+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 21

Discussion: Quelles sont nos 6 blessures archaïques?

          
  1. #1
    Confirmé
    Date d'inscription
    Oct 2009
    Localisation
    là où mène le vent ; là où résonne mon chant
    Messages
    292

    Quelles sont nos 6 blessures archaïques?

    [COLOR="Black"][SIZE="3"][FONT="Arial Narrow"][FONT="Arial Black"]Selon [URL="http://www.j-salome.com/01-info/biographie.php"]J. SALOMÉ[/URL] il existe six grandes blessures archaïques, et nous les avons tous, chez certains d'entre nous certaines domines :

    1/ L'humiliation
    2/ L'injustice
    3/ Le sentiment d'impuissance
    4/ La trahison
    5/ L'abandon
    6/ Le rejet

    La quelle domine chez vous?[/FONT][/FONT][/SIZE][/COLOR]


    J.Salomé :Jacques est un idéaliste, il rêve que l'espace de la vie de tous les jours soit un lieu d'écoute et de réelles rencontres.
    Diplômé en psychiatrie sociale de l'école des Hautes Études en Sciences Sociales. Chargé de cours pendant quinze ans à l'Université de Lille III, il travaille ensuite dans le domaine des relations humaines. Expériences au cours desquelles il a forgé un corpus théorico-pratique qui le désigne comme un expert en communication intime et en relations au quotidien.
    Jacques Salomé rédige plusieurs ouvrages sur la communication et ses livres sont traduits en dix-sept langues dont 'Inventer la tendresse', 'Toi, mon infinitude', 'Papa, maman, écoutez-moi vraiment', 'Le courage d'être soi', 'Communiquer pour vivre'...

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    [B]Ton sujet me paraît bien passionnant pour peu que tu l'explicites un peu parce qu'il est légèrement obscur tel quel.

    Jacques Salomé est un grand monsieur qui mérite un peu plus de développement que çà .[/B]

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2008
    Localisation
    au delà des reves
    Messages
    334
    Citation Envoyé par sindouda_85 Voir le message
    [COLOR=Black][SIZE=3][FONT=Arial Narrow][FONT=Arial Black]Selon J. SALOMÉ il existe six grandes blessures archaïques, et nous les avons tous, chez certains d'entre nous certaines domines :

    1/ L'humiliation
    2/ L'injustice
    3/ Le sentiment d'impuissance
    4/ La trahison
    5/ L'abandon
    6/ Le rejet

    La quelle domine chez vous?[/FONT][/FONT][/SIZE][/COLOR]
    [SIZE=2]


    [/SIZE][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2]
    [COLOR=Magenta]c juste et même on se dit au 1er coup "moi!!!ca ne m'arrive jamais des trucs pareils" on va constater le contraire si on fouille dans nos mémoires.
    on est des êtres humains et on a le droit de souffrir
    ps:il n' y a pas de bonheur sans malheur[/COLOR][/SIZE][/FONT]

    [B][B][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2]
    [/SIZE][/FONT][/B][/B]

  4. #4
    董事
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    3 102
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Ton sujet me paraît bien passionnant pour peu que tu l'explicites un peu parce qu'il est légèrement obscur tel quel.

    Jacques Salomé est un grand monsieur qui mérite un peu plus de développement que çà .[/B]
    oui j allais dire la meme chose. j'aurais bien aimé lire ce livre

  5. #5
    Actif
    Date d'inscription
    Aug 2009
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    2 375
    C'est l'injustice qui a côtoyé ma vie professionnelle .

  6. #6
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par sindouda_85 Voir le message
    [COLOR="Black"][SIZE="3"][FONT="Arial Narrow"][FONT="Arial Black"]Selon [URL="http://www.j-salome.com/01-info/biographie.php"]J. SALOMÉ[/URL] il existe six grandes blessures archaïques, et nous les avons tous, chez certains d'entre nous certaines domines :

    1/ L'humiliation
    2/ L'injustice
    3/ Le sentiment d'impuissance
    4/ La trahison
    5/ L'abandon
    6/ Le rejet

    La quelle domine chez vous?[/FONT][/FONT][/SIZE][/COLOR]


    J.Salomé :Jacques est un idéaliste, il rêve que l'espace de la vie de tous les jours soit un lieu d'écoute et de réelles rencontres.
    Diplômé en psychiatrie sociale de l'école des Hautes Études en Sciences Sociales. Chargé de cours pendant quinze ans à l'Université de Lille III, il travaille ensuite dans le domaine des relations humaines. Expériences au cours desquelles il a forgé un corpus théorico-pratique qui le désigne comme un expert en communication intime et en relations au quotidien.
    Jacques Salomé rédige plusieurs ouvrages sur la communication et ses livres sont traduits en dix-sept langues dont 'Inventer la tendresse', 'Toi, mon infinitude', 'Papa, maman, écoutez-moi vraiment', 'Le courage d'être soi', 'Communiquer pour vivre'...

