+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion: La garde alternée des enfants en cas de divorce,est-ce viable?

          
  1. #1
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509

    La garde alternée des enfants en cas de divorce,est-ce viable?

    en tunisie ,en matière de divorce conflictuels,les enfants sont souvents instrumentalisés dans les procés,et la garde est souvent confiée de facon systematique à la mère,les pères sont d'emblé classé en second rang ,ils finissent souvent,et ce dans l'interet de leur enfants,par couper tout lien avec ces derniers....
    nous ouvrons la porte aux témoignages des pères qui ont été privés de leur enfants,aux enfants qui ont été privés de leur pères ....en vue de pouvoir évaluer les conséquences des gardes unilatérales qui s'opèrent actuellement en tunisie et qui n'autaurisent aux peres que des visites d'une fois par semaines pour leurs enfants(comme si on visite un prisonnier cloitré à Mornag) pire meme as le droit de suivre leurs enfants à l'école et tout ceci au nom d'une loi à laquelle on cherche le fondement profond.
    Il est à signaler que meme le langage juridique est vraiment à coté du moment qu'on parle de "droit de visite" au lieu que ce soit un "devoir de visite" ,et rien que de cet angle de vue des choses celui à qui on confie la garde unilatérale de l'enfant prend cette décision de loi comme si c'était une punition pour l'autre parent ....
    Ceux qui sont les victimes de ces lois arbitraires sont les enfants,de quel droit décide t-on de priver un enfant de son père d'une façon aussi abominable et encore au nom du droit de l'enfant!
    Les pendules devraient se mettre à l'heure mais comment? à vous de nous éclairer...
    A vos claviers!

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509

    allez les conformistes!

    pour les personnes qui pensent que de telles situations dramatiques n'arrivent qu'aux autres,ou qu'ils ont deja vécus ce malheurs juridictionnel et qui delectent de le voir vécu par d'autres qu'eux,il n'y aurait rien à avancer que de dire que le tunisien se reconnait mieux dans son confort pantouflard de conformiste qui mendit la vie comme le reste du troupeau et tant pis qu'on le prenne pour un zombie avec un phénotype d'humain?
    Je doute fort que ce sujet puisse etre tu pour plus longtemps.....

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Feb 2007
    Messages
    4 260
    Et donc apres avoir à subir la separtion de ses parents , l'enfant doit devenir un objet qu'on deplace une semaine ici et l'autre semaine là bas ???

    Drole de preuve d'amour pour son enfant !

    Un enfant a besoin de retrouver ses reperes et c'est lui qui passe avant tout , il n'est responsable du divorce et donc ne doit pas etre un jouet qu'on passe du pere à la mer à tour de role .

    Dans presque la majorité des pays le droit revient à la femme la garde d'enfant , ça ne concerne pas que la tunisie et c'est "une garde" et non un droit absolu sur l'enfant , ne connaissant pas bien le droit sur les divorce , je pense que les deux parents exercent un meme droit sur toutes les decisions concernant l'enfant .

  4. #4
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    je ne pense pas qu'il procéder à un systéme de garde altérné, ceci put perturbé l'enfant...

    la garde doit être donner à un des parents, en laissant à l'autre le droit de voir et de visiter son enfant à n'importe kel moment.

  5. #5
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509
    Citation Envoyé par Siryne Voir le message
    Et donc apres avoir à subir la separtion de ses parents , l'enfant doit devenir un objet qu'on deplace une semaine ici et l'autre semaine là bas ???

    [COLOR=DarkOrange]Drole de preuve d'amour pour son enfant ![/COLOR]

    Un enfant a besoin de retrouver ses reperes et c'est lui qui passe avant tout , il n'est responsable du divorce et donc ne doit pas etre un jouet qu'on passe du pere à la mer à tour de role .

    Dans presque la majorité des pays le droit revient à la femme la garde d'enfant , ça ne concerne pas que la tunisie et c'est "une garde" et non un droit absolu sur l'enfant , [COLOR=DarkOrange]ne connaissant pas bien le droit sur les divorce [/COLOR], je pense que les deux parents exercent un meme droit sur toutes les decisions concernant l'enfant .
    c'est vrai vous etes dans les nuages, lisez bien mon post et documentez _vous svp!

