[h=1]La Tunisie, victime d'un arbitrage contestable[/h] Le 01[URL="http://www.lesechos.fr/medias/2015/02/01/1088875_la-tunisie-victime-dun-arbitrage-contestable-TUNISIE-230115-263484.jpg"]http://www.lesechos.fr/medias/2015/0...4_660x316p.jpg [/URL] La Tunisie, victime d'un arbitrage contestable
1 / 1


[LIST][*][/LIST]

[LIST][*][URL="http://www.lesechos.fr/sport/football/sports-706552-la-tunisie-victime-dun-arbitrage-contestable-1088875.php#"]Précédent[/URL][*][URL="http://www.lesechos.fr/sport/football/sports-706552-la-tunisie-victime-dun-arbitrage-contestable-1088875.php#"]Suivant[/URL][/LIST]

[h=2]Eliminée de la CAN 2015 ce samedi par la Guinée Equatoriale au terme d'un match marqué par un arbitrage, et d'un arbitre, plus que contestable, la Tunisie crie logiquement à l'injustice et demande des comptes.[/h] L'arbitrage maison, c'est souvent une habitude dans le football. Mais lors de la Coupe d'Afrique des Nations en Guinée Equatoriale, cela prend un tout autre sens et remet en doute la probité des arbitres africains. Le Nzalang national s'est qualifié ce samedi pour les demi-finales de « sa » CAN, et cela ne fait qu'attiser les rancœurs contre l'arbitrage en Afrique. Après un carton rouge plus qu'évident oublié lors du match face au Burkina Faso, la Guinée Equatoriale a dominé le Gabon après avoir ouvert le score sur un penalty obtenu sur une simulation assez flagrante de Javier Balboa. Face à la Tunisie, la farce a été d'un tout autre niveau avec un autre penalty inexistant sifflé par Rajindraparsad Seechurn, l'arbitre mauricien de la rencontre, à la fin du temps additionnel alors que la Guinée Equatoriale se préparait à quitter le tournoi assez logiquement. Après la rencontre, le défenseur tunisien Hamza Mathlouthi, concerné par l'action amenant le penalty, a assuré qu'il « n'a même pas touché le joueur ».
[h=2]Un arbitre depuis longtemps dans la tourmente[/h]Ce dernier n'en est pas à son coup d'essai. Car son arbitrage particulier a déjà été dénoncé par le passé comme lors d'un Algérie-Maroc, décisif pour la qualification pour la CAN 2012. L'Algérie s'était imposée dans des conditions discutables sur la plus petite des marges. Quelques mois plus tard, le Gabon a récusé ce même arbitre, qui avait été désigné pour diriger un match face au Togo, craignant un manque d'impartialité dans une rencontre décisive pour la qualification en vue de la CAN 2013. Mais malgré toutes ces polémiques, la Confédération Africaine de football lui maintient sa confiance contre vents et marées. Les coups d'éclat des arbitres lors de cette CAN 2015, principalement dans les matchs de la Guinée Equatoriale jettent clairement le discrédit, le doute sur la probité des arbitres, mais aussi des dirigeants du football africain, Issa Hayatou le premier. De là à parler d'une « CAN de la honte », il n'y a qu'un pas.
[h=2]« Il faut qu'il parte »[/h]Après la rencontre, l'attaquant tunisien Ahmed Akaichi n'y est pas allé par quatre chemins. « Ce n'est pas normal. Tout le monde a vu ce match. C'est un point d'interrogation pour la CAF, pour Issa Hayatou, a tonné le buteur tunisien. Il ne peut plus rester dans le foot africain, il faut qu'il parte ! C'est le foot de la misère, l'arbitre a tout fait pour que la Guinée Équatoriale gagne. » Le sélectionneur de la Tunisie, Georges Leekens, a été dans le même sens que son joueur. « Le résultat est forcé, a affirmé le Belge en conférence de presse. Ils sont à domicile, j'avais dit hier (vendredi) que j'espérais que l'arbitre soit au niveau, il ne l'était pas, c'est simple, c'est dommage. Nous sommes très malheureux, la Tunisie ne mérite pas ça. C'est une injustice. » Une injustice qui pourrait enfin faire bouger les lignes en Afrique, où l'arbitrage maison reste une valeur sure.





[B]les échos france [/B]

[B]je ne suis pas trés foot et pour etre honete je ne suis pas foot du tout, mais tout de meme c'est flagrant cette incompetence de cet arbitre à la *** qui ne vaut pas une noix de coco !
beaucoup de personnes pensent tout de meme que cet arbitre c'est un rachwaman !
[/B]