+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 42

Discussion: Quels "sacrifices" sur soi-même peut-on accepter de faire pour éviter la rupture?

          
  1. #1
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548

    Quels "sacrifices" sur soi-même peut-on accepter de faire pour éviter la rupture?

    [FONT=Comic Sans MS]J'ai hésité entre ce forum et celui de [B]'[/B]Couple et sexualité[B]'[/B], mais comme il s'agit d'une question qui se tourne plutôt vers la psychologie du couple, ou plutôt d'une personne du couple, j'ai préféré mettre le sujet ici. mile:

    Je voulais donc savoir [B]jusqu'où est-on capable d'aller pour faire fonctionner une relation? Quels sacrifices/concessions sur soi-même peut-on accepter de faire pour ne pas qu'elle échoue?[/B]

    Je m'explique.

    Je vois beaucoup de couples (mariés ou pas) qui, [B]par soucis de 'réussite' amoureuse[/B], ou [U]plutôt pour éviter la rupture[/U], font des concessions sur eux-même et sur ce qu'ils sont réellement.

    Par exemple un couple où les 2 personnes ont un caractère fort, qui ne s'entendent pas sur certaines grandes lignes de la vie et qui sont au bord de la séparation, mais [B]une de ces personnes décide/est obligée de mettre ses idées/principes/opinions de côté dans l'unique but d'éviter cette rupture.[/B] Même si ça la rend malade et qu'elle se sent 'coincée', [U]elle est obligée de prendre sur elle pour que son couple fonctionne.[/U]

    Dans une époque où environ [U]un mariage sur deux finit par un divorce[/U], [B]est-ce légitime de s'effacer, de mettre ses ses désirs de coté, pour s'aligner avec ceux de l'autre, dans le cas où une rupture pointe le bout de son nez?[/B][/FONT]

    [FONT=Comic Sans MS]Attention, je ne parle pas de concessions matérielles, mais plutôt de [B]concessions émotionnelles[/B] voire même des [B]concessions sur ce que l'on est en tant qu'être/individu, sur votre façon de voir les choses, sur ce qui nous plait ou nous rebute, sur nos convictions et nos idéaux..[/B].

    Doit-on s'effacer, [B]oublier ce que l'on est[/B] [B]en tant qu'individu[/B], pour que notre couple ne finisse pas dans le mur?

    Êtes-vous prêt(e) à vous [B]"[/B]effacer[B]"[/B], à [B]mettre vos opinions et principes de coté[/B] pour que votre couple dure? Jusqu'où êtes-vous capable d'aller pour que éviter la rupture?

    Je ne sais pas si j'ai été claire dans mes idées, mais je vais essayer de m'expliquer si c'est trop confus au fur et à mesure des réponses (s'il y en a ).[/FONT]

  2. #2
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]très intéressant...
    Pour moi, pour vivre en couple on est obligé de faire des concessions, mais pas forcement s'effacer, je m'explique: pour réussir dans un couple qui est formé de deux personnes, donc forcement des différences et des complicités l'un des deux par exemple la femmes doit faire des concessions dans des cas, et dans d'autres l'homme pour faire rouler la relation et ainsi de suite..
    Vouloir avoir le dernier mot à chaque fois est fatiguant pour le conjoint et on fini par le perdre, mais attention cela ne veux dire en aucun cas s'effacer puisque une fois les esprits calmés et l'orage passé on peut s'expliquer.
    [/COLOR][/SIZE][/FONT]

  3. #3
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]très intéressant...
    Pour moi, pour vivre en couple on est obligé de faire des concessions, mais pas forcement s'effacer, je m'explique: pour réussir dans un couple qui est formé de deux personnes, donc forcement des différences et des complicités l'un des deux par exemple la femmes doit faire des concessions dans des cas, et dans d'autres l'homme pour faire rouler la relation et ainsi de suite..
    Vouloir avoir le dernier mot à chaque fois est fatiguant pour le conjoint et on fini par le perdre, mais attention cela ne veux dire en aucun cas s'effacer puisque une fois les esprits calmés et l'orage passé on peut s'expliquer.
    [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][B]Oui, mais ça, ce n'est pas toujours ce qui arrive.

