+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 20

Discussion: Thérapie anti-haine

          
  1. #1
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162

    Thérapie anti-haine

    A la suite d'une déception (amoureuse ou autre) on se sent blessé mais aussi on sent une grande haine inévitable, trop lourde. Un envie fou de se venger, de faire payer à l'autre tout le mal subi, vouloir voir l'autre bruler dans l'enfer, vouloir casser, détruire, crier et résumer le monde en son mal.
    A ce moment on ne pense pas à son état, on pense à comment détruire l'autre..... On ne cherche pas à guérir mais à rendre l'autre malade.... On ne cherche pas la paix, on cherche la guerre...... On ne cherche pas à oublier mais à se torturer en se rappelant de chaque détail douloureux.
    Pourquoi on ne pense pas à soi? pourquoi toute cette haine ? pourquoi ne pas être rationnelle ? pourquoi ne pas être égoïste même en sentant le mal? pourquoi penser à détruire l'autre au lieu de chercher à guérir de la déception ?
    Pourquoi tant de haine ? pourquoi on cherche la mort au lieu de chercher la vie ? une nouvelle vie pleine de paix.
    La haine détruit tout ce qui est beau dans l'être.... c'est l'image du feu qui mange des feuilles.... Ces sentiments primitives (La haine et la vengeance) absorbent tous les sentiments positifs.
    Comment se débarrasser de ce mal.... qui n'est plus la déception, mais c'est la haine.
    Une manière de dépasser ce mal serait de chercher à être entouré par des personnes positives, bonnes, saines d'esprit, zen, et surtout qui comprennent très bien que la haine c'est la mort de l'âme.

    Ces dires sont tellement véridiques
    [FONT=Verdana][COLOR=Black][I][SIZE=2]
    [B]Haïr autrui c'est comme brûler sa maison pour se débarrasser d'un rat.

    [/B][/SIZE][B]Haïr c’est se punir soi-même.

    La haine, c’est la colère des faibles.

    [/B][/I][/COLOR][/FONT][I][B][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2][FONT=Verdana][COLOR=Black]La rancune, la mauvaise volonté, la haine détruisent les cellules du corps qui empoisonnent le sang.[/COLOR][/FONT][/SIZE][/FONT][/B][B][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2]

    [/SIZE][/FONT][/B][/I]

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Messages
    4 955
    [B]tout ce que tu as dit Fem.Ins est très juste et sage mais la haine n'est elle pas une étape nécessaire pour ensuite oublier?[/B]

  3. #3
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]on se sent trahit, jeté, délaissé, triste......le sentiment qui suit cette série est la haine...
    la haine est une rage qui nous envahit, elle fait disparaitre le chagrin qui accapare notre corps, la tristesse qui paralyse notre cerveau, le dégout qui empêche notre cœur de battre.
    la vengeance et la raison pour respirer, la haine motive nos poumons, a t'on vraiment besoin d'une thérapie anti-haine?
    une haine qu'on porte envers sois d'avoir été si faible, une haine qui nous ronge, on veux s'améliorer pour ne plus tomber dans le même piège, une haine envers les autres, une haine envers les amoureux, une haine envers les heureux, parce qu'on ne l'est pas, on n'a pas réussis a l'être, une haine pour cet échec.
    je me demande vraiment, a t'on besoin d'une therapie anti-haine? ou est ce que la haine est la therapie?
    [/COLOR][/SIZE][/FONT]

  4. #4
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Citation Envoyé par sounsounti Voir le message
    [B]tout ce que tu as dit Fem.Ins est très juste et sage mais la haine n'est elle pas une étape nécessaire pour ensuite oublier?[/B]
    Salut sounsounti
    si si c'est une étape inévitable mais je dis qu'on doit limiter la durée de cette étape..... pcq on est les seuls perdants vers la fin.

