+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 56

Discussion: faut il souffrir pour raviver la flamme?

          
  1. #1
    董事
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    3 015

    faut il souffrir pour raviver la flamme?

    Citation Envoyé par Bob Le Moche Voir le message
    Ils se font beaucoup de mal très souvent. Cela rend les mots d'amour plus puissants en les aiguisant avec de la malice. En fait la douleur pour eux est toujours un préliminaire à la passion amoureuse. Pourquoi font ils cela?
    Cette phrase m'a marquée... ça me rappelle le "il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours" :tong: est ce que la douleur renforce l'amour?

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2011
    Localisation
    suisse
    Messages
    758
    une certaine douleur décuple les sentiments,on se sent peut être envahis d'une certaine passion, mais quand l'émotion retombe la réalité est ce qu'elle est, c'est plutôt triste de devoir se quitter pour s'aimer toujours.

  3. #3
    董事
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    3 015
    Citation Envoyé par 1deplus Voir le message
    une certaine douleur décuple les sentiments,on se sent peut être envahis d'une certaine passion, mais quand l'émotion retombe la réalité est ce qu'elle est, c'est plutôt triste de devoir se quitter pour s'aimer toujours.
    Pas forcément se quitter, mais se faire du mal l'un à l'autre des fois pour se réconcilier après par exemple

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    8 588
    Peut être.

    Comme quoi, "qui aime bien châtie bien"...

    D'ailleurs si la douleur de l'AMOUR fait si mal c'est parce que ça fait aussi tant de bien... Je suppose que ça fait partie des paradoxes de la vie que nous acceptons volontiers...

  5. #5
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Jun 2010
    Messages
    3 010
    Je vais répondre simplement : Non.

  6. #6
    董事
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    3 015
    Citation Envoyé par printemps25 Voir le message
    Peut être.

    Comme quoi, "qui aime bien châtie bien"...

    D'ailleurs si la douleur de l'AMOUR fait si mal c'est parce que ça fait aussi tant de bien... Je suppose que ça fait partie des paradoxes de la vie que nous acceptons volontiers...
    Oui je pense pareil aussi, que c'est un bien qui nous fait du mal, et du mal qui nous fait du bien :tong:

    Citation Envoyé par Tyler Durden Voir le message
    Je vais répondre simplement : Non.
    Et la routine alors?

  7. #7
    Confirmé
    Date d'inscription
    Sep 2011
    Localisation
    suisse
    Messages
    758
    Citation Envoyé par printemps25 Voir le message
    Peut être.

    Comme quoi, "qui aime bien châtie bien"...

    D'ailleurs si la douleur de l'AMOUR fait si mal c'est parce que ça fait aussi tant de bien... Je suppose que ça fait partie des paradoxes de la vie que nous acceptons volontiers...
    c'est donc vrai: il n'y a pas d'amour heureux?

  8. #8
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Devant toi
    Messages
    5 746
    ça peut arriver

  9. #9
    Super Modérateur
    Date d'inscription
    Jun 2010
    Messages
    3 010
    Citation Envoyé par bellatrix Voir le message

    Et la routine alors?
    Il y a d'autres moyens que la séparation pour casser la routine ;)

  10. #10
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    8 588
    Citation Envoyé par 1deplus Voir le message
    c'est donc vrai: il n'y a pas d'amour heureux?

    Je ne sais pas...

    Idéalement, il devrait en avoir toujours ...

  11. #11
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2010
    Messages
    2 609
    Peut etre que vous confondez amour et haine ? douleur et plaisir ? Preuve d'amour et masochisme ? Enfin....Amour et histoire d'amour ?

    Je continue de croire que non.Si certains et certaines ressentent cela , c'est qu'ou elles/ils n'ont rien compris ( ou du moins ne sont pas d'accord du ) concept de l'amour .Ou alors ,ils/elles essaient , à defaut de pouvoir aimer , autre chose et se retrouver quand meme à la fin avec une histoire qui sera nommée 'histoire d'amour num X'....Se faire une histoire avec tous les ingrédients du film des années 60.

    Peut etre aussi que certaines et certains confondent l'intensité du sentiment avec son utilité .Ainsi , c'est parce que leur douleur est grande que leur histoire ( d'amour) est vraie.Ce qui est faux , car ca ne prouve que la douleur est grande , c'est tout.

    Faut il se quitter pour se rencontrer ? Il faut juste se quitter quand il le faut et ne plus y penser.C'est plus simple à comprendre et c'est plus sain pour les deux .Le monde ne manque pas de complications.

