+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: Instinct maternel

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 234

    Instinct maternel

    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]C'est quoi l'instinct maternel ?[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]C'est quoi cette "chose" qui pousse une femme-mère à supporter autant de souffrances physiques, psychologiques et morales sans la moindre assurance d'une contre partie un jour, d'ailleurs, elle le fait sans rien attendre en retour : u[/B][/COLOR][/FONT][FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]n amour sans limites, aveugle, puissant, détruisant, renversant.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Depuis qu'il germe dans le ventre d'une femme, elle oublie père et mère, pour lui, elle redessine sa vie selon ses attentes et ses goûts, elle remodèle ses espérances et ses attentes selon les siennes. [/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Pourtant, la logique des choses dit que pour donner il faut reçevoir, or, que reçoit une maman ? une "éventuelle" reconnaissance de ses efforts après 20 ans voire plus ? est-ce cela vaut ses sacrifices ? et pourtant, elle n'en demande pas plus ![/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Est-ce parce que l'être humain veut l'exclusivité et est prêt à payer le prix aussi exorbitant soit-il ? Un enfant ne peut avoir qu'une unique "maman", avoir ce titre, ce privilège, mérite-t-il tout le travail ?[/B][/COLOR][/FONT]
    [B][FONT=Comic Sans MS][COLOR=#8b0000]L'instinct maternel existe-t-il ? c quoi ? est-ce parce que les mères savent que y'a aucun moyen de fuir cette relation immortelle et éternelle ? [/COLOR][/FONT][/B]

  2. #2
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Messages
    72
    La femme a été crée pour engendrer et donc il est tout a fait normal que cet instinct soit en elle. C'est inné et c'est tout.

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 234
    Citation Envoyé par errance Voir le message
    La femme a été crée pour engendrer et donc il est tout a fait normal que cet instinct soit en elle. C'est inné et c'est tout.
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Désolée de ne pas partager ton avis.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Les femmes ont été créées, entre autres, pour engendrer,... oui, peut être, mais pas uniquement pour cela, y a des femmes qui n'engendrent pas et pourtant cela ne les a pas empêché de vivre, les femmes ont une vie à côté de leur vie de mère, avant tout elles sont des femmes, et c ce que les hommes voient en elles avant de les transformer en femmes-mères.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Et puis dire, voilà, c comme ça, c trop facile ![/B][/COLOR][/FONT]

  4. #4
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Messages
    72
    Citation Envoyé par Ramla Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Désolée de ne pas partager ton avis.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Les femmes ont été créées, entre autres, pour engendrer,... oui, peut être, mais pas uniquement pour cela, y a des femmes qui n'engendrent pas et pourtant cela ne les a pas empêché de vivre, les femmes ont une vie à côté de leur vie de mère, avant tout elles sont des femmes, et c ce que les hommes voient en elles avant de les transformer en femmes-mères.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Et puis dire, voilà, c comme ça, c trop facile ![/B][/COLOR][/FONT]
    Rien n'est facile est surtout pas le fait d'être une femme je peux te l'avouer et surtout encore de nos jours, mais je n'ai fait allusion qu'à l'instinct maternel et il est tout a fait normal qu'une femme ayant ou n'ayant pas eu d'enfant peut ressentir cet instinct maternel, déjà rien qu'en étant petite fille nous jouons à faire les mères avec nos poupées, et comme tu peux le constater j'ai dit que c'était inné en nous et que le Dieu nous a faite ainsi.

  5. #5
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jan 2009
    Messages
    97

