+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 16 à 24 sur 24

Discussion: Comment ne pas aimer le Japon :)

          
  1. #16
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Messages
    5 880
    Citation Envoyé par Tyler Durden Voir le message
    [B][COLOR="#006400"]C'est moins cher parfois de partir à plusieurs aussi (partage de la chambre d'hôtel ou le taxi...). C'est plus agréable aussi. Mais vaut mieux partir seul que pas partir du tout et tu peux faire ce que tu veux aussi. Le voyage en groupe ça a ses limites parfois...[/COLOR][/B]

    Oui mais d'après ce que j'ai vu , là je conseille de partir en groupe (le prix de la chambre diminue , et vu que la langue est un frein là bas tu te sentiras beaucoup moins seul).


    Sinon pour Ayoub :
    Je n'ai pas trop de connaissance en histoire mais je doute bien que le Japon n'a pas les mains aussi blanches que son drapeau. Cela dit je pense que depuis ils ont quand même changé à ce niveau là , les bombes nucléaires sur la tête ça a dû les calmer un peu. Ils sont fermés oui mais ça dépend...J'ai eu de bons contacts ne seraient-ce que de quelques secondes , ils se sont montrés respectueux...Une fois par contre dans le metro un vieil homme a changé de place quand il a vu que je m'étais assis en face de lui...looool. Mais sinon j'ai pas vraiment à me plaindre. Les jeunes étaient vraiment sympa avec moi , ils m'ont hébergés chez eux , payer la sortie resto , le taxi etc...

  2. #17
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2010
    Messages
    2 903
    Citation Envoyé par Ayoub M Voir le message
    [I][FONT="Century Gothic"]Oui, c'est un beau pays, avec un peuple à priori civilisé, travailleur, tolérant, mais les apparences peuvent être aussi trompeuses.

    Commençons avec un petit rappel historique: l'armée nippone était sans le moindre doute parmi les armées "à mauvaise réputation" durant la seconde guerre mondiale. Les récits des massacres et des atrocités qu'ils commises dans le Sud-Est asiatique ( surtout en Chine) demeurent incroyables. Une scène particulièrement horrible est encore gravé dans ma mémoire: des civils chinois enterrés vivants dans des grandes fossés communes.
    Et oui, l'empire nippone jusqu'à 1945, était une autre puissance expansionniste fasciste, animée par un ultra-nationalisme aveugle et une soumission totale qui a conduit à des suicides collectifs vers la fin de la guerre.

    De même, j'aime bien revenir sur cette notion d'hospitalité ou bien de tolérance envers les étrangers. J'ai vu un documentaire qui expose la montée de la xénophobie/racisme dans la société japonaise à l'égard des travailleurs étrangers. Apparemment, les japonais voient d'un très mauvais oeil ces gens qui viennent gagner leur pain chez eux, surtout leur voisins coréens et chinois.

    Un autre point pas mois intriguant: une neutralité et une fermeture en matière de politique extérieure qui se manifestent clairement dans la rue japonaise.
    On a l'impression que ces japonais sont un peu réservés, et suspects quant à toute intervention extérieure, même de nature humanitaire.
    Je me souviens bien d'un film japonais racontant l'histoire d'une jeune militante pacifiste partie en Irak, qui a vécu un réel enfer lors de son retour à son pays, causé par une hostilité et un refus grandissant de la part de son entourage. En fin de compte, elle a du regagner l'Irak, car elle n'a plus de vie chez soi.
    Apparemment, c'est une société parfois "trop conservatrice" et fermée, pour pouvoir digérer une action envers l'extérieur...
    Bonjour Ayoub ,
    J'aimerai commenter ceci :

    J'ai aussi des amis japonais et j'aime le japon.Tout d'abord , concernant les immigrés : les japonais ont un sens aigue du nationnalisme et ce que tu as appelle la montée de xénophobie n'en est pas un.Il est ...presque ancestrale.Ils croient les coréens barbares et les chinois sales ( Ils n'ont pas toujours eu tord).Il méprise aussi les autres peuples tout autour.Y a ceux qui veulent , à travers des documentaires ,nous/me/te faire croire que c'est nouveau ..puisqu'on parle de montée...c'est faux .Ce qu'a ressenti Kempo est tout à fait normal.C'est un peuple extrement fiére , extremement meprisant et ce n'est pas nouveau.C'est typique meme .Je veux dire : Je ne conteste pas le tableau ,mais je dis que ce n'est pas nouveau , c'est ancré en eux .Vous voulez gagnez leurs respects ? Respectez les et respectez votre propre etre .Ce sont de vrais guerriers et sont forgés de ce metal si rare aujourd'hui ( encore) : Le respect.

