+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 30

Discussion: Goutte d'eau

          
  1. #1
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Localisation
    USA
    Messages
    144

    Goutte d'eau

    Cette envie bizarre d'anonymat....elle nous prend...elle nous séduit...elle nous enfonce dans un océan de contradictions....

    Généralement, l'être humain est connu pour sa quête d'attention. Déjà, cela commence depuis les 1ers mois. Les enfants le prouvent mieux que nous tous. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour attirer l'attention du monde qui l'entoure. Et ça, c'est très normal; ou du moins, on a appris à le prendre "normalement".

    Par contre avez-vous jamais éprouvé l'envie de ne parler qu'à des personnes que vous connaissez pas, qui ne vous connaissent pas, de recommencer à zéro sans donner de nom, d'âge, de profession, d'identité...en portant seulement l'étiquette de l'être humain, non...d'UN être humain...un visage parmi la foule, une voix méconnaissable...Avez-vous jamais éprouvé le besoin d'être un mot parmi mille autres, un mot que peut-être personne ne s'arrêterait pour lire, une existence ordinaire qui passe inaperçue...sans applaudissements, sans critiques, sans....lumières...

    Avez-vous une envie d'être cette goutte d'eau au sein d'un océan?

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488
    [FONT=Arial]Je ne sais pas s'il est de toi ou pas ce paragraphe mais je le trouve excellent et très bien ecrit...merci.

    Pour en revenir à ta question, et étant dans l'obligation de mettre fin à ma navigation sur le Web d'ici peu, dodo oblige je te dirai oui biensur mais étant une douce drogue à la quelle on risquerait de devenir dépendant avec une facilité déconcertante aussi illusoire et éphémère fut elle suite à chaque inhalation, je me retrouve à chaque fois et ce malgrès moi à être rappelé à l'ordre par un coup de fil, une personne me connaissant que j'aurai croisé par hazard, un endroit ou j'aurai déjà été et qui me replongerait dans un bain de souvenirs glacés et traumatisants.[/FONT]

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Localisation
    USA
    Messages
    144
    Citation Envoyé par NéCrOpHiLe Voir le message
    [FONT=Arial]Je ne sais pas s'il est de toi ou pas ce paragraphe...[/FONT]
    J'ai pas su comment le prendre. J'étais pourtant en admiration devant ton avatar le matin (il m'a rappelé une statue qui me tapait sur le système dans une université où j'ai passé un petit stage). Ta réponse m'a un peu..décontenancé. Mais, curieusement, j'en suis contente, après tout cela me garantit l'anonymat tant désiré; quoique je parlais d'anonymat tout court, pas d'être prise pour une "plagiarist" (c quoi le terme en fr? plagiaire?). On ne m'avait jamais balancé un truc du genre auparavant mais bon c'est nouveau, et ça fait partir de cet océan, donc merci d'avoir apprécié...à ta façon

    Citation Envoyé par NéCrOpHiLe Voir le message
    [FONT=Arial]
    Pour en revenir à ta question, et étant dans l'obligation de mettre fin à ma navigation sur le Web d'ici peu, dodo oblige je te dirai oui biensur mais étant une douce drogue à la quelle on risquerait de devenir dépendant avec une facilité déconcertante aussi illusoire et éphémère fut elle suite à chaque inhalation, je me retrouve à chaque fois et ce malgrès moi à être rappelé à l'ordre par un coup de fil, une personne me connaissant que j'aurai croisé par hazard, un endroit ou j'aurai déjà été et qui me replongerait dans un bain de souvenirs glacés et traumatisants.[/FONT]
    là j'ai absolument rien compris au début. A quoi faisais-tu référence en parlant de douce drogue? l'anonymat? Oui, elle peut être une drogue. Des gens s'en amuse même...mais d'autres y aspirent et veulent l'avoir ne serait-ce que pour une seule fois dans leur vie....

  4. #4
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Messages
    72
    Je erre depuis des années, je me sens comme un grain de sable dans le désert, et donc comme une goutte d'eau dans l'océan, mais d'un autre coté plus je m'approche et plus je m'éloigne c'est comme si le désert ne voulais pas de moi c'est comme si l'océan en avait assez de cette goutte.

    Pour suivre le fil de ta question je dirai qu'il m'arrive des moments de n'être que cet goutte mais après le dessus reprends comme à cet instant ou l'envie de donner suite à ton message.

    Tout compte fait je crois que l'être humain est constamment en contradiction avec son bon vouloir, des fois il aspire à être un océan et des fois à vouloir n'être que cette goutte.

    Moi j'ai choisi coute que coute de m'enfoncer dans le désert quitte à être encore une fois rejetée.

    Qu'est ce qu'un désert ? et qu'est ce qu'un océan ? je pense que l'image est presque la même.