    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]on se sent trahit, jeté, délaissé, triste......le sentiment qui suit cette série est la haine...
    la haine est une rage qui nous envahit, elle fait disparaitre le chagrin qui accapare notre corps, la tristesse qui paralyse notre cerveau, le dégout qui empêche notre cœur de battre.
    la vengeance et la raison pour respirer, la haine motive nos poumons, a t'on vraiment besoin d'une thérapie anti-haine?
    une haine qu'on porte envers sois d'avoir été si faible, une haine qui nous ronge, on veux s'améliorer pour ne plus tomber dans le même piège, une haine envers les autres, une haine envers les amoureux, une haine envers les heureux, parce qu'on ne l'est pas, on n'a pas réussis a l'être, une haine pour cet échec.
    je me demande vraiment, a t'on besoin d'une therapie anti-haine? ou est ce que la haine est la therapie?
    [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    aie aie aie
    Qu'est ce que t'as it's you ?
    C'est de ça que je parlais, que je disais qu'on doit éviter.
    Pourquoi toute cette haine? pourquoi tout ce mal? ne peut-on pas dépasser le mal avec la moindre souffrance? ne peut-on pas être plus rationnel, plus fort, plus souple, moins furieux, moins rancunier ?
    On t'a fait du mal, et après tu te fais encore du mal ? est ce logique ? comme s'il ne suffisait pas d'être trahi ou jeté ou...., on détruit ce qui reste de son âme, de son cœur, de sa positivité.....
    Les mauvaises fréquentations (les soit disant amis) peuvent accentuer cet état de soif à la vengeance....

  5. #5
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par FEm.INs. Voir le message
    aie aie aie
    Qu'est ce que t'as it's you ?
    C'est de ça que je parlais, que je disais qu'on doit éviter.
    Pourquoi toute cette haine? pourquoi tout ce mal? ne peut-on pas dépasser le mal avec la moindre souffrance? ne peut-on pas être plus rationnel, plus fort, plus souple, moins furieux, moins rancunier ?
    On t'a fait du mal, et après tu te fais encore du mal ? est ce logique ? comme s'il ne suffisait pas d'être trahi ou jeté ou...., on détruit ce qui reste de son âme, de son cœur, de sa positivité.....
    Les mauvaises fréquentations (les soit disant amis) peuvent accentuer cet état de soif à la vengeance....
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]euuh...oui,
    mais bon, je dirais que pour le moment j'ai besoin de cette haine pour continuer, c'est vrai qu'il faut la dépasser un jour ou l'autre mais bon je suis encore au stade de la haine.....je trouverais une raison.
    pour le moment et en toute franchise, elle me donne la force pour continuer.
    [/COLOR][/SIZE][/FONT]

  6. #6
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Messages
    4 955
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]euuh...oui,
    mais bon, je dirais que pour le moment j'ai besoin de cette haine pour continuer, c'est vrai qu'il faut la dépasser un jour ou l'autre mais bon je suis encore au stade de la haine.....je trouverais une raison.
    [COLOR=Red] pour le moment et en toute franchise, elle me donne la force pour continuer.
    [/COLOR] [/COLOR][/SIZE][/FONT]
    [B][COLOR=Black]
    c'est exactement ce que j'allais dire! pour moi aussi cette haine, cette colère est un moteur. des fois elle est si forte qu'elle me bouffe de l'intérieur et c'est à ce moment là que je sais qu'il faut que je passe à autre chose.
    [/COLOR][/B]

  7. #7
    .
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Localisation
    chez moi sur Pluton
    Messages
    3 081
    Citation Envoyé par sounsounti Voir le message
    [B][COLOR=Black]
    c'est exactement ce que j'allais dire! pour moi aussi cette haine, cette colère est un moteur. des fois elle est si forte qu'elle me bouffe de l'intérieur et c'est à ce moment là que je sais qu'il faut que je passe à autre chose.
    [/COLOR][/B]
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]exactement sounsounti, mais elle ne me bouffe pas encore, j'attends qu'elle me ronge complètement de l'intérieur pour me dire:"HALT, je passe à autre chose"[/COLOR][/SIZE][/FONT]