    Bonjour,

    ( Un sujet intéressant, ça fait un bail que je n'ai pas été attiré par une belle discussion dans la rubrique Psychologie )

    En ce qui me concerne, parmi les 6 blessures énoncées, je dirais : celle qui domine mon esprit est "Le rejet".

    En effet, je ne supporte pas qu'on me rejette, je ne peux pas concevoir, ni imaginé ça..Pour moi, le faite de me rejeter est le désastre totale, cela sous-entend que je suis quelqu'un de sans importance, et là, ça ne me plait pas du tout
    De plus, ce rejet accentue en moi les autres blessures telles que : L'humiliation, la trahison, l'impuissance, l'abandon ...C'est un facteur déclencheur de toute une série de blessures.

    Face à ce comportement, j'ai développer un mécanisme d' "auto-défense", ben oui.., je ne peux pas rester dépendant de cette situation au cas où elle se présente, il m'a fallut donc trouver un remède : même si les "autres" qui payent pour moi, l'essentiel est que mon EGO soit satisfait.

    Donc, pour faire face, j'ai inversé la situation, et pour ne pas subir cette "punition" du rejet, c'est moi qui donc rejette les autres. Cela ne se passe pas sans motif, ou bien suite à un coup de tête, non loin de ça, c'est un rejet réfléchi et bien analysé. J'avoue que c'est un peu triste pour les "autres" qui subissent la fatalité de ma décision, et que c'est aussi triste pour moi puisque je suis totalement conscience qu'un tel acte est égoïstement "Humain".

    Voilà, je rejette pour éviter d'être rejeter...c'est compliqué, je sais, mais c'est la manière que j'ai choisis..et pour ceux qui sont contre ou qui ne partagent pas mon avis, ben je vous rejette!!!

    Au plaisir

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 234
    Citation Envoyé par Fly Me To The Moon Voir le message
    Bonjour,

    ( Un sujet intéressant, ça fait un bail que je n'ai pas été attiré par une belle discussion dans la rubrique Psychologie )

    En ce qui me concerne, parmi les 6 blessures énoncées, je dirais : celle qui domine mon esprit est "Le rejet".

    En effet, je ne supporte pas qu'on me rejette, je ne peux pas concevoir, ni imaginé ça..Pour moi, le faite de me rejeter est le désastre totale, cela sous-entend que je suis quelqu'un de sans importance, et là, ça ne me plait pas du tout
    De plus, ce rejet accentue en moi les autres blessures telles que : L'humiliation, la trahison, l'impuissance, l'abandon ...C'est un facteur déclencheur de toute une série de blessures.

    Face à ce comportement, j'ai développer un mécanisme d' "auto-défense", ben oui.., je ne peux pas rester dépendant de cette situation au cas où elle se présente, il m'a fallut donc trouver un remède : même si les "autres" qui payent pour moi, l'essentiel est que mon EGO soit satisfait.

    Donc, pour faire face, j'ai inversé la situation, et pour ne pas subir cette "punition" du rejet, c'est moi qui donc rejette les autres. Cela ne se passe pas sans motif, ou bien suite à un coup de tête, non loin de ça, c'est un rejet réfléchi et bien analysé. J'avoue que c'est un peu triste pour les "autres" qui subissent la fatalité de ma décision, et que c'est aussi triste pour moi puisque je suis totalement conscience qu'un tel acte est égoïstement "Humain".

    Voilà, je rejette pour éviter d'être rejeter...c'est compliqué, je sais, mais c'est la manière que j'ai choisis..et pour ceux qui sont contre ou qui ne partagent pas mon avis, ben je vous rejette!!!

