+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: Le volume d'affection dans une relation amoureuse

          
  1. #1
    Nouveau
    Date d'inscription
    May 2007
    Messages
    96

    Le volume d'affection dans une relation amoureuse

    Aprés une discussion avec une amie trés chère, j'en suis arrivée à me poser cette question:

    Est que la prédisposition d'une personne à donner/recevoir de l'amour diffère d'un individu à une autre?
    Supposons que la moyenne d'amour que l'on reçoit/ ou que l'on donne est de 15 litres (je dis n'importe quoi), Est ce que deux individus qui s'aiment, le premier prédisposé à donner 20 litres et à recevoir le même volume, le second prédisposé à aimer 15 litres et à recevoir aussi 15, auront du mal à se satisfaire mutuellement et donc à s'aimer en paix???

    La générosité en amour est-elle pointée du bout des doigts?,
    la personne qui donne plus qu'il ne faut est confronté à deux problèmes:
    - Elle est difficilemnt satisfaite puisqu'elle ne reçoit pas autant qu'elle donne. Elle se sent mal aimée...
    - Elle envahit son conjoint et finit par lui pourrir la vie.
    De même, l'autre personne est confrontée à deux problèmes:

    - Elle se sent souvent envahie, incomprise voire dégoutée...
    - Elle est toujours confrontée aux critiques de l'autre...

    Deux personnes qui s'aiment vraiment et qui ne s'aiment pas de la même façon peuvent-ils réussir leur vie à deux?

  2. #2
    Actif
    Date d'inscription
    Oct 2005
    Localisation
    Dans le Coeur de Hobby
    Messages
    1 649
    Lorsque l'on aime rien est impossible à partir du moment où les deux personnes s'aiment vraiment.
    Il faut savoir mettre de l'eau dans son vin et faire la part des choses.
    A partir du moment où les deux personnes s'aiment il est nécessaire qu'elles communiquent un maximum et qu'elle se disent tout ce qu'elles ressentent vis à vis de leur couple.
    Il faut essayer de faire comprendre à l'autre que l'amour qu'on lui porte est grand mais qu'il est différent du sien et que l'amour ça n'est pas de contrôler l'autre mais d'essayer de le comprendre et surtout de l'écouter.
    Le problème quand on aime trop est qu'on ne se rend même pas compte qu'au bout d'un moment l'autre personne étouffe et est lassé par la situation.

    Un seul mot lui parler de ce mal aise.

    A Amour quand tu nous tiens quelle torture.

  3. #3
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Dec 2005
    Localisation
    fi jazirét él wa9wa9
    Messages
    3 641
    je suppose que dans n'importe quel type de relation entre deux personne amitié ou amour il ya toujours une personne qui est plus disposer a donner plus qu'au l'autre la balance des sentiment ne tien jamais l'equilibre ce qui entraine le malaise de l'un car il donne plus qu'il recoit ce qui le poussera peut etre a donner encore plus dans l'espoir d'equilibré la balance et l'autre personne gener de ne pas pourvoir donner autant qu'il ne recois.

    c'est assez compliquer mais ca depend des personnes du couple une relation c'est faire des efforts des deux coté mais j'ai lu chez un ami une citation qui ma beaucoup plus et qui dis idha akramta él karima malaktahou wa idha akramta él la2ima tamarada. je la trouve tres vrai.

    parfois une personne peu fuire cet amour la par peur aussi.

  4. #4
    Fidèle
    Date d'inscription
    Aug 2006
    Localisation
    SDF
    Messages
    3 231
    Un proverbe tunisien dit: ma yet3achrou zouz ken ma yji edrak 3ala wa7ed.
    T'as supposé qu'une personne qui donne 15l veut reçevoir la même quantité, or y a des personnes qui trouvent leur bonheur dans ce don, elles veulent donner 200l et reçevoir 50l ne leur fait pas souffrir, elle comprend (ou s'accomode) le fait que le bien aimé ne peut donner que 50l.
    Je pense que l'éducation reçue par chacun de nous définit quel type d'amoureux seront nous plus tard, y en a qui aiment donner (ils ont été élévés sur ce principe petits, repasser la chemise de sa soeur, préparer à manger à son frère, ranger les affaires de sa mère, faire des courses pour la maison,....), donner de son temps, de sa santé, .....donner de soi en général.
    Y en a qui n'ont pas été élévés avec ce principe, rouhi rouhi, personne n'aide personne, je pense que plus tard, c normal qu'ils auront des problèmes de don de soi envers leur bien aimé s'il n'est pas habitué à ce genre d'"égoisme".
    Dans une relation il y a pas un échange 50/50, il ne fait pas le chercher, ni l'espérer, ni l'attendre, ni en rêver. Donne ce que tu veux et peux, prends ce qui te suffit et ne regarde pas de l'autre côté (il donne ou pas, combien, pourquoi,.....), penser à soi et à sa stisfaction s'avère parfois très bénéfique au couple.