  8. #8
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Citation Envoyé par sounsounti Voir le message
    [B][COLOR=Black]
    c'est exactement ce que j'allais dire! pour moi aussi cette haine, cette colère est un moteur. des fois elle est si forte qu'elle me bouffe de l'intérieur et c'est à ce moment là que je sais qu'il faut que je passe à autre chose.
    [/COLOR][/B]
    Citation Envoyé par its-me Voir le message
    [FONT=Comic Sans MS][SIZE=3][COLOR=Magenta]exactement sounsounti, mais elle ne me bouffe pas encore, j'attends qu'elle me ronge complètement de l'intérieur pour me dire:"HALT, je passe à autre chose"[/COLOR][/SIZE][/FONT]
    Vous êtes bizarres les filles
    Ma haine à moi m'a rendu trop faible, trop vulnérable,...
    Dès que je me suis débarrassée de cette haine, je me sens plus cool, plus zen, plus forte et j'ai trouvé la paix dans moi....



  9. #9
    Nouveau
    Date d'inscription
    Oct 2008
    Messages
    64
    Fem.INS tes propos me plaisent bcp, c comme s'ils sont dits pour moi; je suis tt à fait d'accord, la haine est une force destructrice, qui ravege tt ce qu'il y a de bon en nous, nous prive de voir la beauté de la vie qui continue malgré notre retrait "momentanné"; je sais ça mais je sais pas comment on se débarrasse de ça tte seule sans recevoir de l'aide de personne, comment se tenir debout sur ses pieds après une chutte et recommencer de vivre plus forte et plus saine; si t'as vécue une expérience similaire n'hésite pas à partager cela avec nous, on aurait tjs intéret à apprendre, et merci

  10. #10
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Citation Envoyé par jrayda Voir le message
    Fem.INS tes propos me plaisent bcp, c comme s'ils sont dits pour moi; je suis tt à fait d'accord, la haine est une force destructrice, qui ravege tt ce qu'il y a de bon en nous, nous prive de voir la beauté de la vie qui continue malgré notre retrait "momentanné"; je sais ça mais je sais pas comment on se débarrasse de ça tte seule sans recevoir de l'aide de personne, comment se tenir debout sur ses pieds après une chutte et recommencer de vivre plus forte et plus saine; si t'as vécue une expérience similaire n'hésite pas à partager cela avec nous, on aurait tjs intéret à apprendre, et merci
    salut jrayda
    voilà en qqs lignes ce que j'ai appelé un jour "un choc".....
    J'ai reçu un choc que je considérais "destructif" il y a qqs longs mois.... j'étais remplie de haine, de rancune et d'envies "criminelles" .... et malheureusement j'ai trouvé qqn qui m'a aidé à continuer dans ce chemin destructif
    Mais bon, après une petite période, la violence du choc m'a quitté mais pas le mal et la tristesse.... Ma tête s'est libérée et j'ai pu voir mieux les choses.... je commence à reprendre ma logique, ma raison, mes capacités mentales et surtout ma lucidité.
    Et comme j'ai la qualité de voir le positif dans une tempête.... j'ai essayé donc de chercher le positif dans ce qui s'est passé..... j'ai fait de mon mieux pour voir ce que j'ai gagné "grâce" à ce choc.... et j'ai trouvé pas mal de choses (tu pourras le faire toi aussi).... rien n'est à 100% négatif, il y a tjs un petit espoir!!
    Et puis, comme le temps est capable de tout, peu à peu j'ai commencé à m'améliorer et guérir ..... surtout que en voyant les choses de loin, j'ai pu remarquer que ce n'était qu'un test, une épreuve et une raison pour devenir plus forte et plus raisonnable.....Et puis j'ai commencé à éviter quelques soit disant amis qui ne font qu'accentuer la haine.
    mon seul conseil c'est de chercher le positif.....
    La haine ne mène nul part..... sauf au self-destruction!!!

