+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: La Croatie, un magnifique pays encore méconnu

          
  1. #1
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548

    La Croatie, un magnifique pays encore méconnu

    [B][FONT=Arial]Mer bleue, ciel azur, des cyprès entourant de grandes propriétés, des îles à perte de vue, une végétation luxuriante, yachts indolents... Avec ses airs de Riviera, la Croatie a le vent en poupe ! [/FONT][/B][FONT=Arial]
    [/FONT]
    [CENTER][FONT=Arial]http://farm4.static.flickr.com/3182/...514485fe83.jpg
    [/FONT][/CENTER]


    [FONT=Arial][COLOR=Blue][U][B]Une destination en vogue[/B][/U][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Arial]
    Des retrouvailles pour certains, une révélation pour d'autres, l'histoire de la Croatie ne laisse aucun de ses visiteurs indifférents, bien au contraire ! Malgré les conflits de 1991-1995, le pays n'a rien perdu de son prestige. Sa géographie, ses villes et régions, ses influences cosmopolites et son décor de rêve... tout en fait une destination riche d'un fantastique patrimoine, de prestigieux musées et de nombreuses plages?[/FONT]

    [CENTER][FONT=Arial]http://farm4.static.flickr.com/3102/...196648.jpg?v=0
    [/FONT][/CENTER]

    [FONT=Arial]A deux heures de Paris seulement, ce petit pays aux allures de Côte d'Azur sans luxe tapageur présente de verdoyantes contrées et des criques riantes de sable ou de galets lisses, bercées par de doux alizés. Un séjour au prix abordable.[/FONT]
    [CENTER] [FONT=Arial]
    [/FONT] [FONT=Arial]http://farm4.static.flickr.com/3031/...30dd9b.jpg?v=0http://l.yimg.com/g/images/spaceball.gif[/FONT]
    [/CENTER]
    [FONT=Arial][COLOR=Blue][U][B]
    Découvrez les joyaux de l'Adriatique[/B][/U][/COLOR][/FONT][FONT=Arial]
    La plus grande province, la Dalmatie, s'étire le long de la côte. Elle est couronnée par 1 185 îles ! Amateurs de balades en mer, louez un voilier pour découvrir quelques unes des perles de l'Adriatique : Hvar, dont la réputation n'a rien à envier à ses voisines Capri et Mykonos, ou l'île de Mljet, très sauvage grâce à un programme de protection de la faune et de la flore. Ceinte de pins d'Alep, elle accueille en son sein un lac majestueux au milieu duquel trône un monastère insolite : à ne pas manquer ![/FONT][FONT=Arial]
    [/FONT]
    [CENTER][FONT=Arial]http://farm4.static.flickr.com/3282/...fed681.jpg?v=0
    [/FONT][/CENTER]

    [FONT=Arial]Dans les terres, les parcs nationaux sont nombreux. On peut citer celui de Plitvice, classé patrimoine mondial de l'UNESCO, qui offre le spectacle enchanteur de dizaines de cascades au cœur de forêts centenaires. Plus au nord, la montagne de Velebit héberge une faune variée qui surprendra les amoureux de la nature : ours, lynx, chats sauvages, chamois et mouflons se partagent le territoire... et la vedette ![/FONT]

    [CENTER] [FONT=Arial]http://farm2.static.flickr.com/1284/...84a11f.jpg?v=0http://l.yimg.com/g/images/spaceball.gif
    [/FONT][/CENTER]
    [FONT=Arial][COLOR=Blue][U][B]
    Un éclectisme culturel exceptionnel[/B][/U][/COLOR][/FONT]
    [FONT=Arial]
    A la croisée de multiples carrefours culturels, la Croatie garde l'empreinte des Ottomans, des Grecs, des Egyptiens, des Romains, des Vénitiens, des Hongrois... D'où la richesse exceptionnelle de sa culture. Split, la ville palais, est représentative de ce patchwork des civilisations. Zadar et Dubrovnik, deux des villes côtières les plus réputées, proposent des festivals immanquables... La Croatie vous permet donc de pratiquer toutes sortes d'activités pendant votre séjour.[/FONT]