    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    je ne pense pas qu'il procéder à un systéme de garde altérné, ceci put perturbé l'enfant...

    la garde doit être donner à un des parents,[COLOR=DarkOrange] en laissant à l'autre le droit de voir et de visiter son enfant à n'importe kel moment[/COLOR].
    je vous parle d'un cas concret:
    ma femme m'a pourri la vie parce que j'aime mon enfant.Elle n'a jamais manqué de rien(sur tout les plan),elle se dérobe de ses obligation familiales,chaque année elle fou la merde pour créer des problèmes et s'éclipser de la maison en voleur accompagnée de ma fille (à plus de 55km),m'empeche de voir ma fille!
    Deja quand on était en couple ,elle faisait tout pour que ma fille ne s'approche pas de moi(c'est comme si elle la prenait comme un objet à elle)
    Elle me fait du chantage avec ma fille,sa mère et la loi aidant!*
    Chaque année je passe 3 à6 mois à ne pas voir ma fille,mon travail est affecté de facon catastrophique chaque année et dieu sais combien c'est dur de redresser la barre,et je me disait chaque fois ,tant pis ,tant que la cohésion de ma famille est là !
    sur 5 ans ca n'a fait que me fragiliser et me ruineroi qui n'imaginait jamais que ma fille vive dans un couple séparé:je n'ai aucun problème avec ma fille,bien au contraire j'ai des rapports de très bonne qualité avec ma fille que ma femme m'envie pour...et elle devient malade rien qu'à l'idée que ma fille sorte avec papa et rentre à la maison toute contente!
    Eh ben la loi tunisienne empeche le papa de voir son enfant,mis à part 1 fois par mois et pas le droit de le voir à l'école:et si tu essaye de le faire la mère essaye de faire tout les scandales et ******ries avec la complicité meme des maitresses d'écoles pour dire que vous n'avez pas le droit de voir votre enfant à l'école: pour l'enfant si vous revendiquer son droit à vous voir ,pour lui l'image sera bonjour papa ,bonjour les problemes!
    de quel amour pour l'enfant vous parlez!l'enfant est instrumentalisé par ces femmes irresponsables qui font la vague actuellement de"mère célibataire" et qui arrivent pour un oui ou pour un non de sauter leur ménage en l'air et couverte par cette loi ignoble et injuste d'accordre la garde systématique de l'enfant à une mère à la limite "fofollle"".
    J'ai meme demandé une expertise psy pour tout les membres de la famille moi meme ,ma femme et ma fille: PAS LE DROIT!
    Pire ils ont instrumentalisé ma fille ...
    Dernière modification par Rasta ; 14-03-2009 à 11h39. Motif: Fusion. Option Multiciter stplz

  6. #6
    Fidèle
    Date d'inscription
    Feb 2007
    Messages
    4 260
    Quand j'ai dit ne pas connaitre les droits en cas de divorce , c'est entre autre que tout depent aussi de certains juges ou avocats , car certains divorces etaient meme prononcés sans meme que la femme soit presente , va savoir comment ils ont saturés ces cas là et ce n'est un cas isolé :

    [url]http://www.marhba.com/forums/forum-dentraide-et-conseils-divers-74/divorcee-sans-mon-consentement-39859.html[/url]

    Quand à ton cas à toi , à te lire tout est la faute donc est à ta femme , mais ça ne reste que ta version à toi et ce qui est bizare c'est que tu te contredis d'un coté tu accuse ta femme de s'enfoutre royalement de toi et d'un autre coté tu l'accuse de vouloir te pourrir la vie !!!

    A part ça , je te signale que la femme n'avait pas eu toujours ces droits , qu'elle a du se battre pour ça :

    [url]http://www.mafhoum.com/press/58S25.htm[/url]

    Le droit au divorce
    En 1956, un décret portant réorganisation du Ministère de la Justice et unification des " juridictions tunisiennes " fut promulgué et les tribunaux charaïques dits de statuts personnels appelés à disparaître. Aussi cette révolution, mal perçue par les tenants de la tradition qui y voyaient une entreprise de laïcisation, a-t-elle permis au divorce d'être judiciaire.

