+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: La procastination

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Messages
    5 124

    Exclamation La procastination

    [SIZE=4][B]La procrastination ou l'art de ne rien faire[/B][/SIZE]


    ... de remettre à plus tard ce qui pourrait être fait aujourd'hui, de s'auto-aveugler sur les nécessités du quotidien, de s'investir dans de nouvelles activités totalement dans l'espoir d'oublier, un temps soit peu, les étapes obligatoires qui nous feront avancer... Et bien oui, ce trouble porte un nom : la procrastination [B]De l'Art de ne rien faire...[/B]

    Le terme procrastination désigne une tendance pathologique à remettre systématiquement à plus tard le travail qui devrait être fait à l'instant. Ne souriez pas, beaucoup de personnes en souffrent... Une souffrance réelle, accompagnée d'un manque d'adaptation aux impératifs de la vie quotidienne qui les empêche de passer à des étapes ultérieures normales. Un retardataire chronique peut ne jamais se mettre au travail à force de procrastiner, c'est par ailleurs souvent l'un des buts cachés et conséquents à ce trouble.

    La tendance procrastinatrice apparaît généralement lors des études, dès le lycée ou en étude supérieure, et touche paradoxalement des étudiants très doués, habitués à réussir leurs épreuves et reconnus par leurs professeurs et leur entourage, pour leur talent.

    Cet entourage y joue d'ailleurs un rôle : insister sur la compétitivité du monde du travail ou des études, attendre beaucoup de nos enfants, peut encourager l'apparition de ce trouble. L'enfant où l'étudiant se sentira angoissé à l'idée de ne pas se révéler digne des attentes.

    [B]...Tout en ayant les capacités![/B]

    Régulièrement, la procrastination s'accompagne d'une certaine dose de perfectionnisme : l'étudiant veut à tout prix réussir ce qu'il entreprend, estime inacceptable un travail qu'il ne juge pas parfait, et en fin de compte, ne produit jamais un travail qui le satisfait... et contourne le problème en évitant de réaliser ce travail. Ce qui ne signifie donc pas qu'il ne fait rien! Il pourra être saisi d'une frénésie d'apprentissage ou d'activité tant que celle-ci n'aura pas de rapport immédiat avec le travail qui doit être fait...

    Une fois ancrée, la procrastination est dure à affaiblir... elle touche bien souvent le travail qui permettrait de la dépasser, à la manière de virus s'attaquant à des antivirus...

    [B]Petits exploits et grandes confiances[/B]

    Il semble qu'il faille viser un regain de confiance en soi, par la réussite de petites tâches, en premier lieu, puis de plus grands travaux, mais en adéquation cette fois-ci avec ce qui doit être fait (études, job, etc...) pour permettre au procrastinateur de se rendre compte qu'il peut déjà réussir le travail qui l'angoisse.

    Complimenter, coacher, soutenir, semble une attitude efficace, mais... il faut également remettre les projets du procrastinateur à la réalité, éviter de le soutenir pour les projets à trop long terme, pour plutôt préférer des projets cours, réalistes, et pouvant être terminés dans un délai suffisamment court. Le procrastinateur a en effet fâcheuse tendance à élaborer de longs et ambitieux projets, vraisemblablement afin de limiter les effets de la contrainte du temps, tout en s'auto-appréciant de réaliser de grandes choses.

    Ce trouble n'est bien sûr pas toujours pathologique, et tout un chacun présente régulièrement une tendance à la procrastination. Le mieux est de rester vigilant et de se remettre les idées en ordre de temps à autres, en se donnant un ptit coup au derrière pour se mettre enfin au travail à faire, et le finir avant même que le délai soit écoulé : finir d'écrire un article un mois avant le délai officiel, terminer une œuvre malgré quelques imperfections... ne soyez pas insatisfait ni trop perfectionniste en chaque instant ! Le mieux est toujours l'ennemi du bien!

    [URL="http://www.psychoweb.fr/articles/psychologie-clinique/247-la-procrastination-ou-l-art-de-ne-rien.html"]Source[/URL]

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Messages
    5 124
    [COLOR=DarkGreen][B]Bon les procastinateurs du forum où êtes-vous? Venez vous exprimer, faites pas les timides [/B][/COLOR]:tong:

  3. #3
    Nouveau
    Date d'inscription
    Feb 2009
    Messages
    31
    ben c'est tout moi ca!
    sauf que je n'en souffre pas. juste pas envie de faire tout, tout de suite!
    ni même la moitié...en fait, surtout envie d'avoir le temps de ne rien faire!...
    procastinatice ou flemmarde? faudra que je regarde dans le dico... ok... mais plus tard!

  4. #4
    Admin
    Date d'inscription
    Jan 2005
    Localisation
    Laupheim Deutschland/ Ariana Tunisia
    Messages
    18 727
    J appelle ca mon language le deldelisme , venant du mot Deldela ... Et c est un art ou je suis passe maitre

    Sinon je crois qu on est tous un peu procastitu enfin le truc que tu as dis la.
    [B][SIZE=1]
    [/SIZE][SIZE=1][COLOR=Black]N´oubliez pas les messages de profils : [URL="http://www.marhba.com/forums/members/z-ed/775"] ici [/URL]
    Les annonces du Forum et le Règlement : [URL="http://www.marhba.com/forums/annonces-lire-avant-poster-153/announcement6.html"]par ici ;)[/URL]
    Vos amis sont toujours là pour vous: [URL="http://www.google.fr/"]Google[/URL], man, how to, RTFM mais aussi [URL="http://www.marhba.com/forums/faq.php"]FAQ[/URL] et [URL="http://www.marhba.com/forums/search.php"]Recherche[/URL][/COLOR][/SIZE][/B]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38