  5. #5
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Localisation
    USA
    Messages
    144
    Citation Envoyé par errance Voir le message
    Qu'est ce qu'un désert ? et qu'est ce qu'un océan ? je pense que l'image est presque la même.
    Le désert est aride, sec...(quoique généreux). L'océan, l'eau ...c'est la vie...

    Je sens que je suis une graine de sable dans le désert quand les mots n'atteignent même pas ma gorge et qu'elle s'y arrête, que je ne communique plus même avec moi-même...La goutte de l'océan peut ne pas faire de différence si elle est dans un océan. Mais, imagine si cette goutte se trouve dans un désert?

  6. #6
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2004
    Messages
    2 135
    La rupture... avec son passé... un fantasme certainement.

    C'est plus une distorsion de l'espace temps qu'autre chose... Il est bon de voyager dans l'imaginaire... Le plus efficace reste à créer des liens entre ce fantasme et ta vie en ce moment. Dans ce cadre la, tu tendrais une corde que tu suivrais vers ton rêve.

    Vraisemblablement, tu es plus à la recherche de l'ivresse de la communion avec les autres que d'invidualiser ton projet pour le rendre plus vivant. Tu te noies littéralement dans cet océan...
    Je te conseille vivement les contes fantastiques... notamment de Bocacce...

  7. #7
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par Crip Voir le message
    La rupture... avec son passé... un fantasme certainement.

    C'est plus une distorsion de l'espace temps qu'autre chose... Il est bon de voyager dans l'imaginaire... Le plus efficace reste à créer des liens entre ce fantasme et ta vie en ce moment. Dans ce cadre la, tu tendrais une corde que tu suivrais vers ton rêve.

    Vraisemblablement, tu es plus à la recherche de l'ivresse de la communion avec les autres que d'invidualiser ton projet pour le rendre plus vivant. Tu te noies littéralement dans cet océan...
    Je te conseille vivement les contes fantastiques... notamment de Bocacce...
    Bonjour tous le monde,

    Un sujet très intéressant face auquel j'ai pas su rester indifferent Si j'ai bien compris ton idée tourne autour de l'anonymat et sa corrélation avec l'être Humain.

    je vais commencer par faire une étude sommaire sur l'environnement de l'Homme.

    En effet, l'être Humain dans la société, est loin d'être "anonyme" et assez libre, on pourra l'identifier par rapport à sa religion, sa race ethnique, sa culture, son pays..Dans ses relations avec ses semblable, des règles, des compromis et des contraintes viennent s'instaurer involontairement.

    Depuis notre enfance on essai de construire une personnalité propre à nous, et c'est en interaction avec les épreuves de la vie qu'on aura la faculté de cultiver nos principes, nos convictions, nos idéaux, ce qui va développer notre mentalité de même notre comportement qui dépendra de la société où on vit.
    Donc le profil de l’individu dépend non seulement de ses principes et convictions mais aussi de son entourage socio-culturel, pour un même individu on pourra avoir deux profils, résultats, différents si on change du contexte social.

    Ce que je veux dire par ça, c’est que l’ête Humain s’adapte au mieux pour assurer une meilleur integrité dans la societé où il vit et cela va impacter sur sa liberté. Toutefois, l’être humain diffère morphologiquement et aussi moralement, et malheureusement, on est tous bien stéréotypé d’avance. Plusieurs « étiquette »s nous sont collées sur le dos avec différents préjugés qui emprisonnent notre manière de pensée et nous conduisent dans la majorité des cas vers des « fausses » idées.

    Pour donner son opinion, l’être Humain sera confronter tout d’abord à sa societé : contraintes sociale (traditions, coutumes, religieuses…) , de même des contraintes vis-à-vis ses « relations » avec autrui qui le prive parfois d’être libre dans ses propos.

    De ce faite, on se sent parfois agressé par ce mode de fonctionnement social qui nous oblige à céder involontairement et partiellement notre « liberté ».

    On cherchera alors la première occasion pour se débarrasser de tous ce qui nous a accablé l’esprit.

    L’Anonymat est le meilleur remède pour canaliser et laisser échapper des idées, des propos et des convictions sans être sanctionné par notre identité, notre religion , parfois notre race dans autres cas notre société.

    Cependant, cette expérience, bien qu’elle est en apparence très discrète, cache derrière d’autres faces cachée de l’individu qui en exerçant cette exercice trouve l’occasion pour « se tester ». Il cherchera à se référer, à se situer par rapport à ses « confrères » et aussi pour « se comprendre ».

    L’anonymat est notre « veston ensorcelé » qui nous mène parfois vers des chemins imprévisibles.

    Au plaisir.

  8. #8
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Localisation
    USA
    Messages
    144
    L'anonymat n'est pas toujours désirée par des personnes que les principes ou la race ou la religion ou simplement un passé noir sanctionne. L'anonymat peut être la quête d'une personne qui n'a rien à en avoir honte ou à fuir mais qui a simplement besoin de répit, d'échappatoire, d'espace....