    Au plaisir
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Un rejet n'est pas forcément conditionné par une dévalorisation, si une personne te rejette cela ne veut pas dire que tu n'as pas d'importance. Il se peut (c'est une possibilité comme une autre) que tu n'aies pas d'importance aux yeux de cette personne, mais pas du tout et en aucun cas que tu n'aies pas d'importance du tout.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][/COLOR][/FONT]

  8. #8
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par Ramla Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][B]Un rejet n'est pas forcément conditionné par une dévalorisation, si une personne te rejette cela ne veut pas dire que tu n'as pas d'importance. Il se peut (c'est une possibilité comme une autre) que tu n'aies pas d'importance aux yeux de cette personne, mais pas du tout et en aucun cas que tu n'aies pas d'importance du tout.[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=darkred][/COLOR][/FONT]
    Moi j'interprète ça comme une dévalorisation, pck l'être humain "rejette" tous ce qui ne lui ai pas "utile" / "intéressant", mais bon, c'es ma façon de voir les choses

  9. #9
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2007
    Localisation
    Bonheurland
    Messages
    5 184
    Citation Envoyé par Fly Me To The Moon Voir le message
    Moi j'interprète ça comme une dévalorisation, pck l'être humain "rejette" tous ce qui ne lui ai pas "utile" / "intéressant", mais bon, c'es ma façon de voir les choses
    [COLOR=DarkOrchid]Ca se discute... il ne faut pas oublier qu'il y a des personnes mauvaises (pas méchantes, mauvaises, je tiens à faire la nuance), qui éprouvent le besoin de blesser, faire du mal à autrui gratuitement parce qu'eux-même souffrent, une sorte de vengeance sur la terre entière.
    D'autres revalorisent leur égo de la sorte aussi, des personnes complexées, qui, en descendant les autres, en les rejetant, se sentent plus forts et supérieurs. Ceux-ci ne s'en prennent pas à n'importe qui, ils choisissent leur cible : des personnes gentilles, fragiles... il ne faut pas prendre leurs remarques pour soi, c'est eux qui ont un problème (avec eux-même), pas toi[/COLOR]

  10. #10
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    Citation Envoyé par Fly Me To The Moon Voir le message
    Bonjour,

    ( Un sujet intéressant, ça fait un bail que je n'ai pas été attiré par une belle discussion dans la rubrique Psychologie )

    En ce qui me concerne, parmi les 6 blessures énoncées, je dirais : celle qui domine mon esprit est "Le rejet".

    En effet, je ne supporte pas qu'on me rejette, je ne peux pas concevoir, ni imaginé ça..Pour moi, le faite de me rejeter est le désastre totale, cela sous-entend que je suis quelqu'un de sans importance, et là, ça ne me plait pas du tout
    De plus, ce rejet accentue en moi les autres blessures telles que : L'humiliation, la trahison, l'impuissance, l'abandon ...C'est un facteur déclencheur de toute une série de blessures.

    Face à ce comportement, j'ai développer un mécanisme d' "auto-défense", ben oui.., je ne peux pas rester dépendant de cette situation au cas où elle se présente, il m'a fallut donc trouver un remède : même si les "autres" qui payent pour moi, l'essentiel est que mon EGO soit satisfait.

    Donc, pour faire face, j'ai inversé la situation, et pour ne pas subir cette "punition" du rejet, c'est moi qui donc rejette les autres. Cela ne se passe pas sans motif, ou bien suite à un coup de tête, non loin de ça, c'est un rejet réfléchi et bien analysé. J'avoue que c'est un peu triste pour les "autres" qui subissent la fatalité de ma décision, et que c'est aussi triste pour moi puisque je suis totalement conscience qu'un tel acte est égoïstement "Humain".

    Voilà, je rejette pour éviter d'être rejeter...c'est compliqué, je sais, mais c'est la manière que j'ai choisis..et pour ceux qui sont contre ou qui ne partagent pas mon avis, ben je vous rejette!!!

    Au plaisir
    [B]
    Quand on est rejeté, on n'est pas forcément en cause soi-même, parfois c'est qu'on réveille chez l'autre quelque chose qu'il n'a pas envie de voir en lui-même . C'est pourquoi on ne comprend pas pourquoi on est rejeté "apparemment" sans raison.
    Rejeter les autres c'est souvent refuser la communication, l'échange avec autrui, ou, plus fréquemment encore, refuser la différence de l'autre. C'est pourquoi le rejet s'exerce surtout de façon discriminatoire.