    J'ai parfois l'impression qu'il y a ceux qui collectionnent les histoires , ceux qui veulent en faire , et ceux qui les subissent...Et on se demande pourquoi tout est si compliqué ? Parce qu'on s'est donné les moyens de le faire , tout simplement.

  12. #12
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2010
    Messages
    2 609
    Citation Envoyé par 1deplus Voir le message
    c'est donc vrai: il n'y a pas d'amour heureux?

    Encore une question de conceptualisation.

    À ce stade , ils en sont à se demander ce qu'est l'amour et le bonheur alors....faute de consensus , ca ne peut pas vraiment marcher.

    Rabbi yehdik ya Bob ...

  13. #13
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2011
    Localisation
    Somewhere over the rainbow
    Messages
    4 148
    Si l'essence de l'amour (je dis pas l'essence, ce qui nourrit l'amour, et non pas l'amour en soi) était une fonction mathématique, ce sera sans nul doute une fonction sinusoïdale des hauts et des bas. On ne peut apprécier le haut que si l'on a touché le fond et vis versa. Et oui, il faut souffrir, il faut se séparer, il faut tester surtout : la vie est-elle envisageable sans cette personne ?

    Le vent éteint les bougies et allume le feu. Je pense que ça se résume à ça.

  14. #14
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2007
    Localisation
    موْطن شهداء الفكر
    Messages
    8 588
    Citation Envoyé par slav Voir le message
    Peut etre que vous confondez amour et haine ? douleur et plaisir ? Preuve d'amour et masochisme ? Enfin....Amour et histoire d'amour ?

    Je continue de croire que non.Si certains et certaines ressentent cela , c'est qu'ou elles/ils n'ont rien compris ( ou du moins ne sont pas d'accord du ) concept de l'amour .Ou alors ,ils/elles essaient , à defaut de pouvoir aimer , autre chose et se retrouver quand meme à la fin avec une histoire qui sera nommée 'histoire d'amour num X'....Se faire une histoire avec tous les ingrédients du film des années 60.

    Peut etre aussi que certaines et certains confondent l'intensité du sentiment avec son utilité .Ainsi , c'est parce que leur douleur est grande que leur histoire ( d'amour) est vraie.Ce qui est faux , car ca ne prouve que la douleur est grande , c'est tout.

    Faut il se quitter pour se rencontrer ? Il faut juste se quitter quand il le faut et ne plus y penser.C'est plus simple à comprendre et c'est plus sain pour les deux .Le monde ne manque pas de complications.

    J'ai parfois l'impression qu'il y a ceux qui collectionnent les histoires , ceux qui veulent en faire , et ceux qui les subissent...Et on se demande pourquoi tout est si compliqué ? Parce qu'on s'est donné les moyens de le faire , tout simplement.
    Je pense que lorsque l'amour, le vrai, arrive, il apporte beaucoup de choses dans son bagage, beaucoup plus que ce que nous attendons quand on ne sait rien de lui... d'où le bonheur ressenti.. Et quand ses foudres se déchaînent, ça emporte, et sans anesthésie, notre vision du monde et ça arrache de nous de forme brutale le bonheur qui se construisait.. et cette ambition inconnue qu'on était en train de conquérir avec tant de courage. C'est pour ça que ça fait tant de mal.

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2010
    Messages
    2 609
    On va planer dans les nuages truffés de trous du ciel amoureux.J'y vais dans l'espoir de tomber et retrouver vite fait la terre ferme.

    @Printemps : .Si tu dis que ce sont des risques , je veux bien le croire , mais la douleur n'est pas une condition sine qua non de l'amour ( raviver..).Ce n'est pas parce qu'il y a eu douleur qu'il y a eu amour et ce n'est pas qu'on ressent quelque chose ( souvent on ne le decris plus ) qu'il faut l'identifier comme 'amour' ou 'sentiment amoureux' ...et par la suite le confondre avec 'douleur'..alors , et alors la , ils/elles ne demandent qu'à souffrir pour croire qu'il /elle est amoureux.Voila de quoi je parle.

    Quand on se ramasse aussi un zéro ( pas pour moi ) en education civile dans notre premiere année , c'est sur qu'on n'a plus envie de repeter la meme année , encore moins le meme exam, on a juste envie de passer à autre chose et ameliorer notre score , pas à refaire des zeros pour deguster la reussite de l'année en question.Ca s'appelle du masochisme et quand on se demande si l'amour a encore de l'avenir sans douleur ( je ne parle pas de toi ) , c'est que à mon gout y a quelque chose qui cloche .Du moins , une confusion quelque part.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20