    [CENTER][FONT=Arial]http://farm4.static.flickr.com/3103/...d5cfc0.jpg?v=0
    [/FONT][/CENTER]

    [FONT=Arial]En mode routard ou sédentaire, vous n'avez plus qu'à vous laisser séduire pendant votre séjour par l'éclectisme d'un pays qui n'aspire qu'à la sérénité ![/FONT]


    [FONT=Arial][URL="http://www.okvoyage.com/croatie/"]source[/URL]
    [/FONT]

  2. #2
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2005
    Localisation
    chez les fous ...
    Messages
    5 608
    [I][B]les paysages sont magnifiques
    je ne voyais pas du tout la Croatie sous cet angle !
    [/B][/I]

  3. #3
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Localisation
    Radès
    Messages
    137
    beacoups de pays de l'est ont un charme mech normal,chkoun chaf prague,Paris de l'est,

  4. #4
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    [FONT=Comic Sans MS][B]Oui, la plupart des gens imaginent que la Croatie, c'est comme la Roumanie, qu'il n'y a rien à voir et que c'est moche, alors que pas du tout. C'est un très joli pays à voir.[/B][/FONT]

  5. #5
    Nouveau
    Date d'inscription
    Jan 2007
    Localisation
    un peu trop loin de Sfax
    Messages
    81
    C'est une nouvelle destination touristique très prisée depuis quelques années et je suis toujours epaté quand je vois des photos de ce pays. J'ai vraiment envie d'y aller !!!

  6. #6
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 548
    [FONT=Arial][U][COLOR=Blue][B]Un pays de contrastes

    [/B][/COLOR][/U]La Croatie est un pays aux formes curieuses qui évoquent indifféremment un croissant ou un fer à cheval. D'est en ouest, le pays est composé de plaines et de collines, de montagnes et d'un littoral rocheux. Ainsi, la plaine pannonienne, irriguée par la Save, la Drave et le Danube, recouvre la plus grande partie du territoire croate. Son relief est assez doux et donne essentiellement lieu à une exploitation agricole. C'est dans ces plaines que se trouve Zagreb, la capitale de la Croatie.

    [/FONT][CENTER][FONT=Arial]http://farm1.static.flickr.com/193/4...2d275d9e_b.jpg[/FONT]
    [/CENTER]
    [FONT=Arial]
    [/FONT][FONT=Arial]Le relief du pays est constitué d'une part des hauts plateaux karstiques de la Lika, et d'autre part des Alpes dinariques. Ce sont des régions très peu habitées mais idéales pour faire de la randonnée. De nombreux produits sont issus de ces différents espaces agricoles : le salami de Slavonie, le jambon fumé de Dalmatie ou de fromage de l'île de Pag.[/FONT]

    [FONT=Arial]Enfin, la zone côtière longe la mer Adriatique sur 1778 kilomètres. Les massifs montagneux plongent directement dans la mer, ce qui rend le littoral accidenté. A ce propos, le pays est aussi composé de très nombreuses îles (pas moins de 698, sans compter les îlots et les récifs).[/FONT]

    [CENTER][FONT=Arial]http://farm1.static.flickr.com/237/4...d5c08851_b.jpg
    [/FONT][/CENTER]

    [FONT=Arial]Faisant face à Venise, la région de la Dalmatie a longtemps été dominée par la République Sérénissime, conférant un mode de vie pour le moins méditerranéen. C'est une région riche de parcs nationaux et de culture, et la zone la plus touristique du pays, en raison de ses nombreuses plages. Elle compte de nombreux parcs nationaux, ainsi que cinq sites classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO (le Palais Dioclétien à Split, les villes de Trogir et Dubrovnik, la Basilique Euphrasienne de Porec).[/FONT]

    [FONT=Arial]Cette diversité géographique implique une diversité des climats relativement importante. Ainsi, climat montagnard, continental et méditerranéen se succèdent sur un pays d'une taille inférieure à 60 000m².