    Selon l'article 30 du CSP, le divorce ne peut se dérouler que devant le tribunal. La répudiation unilatérale fut abolie et le droit au divorce accordé aux deux conjoints avec l'obligation de recourir au juge. Trois possibilités sont prévues par le Code en cas de divorce : le consentement mutuel, le préjudice subi par l'un des époux et le divorce-caprice.

    La tutelle
    Depuis la réforme de 1993 (12 juillet 1993), la femme a le droit autant que le père ou le tuteur à l'égard de ses enfants, même si elle n'est pas titulaire du droit de garde (article 62 du CSP). Ce qui met fin au monopole de la tutelle par le père ou le tuteur agnat. Toutefois, la tutelle exercée par la mère n'est pas automatique, elle reste tributaire de la situation du père, vivant ou mort, et aussi de la volonté du juge qui en décidera en prenant en considération l'intérêt de l'enfant.
    __________________

    [url]http://www.jurisitetunisie.com/tunisie/codes/csp/Csp1055.htm[/url]

    Article 57Note Modifié par la Loi n° 66-49 du 3 juin 1966.

    La garde appartient durant le mariage aux père et mère.



    Article 58Note2 Modifié par la Loi n° 81-7 du 18 février 1981.

    Le titulaire du droit de garde doit être majeur, sain d'esprit, honnête, capable de pourvoir aux besoins de l'enfant, indemne de toute maladie contagieuse. Le titulaire du droit de garde de sexe masculin doit avoir, en outre, à sa disposition une femme qui assure les charges de la garde. Il doit avoir avec l'enfant de sexe féminin une parenté à un degré prohibé. Le titulaire du droit de garde de sexe féminin doit être non marié, sauf si le juge estime le contraire dans l'intérêt de l'enfant, ou si le mari est parent à un degré prohibé de l'enfant ou tuteur de celui-ci. De même, si le titulaire du droit de garde s'abstient de réclamer son droit pendant une année après avoir pris connaissance de la consommation du mariage, ou que la femme soit nourrice ou à la fois mère et tutrice de l'enfant.



    Article 59.

    Le titulaire du droit de garde d'une confession autre que celle du père de l'enfant ne pourra exercer ce droit qu'autant que l'enfant n'aura pas cinq ans révolus et qu'il n'y aura sujet de craindre qu'il ne soit élevé dans une autre religion que celle de son père.

    Les dispositions du présent article ne s'appliquent pas lorsque le droit de garde est exercé par la mère.



    Article 60Note Modifié par la Loi n° 93-74 du 12 juillet 1993.

    Le père, le tuteur et la mère de l'enfant peuvent avoir un droit de regard sur ses affaires, pourvoir à son éducation et l'envoyer aux établissements scolaires, mais l'enfant ne peut passer la nuit que chez celui qui en a la garde, le tout sauf décision contraire du juge prise dans l'intérêt de l'enfant.



    Article 61.

    Si celui qui a la garde de l'enfant change de résidence et s'installe à une distance qui empêche le tuteur d'accomplir ses devoirs envers son pupille, il est déchu de son droit.



    Article 62.

    Le père ne pourra sortir l'enfant du lieu de résistance de la mère qu'avec le consentement de celui-ci tant qu'elle conserve le droit de garde, à moins que l'intérêt de l'enfant n'exige le contraire.



    Article 63.

    La femme à laquelle le droit de garde est transféré, pour une cause autre que l'incapacité physique de la gardienne précédente, ne peut cohabiter avec celle-ci qu'avec le consentement du tuteur de l'enfant, sous peine de déchéance.

  7. #7
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509

    Noir sur blanc,mais des lettres mortes!

    Citation Envoyé par Siryne Voir le message
    Quand j'ai dit ne pas connaitre les droits en cas de divorce , c'est entre autre que tout depent aussi de certains juges ou avocats , car certains divorces etaient meme prononcés sans meme que la femme soit presente , va savoir comment ils ont saturés ces cas là et ce n'est un cas isolé :

    [URL]http://www.marhba.com/forums/forum-dentraide-et-conseils-divers-74/divorcee-sans-mon-consentement-39859.html[/URL]

    Quand à ton cas à toi , à te lire tout est la faute donc est à ta femme , mais ça ne reste que ta version à toi et ce qui est bizare c'est que tu te [COLOR=DarkRed]contredis[/COLOR] d'un coté tu accuse ta femme de [COLOR=DarkRed]s'enfoutre royalement de toi[/COLOR] et d'un autre coté tu l'accuse de vouloir te pourrir la vie !!!