  11. #11
    Actif
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 363

    unepetite histoire pour vous dans ce contexte :)

    [CENTER] [SIZE=4][B]Les 3 Portes de la Sagesse[/B][/SIZE]
    [/CENTER]


    Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince
    courageux, habile et intelligent. Pour parfaire
    son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès
    d'un Vieux Sage.

    "Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda
    le Prince.

    "Mes paroles s'évanouiront comme les traces
    de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant
    je veux bien te donner quelques indications. Sur ta
    route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes
    indiqués sur chacune d'entre elles. Un besoin
    irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche
    pas à t'en détourner, car tu serais condamné à
    revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne
    puis
    t'en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans
    ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis
    cette route, droit devant toi."

    Le Vieux Sage disparut et le Prince s'engagea
    sur le Chemin de la Vie.

    Il se trouva bientôt face à une grande porte sur
    laquelle on pouvait lire "CHANGE LE MONDE".

    "C'était bien là mon intention, pensa le Prince,
    car si certaines choses me plaisent dans ce monde,
    d'autres ne me conviennent pas." Et il entama son
    premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur
    le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre,
    à conquérir, à modeler la réalité selon son désir.
    Il y trouva le plaisir et l'ivresse du conquérant,
    mais pas l'apaisement du coeur. Il réussit à changer
    certaines choses mais beaucoup d'autres lui résistèrent.
    Bien des années passèrent.

    Un jour il
    rencontra le Vieux Sage qui lui demande :
    "Qu'as-tu appris sur le chemin ?" "J'ai appris,
    répondit le Prince, à discerner ce qui est en mon
    pouvoir et ce qui m'échappe, ce qui dépend de moi
    et ce qui n'en dépend pas". "C'est bien, dit le
    Vieil Homme. Utilise tes forces pour agir sur ce
    qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui échappe à
    ton emprise." Et il disparut.

    Peu après, le Prince se trouva face à une seconde
    porte. On pouvait y lire "CHANGE LES AUTRES".
    "C'était bien là mon intention, pensa-t-il.
    Les autres sont source de plaisir, de joie et
    de satisfaction mais aussi de douleur, d'amertume
    et de frustration." Et il s'insurgea contre tout
    ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez
    ses semblables. Il chercha à infléchir leur
    caractère et à extirper leurs défauts.
    Ce fut là son deuxième combat.
    Bien des années
    passèrent.

    Un jour, alors qu'il méditait sur l'utilité
    de ses tentatives de changer les autres, il croisa
    le Vieux Sage qui lui demanda : "Qu'as-tu appris
    sur le chemin ?" "J'ai appris, répondit le Prince,
    que les autres ne sont pas la cause ou la source
    de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions
    et de mes déboires. Ils n'en sont que le
    révélateur ou l'occasion. C'est en moi que
    prennent racine toutes ces choses." "Tu as raison,
    dit le Sage. Par ce qu'ils réveillent en toi,
    les autres te révèlent à toi-même. Soit
    reconnaissant envers ceux qui font vibrer en
    toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers
    ceux qui font naître en toi souffrance ou
    frustration, car à travers eux la Vie t'enseigne
    ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu
    dois encore parcourir." Et le Vieil Homme disparut.

    Peu après, le
    Prince arriva devant une porte
    où figuraient ces mots "CHANGE-TOI TOI-MEME".
    "Si je suis moi-même la cause de mes problèmes,
    c'est bien ce qui me reste à faire," se dit-il.
    Et il entama son 3ème combat. Il chercha
    à infléchir son caractère, à combattre ses
    imperfections, à supprimer ses défauts, à changer
    tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout
    ce qui ne correspondait pas à son idéal.
    Après bien des années de ce combat où il connut
    quelque succès mais aussi des échecs et des
    résistances, le Prince rencontra le Sage qui lui
    demanda :

    Qu'as-tu appris sur le chemin ?"

