+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 18

Discussion: Peut on ne pas aimer son père ou sa mère

          
  1. #1
    Fidèle
    Date d'inscription
    Apr 2006
    Localisation
    au soleil
    Messages
    4 981

    Peut on ne pas aimer son père ou sa mère

    [B]J'ai eu l'occasion de discuter aujourd'hui avec une de mes amies de choses un peu personnelles.

    Ainsi , elle m'a dit très naturellement qu'elle n'aimait pas sa mère, qu'elle s'en occupait par devoir puisqu'elle lui devait la vie et l'éducation qu'elle avait reçu mais rien de plus .[/B] [B]

    Elle m'a dit également qu'elle n'avait pas été maltraitée ni mal aimée mais qu'elle avait toujours eu l'impression que sa mère était plus préoccupée de sa petite personne et du qu'en dira-t-on (famille, voisins) que de l'amour à apporter à ses enfants .[/B] [B]
    Elle n'a donc pas eu l'impression de recevoir l'amour qu'une mère doit donner mais juste qu'il avait été question de faire correctement son devoir de mère sans plus.

    Cette relation ne s'est donc finalement jamais tissée entre la mère et sa fille et elle n'existe pas aujourd'hui .[/B] [B]

    Elle dit donc très simplement qu'elle n'a pas d'amour pour sa mère qui est presque une étrangère dont elle prend soin par devoir uniquement .[/B] [B]

    Cette discussion m'a laissée dubitative car je découvre qu'on peut ne pas aimer son père ou sa mère. Non parce qu'on leur reproche des violences, leur absence, non qu'on les haïsse mais parce qu'ils n'ont pas su ou pas voulu créer une relation privilégiée avec leurs enfants .[/B] [B]

    Qu'en pensez vous ? quel lien vous lie à vos parents ? qu'est ce qui peut le briser ? vous paraît il possible de dire froidement que vous n'éprouvez rien pour eux ?[/B]

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Aug 2010
    Messages
    1 545
    [B]quel lien vous lie à vos parents ?[/B]
    je n'imagine pas ma vie sans mes parents, je les aime plus que tout au monde, je ne peux pas imaginer que je peux les blesser ou les délaisser un jour, l'idée même de les décevoir me hante.
    j'ai une très belle relation avec ma mère, on rigole bien, on se raconte nos journées, on s'écoute, on est très complices, elle a toujours été là pour me soutenir. on ne se dit pas "je t'aime" mais chacune de nous sait qu'elle est aimée. pareil avec mon père qui est moins présent mais qui est là pour me soutenir aussi.
    [B]qu'est ce qui peut le briser ?[/B]
    en ce qui me concerne: rien. j'espère que je ne les décevrai jamais.
    [B]vous paraît il possible de dire froidement que vous n'éprouvez rien pour eux ?[/B]
    jamais.

    j'ai vu des exples d'enfants qui haïssent leurs parents, ces parents qui leurs ont donné la vie et qui les ont toujours bien traités. j'ai vu des enfants traiter leurs parents de tous les noms, et même des parents battus par leur enfant. j'ai vu une femme qui a été ligotée, et séquestrée dans une chambre par sa fille, sous prétexte que cette mère était folle, il est vrai que cette femme était psychotique, mais comment une fille peut elle faire ça à sa mère si elle l'aimait. en discutant avec la fille elle m'a répondu calmement: oui je n'aime pas ma mère, comment pourrai je aimer cette folle?

  3. #3
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    dis à ta copine , que bcp de personnes ont perdu leur maman, que bcp tuerait pour la revoir une seconde, que chacun a une façon propre à lui de montrer l'amour, que peut être grâce à sa peur du " que dira t on " elle est là ou elle est maintenant

