+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24

Discussion: les hommes battus!!et si on en parlait?????

          
  1. #1
    Nouveau
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    27

    Exclamation les hommes battus!!et si on en parlait?????

    salut à tous et à toute
    en fait suite à la discussion de Sannoush "et sil levait la main sur vous?" que g trouver d'ailleurs trés intéressante je me suis posée cette question pourquoi on parle tout le temps des femmes battu mais jamais des hommes battu????????pourtnant ça existe bien les hommes battu partout ds le monde
    alors si on en parlait qu'en dite vous ??????

  2. #2
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2007
    Messages
    964
    Citation Envoyé par Aphrodite Voir le message
    salut à tous et à toute
    en fait suite à la discussion de Sannoush "et sil levait la main sur vous?" que g trouver d'ailleurs trés intéressante je me suis posée cette question pourquoi on parle tout le temps des femmes battu mais jamais des hommes battu????????pourtnant ça existe bien les hommes battu partout ds le monde
    alors si on en parlait qu'en dite vous ??????
    des hommes battus ohhhhhhh les hommes qd vous jouez ce jeu vous êtes malheureusement une minorité qui est battu mais c la vengeance des femmes/hommes pour les femmes battues !!!!
    mais sincerement je vois ça inacceptable et c mem difficile à imaginer un "homme" battu par une femme. alors là, il ne merite plus d'etre nommé homme ni elle, ne merite d'être une femme. c inacceptable!!! non non non nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!

  3. #3
    Angelique
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    tunis
    Messages
    935
    Citation Envoyé par lagazania Voir le message
    des hommes battus ohhhhhhh les hommes qd vous jouez ce jeu vous êtes malheureusement une minorité qui est battu mais c la vengeance des femmes/hommes pour les femmes battues !!!!
    mais sincerement je vois ça inacceptable et c mem difficile à imaginer un "homme" battu par une femme. alors là, il ne merite plus d'etre nommé homme ni elle, ne merite d'être une femme. c inacceptable!!! non non non nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!


    ohhhhhh que si ca existe
    pur la tunisie je sais pas ,mais en france 4% des homme (je crois haka) sont battus!!!! ca existe

    mais je crois que en tunisie les hommes ne sont pas battu physiquement ...ils sont abattu moralement
    malheur a celui qui OSE contrarier sa femme!!
    hamdoulllahhh ya rabbi hamdoullah

  4. #4
    Utilisateur exclu
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    256
    Citation Envoyé par samantha_sensuality Voir le message




    ohhhhhh que si ca existe
    pur la tunisie je sais pas ,mais en france 4% des homme (je crois haka) sont battus!!!! ca existe

    mais je crois que en tunisie les hommes ne sont pas battu physiquement ...ils sont abattu moralement
    malheur a celui qui OSE contrarier sa femme!!c 'est la pire des humiliations, l 'homme en tunisie a peur de sa femme tu as bien resume les choses et malgre cette domination de la femme bah vous etes pas contentes
    hamdoulllahhh ya rabbi hamdoullah
    a part sa sa fait bizarre un homme se fait battre par sa femme

  5. #5
    Nouveau
    Date d'inscription
    Oct 2007
    Messages
    27
    en france une femme meurt tout les 3 jours sur le coups de son mari (ça on le sait on en parle tt le temps)
    mé aussi un homme meurt tt les 13 jours sous les coups de sa femme
    c vrai que il ya une différence de 10 jours
    mais on en parle jamais la preuve que y en a qui trouve ça bizarre qu'un homme se fait battre par ça femme pourtant ça existe c vraie
    pourquoi on a tellement réussi à médiatiser le sujet des femmes battu et les hommes battu on les laisse à l'obscurité
    pourtant ça été prouver même sientifiquement l'agressivité féminine ça existe en plus etre agressive c pas une question d'homme ou femme c une question de personnalité mai on a été habitué que c les hommes qui st agressive enfin c les image que les médias a fait d'eux mé si on parle des femmes agressives dominante qui prennent le dessu ds leur couple ça existe partt ds le monde meme en tunisie mé le prob qu'on en parle jamis peut etre pq less hommes ils st trop fier pr parler de cela mé peut etre aussi c la faute au médias
    mé tt ce que je peu vous dire que les hommes battu ça existe meme en tunisie je peu vous l'assurez pq ma voisine en tunisie battait son mari
    et j'entendat ça à travers le murs je le fesait pas expret mai eux ils st indiscret
    elle le tapait parfois même ac l'aide de son fils
    dcl es hommes battu ça existe meme en tunisie il faudra juste qu'onen parle c tt