    A part ça , je te signale que la femme n'avait pas eu toujours ces droits , qu'elle a du se battre pour ça :

    [URL]http://www.mafhoum.com/press/58S25.htm[/URL]

    Le droit au divorce
    En 1956, un décret portant réorganisation du Ministère de la Justice et unification des " juridictions tunisiennes " fut promulgué et les tribunaux charaïques dits de statuts personnels appelés à disparaître. Aussi cette révolution, mal perçue par les tenants de la tradition qui y voyaient une entreprise de laïcisation, a-t-elle permis au divorce d'être judiciaire.

    Selon l'article 30 du CSP, le divorce ne peut se dérouler que devant le tribunal. La répudiation unilatérale fut abolie et le droit au divorce accordé aux deux conjoints avec l'obligation de recourir au juge. Trois possibilités sont prévues par le Code en cas de divorce : le consentement mutuel, le préjudice subi par l'un des époux et le divorce-caprice.

    La tutelle
    Depuis la réforme de 1993 (12 juillet 1993), la femme a le droit autant que le père ou le tuteur à l'égard de ses enfants, même si elle n'est pas titulaire du droit de garde (article 62 du CSP). Ce qui met fin au monopole de la tutelle par le père ou le tuteur agnat. Toutefois, la tutelle exercée par la mère n'est pas automatique, elle reste tributaire de la situation du père, vivant ou mort, et aussi de la volonté du juge qui en décidera en prenant en considération l'intérêt de l'enfant.
    __________________

    [URL]http://www.jurisitetunisie.com/tunisie/codes/csp/Csp1055.htm[/URL]

    Article 57Note Modifié par la Loi n° 66-49 du 3 juin 1966.

    [COLOR=DarkOrange]La garde appartient durant le mariage aux père et mère.[/COLOR]



    Article 58Note2 Modifié par la Loi n° 81-7 du 18 février 1981.

    [COLOR=DarkOrange]Le titulaire du droit de garde doit être majeur, sain d'esprit, honnête, capable de pourvoir aux besoins de l'enfant[/COLOR], indemne de toute maladie contagieuse. Le titulaire du droit de garde de sexe masculin doit avoir, en outre, à sa disposition une femme qui assure les charges de la garde. Il doit avoir avec l'enfant de sexe féminin une parenté à un degré prohibé. Le titulaire du droit de garde de sexe féminin doit être non marié, sauf si le juge estime le contraire dans l'intérêt de l'enfant, ou si le mari est parent à un degré prohibé de l'enfant ou tuteur de celui-ci. De même, si le titulaire du droit de garde s'abstient de réclamer son droit pendant une année après avoir pris connaissance de la consommation du mariage, ou que la femme soit nourrice ou à la fois mère et tutrice de l'enfant.



    Article 59.

    [COLOR=DarkOrange]Le titulaire du droit de garde d'une confession autre que celle du père de l'enfant ne pourra exercer ce droit qu'autant que l'enfant n'aura pas cinq ans révolus et qu'il n'y aura sujet de craindre qu'il ne soit élevé dans une autre religion que celle de son père.[/COLOR]

    Les dispositions du présent article ne s'appliquent pas lorsque le droit de garde est exercé par la mère.



    Article 60Note Modifié par la Loi n° 93-74 du 12 juillet 1993.

    [COLOR=DarkOrange]Le père, le tuteur et la mère de l'enfant peuvent avoir un droit de regard sur ses affaires, pourvoir à son éducation et l'envoyer aux établissements scolaires[/COLOR], mais l'enfant ne peut passer la nuit que chez celui qui en a la garde, le tout sauf décision contraire du juge prise dans l'intérêt de l'enfant.



    Article 61.

    [COLOR=DarkRed]Si celui qui a la garde de l'enfant change de résidence et s'installe à une distance qui empêche le tuteur d'accomplir ses devoirs envers son pupille, il est déchu de son droit.[/COLOR]



    Article 62.