  4. #4
    Nouveau
    Date d'inscription
    Mar 2008
    Messages
    8
    Il existe effectivement des enfants qui n'éprouvent pas de sentiments pour leur parents, d'autres qui ne les considèrent que comme géniteurs et d'autres pour qui (comme le dis la chanson de je ne sais plus qui) le 2ième nom de maman c'est Dieu...
    A chacun son vécu, son histoire et son ressentit...
    J'ai "perdu" ma mère il y a de cela quelques dizaine d'années (elle est toujours vivante) et j'ai toujours vécu avec mon père jusqu'à ce qu'il soit emporté par la maladie il y a de cela à peine 6 mois... (Allah yarahmou)
    Etant enfant, je ne me rappelle pas avoir "aimé" mon père... je le respectais et le craignais... l'autorité paternelle blablabla, puis j'ai grandis et une fois jeune adulte ai été séparée de ma génitrice (j'étais pourtant très fusionnelle avec elle)
    Bref, aujourd'hui je suis orpheline et mon père me manque plus que tout au monde... Je n'éprouve absolument pas le manque de la présence maternelle mais mon père, je le pleure tous les jours...
    Tout ça pour dire que si on n'aime pas ces parents, c'est qu'il y a toujours une raison... il faut creuser... et ne pas juger...

  5. #5
    éternelle rebelle
    Date d'inscription
    May 2004
    Messages
    3 316
    Beau sujet Domi

    Je pense que ton sujet touche d'assez près le lien d'attachement. Si ce lien n'est pas établi dès la naissance pour se prolonger et s'adapter à notre tranche d'âge .. il ne se créera pas plus à l'âge adulte .. tout ça pour dire qu'en fin de compte ce sont ces petites(grandes choses de la vie) qui font en autre en sorte ou pas de voir ces enfants de demain devenir ou ne pas devenir des êtres épanouis .. c'est un cycle .. c'est des schèmes qu'on peut aussi reproduire lorsqu'à notre tour on aura des enfants .. raison pour laquelle en être conscient .. c'est plus que bien .. les reproduire ou pas .. là c'est un autre sujet .. Sinon, pour ce qui me concerne .. je ne suis pas du tout surprise par ces propos .. au quotidien au boulot les histoires et les maux se ressemblent .. Ce que je retiens c'est qu'au delà de l'unicité de chaque histoire .. ça marque une vie et ça laisse de ces traces que peu de personnes peuvent s'en vanter ..

    Pour répondre à ta question .. je pense que oui on peut ne pas aimer ses parents .. il ne suffit pas de mettre un enfant au monde pour se prétendre un parent .. ça prend tellement plusssssssssssss

  6. #6
    Actif
    Date d'inscription
    Mar 2008
    Localisation
    Tunis
    Messages
    1 051
    Oui, ça existe. Par la faute des enfants ou des parents ou les deux.
    Tout comme des frères qui ne s'aiment pas.
    Et c'est bien dommage.

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    9 135
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]J'ai eu l'occasion de discuter aujourd'hui avec une de mes amies de choses un peu personnelles.[/B]

    [B]Ainsi , elle m'a dit très naturellement qu'elle n'aimait pas sa mère, qu'elle s'en occupait par devoir puisqu'elle [COLOR=darkorange][U]lui devait la vie et l'éducation[/U][/COLOR] qu'elle avait reçu mais rien de plus .[/B] [B]?[/B]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Bonjour Domi,[/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]La vie et l'éducation, à elles seules, devraient la laisser éternellement redevable... C'est clair qu'elle ne réalise pas l'ampleur de l'ingratitude dont elle témoigne à l'égard de cette femme, qui a dû pourtant être[/COLOR][COLOR=purple] le seul[/COLOR][/FONT] [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]être capable de lui consacrer toute son énergie & se soucier de sa vie.. [/COLOR][/FONT]

    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Elle m'a dit également qu'elle n'avait pas été maltraitée ni mal aimée mais qu'elle avait toujours eu l'impression que sa mère était plus préoccupée de sa petite personne et du qu'en dira-t-on (famille, voisins) que de l'amour à apporter à ses enfants .[/B]
    [B]Elle n'a donc [COLOR=darkorange][U]pas eu l'impression de recevoir l'amour qu'une mère doit donner[/U][/COLOR] mais juste qu'il avait été question de faire correctement [COLOR=darkorange][U]son devoir de mère sans plus[/U][/COLOR].[/B]

    [B]Cette relation ne s'est donc finalement jamais tissée entre la mère et sa fille et elle n'existe pas aujourd'hui .[/B]