  6. #6
    Nouveau
    Date d'inscription
    Apr 2007
    Localisation
    tunis(weld rbat)
    Messages
    67
    Citation Envoyé par samantha_sensuality Voir le message




    ls sont abattu moralement
    malheur a celui qui OSE contrarier sa femme!!
    hamdoulllahhh ya rabbi hamdoullah
    Ne crois pas trop à ce que les sitcom genre sbou3i et compagnie te présente

  7. #7
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Messages
    1 105
    Ce post n'existe pas deza


    Ps: ça me dit quelque chose

  8. #8
    Angelique
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    tunis
    Messages
    935
    Citation Envoyé par sooten12 Voir le message
    Ne crois pas trop à ce que les sitcom genre sbou3i et compagnie te présente
    ces sitcoms refletent la realitée!!
    la femme a tjrs le dernier mot ,d'une ou autre maniere
    mais heureusement ,enfin j'espere ,qu'elle ne soit pas arriver a battre le mari...pour obtenir ce qu'on veut!! la ca sera le comble..

  9. #9
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Messages
    592
    La violence psychologique est l’arme favorite de la femme. Cette violence s’exprime par voie directe sous forme de refus, d’insultes ou d’accusations non fondées. De façon indirecte et plus pernicieuse, en déferlant sur des êtres ou des objets auxquels l’homme est sentimentalement lié.

    La plupart des hommes violentés ont aussi enduré des violences physiques. Chaises reçues au visage, coups de ciseaux dans le ventre ou morsures sont quelques-uns des exemples apportés dans les témoignages. A l’instar de la violence conjugale envers la femme, celle de la femme envers son conjoint "vise l’autre dans ce qu’il est".

    Or les rôles de l’homme et de la femme dans la société diffèrent. La violence conjugale envers l’homme se déploie certes pour une part dans le huis clos familial où l’homme est dénigré dans son rôle d’amant ou de père.

    Mais elle déborde systématiquement de la sphère privée à la sphère publique, lieu de réalisation masculine par excellence. La femme attaque l’homme sur son lieu de travail et cherche à l’isoler socialement.

    Conséquence de ces violences, l’identité de l’homme "est blessée de l’intérieur par la progressive dépossession de soi, et de l’extérieur par l’humiliation publique".

    Face à cette violence, l’homme se sent très démuni. Il préfère souvent l’univers connu de sa relation conflictuelle à l’idée d’une nouvelle vie, solitaire et incertaine.


    S’il est père, il ne peut imaginer abandonner ses enfants à une femme violente. Conscient de la perception sociale de la masculinité, il hésite à chercher une aide extérieure.


    Plutôt que de prendre des mesures radicales pour mettre fin à son inconfortable situation, l’homme victime de violence conjugale développe des stratégies de gestion de son stigmate. "Au départ, il nie la relation de violence tant aux autres qu’à lui-même, en mettant en évidence les éléments positifs de la relation."


    Il relativise les actes violents ou minimise la responsabilité de sa conjointe. L’homme met aussi en place des stratégies d’adaptation. Il se protège en anticipant le danger.


    Il se surinvestit dans son travail. Il se dépasse en développant des aptitudes à la patience, à la compassion ou au pardon qui lui procurent un sentiment de valorisation personnelle. Reste que l’inévitable finit par se produire. La plupart des hommes violentés interrogés se sont heureusement séparés de leur persécutrice.


    Pour sortir de l’engrenage, l’homme doit avant tout prendre conscience qu’il est battu. Il doit aussi y avoir un événement déclencheur qui rende inacceptable pour l’homme les attitudes de la femme. Une violence perpétrée au détriment des enfants, un harcèlement intolérable sur le lieu de travail peuvent être l’occasion pour l’homme de rompre la relation, de se poser en victime et, surtout, de reconstruire son identité.

    Une des formes de violence psychologique les plus insidieuses consiste à manipuler l'homme en l'incitant à la violence physique. Si l'homme passe à l'acte, la loi se retourne contre lui. La femme violente possède là un atout décisif : la société la croit fondamentalement victime, qu'elle le soit réellement ou non. Et elle peut, sans trop d'ingéniosité, faire croire à son entourage que c'est son conjoint qui est violent.

    A la suite de ces agressions visant à éveiller sa violence, l'homme a avant tout peur de sa propre violence. Si l'homme frappe, la femme acquiert son statut de femme battue tout en pouvant continuer à violenter psychologiquement son conjoint qui, quant à lui, n'a pas d'armes juridiques immédiates pour être protégé de cette violence psychologique.