    J'aimerai aussi commenté leurs politiques exterieurs et leur fameux rapport avec les autres pays : Oui , c'est un pays un peu renfermé et encore une fois je respecte ca :Ils ne s'abaissent pas.Sais tu que la dette publique japonaise est à 98% financé par les japonais eux memes ? ....Respect.

    Y a aussi dans ce volet un element marquant : Les bombes de hiroshima et Nagasaki...détrompez vous , ils n'ont pas oublié..détrompez vous .Ce sont certes des gens silencieux mais ils sont aussi rancuniers.(Le fruit de beaucoup de discussion avec des amis japonais, Bien entendu j'extrapole tous mes contacts sur le peuple japonais , aberration..mais c'est mon impression).

  3. #18
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2011
    Messages
    1 642
    meme si je préfère de loin la corée, le japon est un pays magnifique dont le peuple est très respectueux
    le peu de japonais que j'ai rencontré dans ma vie se sont montré incroyablement courtois , gentil , à l' écoute(pour mes 10 pauvres mots que je sais dire)
    tes photos kempo sont magnifique surtout celles avec les cerisiers en fleuraison ,
    ce que j'aime dans ce pays c'est qu'ils sont en plein dans le 21 eme siècle mais on peut retrouver des havres de paix ou le présent laisse place au passé , avec les femmes en kimono , le fais de dormir dans des temples

    autre moyen moins cher en attendant le voyage c'est de regarder les dramas japonais , moi c'est comme sa que j'ai découvert ce pays il y a quelque années
    mais le voyage est bien plus intéressant je te l'accorde

  4. #19
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2010
    Localisation
    Soul Society (^^) blassa 9wiya 3ala mo5ek
    Messages
    3 163
    Citation Envoyé par Kempo Voir le message
    ...............

    Sinon pour Ayoub :
    Je n'ai pas trop de connaissance en histoire mais je doute bien que le Japon n'a pas les mains aussi blanches que son drapeau. Cela dit je pense que depuis ils ont quand même changé à ce niveau là , [COLOR=blue][B]les bombes nucléaires sur la tête ça a dû les calmer un peu[/B][/COLOR]. Ils sont fermés oui mais ça dépend....
    [B]
    voilà, tu as pointé du doigt un truc important! cet événement était la chose à ne pas faire je crois :D et le Japon que nous connaissant ( coté empire de la technologie) on le doit à ça

    je m'explique: plusieurs études et dans plusieurs doc ( surtout ceux qui parle des Kamikazes) on démontré que ça , c'est la chose qui a fait naitre le japon des temps moderne! ils étaient déjà fort mais coté armé uniquement , pour le reste : les occidentaux mm s'ils aiment pas trop

    mais ils ont accepté cette défaite, et ont décidé ( d'un commun accord) de ne pas riposter pour le moment, mais de riposter autrement

    3 jours après les bombes , dans les rues de Hioshima et Nakazaki , on voyait des chaises, des tables et des élèves entrain d'étudier !!! 3 JOURS !!! ( ka3bet el nucléaire b'essennine wa9tha) une génération a travaillé Gratuitement et ils se sont renfermés pour exploser dans les année 90 !! et là c'est .... KOL CHAY !!!! ils ne ratent rien !!!

    c'est un pays qui respecte profondément sa tradition, l'honneur est la 1er des qualité qu'un japonais doit avoir ! ( ça c les samurai )

    bon c'est le second pays coté "taux de Suicide au monde" et c'est dû, ( pas aux chagrins d'amour) mais la peur de l’échec !!! le mot échec ne doit pas exister dans leurs vies !

    pour ce qui de la resserve, on me rapporte que ça change petit à petit , le fait que les femmes ne penses plus à avoir des enfant, coté statistique et si ça continue comme ça, le japon passera de 120 millions d'habitant à 50 million d'ici 2050 ( pas sure de la date) ils vont recruter d'ailleurs pour compenser les 70 millions perdu :D pour que l’économie du pays ne change pas ! et le recrutement sur CV i3aychek !! [/B]

