+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 22

Discussion: La voix du mal

          
  1. #1
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545

    La voix du mal

    Bonjour,


    Ce matin, en se levant de mon lit, je me suis dirigé, comme d'habitude, machinalement, vers la fenêtre de ma chambre. Je l'ai ouvert, le ciel été gris, il faisait froid, un oiseau chante une belle mélodie sur une branche d'arbre, il avait l'air heureux et s'en foutait du mauvais temps. J'ai pris une bonne bouffée d'air frais, pour un moment, j'avais l'impression que je respirais un parfum étrangement bon, qui m'inspirait douceur et tranquillité.

    J'ai regardé l'heure, les aiguilles de ma montre indiquent les 08h15min, il faut que je me dépêche, une journée pleine m'attend à l'extérieur. Je passe à la salle de bain pour mettre un peu d'ordre dans mes cheveux en pétard, je me suis regardais pendant quelques secondes dans la glace et soudain une question me passait par la tête : Pourquoi l'Homme est si laid à l'intérieur qu'à l'extérieur?


    Je trouve que c'est injuste de donner l'occasion à l'être humain pour qu'il fasse partie de cette merveilleuse nature!
    L'Homme est "méchant" de sa nature. Il a une tendance naturelle vers une auto-satisfaction, un égocentrisme et un caractère très ambigu. Il a instauré depuis des siècles des lois, des codes de conduites sociales pour se protéger contre ses semblables :le pire ennemi de l'Homme est l'Homme lui même.

    On essai d'être un bon modèle : aimable, serviable, gentil, courtois, discipliné, pour refléter une bonne image du soi à fin de plaire au autres et surtout pour qu'on soit caser dans le "bon modèle à suivre".

    L'être humain se trouve donc déchiré entre sa nature, son caractère égocentrique inné et l'image qu'il faut faire passer de lui. On arrive souvent à maîtriser cette technique complexe, d'autre cèdent à leur nature et se trouve écarté du groupe.

    Je me suis donc dis: que je fouille dans mon intérieur pour voir à quel degré suis-je encore "humain"? Est ce que j'ai su vaincre, suite à travail sur plusieurs années, mon égo? Résultat, je suis plus aimable, plus discipliné, plus courtois, mais aussi plus égocentrique!! Je me suis rendu compte en procédant à un étalonnage sur d'autres cas, que l'être humain est de plus "humain" de plus en plus égocentrique!

    Toutefois, l'Homme a su refouler ses défauts, les camoufler sous d'autres formes pour ne pas vexer ses semblables, il a donc essayer de vivre son humanité sous une forme plus esthétique, plus belle : c'est comme croquer une belle pomme moisit à l'intérieure.

    As-tu fais du mal au moins une fois à quelqu'un? une question que j'ai posé à un ami qui m'a répondu de suite par la négation. Mais c'est quoi la définition du "mal" déjà? Le mal peut être une pensée, un acte, un sourire, un regard...etc L'Homme est tiraillé entre son civisme et sa nature, entre la bonne conduite imposée pour survivre son espèce et son mal inné.

    Pour échapper à ce tourbillon émotionnel, psychologiquement épuisant, l'être humain a eu l'intelligence et la grâce de chasser son caractère hybride sous autres formes, plus beau à voir, se rapprochant de l'image qu'il veut du soi.

    En effet, le mal existe partout, puisque l'homme est aussi partout. Il existe une sorte de corrélation entre ces deux partie étroitement liées.

    L'être humain a beau fait pour se contrôler, pour se "purifier", pour se débarrasser de ses défauts, mais en vain: délinquance, crime, viole, vole, tristesse, solitude, trahison, infidélité, auto destruction, sont des mots qui appartiennent à tout un grand vocabulaire qui existe et continue à exister.

    Tant qu'il y a des antonymes à des termes tels que: fidélité, paix, amour, heureux...le "mal" sera toujours présent. Parfois , l'être humain ne trouve pas d'explication au mal qu'il fait, parfois, injustifié et pourtant il le fait et ça continue à différents degrés.

    L'Homme réussira t-il à vaincre ce long et atroce combat avec son intérieur?

    Au plaisir

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Mar 2008
    Localisation
    Tunis
    Messages
    1 051
    Je pense que l'homme se sent beaucoup mieux du moment qu'il se met à pied d'égalité avec les autres, et qu'il juge soi même comme s'il jugeait une personne quelconque, et inversement.

    Il est vrai qu'on ne peut être à l'intérieur des autres, vivre à leur place, saisir leurs pensées, ...

    Mais par notre esprit on peut s'élever de notre prison, qui est nous mêmes.

    Un monde, où chacun traite tout autre personne comme il traite soi même, ça sera vraiment un monde presque parfait.