    [URL="http://www.okvoyage.com/croatie/geographie.html"][SIZE=1]source[/SIZE][/URL]
    [/FONT]

  7. #7
    on the road again
    Date d'inscription
    Dec 2008
    Messages
    977
    moi je rêve d'y aller
    c'est un de mes pays préférés,

    j'ai un amis qui vis la bas, il me fais toujours montrer des photos, serieux c'est magnifique, paradis

  8. #8
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Sep 2005
    Localisation
    Carcassonne (France)
    Messages
    10 651
    [B][COLOR=navy]Merci Sannoush de l'ouverture de cette discussion, si bien illustrée. Je souhaiterais resituer une part de l'histoire de la Croatie à travers la définition que nous en donne le dictionnaire Hachette. [/COLOR][/B]
    [B][COLOR=#000080]Je dédie cette réplique à mon excellent ami, le Baron Johann Vranyczany von Dobrinovic (Janko pour les intimes !), Croate de pure souche, directeur honoraire de l'O.N.A.T à Bruxelles.[/COLOR][/B]


    Croatie (Republika Hrvatska), État d’Europe (qui fut une des républiques fédérales de Yougoslavie jusqu’en janvier 1992). Elle borde la majeure partie de la côte de l’Adriatique, anciennement yougoslave, et s’étend jusqu’à la Hongrie, entre le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine à l’est et au nord, et la Slovénie à l’ouest; 56540 km²; 4,6 millions d’habitants [estimation 1999]; capitale Zagreb. Langue officielle: croate. Monnaie: kuna [2000]. Population: Croates catholiques (76,4 %), Serbes orthodoxes (11,2 %) [1995]. Principales ressources: céréales, betteraves sucrières, pétrole, houille, fer, bauxite. L’économie a été totalement désorganisée par le conflit yougoslave (depuis 1991); 40 % de l’industrie aurait été détruite. En outre, le pays a vu affluer les réfugiés de Bosnie-Herzégovine.