  5. #20
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2011
    Messages
    1 642
    pour la population vieillissante c est une tendance mondial chez les pays développé , mais jsuis pas sur qu il vont recruté ailleurs, les machines et la robotique sont les travailleurs de demain

  6. #21
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Messages
    5 880
    C'est vrai le taux de suicide est assez élevé là bas...Mais je pense que c'est parce qu'ils vivent aussi dans certains extrêmes...ce qui a fait leur force c'est beaucoup à leur détriment et équilibre. Ils boivent beaucoup , et jouent beaucoup (ce n'est pas que les jeunes qui squattent les gamecenter , sans parler des salles de pachinko) ... faut bien évacuer le stress...Ils travaillent beaucoup trop...Un japonais m'a dit que pour eux le travail c'était comme "Dieu"...Ils ont tendance d'ailleurs a souvent attribuer ce terme pour désigner certains choses , comme le sakura par exemple.

    Physiquement les japonais font souvent plus jeunes que leur âge...et y a un trip chez eux , ce sont les femmes adultes avec une allure d'adolescente...wow le clash quand on découvre leur âge ! Le hobby national ne l'oublions pas qui est le karaoke ! Mais c'est vrai qu'ils sont fiers...Je discutais avec un jeune , il voulait devenir médecin...je lui dis "tu aimerais vivre ailleurs" , il me répond non , "because it's my home country" hahaha.

    Ah oui j'ai eu l'occasion de rencontrer un indien dans la mosquée...On a commencé par discuter , il m'a invité à manger et m'a offert un livre plus un habit pour ma soeur ^^. Il avait un nom peu commun "Ithnou thanayn" , son père l'a appelé comme ça je crois parce qu'ils sont deux frères ! Hélas j'ai perdu ses coordonnées ... j'aurai pu aller lui rendre visite en Inde :(
    Le premier jour j'ai croisé un bangladeshi qui étudiait ici , il m'a beaucoup aidé pour que je m'aide à m y retrouver dans les lignes de métro "Salam alaikoum" ! La oumma répond présente à l'appel "si si t'inquiète" looool

    Les mangas là bas bien sûr c'est culture nationale...de même que les consoles portables. Dans le metro t'en vois à droite à gauche avec leur PSP ou DS loool. Les héros de mangas / jeux vous accueillent dans les salles de pachinko , on en trouve dans les kiosques avant de prendre le métro...


    Shibuya où le quartier où la jeunesse se donne rendez-vous...Là c'est plus trop traditionnel , c'est "moderne" mais dans le trip nippon...J'ai vu un gars (une fille ? je sais plus) avec des cheveux rasta violets O_o , les enseignes américaines sont présentes (Mc Donalds) , ils aiment bien aussi goûter à la cuisine étrangère et il est pas rare de trouver des boulangeries françaises à Tokyo...Peut être que quelqu'un pourrait tenter sa chance en proposant la cuisine tunisienne bon je rigole hein...

    J'avais discuté avec la gérante d'un resto malaisien , cf'était une japonaise qui se faisait aussi appelé "Fatma". Elle m'a dit qu'elle était allé en Malaisie pour étudier ce que dit l'Islam et le coté "7alal" afin de pouvoir ouvrir un resto spécialités malaisiennes. Alors on parle un peu religion et tout , je finis par lui demander alors mais pourquoi tu n'es pas devenu musulmane , tu t'appelles Fatma , tu as étudié un peu le Coran , tu tiens un resto 7alal etc...Sa réponse : je veux me sentir libre , elle avait pas trop envie de rentrer dans une religion.


    Sinon ce que j'aimais bien faire là bas , c'est marcher à l'aveuglette. Je sors de la station et hop je commence à marcher n'importe où sans destination précise et cela parfois pendant plusieurs heures...On marche et on voit du paysage , le quotidien , le naturel...Pour se retrouver tout est écrit en japonais , sauf le nom des grands axes ou des directions en lettres latines. Mais tout le reste c'est en jap...Donc pour se retrouver (parce qu'il y a tjs moyen) il faut se baser sur les stations metros. J'avais tjs un plan des stations avec moi et en fonction d'elles on sait où on se trouve...donc quand t'es perdu , cherche une station ;)

    Sinon d'après ce qu'on m'a dit le quartier où il est plus facile de faire des rencontres et où les japs sont plus ouvert c'est "Roppongi" , c'est un quartier d'affaire et donc il y a plus d'étrangers là bas.


