[B][COLOR=#008000][FONT=arial]Parce-qu'elle est essentielle à l'équilibre du couple et au bien-être, une sexualité satisfaisante mérite d'être entretenue régulièrement le plus longtemps possible. Ne laissez pas s'installer les pannes du désir.[/FONT][/COLOR][/B]


[COLOR=#000000][FONT=arial]Sentiments, histoire, enfants, familles, projets… autant de piliers qui structurent les couples. Il s'agit évidemment d'y ajouter la sexualité : sans sexualité satisfaisante, un couple est amputé d’une partie de lui-même, privé de son langage le plus intime, lequel contribue à [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]maintenir son équilibre et la santé des deux partenaires. La sexologie peut apporter une aide efficace en cas de troubles [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]physiologiques de la libido ou de panne du désir.[/FONT][/COLOR]

[B][COLOR=#000000][FONT=arial]La sexualité est un facteur d'équilibre et de stabilité des couples [/FONT][/COLOR][/B]



[COLOR=#000000][FONT=arial]La structure même du couple repose sur la sexualité. L'on s'y dévoile, les corps se mélangent. Langage privilégié du corps, la sexualité fait appel au toucher, aux caresses… mais aussi aux odeurs, et à une infinité de sensations corporelles. En fait, c’est lors de nos échanges [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]sexuels que nous nous livrons le plus intimement à l’autre, en lui révélant ce que nous avons de plus profond et de plus secret.[/FONT][/COLOR]
[COLOR=#000000][FONT=arial]Indispensable à l’équilibre du couple, la sexualité l’est autant qu’un pilier à un édifice. En son absence, l’équilibre devient bancal. [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]Épanouie pour les deux partenaires, elle permet un véritable échange intime pour mieux se retrouver, mieux se comprendre, mieux se [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]"sentir", dans tous les sens du terme.[/FONT][/COLOR]

[B][COLOR=#000000][FONT=arial]Elle évolue au fil du temps[/FONT][/COLOR][/B]



[COLOR=#000000][FONT=arial]Comme les relations de toutes natures, et les performances physiques, la sexualité évolue au fil du temps. Au début, c’est souvent la [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]fréquence des relations qui prime. Avec les années qui passent, c’est la qualité de ces échanges qui est le plus souvent privilégiée. [/FONT][/COLOR]
[COLOR=#000000][FONT=arial]Pour [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]autant, la sexualité a une vie mais aussi parfois… une mort pour certains couples. En cas de troubles physiologiques ou mécaniques [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]pouvant retentir sur une bonne entente sexuelle, notamment l'érection chez l'homme et la sécheresse chez la femme, la médecine dispose [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]désormais de parades efficaces, si le désir perdure. En cas de pannes de désir qui s'installent durablement, au delà d'évenements ou de [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]périodes particulières, la sexologie, discipline à la frontière de la médecine et de la psychologie, peut réellement aider notre libido en [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]berne.[/FONT][/COLOR]
[B]
[COLOR=#000000][FONT=arial]Les pannes de désir sont courantes dans la vie des couples[/FONT][/COLOR][/B]



[COLOR=#000000][FONT=arial]La sexualité relève d'équilibres fragiles, car elle est soumise aux aléas de la vie. Trop de soucis, une longue vie commune, trop [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]d'habitudes… Et le désir peut bel et bien se mettre aux abonnés absents. Les relations sexuelles peuvent alors évoluer en rituels [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]mécaniques, de plus en plus espacés, frustrant l’un ou l’autre des partenaires (ou les deux) pour finir par s'absenter à peu près [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]complètement de la vie conjugale. Le premier des traitements est le dialogue : pouvoir "en" parler librement et sans faux semblants. [/FONT][/COLOR][COLOR=#000000][FONT=arial]L'échange sincère peut être suffisant pour améliorer la situation.[/FONT][/COLOR]
[B]
[COLOR=#000000][FONT=arial]Les libidos en berne peuvent se réparer[/FONT][/COLOR][/B]


[COLOR=#000000][FONT=arial]Si ce n'est pas le cas : on n'a certes pas encore inventé le viagra psychologique, mais il existe aujourd'hui des professionnel(le)s compétents et bien formés (la sexologie est aujourd'hui une spécialité médicale). Ils peuvent réellement nous aider à modifier nos habitudes sexuelles, à lever certains blocages, à analyser nos pannes pour mieux les comprendre et y remédier. [/FONT][/COLOR]


[COLOR=#000000][FONT=arial]Car les troubles du désir ont aujourd'hui des causes bien connues, et des milliers de français(es) consultent tous les ans. Dans le cadre de la consultation, on peut s'exprimer au sujet de sa sexualité en confiance, dans un lieu neutre, dans un contexte de totale dédramatisation, avec recul et même humour. Le simple fait d'initier la démarche contribue pour beaucoup à sa réussite. Car le plaisir sexuel est bon aussi pour l'équilibre et la santé.

[/FONT][/COLOR][CENTER][COLOR=#000000][FONT=arial]source : sante-vie-positive.org
[/FONT][/COLOR][/CENTER]