    [B]Elle dit donc très simplement [COLOR=darkorange][U]qu'elle n'a pas d'amour pour sa mère qui est presque une étrangère dont elle prend soin par devoir uniquement[/U][/COLOR] .[/B]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Il se peut qu'elle ne s'entendaient pas bien toutes les deux... ou qu'elles étaient distantes.. Mais, le fait qu'elle avait du mal à communiquer avec sa fille, ne devrait pas en faire aux yeux de celle-ci une maman égoiste ou indifférente ou négligente...[/COLOR][/FONT]
    [COLOR=purple][FONT=Century Gothic]Tâche s'il te plait de lui faire comprendre qu'il doit y avoir sûrement un facteur qui nuisait à leur communication: peut être bien le cadre de travail de la maman, ou un souci d'ordre sanitaire (si jamais la maman souffrait d'un malaise chronique), ou peut être le rythme de vie de la famille en question, ou éventuellement une présence accrue du papa, pensant ainsi équilibrer les choses... bref, on ne peut pas savoir leurs raisons.. mais parce qu'il me semble que le problème de ta copine est plus communicatif qu'instinctif [B]![/B]... [/FONT][/COLOR]

    [COLOR=purple][FONT=Century Gothic]Il ne faut jamais oublier que depuis le commencement de cet univers, une maman c'est un concept sûr & invariable... quelle que soit sa race, son éthnie, sa religion, son milieu, sa profession, son statut, son caractère... Vis-à-vis de son enfant, elle est toujours cet océan d'amour & de sécurité contre toute la cruauté du monde... [/FONT][/COLOR]

    [COLOR=purple][FONT=Century Gothic]Et si jamais une maman n'est pas "démonstrative" de sa tendresse, c'est pendant les circonstances les plus délicates, les déboires vécus par son fils/ sa fille.. que cet amour se concrérise.[B].![/B][/FONT][/COLOR]

    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]Cette discussion m'a laissée dubitative car je découvre qu'on peut ne pas aimer son père ou sa mère. Non parce qu'on leur reproche des violences, leur absence, non qu'on les haïsse mais parce qu'ils n'ont pas su ou pas voulu créer une relation privilégiée avec leurs enfants .[/B]

    [B][COLOR=darkorange]Qu'en pensez vous ? quel lien vous lie à vos parents ? qu'est ce qui peut le briser ? vous paraît il possible de dire froidement que vous n'éprouvez rien pour eux [/COLOR]?[/B]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Il est plus fréquent de tomber sur des enfants ingrats ou égoistes que sur des parents non aimants ou mal aimants[B]...!! [/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Il se peut bien que certains parents soient juste distants ou préoccuppés par certains soucis..mais une chose est sûre, leurs enfants restent toujours leur éternel point de faiblesse... Les enfants devraient toujours avoir cet à-priori en tête.. et être confiants à ce sujet pour pouvoir APPRENDRE à aimer leurs parents, à vénérer leurs mamans[B]![/B] [/COLOR][/FONT]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Comme je l'ai dit, l'amour maternel est une valeur fondamentale, qui ne peut ternir ou s'évaporer au fil du temps... et[FONT=Arial] [B]"[/B][/FONT][FONT=Century Gothic]dame nature[/FONT][B][FONT=Arial]"[/FONT] [/B]nous montre de bons exemples à ce propos. C'est une preuve patente que la dite frigidité sentimentale parent[B][SIZE=3]---[/SIZE][SIZE=4]>[/SIZE] [/B]enfant n'est que mensongère..[B]!! [/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Je pense que précisément cet amour là est une force indescriptible, une force majeure de l'humanité.. tout comme le soleil qui réchauffe mais qui ne brûle pas [B]!..[/B] [/COLOR][/FONT]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Bref, je dirais que c'est une chose sacrée que je n'aime pas voir bafouée ou méconnue[B] !... [/B][/COLOR][/FONT]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]En ce qui me concerne, j'aime profondément mes parents, je les respecte, je vis par leurs bénédictions & satisfaction... [/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Je veille à ne jamais les décevoir et je leur obéis tant que possible afin que s'accomplisse ma piété filiale.. [/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Je [B]vénère[/B] ma mère, que Dieu la protège... Je la vénère pour m'avoir portée petite & encore pour tout le réconfort et l'attention qu'elle m'accordait..., et je vénère toutes les mères à travers elle. [/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Elle est la lumière de ma vie, ma plus proche confidente, ma conseillère, ma complice et ma meilleure amie...[/COLOR][/FONT]