    Roppongi Hills

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net...87550.jpg?dl=1

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net...14021.jpg?dl=1

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net...76925.jpg?dl=1

  7. #22
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    6 623
    Citation Envoyé par Ayoub M Voir le message
    [I][FONT="Century Gothic"]Oui, c'est un beau pays, avec un peuple à priori civilisé, travailleur, tolérant, mais les apparences peuvent être aussi trompeuses.

    Commençons avec un petit rappel historique: l'armée nippone était sans le moindre doute parmi les armées "à mauvaise réputation" durant la seconde guerre mondiale. Les récits des massacres et des atrocités qu'ils commises dans le Sud-Est asiatique ( surtout en Chine) demeurent incroyables. Une scène particulièrement horrible est encore gravé dans ma mémoire: des civils chinois enterrés vivants dans des grandes fossés communes.
    Et oui, l'empire nippone jusqu'à 1945, était une autre puissance expansionniste fasciste, animée par un ultra-nationalisme aveugle et une soumission totale qui a conduit à des suicides collectifs vers la fin de la guerre.

    De même, j'aime bien revenir sur cette notion d'hospitalité ou bien de tolérance envers les étrangers. J'ai vu un documentaire qui expose la montée de la xénophobie/racisme dans la société japonaise à l'égard des travailleurs étrangers. Apparemment, les japonais voient d'un très mauvais oeil ces gens qui viennent gagner leur pain chez eux, surtout leur voisins coréens et chinois.

    Un autre point pas mois intriguant: une neutralité et une fermeture en matière de politique extérieure qui se manifestent clairement dans la rue japonaise.
    On a l'impression que ces japonais sont un peu réservés, et suspects quant à toute intervention extérieure, même de nature humanitaire.
    Je me souviens bien d'un film japonais racontant l'histoire d'une jeune militante pacifiste partie en Irak, qui a vécu un réel enfer lors de son retour à son pays, causé par une hostilité et un refus grandissant de la part de son entourage. En fin de compte, elle a du regagner l'Irak, car elle n'a plus de vie chez soi.
    [B]Apparemment, c'est une société parfois "trop conservatrice" et fermée, pour pouvoir digérer une action envers l'extérieur...[/B]

    Avant de terminer, concernant les mangas et toute la culture associée, je veux bien attirer l'attention sur deux points essentiels:
    1/ Pour les moralisateurs, ce domaine n'est pas moins chargé des symboles et notions +/- dérangeants. Allez visionner quelques épisodes ou bien regarder quelques B.D de ces mangas, pour comprendre que ce n'est pas moins "dangereux" que la culture occidentale "responsable de tous nos malheurs".
    2/ Notre jeunesse accorde tellement d’intérêt à cette culture que ça commence à concurrencer véritablement l'influence occidentale. Le mal est que remplacer une dépendance culturelle par une autre, sous prétexte de valeurs et notions communes, n'est pas trop saine comme démarche. A méditer bien sur...

    Ce sont quelques points que j'aime bien exposer pour rappeler que ce pays ou bien son peuple ne sont pas exempts des critiques ou reproches.
    Je crois qu'il est temps de relativiser un peu notre regard à l'égard du japon.
    A mon avis, ce n'est plus une nation-modèle, mais une nation avec quelques modèles...[/FONT][/I]
    Concernant tes références historiques et ce que tu en conclu, sache que c'est bien plus ancré que ça. Il n'y a pas très longtemps (quelques décennies) l'ancestrale hiérarchisation des classes. Au japon, un patron pouvait réprimander sa secrétaire aussi sévèrement qu'il le souhaitait et elle n'avait pas d'autre choix que de se soumettre. Ceci est tout à fait naturel. Si par exemple, tu prends les systèmes tribaux berbères de 100ans en arrière, tu verrais par toi-même que ça n'était pas si différent.

    D'ailleurs, on assimile souvent le militarisme japonais au nationalisme arabe et à l'islamisme, vu que ces trois idéologies ont une myriade de points communs, surtout leur volonté de fer de rejeter toute culture extérieure néfaste ou encore se basant sur une jurisprudence similaire.

    Sinon pour la phrase que j'ai mise en gras, je trouve que c'est une bonne chose. J'admire beaucoup ça chez eux.