    "J'ai appris, répondit le Prince, qu'il y a en
    nous des choses qu'on peut améliorer, d'autres
    qui nous résistent et qu'on n'arrive pas à
    briser."

    "C'est bien," dit le Sage.

    "Oui, poursuivit le Prince, mais je commence
    à
    être las de ma battre contre tout, contre tous,
    contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ?
    Quand trouverai-je le repos ? J'ai envie de
    cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner,
    de lâcher prise." "C'est justement ton prochain
    apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant
    d'aller plus loin, retourne-toi et contemple
    le chemin parcouru." Et il disparut.

    Regardant en arrière, le Prince vit dans le
    lointain la 3ème porte et s'aperçut qu'elle
    portait sur sa face arrière une inscription qui disait

    "ACCEPTE-TOI TOI-MEME."

    Le Prince s'étonna de ne point avoir vu cette
    inscription lorsqu'il avait franchi la porte la
    première fois, dans l'autre sens. "Quand on combat
    on devient aveugle, se dit-il." Il vit aussi,
    gisant sur le sol, éparpillé autour de lui,
    tout ce qu'il avait rejeté et combattu en lui :

    ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites,
    tous ses vieux démons. Il apprit alors à les
    reconnaître, à les accepter, à les aimer.
    Il apprit à s'aimer lui-même sans plus se comparer,
    se juger, se blâmer.
    Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :

    "Qu'as-tu appris sur le chemin ?"

    "J'ai appris, répondit le Prince, que détester
    ou refuser une partie de moi, c'est me condamner
    à ne jamais être en accord avec moi-même.
    J'ai appris à m'accepter moi-même, totalement,
    inconditionnellement."

    "C'est bien, dit le Vieil Homme, c'est la première
    Sagesse. Maintenant tu peux repasser la 3ème
    porte."

    A peine arrivé de l'autre côté, le Prince
    aperçut au loin la face arrière de la seconde
    porte et y lut

    "ACCEPTE LES AUTRES".

    Tout autour de lui il reconnut les
    personnes
    qu'il avait côtoyées dans sa vie ; celles qu'il
    avait aimées comme celles qu'il avait détestées.
    Celles qu'il avait soutenues et celles qu'il avait
    combattues. Mais à sa grande surprise, il était
    maintenant incapable de voir leurs imperfections,
    leurs défauts, ce qui autrefois l'avait tellement
    gêné et contre quoi il s'était battu.

    Il rencontra à nouveau le Vieux Sage. "Qu'as-tu
    appris sur le chemin ?" demanda ce dernier.
    J'ai appris, répondit le Prince, qu'en étant en
    accord avec moi-même, je n'avais plus rien à
    reprocher aux autres, plus rien à craindre d'eux.
    J'ai appris à accepter et à aimer les autres
    totalement, inconditionnellement." "C'est bien,"
    dit le Vieux Sage. C'est la seconde Sagesse.
    Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte.

    Arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut la
    face
    arrière de la première porte et y lut

    "ACCEPTE LE MONDE".

    Curieux, se dit-il, que je n'aie pas vu cette
    inscription la première fois. Il regarda autour
    de lui et reconnut ce monde qu'il avait cherché à
    conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé
    par l'éclat et la beauté de toute chose. Par leur
    perfection. C'était pourtant le même monde
    qu'autrefois. Etait-ce le monde qui avait changé
    ou son regard ?
    Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda.

    "Qu'as-tu appris sur le chemin ?"

    "J'ai appris, dit le Prince, que le monde
    est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit
    pas le monde, elle se voit dans le monde.
    Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai.
    Quand elle est accablée, le monde lui semble
    triste. Le monde, lui, n'est ni triste ni gai.
    Il est là ; il existe ; c'est tout. Ce
    n'était
    pas le monde qui me troublait, mais l'idée que
    je m'en faisais. J'ai appris à accepter sans
    le juger, totalement, inconditionnellement."