    Pour la peur de l'abandon, le phénomène dont tu parles est encore plus fréquent : rompre une relation (amicale ou amoureuse) dès qu'on sent qu'elle prend de l'importance dans notre vie et qu'on pourrait en souffrir en cas d'abandon par l'autre. On préfère alors s'éloigner ou se séparer de cette personne pour ne pas vivre la situation d'abandon.[/B]

    [SIZE=1][COLOR=Pink]ps: je n'ai pas oublier que je te dois un avis sur tes photos, c'est pas que je te rejette, c'est que je ne sais pas encore ce que je vais te dire ni comment je veux le formuler
    [/COLOR][/SIZE]

  11. #11
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par Douce Voir le message
    [COLOR=DarkOrchid]Ca se discute... il ne faut pas oublier qu'il y a des personnes mauvaises (pas méchantes, mauvaises, je tiens à faire la nuance), qui éprouvent le besoin de blesser, faire du mal à autrui gratuitement parce qu'eux-même souffrent, une sorte de vengeance sur la terre entière.
    D'autres revalorisent leur égo de la sorte aussi, des personnes complexées, qui, en descendant les autres, en les rejetant, se sentent plus forts et supérieurs. Ceux-ci ne s'en prennent pas à n'importe qui, ils choisissent leur cible : des personnes gentilles, fragiles... il ne faut pas prendre leurs remarques pour soi, c'est eux qui ont un problème (avec eux-même), pas toi[/COLOR]
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]
    Quand on est rejeté, on n'est pas forcément en cause soi-même, parfois c'est qu'on réveille chez l'autre quelque chose qu'il n'a pas envie de voir en lui-même . C'est pourquoi on ne comprend pas pourquoi on est rejeté "apparemment" sans raison.
    Rejeter les autres c'est souvent refuser la communication, l'échange avec autrui, ou, plus fréquemment encore, refuser la différence de l'autre. C'est pourquoi le rejet s'exerce surtout de façon discriminatoire.

    Pour la peur de l'abandon, le phénomène dont tu parles est encore plus fréquent : rompre une relation (amicale ou amoureuse) dès qu'on sent qu'elle prend de l'importance dans notre vie et qu'on pourrait en souffrir en cas d'abandon par l'autre. On préfère alors s'éloigner ou se séparer de cette personne pour ne pas vivre la situation d'abandon.[/B]

    [SIZE=1][COLOR=Pink]ps: je n'ai pas oublier que je te dois un avis sur tes photos, c'est pas que je te rejette, c'est que je ne sais pas encore ce que je vais te dire ni comment je veux le formuler
    [/COLOR][/SIZE]
    Je suis plus ou moins convaincu de vos avis, il faut que je fasse un effort la dessus (Ouff..complexe ...va! )

  12. #12
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    Citation Envoyé par Fly Me To The Moon Voir le message
    Bonjour,

    ( Un sujet intéressant, ça fait un bail que je n'ai pas été attiré par une belle discussion dans la rubrique Psychologie )

    En ce qui me concerne, parmi les 6 blessures énoncées, je dirais : celle qui domine mon esprit est "Le rejet".

    En effet, je ne supporte pas qu'on me rejette, je ne peux pas concevoir, ni imaginé ça..Pour moi, le faite de me rejeter est le désastre totale, cela sous-entend que je suis quelqu'un de sans importance, et là, ça ne me plait pas du tout
    De plus, ce rejet accentue en moi les autres blessures telles que : L'humiliation, la trahison, l'impuissance, l'abandon ...C'est un facteur déclencheur de toute une série de blessures.

    Face à ce comportement, j'ai développer un mécanisme d' "auto-défense", ben oui.., je ne peux pas rester dépendant de cette situation au cas où elle se présente, il m'a fallut donc trouver un remède : même si les "autres" qui payent pour moi, l'essentiel est que mon EGO soit satisfait.

    Donc, pour faire face, j'ai inversé la situation, et pour ne pas subir cette "punition" du rejet, c'est moi qui donc rejette les autres. Cela ne se passe pas sans motif, ou bien suite à un coup de tête, non loin de ça, c'est un rejet réfléchi et bien analysé. J'avoue que c'est un peu triste pour les "autres" qui subissent la fatalité de ma décision, et que c'est aussi triste pour moi puisque je suis totalement conscience qu'un tel acte est égoïstement "Humain".