    @Kempo : Merci de nous avoir partagé tes souvenirs sur ton séjour au Japon

    @Léo: Je fais moi aussi partie des fans inconditionnels de la culture japonaise.

  8. #23
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2011
    Localisation
    Somewhere over the rainbow
    Messages
    4 332
    Citation Envoyé par einherjar Voir le message
    @Léo: Je fais moi aussi partie des fans inconditionnels de la culture japonaise.
    [I][B]Amélie Nothomb et la culture japonaise [/B](extrait de "Stupeurs et tremblements") :

    [/I][B][SIZE=2]Fubuki, elle, n'était ni Diable ni Dieu : c'était une Japonaise.

    Toutes les Nippones ne sont pas belles. Mais quand l'une d'entre elles se met à être belle, les autres n'ont qu'à bien se tenir. Toute beauté est poignante, mais la beauté japonaise est plus poignante encore. D'abord parce que ce teint de lys, ces yeux suaves, ce nez aux ailes inimitables, ces lèvres aux contours si dessinés, cette douceur compliquée des traits ont déjà de quoi éclipser les visages les plus réussis. Ensuite parce que ses manières la stylisent et font d'elle une œuvre d'art inaccessible à l'entendement.

    Enfin et surtout parce qu'une beauté qui a résisté à tant de corsets physiques et mentaux, à tant de contraintes, d'écrasements, d'interdits absurdes, de dogmes, d'asphyxie, de désolations, de sadisme, de conspiration du silence et d'humiliations ― une telle beauté, donc, est un miracle d'héroïsme.[/SIZE][SIZE=2]Non que la Nippone soit une victime, loin de là. Parmi les femmes de la planète, elle n'est vraiment pas la plus mal lotie. Son pouvoir est considérable : je suis bien placée pour le savoir. Non : s'il faut admirer la Japonaise ― et il le faut! ―, c'est parce qu'elle ne se suicide pas. On conspire contre son idéal depuis sa plus tendre enfance.

    On lui coule du plâtre à l'intérieur du cerveau : « Si à vingt-cinq ans tu n'es pas mariée, tu auras de bonnes raisons d'avoir honte », « si tu ris, tu ne seras pas distinguée », « si ton visage exprime un sentiment, tu es vulgaire », « si tu mentionnes l'existence d'un poil sur ton corps, tu es immonde », « si un garçon t'embrasse sur la joue en public, tu es une ****** », « si tu manges avec plaisir, tu es une truie », « si tu éprouves du plaisir à dormir, tu es une vache », etc.

    Ces préceptes seraient anecdotiques s'ils ne s'en prenaient pas à l'esprit.[/SIZE][SIZE=2]Car, en fin de compte, ce qui est assené à la Nippone à travers ces dogmes incongrus, c'est qu'il ne faut rien espérer de beau. N'espère pas jouir, car ton plaisir t'anéantirait. N'espère pas être amoureuse, car tu n'en vaux pas la peine : ceux qui t'aimeraient, t'aimeraient pour tes mirages, jamais pour ta vérité. N'espère pas que la vie t'apporte quoi que ce soit, car chaque année qui passera t'enlèvera quelque chose. N'espère pas même une chose aussi simple que le calme, car tu n'as aucune raison d'être tranquille.[/SIZE][SIZE=2]Espère travailler. Il y a peu de chances, vu ton sexe, que tu t'élèves beaucoup, mais espère servir ton entreprise.