    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Perso, je reste fascinée devant l'amour maternel en général, la générosité inégalée des mamans, leur sens du sacrifice, , leur dévotion, et l'act d'accouchement à lui seul me semble quelque chose de fascinant, de grandiose, de sacrément pénible [B]!!!![/B].. que l'homme ne pourra jamais faire .. [/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Je ne cesse de remercier le Créateur de m'avoir créé femme et d'ailleurs je prie de tout coeur le bon Dieu de ne pas me priver de vivre la maternité, Incha'Allah..[/COLOR][/FONT]

  8. #8
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Messages
    5 880
    Citation Envoyé par domi1315 Voir le message
    [B]J'ai eu l'occasion de discuter aujourd'hui avec une de mes amies de choses un peu personnelles.

    Ainsi , elle m'a dit très naturellement qu'elle n'aimait pas sa mère, qu'elle s'en occupait par devoir puisqu'elle lui devait la vie et l'éducation qu'elle avait reçu mais rien de plus .[/B] [B]

    Elle m'a dit également qu'elle n'avait pas été maltraitée ni mal aimée mais qu'elle avait toujours eu l'impression que sa mère était plus préoccupée de sa petite personne et du qu'en dira-t-on (famille, voisins) que de l'amour à apporter à ses enfants .[/B] [B]
    Elle n'a donc pas eu l'impression de recevoir l'amour qu'une mère doit donner mais juste qu'il avait été question de faire correctement son devoir de mère sans plus.

    Cette relation ne s'est donc finalement jamais tissée entre la mère et sa fille et elle n'existe pas aujourd'hui .[/B] [B]

    Elle dit donc très simplement qu'elle n'a pas d'amour pour sa mère qui est presque une étrangère dont elle prend soin par devoir uniquement .[/B] [B]

    Cette discussion m'a laissée dubitative car je découvre qu'on peut ne pas aimer son père ou sa mère. Non parce qu'on leur reproche des violences, leur absence, non qu'on les haïsse mais parce qu'ils n'ont pas su ou pas voulu créer une relation privilégiée avec leurs enfants .[/B] [B]

    qu'est ce qui peut le briser ? vous paraît il possible de dire froidement que vous n'éprouvez rien pour eux ?[/B]

    [B]Qu'en pensez vous ?[/B]
    [FONT=Times New Roman][SIZE=3]Je n'en sais rien.
    Il y a deux angles sous lesquels on peut aborder la chose. Le devoir & les sentiments.
    Le devoir est indiscutable étant donné que les parents sont nos géniteurs et éducateurs , si nous sommes ce que nous sommes aujourd'hui c'est bien grâce à eux. Cette "dette" si je puis dire nous laissera toujours redevables vis à vis d'eux. D'où le respect à leur égard , bienveillance , disponibilité etc...

    Les sentiments quant à eux je pense qu'ils sont le fruit de l'attention de nos parents à notre égard. Un moment donné on a bien senti qu'ils éprouvaient quelque chose pour nous , que tout leur travail et notre présence n'était pas vécu comme une contrainte ou obligation , mais que c'était le fruit de leur amour envers nous. Cette chaleur humaine a fait que c'est devenu réciproque , et c'est ce qui contribue à l'équilibre et harmonie au sein d'une famille.

    Cela dit , on peut très bien trouvé d'autres cas...
    Genre qui aiment leurs parents mais qui n'ont aucun sens du devoir vis à vis d'eux...C'est bien beaux de fondre en larmes quand papa-maman sont à l'hôpital ou meurent , mais à quoi bon si c'est pour les traiter comme des moins que rien de leur vivant , les négliger et ne pas profiter de leur santé ?

