. #10
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jun 2013
    Messages
    2
    Citation Envoyé par $HiniG@mi Voir le message
    [B]dernièrement j'ai été confronté à cette dualité : Conseil/jugement !

    en conseillant une personne, il n y a t'il pas une part de jugement vis à vie de l'autre ?

    si par exemple le comportement de .... Comtesse ( jet fi rassek ) ne m'aurait pas plu , en la conseillant de ne plus le faire, suis-je entrain de la juger ?

    est ce que la confusion entre les deux est si fine est proche ? [/B]

    Le conseil ---> on juge une nécessité
    Le jugement ---> on juge une personne
    La différence ---> l'intention voir la forme

    Le jugement peut être ponctuel ou absolu ---> tu t'es comporté comme un ***** ; tu es un *****
    Un jugement peut être légitime ---> en fonction de la situation , personne
    Un conseil peut être non avenu ---> erreur d'appréciation ou de jugement

    Comment faire? ---> Faut gérer.

  11. #11
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    Citation Envoyé par Coup de Coude Voir le message
    Le conseil ---> on juge une nécessité
    Le jugement ---> on juge une personne
    La différence ---> l'intention voir la forme

    Le jugement peut être ponctuel ou absolu ---> tu t'es comporté comme un ***** ; tu es un *****
    Un jugement peut être légitime ---> en fonction de la situation , personne
    Un conseil peut être non avenu ---> erreur d'appréciation ou de jugement

    Comment faire? ---> Faut gérer.
    [B]
    bon maintenant , ça serre plus à rien, la personne a qui j'ai porté conseil ne me parle plus :D pire elle m'a traité de tous les noms :D [/B]

  12. #12
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 651
    Citation Envoyé par $HiniG@mi Voir le message
    [B]
    bon maintenant , ça serre plus à rien, la personne a qui j'ai porté conseil ne me parle plus :D pire elle m'a traité de tous les noms :D [/B]
    [B][COLOR=#000080]Ici je ne comprends plus ! A quoi sert alors de discuter en toute confiance ? Ainsi donc, le fait d'exprimer le fond de sa pensée, soit "à ta place j'aurais procédé comme ceci "; "j'aurais pris telle décision" (sans obligation de suivre le conseil) est considéré comme une forme de jugement ?

    Ce n'est nullement parce que l'on s'oriente vers une personne de confiance pour lui poser des questions personnelles et confidentielles que l'on pose un jugement en lui prodiguant des conseils. Ici, je suis très bien placé pour le savoir...Bien au contraire : on tente de la raisonner, à travers sa propre expérience de la vie, en manière telle qu'elle en fasse son propre profit !


    [/COLOR][/B]
    [B][I][COLOR=#556b2f][CENTER]Dura Lex, Sed Lex

    [/CENTER]
    [/COLOR][/I][/B]

  13. #13
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    Citation Envoyé par Jacques le tunisien Voir le message
    [B][COLOR=#000080]Ici je ne comprends plus ! A quoi sert alors de discuter en toute confiance ? Ainsi donc, le fait d'exprimer le fond de sa pensée, soit "à ta place j'aurais procédé comme ceci "; "j'aurais pris telle décision" (sans obligation de suivre le conseil) est considéré comme une forme de jugement ?

    Ce n'est nullement parce que l'on s'oriente vers une personne de confiance pour lui poser des questions personnelles et confidentielles que l'on pose un jugement. Ici, je suis très bien placé pour le savoir...Bien au contraire : on tente de la raisonner, à travers sa propre expérience de la vie, en manière telle qu'elle en fasse son propre profit !


    [/COLOR][/B]

    [B]bah mon cher Jaques, on a pas tous ta sagesse, moi aussi j'aurai agis comme tu le dis, ce qui est sure, est que j'irai pas conseiller un inconnu, ça sera une personne à qui je porte de l’Intérêt et à qui je fait conseil ! [/B]

  14. #14
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 651
    Citation Envoyé par $HiniG@mi Voir le message
    [B]bah mon cher Jaques, on a pas tous ta sagesse, moi aussi j'aurai agis comme tu le dis, ce qui est sure, est que j'irai pas conseiller un inconnu, ça sera une personne à qui je porte de l’Intérêt et à qui je fait conseil ! [/B]
    [B][COLOR=#000080]Toutes les personnes qui, durant mes 45 ans de services, venaient solliciter un avis ou un conseil (la majeure partie pour des problèmes de couple) étaient souvent des inconnus pour moi. Tu t'imagines le nombre de milliers de personnes qui devraient m'en vouloir maintenant ???

    [/COLOR][/B][B][COLOR=#000080]Et pourtant, malgré que j'ai déménagé en France...on continue à me téléphoner, même certains policiers !!!

    Que ce soit sur Marhba ou sur Facebook, rares sont les jours ou je ne reçois pas un mp me demandant mes coordonnées pour m'exposer un cas strictement personnel. [/COLOR][/B]
    [B][I][COLOR=#556b2f][CENTER]Dura Lex, Sed Lex

    [/CENTER]
    [/COLOR][/I][/B]

  15. #15
    Nouveau
    Date d'inscription
    Aug 2013
    Localisation
    ma p'tite bulle
    Messages
    21
    Bonjour,

    Je crois qu'un conseil, pour être un véritable conseil, doit venir uniquement parce que la personne l'a demandé; il ne doit pas être imposé, et il doit encore moins venir alors qu'il n'est pas recherché.
    Je vis ma vie, et si quelqu'un m'approche en me disant, hep, toi, si tu veux réussir dans la vie tu dois faire ça et ça, je répondrai effectivement 1° de quoi tu te mêles, 2° en quoi tu me juges.

    Un conseil est un avis offert car demandé, il ne s'impose pas, il connait ses limite, la personne est libre de l'écouter ou pas.
    Si le conseilleur devient insistant, donneur de leçon ou de vérité absolue, je pense qu'il entre dans lacatégorie du jugement.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38