    Travailler te fera gagner de l'argent, dont tu ne retireras aucune joie mais dont tu pourras éventuellement te prévaloir, par exemple en cas de mariage ― car tu ne seras pas assez sotte pour supposer que l'on puisse vouloir de toi pour ta valeur intrinsèque.[/SIZE][SIZE=2]À part cela, tu peux espérer vivre vieille, ce qui n'a pourtant aucun intérêt, et ne pas connaître le déshonneur, ce qui est une fin en soi. Là s'arrête la liste de tes espoirs licites.
    [/SIZE][SIZE=2]
    Ici commence l'interminable théorie de tes devoirs stériles. Tu devras être irréprochable pour cette seule raison que c'est la moindre des choses. Être irréprochable ne te rapportera rien d'autre que d'être irréprochable, ce qui n'est ni une fierté ni encore moins une volupté.[/SIZE][SIZE=2]Je ne pourrai jamais énumérer tous tes devoirs, car il n'y a pas une minute de ta vie qui ne soit régentée par l'un d'entre eux. Par exemple, même quand tu seras isolée aux toilettes pour l'humble besoin de soulager ta vessie, tu auras l'obligation à veiller à ce que personne ne puisse entendre la chansonnette de ton ruisseau : tu devras donc tirer la chasse sans trêve.[/SIZE][SIZE=2]Je cite ce cas pour que tu comprennes ceci : si même des domaines aussi intimes et insignifiants de ton existence sont soumis à un commandement, songe, à fortiori, à l'ampleur des contraintes qui pèseront sur les moments essentiels de ta vie.
    [/SIZE][SIZE=2]
    Tu as faim? Mange à peine, car tu dois rester mince, non pour le plaisir de voir les gens se retourner sur ta silhouette dans la rue ― ils ne le feront pas ―, mais parce qu'il est honteux d'avoir des rondeurs.[/SIZE][SIZE=2]Tu as pour devoir d'être belle. Si tu y parviens, ta beauté ne te vaudra aucune volupté. Les uniques compliments que tu recevrais émaneraient d'Occidentaux, et nous savons combien ils sont dénués de bon goût.

    Si tu admires ta propre joliesse dans le miroir, que ce soit dans la peur : car ta beauté ne t'apportera rien d'autre que la terreur de la perdre. Si tu es une belle fille, tu ne seras pas grand chose ; si tu n'es pas une belle fille, tu seras moins que rien.[/SIZE][SIZE=2]Tu as pour devoir de te marier, de préférence avant tes vingt-cinq ans qui seront ta date de péremption. Ton mari ne te donnera pas d'amour, sauf si c'est un demeuré, et il n'y a pas de bonheur à être aimé d'un demeuré. De toute façon, qu'il t'aime ou non, tu ne le verras pas.

    À deux heures du matin, un homme épuisé et souvent ivre te rejoindra pour s'effondrer sur le lit conjugal, qu'il quittera à six heures sans t'avoir dit un mot.[/SIZE][SIZE=2]Tu as pour devoir d'avoir des enfants que tu traiteras comme des divinités jusqu'à leurs trois ans, âge où, d'un coup sec, tu les expulseras du paradis pour les inscrire au service militaire, qui durera de trois à dix-huit ans, puis, de vingt-cinq ans à leur mort. Tu es obligée de mettre au monde des êtres qui seront d'autant plus malheureux que les trois premières années de leur vie leur auront inculqué la notion du bonheur.[/SIZE][SIZE=2]Tu trouves ça horrible? Tu n'es pas la première à le penser. Tes semblables le pensent depuis 1960.

    Tu vois bien que cela n'a servi à rien. Nombre d'entre elles se sont révoltées et tu te révolteras peut-être pendant la seule période libre de ta vie, entre dix-huit et vingt-cinq ans. Mais à vingt cinq ans, tu t'apercevras soudain que tu n'es pas mariée et tu auras honte. Tu quitteras ta tenue excentrique pour un tailleur propret, des collants blancs et des escarpins grotesques, tu soumettras ta splendide chevelure lisse à un brushing désolant et tu seras soulagée si quelqu'un ― mari ou employeur ― veut de toi.
    [/SIZE][SIZE=2]
    Pour le cas très improbable où tu ferais un mariage d'amour, tu serais encore plus malheureuse, car tu verrais ton mari souffrir. Mieux vaut que tu ne l'aimes pas : cela te permettra d'être indifférente au naufrage des ses idéaux, car ton mari en a encore, lui. Par exemple, on lui a laissé espérer qu'il serait aimé d'une femme. Il verra vite, pourtant, que tu ne l'aimes pas. Comment pourrais-tu aimer quelqu'un avec le plâtre qui t'immobilise le cœur? On t'a imposé trop de calculs pour que tu puisses aimer.

    Si tu aimes quelqu'un, c'est qu'on t'a mal éduqué. Les premiers jours de tes noces, tu simuleras toutes sortes de choses. Il faut reconnaître qu'aucune femme ne simule avec ton talent.[/SIZE][SIZE=2]Ton devoir est de te sacrifier pour autrui. Cependant, n'imagine pas que ton sacrifice rendra heureux ceux auxquels tu le dédieras. Cela leur permettra de ne pas rougir de toi. Tu n'as aucune chance d'être heureuse ni de rendre heureux.[/SIZE][SIZE=2]Et si par extraordinaire ton destin échappait à l'une de ces prescriptions, n'en déduis surtout pas que tu as triomphé : déduis-en que tu te trompes. D'ailleurs, tu t'en rendras compte très vite, car l'illusion de ta victoire ne peut être que provisoire. Et ne jouis pas de l'instant : laisse cette erreur de calcul aux Occidentaux. L'instant n'est rien, ta vie n'est rien.

