+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: vie sexuelle et maladie du coeur

          
  1. #1
    Nouveau
    Date d'inscription
    Dec 2007
    Messages
    22

    vie sexuelle et maladie du coeur

    Salut à toutes et à tous ,
    J'aimerais savoir une chose combien est ce que la maladie du coeur (une opération à coeur ouvert) peut influencer la vie sexuelle du couple.
    Merci

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Jan 2012
    Localisation
    Ne gentem hic
    Messages
    1 156
    [FONT=century gothic]Les maladies du cœur entraînent des troubles érectiles:[/FONT]
    [URL]http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2002/sem02/mag0927/sa_5941_coeur_sexe.htm[/URL]
    [FONT=century gothic]De plus...
    [/FONT]
    [B]Affaires de coeur, le rôle de l'hypertension[/B]

    [COLOR=#000000][FONT=Arial][B]L'hypertension touche près de 10 millions de Français. De très nombreux hommes sont ainsi concernés. Parmi eux, 1 sur 7 souffrent de troubles de l'érection à cause de l'hypertension elle-même ou des médicaments prescrits. Attention, ces problèmes sont souvent à l'origine de mauvais suivi des traitements. Seule solution : vaincre ses réticences et en parler à son médecin. [/B][/FONT][/COLOR][FONT=Arial][SIZE=2]Quand on est cardiaque, les affaires de coeur ne sont pas toujours faciles. D'une part, les pannes sexuelles sont plus fréquentes que chez les autres hommes, d'autre part, la peur de l'infarctus fait craindre que ces histoires d'amour ne finissent mal… Comment faire la part de l'imaginaire et... de la réalité ?[/SIZE][/FONT]
    [FONT=Arial][SIZE=2][B]Hypertension et troubles érectiles[/B][/SIZE][/FONT]
    [FONT=Arial][SIZE=2]L'hypertension artérielle (HTA) est définie par une pression artérielle [URL="http://dictionnaire.doctissimo.fr/definition-Systolique.htm"]systolique[/URL] au-dessus de 14 (140 mm de mercure) ou de la pression artérielle [URL="http://dictionnaire.doctissimo.fr/definition-Diastolique.htm"]diastolique[/URL] au-dessus de 9 (90 mm de mercure). Selon les dernières données épidémiologiques établies par le Comité national de lutte contre l'hypertension artérielle, on estime que 10 millions de personnes sont hypertendues et que 7 millions sont sous traitement.
    Parmi cette importante population, les hommes peuvent avoir des troubles de l'érection à cause de leur hypertension et/ou à cause du traitement qu'ils suivent. Une importante étude épidémiologique américaine (Massachusets Male Aging Study) réalisée en 1994, montre que les troubles de l'érection concerneraient 9,6 % des 1290 hommes de 40 à 70 ans interrogés. Parmi les hypertendus traités, ce pourcentage atteignait 15 %, soit 1 patient traité sur 7.[/SIZE][/FONT]
    [B]Altération des artères[/B]

    [FONT=Arial][SIZE=2]Pourquoi l'hypertension favorise-t-elle la survenue de troubles érectiles ? On peut distinguer deux grandes causes :[/SIZE][/FONT]
    [LIST][*][FONT=Arial][SIZE=2]Cette affection entraîne une altération des artères, dont la structure est modifiée à cause de l'augmentation de la pression. De plus, l'hypertension artérielle favorise l'athérosclérose, c'est-à-dire l'épaississement et le durcissement des parois des artères. Le passage du sang dans le tissu artériel est ainsi handicapé et la qualité de l'érection diminuée ;[/SIZE][/FONT][*][FONT=Arial][SIZE=2]Certains traitements de l'hypertension peuvent également avoir un impact sur la sexualité du patient. Certaines études rapportent une difficulté à obtenir et à maintenir une érection supérieure chez les hypertendus traités par rapport aux non-traités. Les mécanismes en jeu sont encore assez mystérieux. Ce qui l'est moins, c'est le mauvais suivi du traitement en cas de problèmes érectiles. L'impact sur la vie sexuelle du patient hypertendu traité entraîne même parfois un abandon du traitement, qui n'est pas sans conséquence sur le devenir cardiovasculaire.[/SIZE][/FONT][/LIST][FONT=Arial]Malgré ces effets secondaires, peu de patients réussiraient à vaincre leur réticence et à en parler avec leur médecin. "Si l'on passe au-delà du cap psychologique consistant à exprimer le problème, il est possible, plus ou moins facilement, d'apporter des solutions à la dysfonction érectile. Dans certains cas, une simple modification du traitement peut résoudre les difficultés ; dans d'autres au contraire, il faudra à la fois rassurer le patient et éventuellement, lui prescrire un traitement des troubles de l'érection qui, le plus souvent, ne pose guère de problèmes d'interaction avec le traitement hypertenseur." déclarait le Dr Nicolas Danchin, spécialiste de l'hypertension artérielle lors d'une conférence sur les liens entre HTA et troubles érectiles. La seule contre-indication absolue est l'association de dérivés nitrés et d'inhibiteurs de la phosphodiestérase ([URL="http://www.doctissimo.fr/medicament-LEVITRA.htm"]Levitra[/URL]®, [URL="http://www.doctissimo.fr/medicament-CIALIS.htm"]Cialis[/URL]® et [URL="http://www.doctissimo.fr/medicament-VIAGRA.htm"]Viagra[/URL]®).[/FONT]
    [B]Le sexe est-il dangereux pour le coeur ?[/B]