    Le père ne pourra sortir l'enfant du lieu de résistance de la mère qu'avec le consentement de celui-ci tant qu'elle conserve le droit de garde, à moins que l'intérêt de l'enfant n'exige le contraire.



    Article 63.

    La femme à laquelle le droit de garde est transféré, pour une cause autre que l'incapacité physique de la gardienne précédente, ne peut cohabiter avec celle-ci qu'avec le consentement du tuteur de l'enfant, sous peine de déchéance.
    Une femme qui fout le camps de la maison pour aucune raison valable:ne serais ce que de lui faire des remarques aussi élémentaire que la propreté de la maison,le gaspillage de la nourriture ,de ton argent,toujours au téléphone avec sa mère...,t'accueille chez toi avec le hijab,mentir comme elle respire...
    Epuise toute ta patience,ne tiens jamais sa parole sur quoi que ce soit,fait tout pour que ta fille ne s'accroche pas à toi,crée des problèmes là où il y 'en a pas surtout au départ le matin au travail ou à la rentrée du travail...
    Te sert ton repas brulant comme des laves volcaniques,salé comme sabkhet sidi el hani,des fois une nourriture "karsa",tu ne dit rien :elle te dit pourquoi tu ne manges pas?
    Les sorties,je paris que tu ne serais jamais autant sortie avec votre mari,le lit pour moi c'est une cerémonie l'amour,elle ne sais pas dire une seule expression amoureuse,c'est toujours moi l'initiateur,parfois je me sens en adultère,on dirait que s'est pas ma femme!une fois elle jouit,y a plus rien après :le desert si ce n'est qu'un vulgaire je t'aime trop chéri...
    elle te demande sde lui parler de tes anciennes relations(chose que je me garde de faire,c'est l'intimité de mes anciennes amies et je doit les respecter!) et puis elle va prétendre le contraire au juge que je lui parle de mes anciennes relation: C'EST DE QUOI RENDRE FOU!
    Elle fuit les psy comme la peste ...j'ai tout épuisé comme solution pour preserver la cohésion de ma petite famille.....Ma fille devient mon point faible.....elle m'en prive chaque année à la saison des oranges toujours le meme scénario....
    Elle veut faire des études,c'est bien tu te dit,tu lui paye ses études et tout ce qui tourne autour, à la saison des oranges sa mère recoit l'argent de la récolte,elle s'éclipse de la maison ,t'emmene ta fille à 55 km ,l'inscrit dans une autre école,et elle fait la navette chaque jour pour suivre ses cours que tu lui paye et encore pas question que tu vois ta fille,
    Chaque année,procés ,prétend que tu la bat alors que je n'ai jamais levé la main dessus,elle n'a jamais présenté quoi que ce soit dans ce sens,tu ne vois pas ta fille pour des mois ta fille est prise en otage,tu te dégrade dans ton boulot,ta santé ,tes engagements banquaires.....

    tu rentre du travail,tu ne la trouve pas à la maison ,ta fille non plus....coupe le téléphone,te demande de lui parler par sms, t'empeche de voir ton enfant,interrompt sa scolarité ,l'inscrit à ton insu dans une école à 55km du foyer conjugal...

    Alors toutes les lois surlignée,elles sont des lettres mortesb jusqu'à ce jour...
    Si vous lisez d'autres post à moi sur ce forum ,vous arriverez peut etre à comprendre certaines choses plus en profondeur....C'est un vrai hitchcok que je vis et tout cette patience pour l'interet de ma fille n'a rien apporté que ma ruine....
    Ma femme est atteinte de perversion narcissique ,j'en suis persuadé,j'ai demandé une expertise psy pour tout les membres de la famille:alors là rien! elle ne veut pas....
    J'ai beaucoup enduré jusque là,j'ai pas envie de gacher plus ma vie pour une malade,et je ne peux plus sortir ma fille des griffes d'une telle mère qui profite de la superficialité des lois et des tribunaux qui cherchent tout sauf la vérité!
    C'est pas pour dire que je suis un ange,mais j'ai jamais manqué à aucun de mes devoirs ni vis à vis de ma femme ni vis à vis de ma fille...
    la juge à l'occasion d'une séance de reconciliation m'a dit texto'il vous arrive de croiser le regard de votre fille dans une grande surface,faites semblant comme si vous ne l'avez pas vu! VOUS PARLEZ DE DROITS DE L'ENFANT, DE JUSTICE! FOUTAISE! Ca dépasse tout commentaire....
    Je me suis juré de ne plus me marier sous la juridiction tunisienne!!! voila tout
    Mais je ne pardonne à personne l'injustice qu'a subit ma fille et moi,ni à ma femme ,ni aux juges ,ni aux chargés de la protection de l'enfant ....tout n'est que masquarade!