    C'est la 3ème Sagesse, dit le Vieil Homme.
    Te voilà à présent en accord avec toi-même, avec
    les autres et avec le Monde." Un profond sentiment
    de paix, de sérénité, de plénitude envahit le
    Prince. Le Silence l'habita. "Tu es prêt,
    maintenant, à franchir le dernier Seuil, dit
    le Vieux Sage, celui du passage du silence de
    la plénitude à la Plénitude du Silence".

    Et le Vieil Homme disparut.



    [B][FONT=Comic Sans MS][SIZE=2][COLOR=DarkOrchid] j'ai oublié la source diiisoulee :P
    [/COLOR][/SIZE][/FONT][/B]

  12. #12
    Actif
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    les ténebres
    Messages
    1 269
    je pense pas qu'il y'as un moyen bien précis pour vaincre la haine qu'on ressent quant on est blessé, trahi ou agressé...se défendre contre toutes agression que se soit physique ou sentimentale c'est une nature humaine...c'est un instinct en nous... et comme tout instinct on peu essayer de le cacher de le masquer ou de le contrôler mais il sera toujours la et d'une façon directe ou indirecte il affectera nos actes et décisions...
    Et comme tout instinct il ne sera apaiser que si on le dégage, l'opprimer selon moi ne ferai que retarder un explosion qui risque d'être encore plus dévastatrice...donc vaux mieu selon moi le canaliser et le dégager ptit à ptit que essayer de l'étouffer...oui mais comment ??
    une solution qui fonctionne plus ou moins bien pour moi...j'éssay tjrs de dégager ce sentiment mais pas forcément envers la personne qui m'as fait du mal, j'ai des ondes négatives que je doit absolument dégager alors j'essay de les dégager fi autre chose qu'une vengence...j'essay de me distraire de focaliser le max fi autre chose qui me bouffe tt mon temps et mes pensées...de dériger cette haine vers une tache, un boulot...
    sa ne détruit pas ce sentiment de haine mais sa l'appaise en qqe sorte...sa te fait penser à autre chose le temps de retrouver un peu de paix interieure

  13. #13
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    bonjour chocolat...
    Merci pour ta contribution et merci pour cette très belle histoire pleine de sagesse.

  14. #14
    Actif
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Localisation
    Entre tes deux oreilles
    Messages
    2 162
    Citation Envoyé par vampire Voir le message
    je pense pas qu'il y'as un moyen bien précis pour vaincre la haine qu'on ressent quant on est blessé, trahi ou agressé...se défendre contre toutes agression que se soit physique ou sentimentale c'est une nature humaine...c'est un instinct en nous... et comme tout instinct on peu essayer de le cacher de le masquer ou de le contrôler mais il sera toujours la et d'une façon directe ou indirecte il affectera nos actes et décisions...
    Et comme tout instinct il ne sera apaiser que si on le dégage, l'opprimer selon moi ne ferai que retarder un explosion qui risque d'être encore plus dévastatrice...donc vaux mieu selon moi le canaliser et le dégager ptit à ptit que essayer de l'étouffer...oui mais comment ??
    une solution qui fonctionne plus ou moins bien pour moi...j'éssay tjrs de dégager ce sentiment mais pas forcément envers la personne qui m'as fait du mal, j'ai des ondes négatives que je doit absolument dégager alors j'essay de les dégager fi autre chose qu'une vengence...j'essay de me distraire de focaliser le max fi autre chose qui me bouffe tt mon temps et mes pensées...de dériger cette haine vers une tache, un boulot...
    sa ne détruit pas ce sentiment de haine mais sa l'appaise en qqe sorte...sa te fait penser à autre chose le temps de retrouver un peu de paix interieure
    Salut vampire
    je te comprends parfaitement..... ta façon est bien saine, t'es chanceux....
    Le mal est inévitable, la tristesse et la haine aussi mais on doit fournir des efforts pour éviter de se détruire.

  15. #15
    Actif
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    les ténebres
    Messages
    1 269
    comme toujours chocolat, des paroles en or

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38