    C'est du devoir des parents de montrer que les enfants ne sont pas des "imprévus" de la vie et qu'ils ne se sentent pas obligés de "faire avec". Cela passe par une éducation qui manifestement ne se fera pas au travers l'individualisme massif de notre époque , et que quoiqu'on en dise , les gosses ont besoin de repères , présence des deux parents et implication de leur part. L'éducation d'un gosse tout comme le lien qui nous lie à lui ne se négocie pas je pense au travers les parts du "Moi" qu'on doit consentir à lui accorder ou pas.

    Et c'est du devoir d'un gosse d'être à la hauteur de la tâche de ses parents vis à vis de lui...

    Les bons comptes font les bons amis.
    [/SIZE][/FONT]

  9. #9
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Ce sont les conséquence du féminisme, c'est tout à fait normal....la super women qui fait passer sa petite personne devant tout est venue remplacer la femme qui donnait sa vie à ses enfants et sa famille....il est tout à fait que les liens entre mére-enfants changent pour certains...

  10. #10
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2010
    Localisation
    Genève
    Messages
    692
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    Ce sont les conséquence du féminisme, c'est tout à fait normal....la super women qui fait passer sa petite personne devant tout est venue remplacer la femme qui donnait sa vie à ses enfants et sa famille....il est tout à fait que les liens entre mére-enfants changent pour certains...
    Non Il Leone une super woman c'est une femme qui est à la fois femme maman etc..ca n'a rien à voir avec le féminisme tu peux être féministe ou pas et être une maman aimante ou pas.
    Selon tes critères je suis surement une super women et comme tant d'autres j'y arrive et je suis maman à 1000% et non pas juste une figurante..
    Je connais un tas de femmes pas du tout féministe, des femmes qui soit disons n'ont aucune autre priorité à part leurs enfants et qui ne sont pas des bonnes mères elles ne travaillent pas peut-être ou peu mais elles n'arrievnt quand même pas à comuniquer avbec leurs enfants à avoir cette complicité à être maman tout simplement.
    De part ma propre experience entant que fille de parents professionellement active et entant que maman active et je sais que je ne suis pas l'exception je sais que on peut quand même avoir uen enfance épanouie et être proche d'une maman même si celle ci est une super woman :-)

    Sinon pour la question en elle je sais qu'il existe des personnes qui disent ne pas eprouver d'amour pour leurs parents mais c'est toujours accampagné d'une forme de souffrance consciente ou inconsciente et de par ce fait , du fait que cela ne les laisse pas indifférent, je pense que ce n'est pas sans raison et que l'on pourrais changer les choses si on interviens au niveau du pourquoi..
    Donc oui je sais que cela existe mais j'avoue ne pas pouvoir le comprendre, je me dit juste qu'il doit y avoir des raisons que heureusement je ne peux vraiment comprendre car je n'ai pas eu le malheur de ne pas aimer mes parents

  11. #11
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2008
    Messages
    5 232
    Citation Envoyé par Eisprinzessin Voir le message
    Non Il Leone une super woman c'est une femme qui est à la fois femme maman etc..ca n'a rien à voir avec le féminisme tu peux être féministe ou pas et être une maman aimante ou pas.
    Selon tes critères je suis surement une super women et comme tant d'autres j'y arrive et je suis maman à 1000% et non pas juste une figurante..
    Je connais un tas de femmes pas du tout féministe, des femmes qui soit disons n'ont aucune autre priorité à part leurs enfants et qui ne sont pas des bonnes mères elles ne travaillent pas peut-être ou peu mais elles n'arrievnt quand même pas à comuniquer avbec leurs enfants à avoir cette complicité à être maman tout simplement.
    De part ma propre experience entant que fille de parents professionellement active et entant que maman active et je sais que je ne suis pas l'exception je sais que on peut quand même avoir uen enfance épanouie et être proche d'une maman même si celle ci est une super woman :-)
    ce que tu viens de raconter n'a rien à voir avec ce que j'ai dit...quand je parle du feminisme et de la super women je ne vise pas les femmes qui bossent....je suis moi meme fils d'une femme qui bosse...en gros tu n'as rien compris à ce que j'ai dit .