    La présence de ce potentiel de violence met l'homme dans une position de tension quotidienne. Il sait qu'un seul manque de maîtrise peut avoir des conséquence très lourdes. S'il est stigmatisé comme homme violent, il n'a notamment plus aucune chance d'obtenir la garde de ses enfants. Ce mécanisme est des plus violents car il fait de l'homme victime de la violence de sa compagne son propre ennemi. Il se met à craindre ses propres comportements et ses moyens de défense s'inhibent.


    il est raisonnable de penser - et ce n'est pas une façon de nier le problème - que le phénomène est statistiquement minoritaire.


    Les raisons sont essentiellement de nature culturelle : partage sexuel historique des rôles, culture de la virilité et du machisme, etc.

    Sous réserve d'inventaire, les plaintes pour coups et blessures portées par une femme sur son conjoint et les cas de décès de conjoint masculin provoqués par le conjoint féminin sont très nettement minoritaires. Il n'est pas possible d'arguer d'une sous-déclaration des cas de décès. Quant au nombre de plaintes, s'il est exact que la démarche pose des difficultés particulières pour un homme, il existe aussi une sous-déclaration importante pour les femmes victimes.

  10. #10
    Confirmé
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Messages
    592
    la source de ce que je viens d'écrire se trouve dans ce livre : http://www.optionsante.com/livres.php?livre=11

    pour les hommes violentés

    pour les femmes violentées

  11. #11
    Fidèle
    Date d'inscription
    Feb 2006
    Localisation
    Lille et Tunis
    Messages
    2 580

    Angry SUS Aux Pu-tes

    Citation Envoyé par Meriem Voir le message
    Pour sortir de l’engrenage, l’homme doit avant tout prendre conscience qu’il est battu. Il doit aussi y avoir un événement déclencheur qui rende inacceptable pour l’homme les attitudes de la femme. Une violence perpétrée au détriment des enfants, un harcèlement intolérable sur le lieu de travail peuvent être l’occasion pour l’homme de rompre la relation, de se poser en victime et, surtout, de reconstruire son identité.

    Une des formes de violence psychologique les plus insidieuses consiste à manipuler l'homme en l'incitant à la violence physique. Si l'homme passe à l'acte, la loi se retourne contre lui. La femme violente possède là un atout décisif : la société la croit fondamentalement victime, qu'elle le soit réellement ou non. Et elle peut, sans trop d'ingéniosité, faire croire à son entourage que c'est son conjoint qui est violent.
    le seul truc qui tient la route selon moi
    la loi a toujours ete injuste
    plus on est mauvais plus elle nous sert

    37x67

  12. #12
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jul 2005
    Localisation
    dubai-istanbul-ou se trouve l`argent
    Messages
    392
    homme battu
    ca existe vrement jai vu un documentaire prlant de ca parlant des hommes battu dans le continent americain ca existe vrement et jai vu des chose choquante je croyer jamais qu`une tel chose pe exister mais helas
    mais on doit reformuler l`expression de l`homme battu
    parcequ`un homme battu par une femme et n`es plus un homme je sais pas ce quil a devenu mais il nes plus un homme
    dsl les hommes battus c kom ca

  13. #13
    Actif
    Date d'inscription
    Jun 2007
    Localisation
    PARIS
    Messages
    1 835
    Citation Envoyé par Aphrodite Voir le message
    salut à tous et à toute
    en fait suite à la discussion de Sannoush "et sil levait la main sur vous?" que g trouver d'ailleurs trés intéressante je me suis posée cette question pourquoi on parle tout le temps des femmes battu mais jamais des hommes battu????????pourtnant ça existe bien les hommes battu partout ds le monde
    alors si on en parlait qu'en dite vous ??????
    une de mes ancienne voisine battait son mari a coup de balais!!!
    mais ce n etait pas battre dans le sens envoyer a l hopital des qu ils etaient desaccord, ca partait en insulte en marocain puis ca finissait par une course poursuite dans la residence c etait plus comik que critique

  14. #14
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    May 2006
    Messages
    8 533
    Voivi un article datant d'aujourd'hui parut sans un journal tunisien.
    je ne nie pas qu'il y a des hommes battus en Tunisie, mais je ne sais pas pourquoi, je doute de la véracité de cet article. Et je trouve que la manière d'ecrire de cette 'journaliste' n'est pas du tout objective de par les mots qu'elle utilise et la tournure de ses phrases.