  8. #8
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Jul 2004
    Messages
    11 488
    Tu as vraiment épuisé tous les recours? T'avais un super avocat?
    Sinon, sais tu que la justice tunisienne est corruptible? Et corrompue? Faut il creuser de ce coté là?

    Ca a l'air surréaliste cette histoire, tellement c'est énorme, perso j'aurai écris un bouquin pour m'en remettre En tout cas bon courage et désolé pour ce qui t'arrives :-//

    Franchement j'ai connu des décisions de justice absolument ignobles chez nous. C'est pour ça que ça ne m'étonne pas trop qu'il y ait des histoires de ce genre. Ya pas de justice! Même le greffier ça s'achète donc il ne nous reste qu'à espérer ne jamais avoir affaire à cette pseudo justice.

  9. #9
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Citation Envoyé par laerce Voir le message
    tu rentre du travail,tu ne la trouve pas à la maison ,ta fille non plus....coupe le téléphone,te demande de lui parler par sms, t'empeche de voir ton enfant,interrompt sa scolarité ,l'inscrit à ton insu dans une école à 55km du foyer conjugal...

    Alors toutes les lois surlignée,elles sont des lettres mortesb jusqu'à ce jour...
    S
    et toi tu faisais koi en ce moment?? tu n'étais pas capable d'aller arracher ta fille avec la force? t'aurais du être premier à se diriger au tribunal, il s'agit d'une femme nechez, et rien que pour ca t'aurai pu lui pourrir la vie.

  10. #10
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    et toi tu faisais koi en ce moment?? tu n'étais pas capable d'aller arracher ta fille avec la force? t'aurais du être premier à se diriger au tribunal, il s'agit d'une femme nechez, et rien que pour ca t'aurai pu lui pourrir la vie.
    la premiere fois qu'elle l' a fait,je suis parti chercher ma femme et ma fille le lendemain pour les ramener à la maison signifiant que je n'autorise personne à detruire ma famille.
    deux jours apres,alors que ma femme et ma fille sont chez moi,je recoit une invitation de la part de la garde nationale,signifiant que ma belle mere a porté plainte contre moi pour coups et blessures!vous imaginez!
    j'y suis allé avec ma femme,et elle leur a bien signifié que sa mère mentait! et que le certificat qu'elle avait présenté étais un faux!

  11. #11
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509
    Citation Envoyé par Rasta Voir le message
    Tu as vraiment épuisé tous les recours? T'avais un super avocat?
    Sinon, sais tu que la justice tunisienne est corruptible? Et corrompue? Faut il creuser de ce coté là?

    Ca a l'air surréaliste cette histoire, tellement c'est énorme, perso j'aurai écris un bouquin pour m'en remettre En tout cas bon courage et désolé pour ce qui t'arrives :-//

    Franchement j'ai connu des décisions de justice absolument ignobles chez nous. C'est pour ça que ça ne m'étonne pas trop qu'il y ait des histoires de ce genre. Ya pas de justice! Même le greffier ça s'achète donc il ne nous reste qu'à espérer ne jamais avoir affaire à cette pseudo justice.
    Svp ,je veux un bon avocat,j'en ai marre des aberrations juridiques! ma retenue risque d'aller vers l'exaspération :je ne peux plus supporter de voire ma fille se traumatiser de plus en plus,c'est trop pour ma fille!que cela s'arette!