    Cool Pas si simple que ça la petite histoire

    Citation Envoyé par errance Voir le message
    [COLOR=Red]La femme a été crée pour engendrer et donc il est tout a fait normal que cet instinct soit en elle. C'est[B] inné [/B]et c'est tout.[/COLOR]
    Citation Envoyé par errance Voir le message
    Rien n'est facile est surtout pas le fait d'être une femme je peux te l'avouer et surtout encore de nos jours, mais je n'ai fait allusion qu'à l'instinct maternel et il est tout a fait normal qu'une femme ayant ou n'ayant pas eu d'enfant peut ressentir cet instinct maternel, déjà rien qu'en étant petite fille nous jouons à faire les mères avec nos poupées, et comme tu peux le constater j'ai dit que c'était [B][COLOR=Red]inné [/COLOR][/B]en nous et que le Dieu nous a faite ainsi.
    Connaissant déjà ta position, je voudrais juste te dire qu'eh bien non, ce n'est pas inné. Il y'a des femmes qui n'éprouvent pas l'instinct et n'ont pas envie d'avoir des enfants.. Mais alors pas du tout. Elles ne ressentent rien et après la ménopause, toujours pas de regret. Tu me répondras 'mais tu n'es pas chez elle, quand elle pleure" ! Je peux te dire que lorsque je vois comment elles traitent les gosses, je me dis que la Nature fait bien les choses. Je ne vais pas entrer dans le débat philosophique entre l'inné et l'acquis et la Nature et la Culture. C'est un autre sujet. Tout n'est pas si simple.mile:

    Les femmes ne sont pas là pour engendrer. Il y'a des femmes stériles. Les Femmes sont avant tout des individus. Elles respirent, mangent et vont au toilettes comme les hommes.

    * * * * * * ** ** * * * * *** * * * * * * * * ** * * * *


    L'instint que tu décris, c'est un lien mystérieux qui est né au moment de la conception de la Femme. Cet instinct si profond et si puissant dépasse l'espèce humaine pour transpirer chez l'espèce animale. Il existe depuis la nuit des Temps et ne faiblit pas. A chaque moment de l'histoire, selon les régions, les cultures, les civilisations, il est toujours fidèle. Et l'orphelin est orphelin a n'importe quel âge. Mais, il est encore plus difficile pour cet enfant qui grandira et qui saurat que sa mère l'a abandonné pour on ne sait quelle raison.

    C'est sur cette base qu'il jugera sa mère car cet instinct devrait remplir son rôle et peu importe la raison. Sauf, que parfois il en a coûté à combien de leurs vies car elles même étaient perdues sur le plan physique, psychique, financier... Se disant que c'est le mieux pour lui... Tous 2 sont des victimes.

    Chaque histoire est différente et seul Dieu est juge....

    Cet instinct est différent de chaque Femme et à des degrès différents et pouvant même parfois crée des désordes psychiques.

    Cet instinct doit amener vers le rôle de la mère qui se réalise au fil des moments passés, partagés... Et quoiqu'il se passe, il y'aura toujours un pincement, plus rien ne sera comme avant, peu importe l'issue.

    PS: Je n'ai pas d'enfant....

  6. #6
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    [B]L'instinct maternel n'existe pas chez toutes les femmes, d'ailleurs cette idée "d'instinct" est discutable.

    Comme le dit personna certaines femmes n'éprouvent aucun besoin d'avoir un enfant, elle n'en ont aucunement besoin pour se réaliser en tant qu'individu. J'en connais plusieurs et qui ont cependant de très bonnes relations avec les enfants de leur entourage, elles sont capables de s'en occuper sans pour autant regretter qu'ils ne soient pas les leurs.

    Certaines mères n'ont pas "d'instinct maternel" non plus , le déni de grossesse et l'infanticide en sont preuves.

    Quelle est la part du vécu, de l'imitation, de la relation à la mère, dans l'histoire de chaque fillette, de chaque jeune fille, de chaque femme dans leur cheminement vers l'enfantement ?? Qui saurait le dire ?

    Aux siècles passés, quand la mortalité infantile était monnaie courante, les femmes vivaient différemment leur maternité, ils n'étaient pas rare de perdre un ou plusieurs enfants.
    De même les femmes de la noblesse confiaient dès leur naissance leurs nourrisson à une nourrice qui vivait souvent bien loin d'elles, à la campagne et elles ne revoyaient leur enfant que des années plus tard pour les confier aussitôt à des précepteurs.

    Certaines femmes investissent beaucoup dans leurs enfants et d'autres pas. Et effectivement, il n'y a guère de reconnaissance à attendre car les enfants sont très souvent différents de ce qu'on voudrait qu'ils soient mais en principe, ils sont les seuls dont nous les mères, sommes quasiment certaines d'avoir pour toujours un indéfectible amour.