  3. #3
    Modératrice
    Date d'inscription
    Jun 2009
    Localisation
    Purgatory
    Messages
    2 968
    l homme est si laid à l intérieur qu'à l extérieur ?!
    je pense plutôt que l homme parait beau à l'extérieur , or qu'il est un orge à l intérieur. ( +/-)
    le mal n est pas corrélé exclusivement à la nature même des Hommes ,la nature n est pas exempte des maux : c est que nous , créatures dotées de la raison , qui qualifions, et en suivant quelques instincts animaux ( la volonté de survivre, la auto-défense,l affection..) ce qu'est bien et ce que c est le mal.
    Hors les lois naturelles, divines et positives, Personne n est à même pour donner une signification objective du mal et du bien , il y a des choses qui nous tentent ,on cèdent à la tentation et on ne s aperçoit qu'à posteriori qu'on a commit un mal ( à nous même , ou à l autre) .
    la voix du mal nous interpellent souvent, parfois elle est accrue, parfois basse , pouvoir harmoniser les tons c est un travaille d un chef d orchestre , au demeurant , n'est que des éternels apprentis !

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981
    [B]C'est exactement l'inverse que je pense.
    Je pense que l'homme est intérieurement beau et fait pour vivre en harmonie avec ses semblables et avec la Nature.
    Je crois que l'Homme n'est que l'infime partie d'un tout .

    Malheureusement, le fait de vivre en société l'a corrompu, c'est justement pour être au diapason de cette société qu'il est devenu ignoble.
    Parce que cette société a instauré la loi de la jungle, la loi du plus fort et que la peur nous rend méchants.
    La peur d'être écrasé si on n'écrase pas le premier.
    L'homme se modèle à l'image de ce que les autres attendent de lui : qu'il se montre fort, puissant, solide, performant .

    Pourtant nous serions tellement plus heureux si nous essayions de vivre en équilibre avec notre environnement et nos pairs.
    Il faudrait être plus souvent en empathie avec autrui, se mettre à la place de, parler avec son cœur plus souvent mais ce serait se montrer vulnérable. Cette vulnérabilité n'est pas valorisée par la société, tout comme la gentillesse ou la sensibilité.

    Si nous cherchions un bonheur commun au lieu d'un bonheur personnel ?[/B]

  5. #5
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2009
    Localisation
    Algérie
    Messages
    1
    e ponse que l'homme qui décide: quand il veu voir et faire le beau...il le vu et il le trouve..

  6. #6
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jun 2008
    Localisation
    Belgique
    Messages
    431
    [COLOR=Blue][I]Tu dois mener une vie triste si tu penses ça... je t'ai lu et ça m'a donné une bouffée d'air déprimante :tong:
    Moi je suis jolie, et en plus, je suis très gentille !
    [/I][/COLOR]

  7. #7
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par sondusilence Voir le message
    [COLOR=Blue][I]Tu dois mener une vie triste si tu penses ça... je t'ai lu et ça m'a donné une bouffée d'air déprimante :tong:
    Moi je suis jolie, et en plus, je suis très gentille !
    [/I][/COLOR]
    Bien que t'as réponse est un hors sujet, je vais te répondre, ce que j'écris ne reflète pas obligatoirement ce que je ressens...je me base aussi parfois par le vécu des personnes de mon entourage.

    PS: je suis beau et méchant!!!

    @domi:je vais réfléchir à ce que t'as dis et je te répondrai

  8. #8
    Conseiller aux Admins
    Date d'inscription
    Jan 2004
    Localisation
    Paris - Sousse
    Messages
    7 680
    Loin des interprétations philosophiques que l'on pourrai avoir, je pense que l'homme est quadri-dimensionnel et se trouve (heureusement ou malheureusement) au milieu entre la voix du coeur (le pathos), la voix de la raison (le cerveau), la voie du bien ce que certains appellent la voix de dieu que présente l'âme(El rou7) et la voix du mal (Al nafs - "Al nafs amara bel sou2")... Et je crois qu'en choisissant une dominante bien (l'âme) on pourrai contrôler le reste ... mais si la voix du mal domine ... l'être humain est capable du pire
    [SIZE=3][RIGHT][FONT=tahoma][COLOR=#4b0082]
    [/COLOR][/FONT][/RIGHT]
    [CENTER] ملئ السنابل تنحني بتواضع، والفارغات رؤوسهن شوامخ[/CENTER]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT][/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][SIZE=1][RIGHT]
    [/RIGHT]
    [/SIZE][RIGHT][SIZE=1][FONT=tahoma]
    [/FONT]
    [/SIZE][/RIGHT]
    [RIGHT][SIZE=1]
    [/SIZE][/RIGHT]