    Voilà, je rejette pour éviter d'être rejeter...c'est compliqué, je sais, mais c'est la manière que j'ai choisis..et pour ceux qui sont contre ou qui ne partagent pas mon avis, ben je vous rejette!!!

    Au plaisir
    [FONT="Franklin Gothic Medium"]mon ex étais EXACTEMENT comme toi... et ben bonne chance pour tes proches... ils n'auront pas le droits à l'erreur... [/FONT]

  13. #13
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    [B]Après avoir vu la vidéo dans laquelle Jacques Salomé explique ce que sont ces blessures archaiques partagées par tous les humains, je comprends mieux le sujet .

    Il explique fort bien que pour lui par exemple, c'est la trahison son point faible parce qu'étant enfant (bébé) sa mère qui était son seul modèle féminin a disparu parce que, malade, elle a du partir pour se faire soigner. Il s'est retrouvé seul et sans explication, il s'est senti trahi. Ce qui fait que pendant de longues années il avait toujours l'impression qu'il était impossible de faire confiance à une femme qu'il aimait quelle qu'elle soit . Évidemment, il ne faisait pas le lien avec sa petite enfance et ce n'est qu'après un long travail qu'il a pu comprendre cette profonde blessure qui le poussait à être ce qu'il était.

    En ce qui me concerne, je pense que c'est le sentiment d'impuissance qui est le plus prégnant.

    C'est ce qui expliquerait le besoin que j'ai de tout maîtriser tout le temps et l'anxiété profonde que provoquent en moi les situations sur lesquelles je ne peux pas agir, qui ne dépendent pas de moi, quand je n'ai pas de prise sur les choses.

    C'est difficile à vivre pour moi parce que je ne peux jamais "attendre et voir" , c'est difficile pour les autres qui ont l'impression que je veux régenter leur vie ou qu'il faut que tout passe par moi, mon appréciation, mes idées, mes choix.[/B]

  14. #14
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    Citation Envoyé par Fly Me To The Moon Voir le message
    Moi j'interprète ça comme une dévalorisation, pck l'être humain "rejette" tous ce qui ne lui ai pas "utile" / "intéressant", mais bon, c'es ma façon de voir les choses
    [B]La peur d'être rejeté peut aussi provenir du sentiment d'être trop différent justement et pas seulement inintéressant . Trop différent pour être intégré, accepté dans un groupe, par les autres, par ses pairs.
    [/B]

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    May 2009
    Messages
    10 021
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Après avoir vu la vidéo dans laquelle Jacques Salomé explique ce que sont ces blessures archaiques partagées par tous les humains, je comprends mieux le sujet .

    Il explique fort bien que pour lui par exemple, c'est la trahison son point faible parce qu'étant enfant (bébé) sa mère qui était son seul modèle féminin a disparu parce que, malade, elle a du partir pour se faire soigner. Il s'est retrouvé seul et sans explication, il s'est senti trahi. Ce qui fait que pendant de longues années il avait toujours l'impression qu'il était impossible de faire confiance à une femme qu'il aimait quelle qu'elle soit . Évidemment, il ne faisait pas le lien avec sa petite enfance et ce n'est qu'après un long travail qu'il a pu comprendre cette profonde blessure qui le poussait à être ce qu'il était.

    [U]En ce qui me concerne, je pense que c'est le sentiment d'impuissance qui est le plus prégnant.

    C'est ce qui expliquerait le besoin que j'ai de tout maîtriser tout le temps et l'anxiété profonde que provoquent en moi les situations sur lesquelles je ne peux pas agir, qui ne dépendent pas de moi, quand je n'ai pas de prise sur les choses.

    C'est difficile à vivre pour moi parce que je ne peux jamais "attendre et voir" , c'est difficile pour les autres qui ont l'impression que je veux régenter leur vie ou qu'il faut que tout passe par moi, mon appréciation, mes idées, mes choix[/U].[/B]

    [FONT="Franklin Gothic Medium"]je me reconnais à travers tes dires... mais je ne pourrais répondre à cette discussion...je n'y voit pas du tout clair...j'aurais presque envie de tout citer! je suis peut etre encore top jeune...[/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38