    Histoire. ­ La région fit partie de la province romaine de Pannonie. Envahie au VIIe siècle par les Croates, peuple slave, elle forma du Xe au XIe siècle un royaume qui fut inclus, tout en gardant une certaine autonomie, dans celui de Hongrie de 1102 à 1918. Toutefois, une partie de la région fut occupée par les Turcs de 1526 à 1699, et Napoléon créa, avec des territoires croates et slovènes, les Provinces Illyriennes (1805-1813). Au début du XXe siècle, le mouvement nationaliste croate s’unit à celui des Serbes pour réunir les Slaves du Sud. Intégrée dans la Yougoslavie en 1919, la Croatie n’obtint pas son autonomie. Elle fut alors agitée par de violents mouvements nationalistes dont celui des oustachis, initiateurs de l’assassinat du roi Alexandre en 1934. Après la victoire de l’Axe sur la Yougoslavie en avril 1941, la Croatie devint un État satellite du Reich, gouverné par Ante Pavelic. À la libération en 1945, elle fit partie des six républiques de la Fédération yougoslave. En 1990, faute d’avoir pu s’entendre avec la Serbie sur l’avenir de la Fédération, les premières élections libres placèrent le gouvernement nationaliste de Franjo Tudjman à la tête de l’État. Un an plus tard (juin), la Croatie proclama unilatéralement son indépendance provoquant l’intervention de l’armée fédérale. L’entrée en guerre des Serbes de la Krajina, la disparition de ses frontières internes et externes, malgré sa reconnaissance par la communauté internationale en janvier 1992, firent de la Croatie un foyer de guerre permanent. En décidant en janvier 1995, de ne pas proroger le mandat de l’ONU dans les mêmes termes, Franjo Tudjman affirma son autorité sur la totalité de son territoire: l’armée croate passa à l’offensive et s’empara de la Slavonie occidentale (mai) et de la Krajina (août). Cette reconquête fut suivie de l’exode d’une partie de la population serbe. En décembre, le président F. Tudjman signa avec le Serbe, S. Milosevic, et le Bosniaque, A. Izetbegovic, le compromis de Dayton, qui marqua le début d’une coexistence des trois communautés ennemies. La Croatie fut admise au Conseil de l’Europe en juillet 1996 et un accord de reconnaissance mutuelle signé en août avec la Yougoslavie. À l’issue des élections présidentielles de juin 1997, Franjo Tudjman vit son mandat renouvelé pour la troisième fois. En 1999, les effets de l’introduction de la TVA, la suppression de certaines subventions accordées aux entreprises, la reprise du programme de privatisations, commencèrent à se faire sentir, et le mécontentement de la population, déjà confrontée à des difficultés économiques, s’accrut, lorsque les scandales et les rumeurs de corruption engagèrent la présidence et le gouvernement de Zlatko Matesa. La déclaration «d’incapacité temporaire» émise par le gouvernement à l’encontre du chef de l’État, gravement malade, mit au jour les divisions qui régnaient dans les rangs de la Communauté démocratique croate (HDZ), le parti au pouvoir depuis l’indépendance. Alors que le calendrier électoral s’annonçait déjà très chargé avec l’organisation des élections législatives, le parti majoritaire, se retrouva orphelin ­ Franjo Tudjman s’était en effet refusé à désigner un éventuel dauphin ­, et dut faire face à la coalition formée par les six principales formations de l’opposition, déterminées à relever le défi du scrutin législatif et plus que tout, celui des prochaines élections présidentielles, qui devait, selon la Constitution, intervenir soixante jours après l’annonce officielle de la mort du chef de l’État. Sur le plan international, la disparition du président Tudjman (le 11 décembre 1999), critiqué pour son autoritarisme, son attitude passéiste et pour le soutien qu’il apporta aux nationalistes croates de Bosnie-Herzégovine et aux exactions commises par ces derniers, lors du conflit civil qui les opposa aux forces serbes en 1992, signait la fin d’une période de trouble pour la nation croate et ouvrait la voie à la normalité démocratique. À l’issue des élections législatives organisées le 3 janvier 2000, la coalition d’opposition formée par le Parti social-libéral (HSLS) et par le Parti des sociaux-démocrates (SDP) fut créditée de plus de 40 % des suffrages et obtint donc la majorité absolue à la chambre basse du Parlement croate, avec l’appoint de l’autre coalition d’opposition, constituée autour du Parti paysan croate (HSS). Le parti au pouvoir depuis 1991, la Communauté démocratique croate (HDZ), subit en revanche une cuisante défaite, ne recueillant en effet que 25 % des suffrages exprimés. Le 27 janvier, le social-démocrate Ivica Racan fut nommé Premier ministre par le président par intérim, Vlatko Pavletic. Le 7 février, le centriste Stipe Mesic, candidat du Parti populaire croate, fut élu président de la Croatie. Il obtint 56,21 % des voix au second tour du scrutin, contre 43,79 % au libéral Drazen Budisa. Avant de prêter serment (le 18 février), le nouveau président accepta une réduction de ses pouvoirs présidentiels.
    [B][I][COLOR=#556b2f][CENTER]Dura Lex, Sed Lex

    [/CENTER]
    [/COLOR][/I][/B]

  9. #9
    Confirmé
    Date d'inscription
    Mar 2008
    Localisation
    belgique
    Messages
    380
    superbe pays ou j'ai passe mes vacances il y a quelques années.
    des plages superbes, des iles presuqe paradisiaques mais aussi:
    des prix exorbitants, des gens pas sympathiques pour un sou.
    et a l'intérieur des terres, les traces d'une guerre aussi stupide que sanglante et pas si éloignée de notre époque.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38