  9. #9
    Confirmé
    Date d'inscription
    Feb 2008
    Messages
    584
    Le mal, j’ai côtoyé de très prés, pour ne pas dire qu’il m’habitait, jouant consciemment un peu le rôle de Béline dans le malade imaginaire .J’ai rien hérité de ses biens , mais savouré au maximum ce qu il m offrait de bonheur et de bien-être que j en étais avide et en avais trop besoin .oui le mal a parfois des raisons débiles et insensées .
    Je me suis implémentée des mécanismes d’influence destructives, j’ai risqué mon estime de soi et la fragilité de ma victime pour arracher de longs moments , drôlement détruits par un simple moment de sincérité avec moi-même et par la suite avec ma victime.
    Affreux est de se vêtir le masque de l’agresseur par égoïsme , affreux est d’expulser le bien en soi pour opter des actions malveillantes afin de rassasier un manque , pouvant être rassasié autrement , moralement , humainement …
    Le bien et le mal n est pas une invention humaine, notre mission consiste juste de gérer la balance, espérant atteindre l’équilibre .et heureux celui qui fera plus de bien que de mal.
    Le perversion et la corruption morales divergeants des normes morales, traduites en mélodie gênante qui est le « mal » , n est qu’ une satisfaction d un plaisir immédiat complice avec avec une certaine conscience aussi "inconsciente".
    L’évaluation de ce mal , n’est pas une faculté humaine non plus , l’humain ne peut que quantifier le mal fait ou subit , en fonction de la souffrance de la victime ou sa propre souffrance et regret .
    Autrement dit , pour évaluer le mal , on a besoin de critères …mais ou les trouver ...



    Je m en fiche de tout ca …ce qui m’intéresse le plus est son Pardon, parce que le regret m'étreint, me brule et entame ….je veux qu’il sache que je l’aimais, je l’aime et je l’aimerais jusqu'à retrouver le bon dieu, qui s’occupera bien de moi ..et qui purifiera son âme du mal que je lui ai causé..

  10. #10
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    6 623
    C'est souvent dans l'état d'un désespoir profond que la laideur interne et externe de l'Homme devient la plus importante. Effectivement, son visage se palit, ses yeux larmoyants, il maigrit de façon malsaine... il s'attaquent à ceux qui l'ont aimé pour leur montrer a quel point il se sent mal et vide. Ou pour se faire remarquer, pensant être invisible. Il usera de tout moyen, même si intérieurement, il se détruit.

    Et quand deux désespérés profonds se rencontrent, ils peuvent se jurer un profond amour, même si cela peut révéler d'un pur instinct de survie et d'égoïsme. Et ils s'accrocheront sur cette illusion jusqu'à leur guérison.

    Dès qu'ils sont guéris, ils prendrons conscience de leur faits passées et plongeront dans la culpabilité.

    Qu'est-ce que l'être humain est laid... Aussi faut-il apprendre à l'accepter et à l'assumer.

  11. #11
    Confirmé
    Date d'inscription
    Feb 2008
    Messages
    584
    Citation Envoyé par Dithizon Voir le message
    Le mal, j’ai côtoyé de très prés, pour ne pas dire qu’il m’habitait, jouant consciemment un peu le rôle de Béline dans le malade imaginaire .J’ai rien hérité de ses biens , mais savouré au maximum ce qu il m offrait de bonheur et de bien-être que j en étais avide et en avais trop besoin .oui le mal a parfois des raisons débiles et insensées .
    Je me suis implémentée des mécanismes d’influence destructives, j’ai risqué mon estime de soi et la fragilité de ma victime pour arracher de longs moments , drôlement détruits par un simple moment de sincérité avec moi-même et par la suite avec ma victime.
    Affreux est de se vêtir le masque de l’agresseur par égoïsme , affreux est d’expulser le bien en soi pour opter des actions malveillantes afin de rassasier un manque , pouvant être rassasié autrement , moralement , humainement …
    Le bien et le mal n est pas une invention humaine, notre mission consiste juste de gérer la balance, espérant atteindre l’équilibre .et heureux celui qui fera plus de bien que de mal.
    Le perversion et la corruption morales divergeants des normes morales, traduites en mélodie gênante qui est le « mal » , n est qu’ une satisfaction d un plaisir immédiat complice avec avec une certaine conscience aussi "inconsciente".
    L’évaluation de ce mal , n’est pas une faculté humaine non plus , l’humain ne peut que quantifier le mal fait ou subit , en fonction de la souffrance de la victime ou sa propre souffrance et regret .
    Autrement dit , pour évaluer le mal , on a besoin de critères …mais ou les trouver ...



    Je m en fiche de tout ca …ce qui m’intéresse le plus est son Pardon, parce que le regret m'étreint, me brule et entame ….je veux qu’il sache que je l’aimais, je l’aime et je l’aimerais jusqu'à retrouver le bon dieu, qui s’occupera bien de moi ..et qui purifiera son âme du mal que je lui ai causé..

    boff parfois c'est pas aussi mal de faire du mal ..repose toi ..repose toi..