    Je veux dire, quand on sent que la rupture arrive à grand pas, doit-on "s'asseoir" sur ce que l'on est pour éviter un échec (une rupture, un divorce...)[/B][/FONT] [FONT=Comic Sans MS][B]ou bien doit-on continuer vers cette rupture en se disant "si elle/il ne me comprend pas, j'en trouverais une/un autre" tout en refusant de "s'effacer"?[/B][/FONT]

  4. #4
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par sannoush Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][B]Oui, mais ça, ce n'est pas toujours ce qui arrive.

    Je veux dire, quand on sent que la rupture arrive à grand pas, doit-on "s'asseoir" sur ce que l'on est pour éviter un échec (une rupture, un divorce...)[/B][/FONT] [FONT=Comic Sans MS][B]ou[COLOR=Red] bien doit-on continuer vers cette rupture en se disant "si elle/il ne me comprend pas, j'en trouverais une/un autre" tout en refusant de "s'effacer"?[/COLOR][/B][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]
    pour les cas de divorces c'est ce qui arrive dans la majorité des cas (sans parler de violence conjugale)
    si cette personne compte réellement pour moi, je continuerais à essayer si l'effort est réciproque, c'est à dire que si je vais prendre sur moi même faut bien que le conjoint fasse les mêmes efforts sinon bien sur la relation sera voué à l'échec....
    mais ce que je veux dire que si on essaye de réanimer le couple cela ne veux pas dire forcement qu'on s'efface.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  5. #5
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]
    pour les cas de divorces c'est ce qui arrive dans la majorité des cas (sans parler de violence conjugale)
    si cette personne compte réellement pour moi, je continuerais à essayer si l'effort est réciproque, c'est à dire que si je vais prendre sur moi même faut bien que le conjoint fasse les mêmes efforts sinon bien sur la relation sera voué à l'échec....
    mais ce que je veux dire que si on essaye de réanimer le couple cela ne veux pas dire forcement qu'on s'efface.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

    [FONT=Comic Sans MS][B]Je comprend ce que tu veux dire.

    Mais je pense aussi à nos parents par exemple, ou à nos grands-parents, dont les femmes (en général) n'hésitaient pas à s'effacer pour le bien de leur couple/famille. La priorité était leur famille( qu'elles aient des enfants ou pas), la pérennité de celle-ci, et leurs désirs, envies, point de vue...passaient en second, voire même après.[/B][/FONT]

  6. #6
    Confirmé
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    777
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=DarkOrchid][B]Les concessions représentent désormais le moyen ultime pour faire durer une relation entre deux personnalités qui soient à la base différentes...Faire des concessions est parfois utile voire indispensable mais ça doit s’arrêter au moment où on s’aperçoive qu’on est seul à le faire face à une personne qui ne se voit pas concerné ni impliquée… si on désire conserver notre couple qu’on soit deux ou ce n’est pas la peine…il n’y a aucune force sur la terre qui oblige une personne à s’anéantir afin de satisfaire l’égo d’une autre…si on fait des concessions pour la bonne cause à savoir maintenir notre couple qu’on les fasse à deux et par conviction ou qu’on s’abstienne parce qu’on en aura marre tôt ou tard…je ne vois aucune personne mûre et éduquée se faire effacer sa personnalité dont elle a passé sa vie à construire pour se plier aux quatre volonté de Mr ou de Mme ..ça reste déraisonné !!!![/B][/COLOR][/FONT]

  7. #7
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    Citation Envoyé par mia fry Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=DarkOrchid][B]Les concessions représentent désormais le moyen ultime pour faire durer une relation entre deux personnalités qui soient à la base différentes...Faire des concessions est parfois utile voire indispensable mais ça doit s’arrêter au moment où on s’aperçoive qu’on est seul à le faire face à une personne qui ne se voit pas concerné ni impliquée… si on désire conserver notre couple qu’on soit deux ou ce n’est pas la peine…il n’y a aucune force sur la terre qui oblige une personne à s’anéantir afin de satisfaire l’égo d’une autre…si on fait des concessions pour la bonne cause à savoir maintenir notre couple qu’on les fasse à deux et par conviction ou qu’on s’abstienne parce qu’on en aura marre tôt ou tard…je ne vois aucune personne mûre et éduquée se faire effacer sa personnalité dont elle a passé sa vie à construire [U]pour se plier aux quatre volonté de Mr ou de Mme[/U] ..ça reste déraisonné !!!![/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][B]Et pourtant, il y en a beaucoup, surtout lorsqu'il y a déjà un engagement officiel (fiançailles) ou mariage. La raison est que la personne ne pense plus à elle-même, elle pense dans un premier lieu à son couple. Elle ne veut pas que sa relation soit un échec, peu-importe la raison (regard des autres, enfants, peur...) donc elle estime que sa "santé" personnelle (son égo) est moins importante que la santé de son couple. Et ce n'est pas pour se plier aux quatre volontés de Mr ou Mme, mais plutot pour sauver sa relation.[/B][/FONT]