    Aucune durée ne compte qui soit inférieure à dix mille ans.[/SIZE][SIZE=2]Si cela peut te consoler, personne ne te considère comme moins intelligente que l'homme. Tu es brillante, cela saute aux yeux de tous, y compris de ceux qui te traitent si bassement. Pourtant, à y réfléchir, trouves-tu cela si consolant? Au moins, si l'on te pensait inférieure, ton enfer serait explicable et tu pourrais en sortir en démontrant, conformément aux préceptes de la logique, l'excellence de ton cerveau. Or, on te sait égale, voire supérieure : ta géhenne est donc absurde, ce qui signifie qu'il n'y a pas d'itinéraire pour la quitter.[/SIZE][SIZE=2]Si : il y en a un. Un seul mais auquel tu as pleinement droit, sauf si tu as commis la sottise de te convertir au christianisme : tu as le droit de te suicider.

    Au Japon nous savons que c'est un acte de grand honneur. N'imagine surtout pas que l'au-delà est l'un de ces paradis joviaux décrits par les sympathiques Occidentaux. De l'autre côté, il n'y a rien de si formidable. En compensation, pense à ce qui en vaut la peine : ta réputation posthume. Si tu te suicides, elle sera éclatante et fera la fierté de tes proches. Tu auras une place de choix dans le caveau familial : c'est là le plus haut espoir qu'un humain puisse nourrir.[/SIZE][SIZE=2]Certes, tu peux ne pas te suicider.

    Mais alors, tôt ou tard, tu ne tiendras plus et tu verseras dans un déshonneur quelconque : tu prendras un amant, ou tu t'adonneras à la goinfrerie, ou tu deviendras paresseuse ― va t'en savoir. Nous avons observé que les humains en général, et les femmes en particulier, ont du mal à vivre longtemps sans sombrer dans l'un de ces travers liés au plaisir charnel. Si nous nous méfions de ce dernier, ce n'est pas par puritanisme : loin de nous cette obsession américaine.
    [/SIZE][SIZE=2]
    En vérité, il vaut mieux éviter la volupté parce qu'elle fait transpirer. Il n'y a pas plus honteux que la sueur. Si tu manges à grandes bouchées ton bol de nouilles brûlantes, si tu te livres à la rage du sexe, si tu passes ton hiver à somnoler près du poêle, tu sueras. Et plus personne ne doutera de ta vulgarité.[/SIZE][SIZE=2]Entre le suicide et la transpiration, n'hésite pas. Verser son sang est aussi admirable que verser sa sueur est innommable. Si tu te donnes la mort, tu ne transpireras plus jamais et ton angoisse sera finie pour l'éternité.[/SIZE][SIZE=2]Je ne pense pas que le sort des japonais soit beaucoup plus enviable. Dans les faits, je pense même le contraire.

    La Nippone, elle, a au moins la possibilité de quitter l'enfer de l'entreprise en se mariant. Et ne pas travailler dans une compagnie japonaise me paraît une fin en soi.[/SIZE][SIZE=2]Mais le Nippon, lui, n'est pas un asphyxié. On n'a pas détruit de lui, dès son plus jeune âge, toute trace d'idéal. Il possède l'un des droits humains les plus fondamentaux : celui de rêver, d'espérer.

    Et il ne s'en prive pas. Il imagine des mondes chimériques où il est maître et libre.La Japonaise n'a pas ce recours, si elle est bien éduquée ― et c'est le cas de la majorité d'entre elles. On l'a pour ainsi dire amputée de cette faculté essentielle. [COLOR=#0000FF]C'est pourquoi je proclame ma profonde admiration pour toute Nippone qui ne s'est pas suicidée. De sa part, rester en vie est un acte de résistance d'un courage aussi désintéressé que sublime.[/COLOR][/SIZE][/B]

  9. #24
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jul 2017
    Localisation
    japon
    Messages
    2
    il n'y a pas mieux que juger sur place.
    j'habite au japon et j'organise des voyages en groupe depuis la tunisie pour le japon.
    ************************

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38