  12. #12
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    6 623
    Citation Envoyé par Dithizon Voir le message
    boff parfois c'est pas aussi mal de faire du mal ..repose toi ..repose toi..
    Oh oui!! Qu'est-ce que c'est enivrant d'être sadique!!

  13. #13
    Confirmé
    Date d'inscription
    Feb 2008
    Messages
    584
    Citation Envoyé par einherjar Voir le message
    Oh oui!! Qu'est-ce que c'est enivrant d'être sadique!!

    l enfer est plus doux que l attente du Pardon de l autre.


    Sartre n a pas tort , "l enfer, c est les autres" ."Die Hölle, das sind die andern"
    .


    comment attendre le Pardon d un etre humain? on doit etre fou pour l esperer ...il n en a meme pas les facultes..



    Maudite soit la conscience , maudite soit la franchise ..

  14. #14
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    6 623
    Citation Envoyé par Dithizon Voir le message
    l enfer est plus doux que l attente du Pardon de l autre.


    Sartre n a pas tort , "l enfer, c est les autres" ."Die Hölle, das sind die andern"
    .


    comment attendre le Pardon d un etre humain? on doit etre fou pour l esperer ...il n en a meme pas les facultes..



    Maudite soit la conscience , maudite soit la franchise ..
    Qu'est-ce que le pardon, sinon qu'un mot ou une absolution pour une conscience blessée et torturée? Quand on y pense, ce même pardon, à quoi il sert? On demande pardon par pur hypocrisie, pour ne plus ressentir de douleur et puis, celui qui le donne (ou non) le donne la plupart du temps à la légère.

    Pour Sartre, il n'a pas tort avec son existentialisme obsessionnel. Vivre avec les autres c'est être obligé d'appliquer des règles... la plupart du temps de conduite, d'éthique, de déontologie... mais si on ne correspond pas à toutes ses régles pré établies par un autre, on est regardé de travers. L'Enfer c'est les Autres, parce que les Autres ont un malin plaisir à vouloir nous le faire vivre...

    Mais même, je peux faire partie des autres pour quelqu'un d'autre et lui faire vivre un enfer parce que je le trouve trop bête...
    bein oui, faut pas être hypocrite dans la vie.

    Les Hommes sont tous corrompus, je l'ai toujours dit... Et moi, l'un d'entre eux.

  15. #15
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Sep 2007
    Localisation
    Dans son coeur
    Messages
    5 545
    Citation Envoyé par einherjar Voir le message
    Qu'est-ce que le pardon, sinon qu'un mot ou une absolution pour une conscience blessée et torturée? Quand on y pense, ce même pardon, à quoi il sert? On demande pardon par pur hypocrisie, pour ne plus ressentir de douleur et puis, celui qui le donne (ou non) le donne la plupart du temps à la légère.

    Pour Sartre, il n'a pas tort avec son existentialisme obsessionnel. Vivre avec les autres c'est être obligé d'appliquer des règles... la plupart du temps de conduite, d'éthique, de déontologie... mais si on ne correspond pas à toutes ses régles pré établies par un autre, on est regardé de travers. L'Enfer c'est les Autres, parce que les Autres ont un malin plaisir à vouloir nous le faire vivre...

    Mais même, je peux faire partie des autres pour quelqu'un d'autre et lui faire vivre un enfer parce que je le trouve trop bête...
    bein oui, faut pas être hypocrite dans la vie.

    Les Hommes sont tous corrompus, je l'ai toujours dit... Et moi, l'un d'entre eux.
    Le pardon est un autre sujet, tu t'es écarté du vif de sujet qui est le comportement humain, inné. Je ne parle pas d'hypocrisie ,quoique est l'une des facettes de l'être humain qu'il essaye toujours a dissimuler.

    Pour comprendre l'être humain, il faut analyser son comportement en se basant sur:

    -Son vécu
    -son histoire
    -son entourage
    -sa culture etc etc..

    Dire que tout les Hommes sont corrompus, cela me semble un raisonnement trop superficiel et bâclé. SI j'ai posté ici ce sujet qui est "La voix du mal", ce n'est pas pour attaquer l'Homme, ni le rabaisser..mais plutôt pour mieux le comprendre et surtout déchiffrer ses codes de conduite.

    PS: j'ai toujours écris des sujets se rapportant à l'être humain, tel que: L'histoire d'un homme, l'Homme imparfait, la loi du plus fort, l'artiste inconnu etc etc. Dans mes analyses j'essaye de dresser un tableau dont les traits sont un peu floues, mais qui deviennent de plus en plus clairs suite à chaque expérience, à chaque analyse.


    Au plaisir

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38