    [FONT=Comic Sans MS][B]Est-ce donc quelque chose d'honorable ou bien est-ce de l'hypocrisie? [/B][/FONT]

  8. #8
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par sannoush Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][COLOR=Black][SIZE=3][B]Et pourtant, il y en a beaucoup, surtout lorsqu'il y a déjà un engagement officiel (fiançailles) ou mariage. La raison est que la personne ne pense plus à elle-même, elle pense dans un premier lieu à son couple. Elle ne veut pas que sa relation soit un échec, peu-importe la raison (regard des autres, enfants, peur...) donc elle estime que sa "santé" personnelle (son égo) est moins importante que la santé de son couple. Et ce n'est pas pour se plier aux quatre volontés de Mr ou Mme, mais plutot pour sauver sa relation.[/B][/SIZE][/COLOR][/FONT][FONT=Comic Sans MS][COLOR=Black][SIZE=3]

    [/SIZE][/COLOR][/FONT] [FONT=Comic Sans MS][COLOR=Black][SIZE=3][B]Est-ce donc quelque chose d'honorable ou bien est-ce de l'hypocrisie? [/B][/SIZE][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]

    On ne peut ni parler d'honneur ni d'hypocrisie dans ce cas de figure, puisque ça devient de l'instinct de survie, sachant que la personne fait des concessions pour sauver son image et rester en couple et éviter le statut divorcé que beaucoup de gens ont peur de porter comme étiquette dans la société orientale plus précisement.
    Mais à mon avis, à la longue et à force de s'effacer et d'ignorer ce que l'on veut pour sauver un "couple" qui n'existe plus ( étant donnée que le mot couple évoque la participation de deux personnes et non pas une seule), on finit par baisser les bras.

    une remarque personnelle: je vois de plus en plus des cas de divorces après un mariage de plus de 20ans, je connais deja trois couples qui ont divorcé (un après 23ans, le deuxième après 26 et le troisième ils ont des gosses plus âgées que moi) donc au final le fait de faire des concessions et de s'effacer ne sauve pas le couple, il ne fait que tarder la rupture pour laisser plus de séquelles.

    je suis d'accord pour faire des efforts et prendre sur moi même des fois, parce qu'il y'a des hauts et des bas, et y'a vraiment des mois sans et des mois avec... mais il faut que ce soit un effort réciproque c'est la règle.

    [/COLOR][/SIZE][/FONT]

  9. #9
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Si on cherche à éviter la rupture c'est qu'on est bien dans son couple... Qu'être ensemble est une source impérissable de bonheur.
    Et c'est le but de tout être humain... Etre heureux que ce soit par l'amour, par son travail, par la réalisation de ses objectifs (...).
    Céder mes principes pour que mon couple survive, c'est que mon couple m'apporte plus de bonheur, de satisfaction, de paix que mes principes.
    Accepter une rupture pour conserver mes principes et convictions veut dire que ma satisfaction et mon sentiment de bien-être proviennent essentiellement de "ce que je suis" et que le couple est en 2ème ou nième position.
    Donc Je pense qu'il doit y avoir toujours un classement de priorités (en prenant en compte le bonheur et la satisfaction comme variables).