    [COLOR=#000000][FONT=Arial][B]Les rapports sexuels peuvent-ils être à l'origine d'infarctus ? Rarement, cet accident fait suite à une telle activité. Néanmoins, certains experts parlent d'un doublement du risque ! Pas de panique toutefois, le danger reste très faible dans l'absolu et dans la plupart des cas, l'amour charnel reste une activité "conseillée". [/B][/FONT][/COLOR][FONT=century gothic][FONT=Arial][SIZE=2]Classiquement, les cardiologues se méfient du lundi matin. De nombreuses études épidémiologiques ont, en effet, décrit un nombre d’infarctus du myocarde plus important ce jour là. Cet étrange phénomène a été attribué au changement de rythme associé au passage du week-end à la semaine et au stress qui accompagne chez beaucoup de personnes le retour du travail. La consommation d'alcool, qui est traditionnellement importante pendant le week-end dans les pays anglo-saxons et scandinaves, pourrait également exercer un rôle négatif à ce niveau (l'alcool agissant sur la coagulation sanguine).[/SIZE][/FONT][/FONT]
    [B]Le faux repos du guerrier[/B]

    [FONT=century gothic][FONT=Arial][SIZE=2]En 2001, une étude menée à Toulouse par l’équipe du professeur Jean Ferrières (INSERM) a cependant abouti à des conclusions quelque peu différentes. Les chercheurs ont analysé le nombre d'infarctus du myocarde selon les jours de la semaine, en se fondant :[/SIZE][/FONT][/FONT]
    [LIST][*][FONT=Arial][SIZE=2]D’une part sur les chiffres de mortalité français publiés entre 1987 et 1997 ;[/SIZE][/FONT][*][FONT=Arial][SIZE=2]Et d’autre part, sur les résultats de l’étude MONICA (Monitoring trends and determinants in coronary artery disease), une grande enquête internationale mise en place il y a plusieurs années par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans de nombreux pays dont la France.[/SIZE][/FONT][/LIST][FONT=century gothic][FONT=Arial][SIZE=2]Les chercheurs toulousains ont examiné le nombre d'infarctus du myocarde survenus dans le département de la Haute-Garonne entre 1985 et 1994 et inscrits dans le registre MONICA.[/SIZE][/FONT][/FONT]
    [FONT=century gothic][FONT=Arial][SIZE=2]Après 54 ans, un pic d’attaques cardiaques a effectivement été observé le lundi matin. En revanche, chez les hommes de 25-44 ans, le nombre d'infarctus du myocarde était maximal le samedi et le dimanche, un fait qui demeure inexpliqué mais qui a conduit les chercheurs toulousains à suspecter l'activité physique (sport, jardinage...) et les relations sexuelles. Faute d'étude réalisée en France sur ce thème, il est toutefois impossible d'aboutir à des preuves aujourd'hui.[/SIZE][/FONT][/FONT]
    [B]1,3 % des infarctus surviennent après un rapport sexuel[/B]

    [FONT=century gothic][FONT=Arial][SIZE=2]Une seconde étude suédoise, publiée dans la même revue de cardiologie, confirme l'influence des rapports sexuels sur la survenue de l’infarctus du myocarde.[/SIZE][/FONT][/FONT]
    [FONT=century gothic][FONT=Arial]Les scientifiques du célèbre Karolinska Institute, situé dans la banlieue de Stockholm, ont interrogé sur leur sexualité tous les patients victimes d’un premier infarctus vivant dans la capitale suédoise et ses environs qui avaient été hospitalisés en urgence entre avril 1993 et décembre 1994, soit 699 hommes pour les trois quarts mariés.[/FONT][/FONT]
    [FONT=century gothic]
    1,3%... À toi de voir si tu veux prendre le risque ou non.
    [/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38