    Société
    mercredi 26 mars 2008

    Faits Divers

    Son époux l'empêche de fumer, Elle le gifle

    Lorsqu'un époux refuse que sa femme fume, il doit s'attendre aux pires des réactions comme par exemple recevoir une gifle. C'est du moins ce que révèle cette affaire.
    Il est réellement surprenant de penser que les rapports conjugaux puissent se dégrader à ce point. La scène avait été déclenchée lorsque un couple tout à fait ordinaire, regardait la télé. La télé est allumée, juste en face, le mari est allongé sur le divan tandis que sa femme suivait avec beaucoup d'intérêt l'un de ces feuilletons qui font couler bien de larmes. Et voilà qu'entre deux soupirs, l'épouse avait oublié que son mari était présent tendant ainsi la main pour aller chercher dans le paquet une cigarette. Son conjoint, étonné au départ, s'est fait absent continuant à observer cet étrange spectacle. Il ignorait que sa femme fumait. L'épouse continua sur sa lancée et avait ramassé la boite d'allumettes et d'un geste très habile montrant à quel point elle est connaisseuse en la matière, elle alluma la cigarette et se mit à inhaler le tabac avec un grand plaisir. Le temps de deux bouffées et, c'est toute la virilité de l'époux qui s'est écroulée, son orgueil touché et son statut menacé. Seulement, le mari avait opté pour une attitude beaucoup plus sage exigeant que son épouse éteigne la cigarette. L'épouse, non seulement, avait sommé son mari de se taire, mais pis encore, elle avait levé sa main droite qui s'est abattue sur la joue de l'époux laissant les traces de cinq doigts aussi violents l'un que l'autre. Le malheureux s'est dirigé vers le poste de police le plus proche pour porter plainte.
    Convoquée et interrogée, l'épouse nia les faits. Non convaincu de sa déclaration, elle a été accusée d'agression sur son conjoint.
    Traduite devant le tribunal de première instance de Tunis, l'épouse a écopé de six mois de prison ferme.
    Reste à savoir, si à sa sortie de prison, elle pourrait regagner, toujours, le foyer conjugal ou non ?

    letemps.com

  15. #15
    Fidèle
    Date d'inscription
    Nov 2007
    Localisation
    Tahiti
    Messages
    4 001
    Citation Envoyé par sannoush Voir le message
    Voivi un article datant d'aujourd'hui parut sans un journal tunisien.
    je ne nie pas qu'il y a des hommes battus en Tunisie, mais je ne sais pas pourquoi, je doute de la véracité de cet article. Et je trouve que la manière d'ecrire de cette 'journaliste' n'est pas du tout objective de par les mots qu'elle utilise et la tournure de ses phrases.


    Société
    mercredi 26 mars 2008

    Faits Divers

    Son époux l'empêche de fumer, Elle le gifle

    Lorsqu'un époux refuse que sa femme fume, il doit s'attendre aux pires des réactions comme par exemple recevoir une gifle. C'est du moins ce que révèle cette affaire.
    Il est réellement surprenant de penser que les rapports conjugaux puissent se dégrader à ce point. La scène avait été déclenchée lorsque un couple tout à fait ordinaire, regardait la télé. La télé est allumée, juste en face, le mari est allongé sur le divan tandis que sa femme suivait avec beaucoup d'intérêt l'un de ces feuilletons qui font couler bien de larmes. Et voilà qu'entre deux soupirs, l'épouse avait oublié que son mari était présent tendant ainsi la main pour aller chercher dans le paquet une cigarette. Son conjoint, étonné au départ, s'est fait absent continuant à observer cet étrange spectacle. Il ignorait que sa femme fumait. L'épouse continua sur sa lancée et avait ramassé la boite d'allumettes et d'un geste très habile montrant à quel point elle est connaisseuse en la matière, elle alluma la cigarette et se mit à inhaler le tabac avec un grand plaisir. Le temps de deux bouffées et, c'est toute la virilité de l'époux qui s'est écroulée, son orgueil touché et son statut menacé. Seulement, le mari avait opté pour une attitude beaucoup plus sage exigeant que son épouse éteigne la cigarette. L'épouse, non seulement, avait sommé son mari de se taire, mais pis encore, elle avait levé sa main droite qui s'est abattue sur la joue de l'époux laissant les traces de cinq doigts aussi violents l'un que l'autre. Le malheureux s'est dirigé vers le poste de police le plus proche pour porter plainte.
    Convoquée et interrogée, l'épouse nia les faits. Non convaincu de sa déclaration, elle a été accusée d'agression sur son conjoint.
    Traduite devant le tribunal de première instance de Tunis, l'épouse a écopé de six mois de prison ferme.
    Reste à savoir, si à sa sortie de prison, elle pourrait regagner, toujours, le foyer conjugal ou non ?

    letemps.com

    Le malheureux s'est dirigé vers le pste de police????? mella rajel

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20