  10. #10
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par FEm.INs. Voir le message
    Si on cherche à éviter la rupture c'est qu'on est bien dans son couple... Qu'être ensemble est une source impérissable de bonheur.
    Et c'est le but de tout être humain... Etre heureux que ce soit par l'amour, par son travail, par la réalisation de ses objectifs (...).
    Céder mes principes pour que mon couple survive, c'est que mon couple m'apporte plus de bonheur, de satisfaction, de paix que mes principes.
    Accepter une rupture pour conserver mes principes et convictions veut dire que ma satisfaction et mon sentiment de bien-être proviennent essentiellement de "ce que je suis" et que le couple est en 2ème ou nième position.
    [COLOR=Red] Donc Je pense qu'il doit y avoir toujours un classement de priorités (en prenant en compte le bonheur et la satisfaction comme variables).[/COLOR]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]oui mais...
    à un certain moment, le couple devient une famille, et si la priorité devienne le bonheur de la famille bien que l'un des conjoints soit malheureux parce qu'il s'efface.?
    c'est un vrai dilemme j'avoue.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  11. #11
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    Citation Envoyé par FEm.INs. Voir le message
    Si on cherche à éviter la rupture c'est qu'on est bien dans son couple... Qu'être ensemble est une source impérissable de bonheur.
    Et c'est le but de tout être humain... Etre heureux que ce soit par l'amour, par son travail, par la réalisation de ses objectifs (...).
    Céder mes principes pour que mon couple survive, c'est que mon couple m'apporte plus de bonheur, de satisfaction, de paix que mes principes.
    Accepter une rupture pour conserver mes principes et convictions veut dire que ma satisfaction et mon sentiment de bien-être proviennent essentiellement de "ce que je suis" et que le couple est en 2ème ou nième position.
    Donc Je pense qu'il doit y avoir toujours un classement de priorités (en prenant en compte le bonheur et la satisfaction comme variables).
    [FONT=Comic Sans MS][B]ça se tient comme raisonnement, mais une fois qu'on est une épouse, mère ou future mère de famille, est-ce notre bonheur personnel qui passera avant le bonheur collectif, c'est à dire celui de notre famille (époux/enfants)?[/B][/FONT]

  12. #12
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]oui mais...
    à un certain moment, le couple devient une famille, et si la priorité devienne le bonheur de la famille bien que l'un des conjoints soit malheureux parce qu'il s'efface.?
    c'est un vrai dilemme j'avoue.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    hi it's me
    [I][U] Nos priorités changent avec le temps[/U][/I] et le bonheur est relatif.
    Ce qui importe le plus c'est de savoir ce qu'on veut... de se comprendre soi même.
    Citation Envoyé par sannoush
    [FONT=Comic Sans MS][B]ça se tient comme raisonnement, mais une fois qu'on est une épouse, mère ou future mère de famille, est-ce notre bonheur personnel qui passera avant le bonheur collectif, c'est à dire celui de notre famille (époux/enfants)?[/B][/FONT]
    Même réponse à Sannoush.

  13. #13
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par FEm.INs. Voir le message
    hi it's me
    [I][U] Nos priorités changent avec le temps[/U][/I] et le bonheur est relatif.
    Ce qui importe le plus c'est de savoir ce qu'on veut... de se comprendre soi même.

    Même réponse à Sannoush.
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]Ce que j'ai remarqué personnellement, chez des couples en difficultés ayant des enfants, le conjoint qui s'efface pour passer le bonheur de sa famille avant la sienne, fini un jour par laisser tomber, et c'est du vécu, de plus en plus des couples divorcent quand leurs gosses grandissent et deviennent indépendants parce que justement le conjoint qui s'effaçait pour sauver le couple a baissé les bras un jour.[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  14. #14
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]Ce que j'ai remarqué personnellement, chez des couples en difficultés ayant des enfants, le conjoint qui s'efface pour passer le bonheur de sa famille avant la sienne, fini un jour par laisser tomber, et c'est du vécu, de plus en plus des couples divorcent quand leurs gosses grandissent et deviennent indépendants parce que justement le conjoint qui s'effaçait pour sauver le couple a baissé les bras un jour.[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][B]
    Certains diront : " à quoi bon avoir passé sa jeunesse hypocritement en s'effaçant ('s'écrasant' pour les plus pessimistes)"?[/B][/FONT]
    [FONT=Comic Sans MS][B]D'autres diront qu'un personne mariée ne doit plus penser à ce qui lui convient à elle, mais à ce qui convient à son couple en premier lieu, quitte à ce que tous ses envies/désirs/projets/ambitions...soit oubliés.[/B][/FONT]

  15. #15
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    J'ai lu quelque part que la concession est une échelle, si on descend d'un pas, on va descendre tous les pas.
    On peut tomber dans le cas critique où l'un fait des concessions et l'autre s'en abuse.
    Je pense qu'on dois savoir qu'il faut être modéré même en faisant des concessions. Il faut savoir qu'on ne peut pas avoir le bonheur dans son couple sans se sacrifier un peu mais tout en pensant qu'on le fait pour soi et non pas seulement pour l'autre.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38