    Cela en dit beaucoup sur l'importance que certaines accordent à cette relation privilégiée, beaucoup sur leur besoin d'amour, d'affection et leur peur de l'abandon sans doute.[/B]

  7. #7
    Confirmé
    Date d'inscription
    Nov 2004
    Localisation
    Not That Far From Heaven
    Messages
    748
    Citation Envoyé par Ramla Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]C'est quoi l'instinct maternel ?[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]C'est quoi cette "chose" qui pousse une femme-mère à supporter autant de souffrances physiques, psychologiques et morales sans la moindre assurance d'une contre partie un jour, d'ailleurs, elle le fait sans rien attendre en retour : u[/B][/COLOR][/FONT][FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]n amour sans limites, aveugle, puissant, détruisant, renversant.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Depuis qu'il germe dans le ventre d'une femme, elle oublie père et mère, pour lui, elle redessine sa vie selon ses attentes et ses goûts, elle remodèle ses espérances et ses attentes selon les siennes. [/B][/COLOR][/FONT]
    Tu regardes le sujet sans te rendre compte de la question la plus importante, qu'est-ce qui pousse une femme à enfanter ? n'y a-t-il pas à ton avis, une certaine envie, désir, je dirai même fantasme, de créer quelque "chose" qui soit faite de nous, une sorte de continuation si ce n'est prolongement de nous. Enfanter, crois-moi, ça n'a rien à voir avec de la souffrance, c'est d'abord alimenté par le plus mesquin des désirs narcissiques, c'est à dire, immortaliser sa propre existence. (Il faut parler avec ceux qui ne peuvent malheureusement pas enfanter, pour comprendre cette frustration).
    De deux, Elle le fait sans rien attendre en retour ? Mis à part ce que je viens de citer, Freud cité, "Les enfants sont engendrés dans le fantasme de réparer nos propres défaillances dans notre histoire infantile". C'est à dire que les échecs par lesquels nous sommes passés quand nous étions enfants, nous-même, c'est à travers nos propres enfants que nous allons les réparer. Avoir des enfants c'est avoir le droit et le prévilège de régresser et de redevenir à son tour enfant, pour ceux qui n'en auraient pas profité à leur enfance, c'est le moment ou jamais.
    Alors non, je suis tout à fait contre ce que tu dis, puisque il faut se poser la question, un enfant a-t-il jamais demandé de naitre ? Lui a-t-on demandé son avis ? Il y a un dicton qui dit "si on donnait le choix à l'enfant de naitre ou non, il y a de fortes probablités qu'il dise non, si seulement il pouvait voir ce qui l'attendait!!".
    Il suffit de se mettre à la place de l'enfant. Crois-tu qu'un enfant ne ressent pas toutes les attentes (généralement follement utopiques) que mettent ses parents sur son dos, il faut qu'il soit parfait, très intelligent, exempt de maladie....
    Une dernière chose, Lebovici cité, "le jour où la maman commence à calculer, c'est à ce moment-là qu'elle cesser d'être [I]mère[/I]"
    Il faut arrêter de se leurrer, la seule contre partie que peut avoir une Mère, c'est un amour inconditionnel, c'est le sentiment de complétude, de pure paix, dans ses moments "magiques" entre elle et son enfant, et ça, il faut être maman pour le comprendre.
    Et si l'enfant en question, se retourne contre elle, je suis vraiment désolée, mais ce n'est que la faute de la maman (papa), si cela se produit à l'enfance, c'est encore pire, si c'est vers l'adolescence, c'est qu'elle n'a pas su donner sa liberté à son enfant, parce que c'est son enfant oui, mais c'est un être humain à part aussi, et ça c'est le seul sacrifice dont on puisse parler.

    PS: un enfant ne demande jamais à sa mère d'oublier père et mère et de s'oublier, au contraire, il a besoin d'une certaine dose et il a besoin d'énormément d'espace et de liberté... (frustrant ah ! )

    Je finis sur une note de Oscar Wilde :
    "les enfants commencent par aimer leurs parents; devenus grands, ils les jugent; quelquefois, ils leur pardonnent".

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38