    Je pense que ceux qui en ont le plus envie seront les plus célèbres par exemple (donc pas vraiment un truc à fuir, à part une certaine identité).

    Identité....anonymat....je pense que l'anonymat quoiqu'elle cache une façade, révèle plein d'autres. Sous un autre visage, un autre nom, avec une couleur de cheveux différente, on ne cessera jamais d'être soi-même. C'est un peu comme a dit T-bag dans Prison break (une citation que j'ai beaucoup aimé à l'époque): "we are captives of our own identities living in prisons of our own creations...."

    Oui, nous serons, toujours captifs de notre propre identité, et oui nous serons les premiers à avoir passé les menottes autour de nos propres mains.

  9. #9
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488
    Citation Envoyé par Water Drop Voir le message
    J'ai pas su comment le prendre. J'étais pourtant en admiration devant ton avatar le matin (il m'a rappelé une statue qui me tapait sur le système dans une université où j'ai passé un petit stage). Ta réponse m'a un peu..décontenancé. Mais, curieusement, j'en suis contente, après tout cela me garantit l'anonymat tant désiré; quoique je parlais d'anonymat tout court, pas d'être prise pour une "plagiarist" (c quoi le terme en fr? plagiaire?). On ne m'avait jamais balancé un truc du genre auparavant mais bon c'est nouveau, et ça fait partir de cet océan, donc merci d'avoir apprécié...à ta façon
    [FONT=Arial]Je ne l'avais pas dit pour être méchant.

    Ne te connaissant pas, et n'ayant jamais eu l'occasion de te lire je ne pouvais donc pas savoir si ces écrits sont de toi ou s'ils n'auraient pas été recopiés tout simplement. Avant quoi et au cas ou ça aura été la deuxième option je t'aurai demandé gentillement de nous fournir les sources sans plus.


    On dit : plagieuse.[/FONT]

    Citation Envoyé par Water Drop Voir le message
    là j'ai absolument rien compris au début. A quoi faisais-tu référence en parlant de douce drogue? l'anonymat? Oui, elle peut être une drogue. Des gens s'en amuse même...mais d'autres y aspirent et veulent l'avoir ne serait-ce que pour une seule fois dans leur vie....
    [FONT=Arial]Exactement, douce drogue = anonymat. [/FONT]

  10. #10
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]hi you

    un sujet très intéressant, l'anonymat ..

    l'anonymat pourrait être considéré comme liberté pour certains et piège pour d'autres.

    liberté: en se détachant de sa vrai identité pour épouser une autre ne serait ce que quelques heures, peut nous aider à nous exprimer sans attaches, sans limites, on peut exprimer des envies sans avoir peur des préjugés sur notre personne, on peut exprimer des opinions et des points de vues différents de ceux qu'on aurait eu sous notre vrai identité, avec notre nom et prénom.

    Piège: dans le sens ou on peut y prendre goût, adorer cette anonymat au point d'oublier ce qu'on est vraiment, et plonger dans cet océan d'illusions de cette liberté tant convoitée qui est éphémère et sans lendemain.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  11. #11
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2004
    Messages
    2 135
    Citation Envoyé par NéCrOpHiLe Voir le message
    [FONT=Arial]Exactement, douce drogue = anonymat. [/FONT]
    Je dirais meme drogue dure...

  12. #12
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 234
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Je pense que vouloir l'anonymat émane d'un désir de fuir, fuir un passé, une personne, une situation,..., s[/B][/COLOR][/FONT][FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]e libérer ne serait-ce qu'un moment des liens, aspiré à la liberté totale et inconditionnelle arrive souvent quand le fardeau devient lourd, quand on en a marre, quand on veut prendre une pause et vivre ailleurs sans indentité.[/B][/COLOR][/FONT]

  13. #13
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2004
    Messages
    2 135
    Citation Envoyé par Ramla Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Je pense que vouloir l'anonymat émane d'un désir de fuir, fuir un passé, une personne, une situation,..., s[/B][/COLOR][/FONT][FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]e libérer ne serait-ce qu'un moment des liens, aspiré à la liberté totale et inconditionnelle arrive souvent quand le fardeau devient lourd, quand on en a marre, quand on veut prendre une pause et vivre ailleurs sans indentité.[/B][/COLOR][/FONT]
    Tout a fait.

  14. #14
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Localisation
    USA
    Messages
    144
    Peut-on le faire pour longtemps? Je peux pas tenir 24h moi

  15. #15
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jun 2008
    Localisation
    in a floppy disk
    Messages
    12
    de peur qu'il y ait des préjugés, de peur de [SIZE=4]la confrontation directe quand on veut s'exprimer!!!!!![/SIZE] de peur que les autres te rejettent pour ce que tu es, pour ce que tu crois, et de peur de toi même :(

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38