  12. #12
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jun 2016
    Localisation
    tunisie
    Messages
    1

    Divorce conjoint francotunisien

    j'ai besoin d'un renseignement svp j'aimerais savoir quand deux sont divorcé qui habitent en tunisie et l'un des conjoints est français ayant deux enfants comme tt lmonde le sait le divorce en tunisie ne se passe pas bien du tout et ça devient une guerre sans fin et c'est les enfants qui payent la facture jvoudrais savoir si le conjoint français voudrait eventuellement revenir chez lui en faisant un retour definitf vu la situation précaire qu'il vit a cause des failles de la loi tunisienne et que les enfants en soufrent beaucoup biensure en sachant que le conjoint tunisien ne veut pas donner son accord juste par pique et qu'il veut se venger qu'est ce que le conjoint francotunisien risque s'il prend ses enfants et quitte la tunisie sans l'accord de l'autre c'est tt a fait normal que le conjoint tunisien va porter pl1te en tunisie mais est ce que ça pourrait atteindre le conjoint français avec les enfants en france????????????????????????????????????

  13. #13
    Confirmé
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    509
    les enfants sont la propriété de l'état ,ils sont confié à la **** ou au pédé .si t'es quelqu'un de normal et bien construit dans sa tete et son ame et non pervers ,t'aura jamais tes enfants ,ils vous mettrons meme en prison pour te faire taire toi et tes droits . je vous parle en connaissance de cause .j'ai mené mon combat par toute les voies légales dans un pays de criminels où il n'ya pas de place pour la justice mais pour le banditisme institutionnalisé !
    la tunisie est un état ****s politique ,une écurie sociale , un islam de façade ,nos imams sont des ****s politiques ,la tunisie n'a aucun code morale .
    ********************

    la preuve :aucun procureur n'ouvrira une enquete contre son collègue procureur ripou et assassin ,mes plaintes depuis 2009 ont toute été envoyées au oubliette et le tribunal contre qui j'ai porté plainte en 2009 s'est mis en toute illégalité juge et parti et l'on a fracassé ma vie en me mettant en prison pour convertir mes engagements professionnel en dette desquelles je ne pourrais me remettre à vie , et confié ma fille à une famille de criminels usant de tout les corrompus qu'il pourrait avoir sous la main ou entre les cuisse notamment ceux qui sont armés!
    un conseil mon ami ,depuis mon incarcération illégale en fevrier 2010 ,je vis sous terre ,ne te confie pas à l'opinion publique ,il n'ya pas d'opinion publique en tunisie il ya un peuple de trou du cul sans foi ni loi qui ont vendu leur ames au diable :une machine criminelle bien rodée entre juges avocat protection de l'enfance (mission sioniste sans plus ) société civile et partis politiques tous confondus .
    Les tunisiennes sont des paiennes à ne pas épouser ,anti_sociale et aux moeurs de chiennes de rue :car il n'ya que la chienne de rue qui ne soucient guère de qui les a mise enceinte ni qui est le père de ses enfants . des veuves noires voila ce que sont les tunisiennes ,sinon elle seraient intervenues pour arretter cet état de débauche féminine qui jouent de leur maris et de leur enfants en réduisant l'institution du mariage à une scéne d'escroquerie soutenue par la justice tunisienne crapuleuse et aux botte de l'agenda sioniste ! regardez le logo de la CNSS (caisse nationale de la sécurité sociale ) et vous comprendez le message :tout est dedans ! et les tunisiens ont arrété d'avoir le bon sens ou l'honetteté ....épouse une **** et n'épouse pas une tunisienne ,au moins la **** aura l'honneteté de te dire son état la tunisienne est une paienne :une **** façonnée par une éducation de **** qui simule la chasteté ...tu ne la découvre que quand il est tard...trop tard. alors soit tu puise de ta nationalité francaise pour protéger ton enfant d'abord ,tes droit et les droits de ta femme ensuite sinon tu oublira ton enfant et ce pays géré par des criminels et par un peuple lache à l'extreme qui avale toute subversion mentale au point où il est arrivé où il est arrivé comme niveau animal et anti-social!
    Bonne chance mon ami et surtout ne compte sur aucun avocat ,il sont tous des criminels en vertu de l'article 47 du decret 97 organisant leur profession où ils peuvent te vendre au grand jour sans se soucier des conséquences judiciaire de leurs actes :il nyen a aucune !

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38