  12. #12
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jan 2006
    Localisation
    NéCRoPoLe
    Messages
    6 488
    [FONT=Arial][SIZE=2]Excellent le sujet, merci à ton amie Dominounette n'est ce pas. mile:[/SIZE][/FONT][FONT=Arial][SIZE=2]

    C'est très possible oui et comment, par contre, le revers de la médaille concernant ce genre de rejets, et ce, selon mon humble avis, c'est justement de faire un cumul atroce d'amour (de cet amour qui n'aura pas été octroyé à l'un des parents voir les deux) en attendant celui ou celle que l'on jugera émérite d'autant de 3oula sentimentale "économie" sorry je ne trouve pas l'équivalent en français.

    Le souci donc, serait de se casser les dents si la personne qui aura plus tard, hérité d'autant d'amour, ne se montre pas à la hauteur, et celle qui en aura cumulé autant avant d'en déverser plein les trottoirs de cet amour, de se retrouver rejetée sous prétexte de suffocante (à l'égard de son partenaire) ou trop mère poule, (à l'égard de son enfant).

    Donc, oui on peut ne pas les aimer, mais il vaut mieux éviter les cumuls de stocks d'amour en attendant de ré-apprendre à aimer à nouveau.
    [/SIZE][/FONT]

  13. #13
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jul 2008
    Messages
    659
    [B]Malheureusement il existe ce genre de situation qui fait que les liens d'amour avec l'un des parents ou même les deux se trouvent amoindris. Ce sont des exceptions à la réalité vécue car la majorité des gens donnent trés cher pour leurs parents. Ces cas rares où l'amour manque est dû au comportement des parents envers leurs enfants dés leur jeune age, soit que la mère, comme dans ce cas, donne la priorité à sa personne au lieu de la donner à ses enfants, soit par manque de temps pour différentes raisons. Je connais une mére qui a refusé la tétée à son bébé de ses seins prétendant que la forme de sa poitrine ne serait plus aussi "généreuse" . C'est le comble. Comment voulez-vous que les liens sentimentaux entre mére et bébé se développent et deviennent forts dans ce genre de cas?.[/B]

  14. #14
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2010
    Localisation
    Genève
    Messages
    692
    Citation Envoyé par Il_leone Voir le message
    ce que tu viens de raconter n'a rien à voir avec ce que j'ai dit...quand je parle du feminisme et de la super women je ne vise pas les femmes qui bossent....je suis moi meme fils d'une femme qui bosse...en gros tu n'as rien compris à ce que j'ai dit .
    en gros c'est ca en effet...
    Je ne parlais moi même pas que de la femme qui bosse mais c'était un exemple...
    fidèle à ton tact mon cher...

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    9 135
    Citation Envoyé par ramiraf2000 Voir le message
    [B][SIZE=3][COLOR=darkorange]Je connais une mére qui a refusé la tétée à son bébé de ses seins prétendant que la forme de sa poitrine ne serait plus aussi "généreuse" . C'est le comble. [/COLOR][/SIZE]Comment voulez-vous que les liens sentimentaux entre mére et bébé se développent et deviennent forts dans ce genre de cas?.[/B]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Mon Dieu comme ça fait maaaaaal d'apprendre des choses de ce genre... [B]:( !!!!!![/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Si tel était son alibi, c'est qu'elle a tout faux en se considérant "maman".. Oui... Mrs. "Sexy Lady" est censée être 24h/24 12mois/12 aguichante avec sa poitrine hypocritement "gonflable"..[B] ??!![/B] pff[B]...[/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Bref, elle était à la limite un utérus porteur du bébé... et sa marraine une fois né[B]![/B] Mais je doute fort de sa Maternité instinctive et sentimentale[B]....[/B] Parce que même une nourrice aurait été plus tendre à l'égard d'un nourisson.. et n'aurait pas raisonné ainsi[B]..![/B][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Century Gothic][COLOR=purple]Sa motivation instinctive est absente... Il se peut qu'elle était enfant maltraitée ou peu aimante envers ses parents elle aussi ,.. on ne sait jamais[B]![/B][/COLOR][/FONT]

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38