  5. #5
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Mar 2007
    Messages
    5 855
    Franchement Pompeia , c’est le sujet dans cette partie du forum qui m’aura le plus épaté. Loin de moi l’idée de vouloir jouer le compliment-man mais bon…ça change des histoires de « Fan de Magazine ». De plus tu as su décrire les choses de manière très précise

    Je me sens d’autant plus concerné de par ce phénomène, car j’ai déjà ressenti les choses que tu décris. Sentimentalement je pense être du genre à donner beaucoup et j’y trouve mon bonheur mais………je pense aussi être de ceux qui aimeraient recevoir beaucoup. C’est quelque chose qui compte beaucoup pour moi , j’ai vraiment besoin de « sentir » les sentiments de ceux que j’aime et dans une plus forte mesure je dirai les « vivre». Et si cela n’était pas le cas , les conséquences seraient tel que tu les as énoncé.

    A mon avis la « compatibilité du volume d’affection » est une chose à ne pas négliger.

  6. #6
    Fidèle
    Date d'inscription
    Feb 2007
    Messages
    4 244
    Ce n'est la quantité qui compte mais la qualité du don , certains sont obligés d'en faire plus car c'est dans leurs educations d'exprimer tout ce qu'ils ressentent , et donc c'est à longueurs des petits mots et des gestes d'amour , d'autres moins expressifs et demonstratifs mais quand ils le font de temps en temps ça peut etre grandiose !

    On ne calcule pas en amour , on doit etre heureux autant qu'on donne que quand on reçoit , le jour ou il y'a un manque ou un envahissement de don , c'est qu'il y'a un probleme dans le couple ailleurs , qu'il faut chercher à connaitre .

  7. #7
    Fidèle
    Date d'inscription
    Jul 2006
    Localisation
    cuba
    Messages
    3 280
    [quote=Pompeia;260658]Aprés une discussion avec une amie trés chère, j'en suis arrivée à me poser cette question:

    Est que la prédisposition d'une personne à donner/recevoir de l'amour diffère d'un individu à une autre?
    Supposons que la moyenne d'amour que l'on reçoit/ ou que l'on donne est de 15 litres (je dis n'importe quoi), Est ce que deux individus qui s'aiment, le premier prédisposé à donner 20 litres et à recevoir le même volume, le second prédisposé à aimer 15 litres et à recevoir aussi 15, auront du mal à se satisfaire mutuellement et donc à s'aimer en paix??? surement pas , yaura 1 difference ds la balance , et si ya pas equilible, la realtion finit par degenerer... car yaura des defauts tel que: manque, blessures psychiques, jalousie , etc...........

    La générosité en amour est-elle pointée du bout des doigts?, surement pas , car le fait d etre genereux n a jamais ete 1 defaut a ce que je sache, mais ttes fois certaisn gens ( permettez moi de les appeler cyborgues) se mefient de tt et de rien et c ce qui fait d1 personne genereuse 1 personne envahissante aux yeux de ce cyborgue sans ame qui mesure tt ! et donc il le met de cote sans ame et ca fait vraiement mal) .
    la personne qui donne plus qu'il ne faut est confronté à deux problèmes:
    - Elle est difficilemnt satisfaite puisqu'elle ne reçoit pas autant qu'elle donne. Elle se sent mal aimée... bien sur car par amour cette personne se devoue et donne son tt : elle aime au vrai sens du therme et se devoue !
    - Elle envahit son conjoint et finit par lui pourrir la vie. plutot essaye de partager sa vie avec cette personne le 1 possible pour le sentir + , ce que le cyborgue explique comme envahissemen (qui n en e point 1 !!!!)
    De même, l'autre personne est confrontée à deux problèmes:

    - Elle se sent souvent envahie, incomprise voire dégoutée... car elle veux garder ses distances. or etre engage ca n a pas de limite ou de pourcentage , tu y est et puis voila !c pas scientifique c psyshique et on peut pas le resouder ainsi
    - Elle est toujours confrontée aux critiques de l'autre... car elle a des limites a tt, son amour lui meme est limite !
    1 amour limite n existe pas , c pas 1 vrai amour



    le cyborgue fini par jeter la personne devouee . game over [quote]



    salut cousine ..........
    mes reponses marquees en rouge ...
    merci .
    au plaisir de vous lire !
    peace !

  8. #8
    Actif
    Date d'inscription
    Nov 2006
    Localisation
    france
    Messages
    1 693
    salam pompeia ,j aime ton sujet parceque j ai toujours etais confronté a ce genre de question
    je m explique
    d humeur sentimentale je ressens souvent le besoin vital d exprimer ma joie, mon amour, ma colère ou ma haine
    j ai mis du temps à comprendre que chaque être n est pas constitué de la même maniere sentimentalement parlant, ce qui implique une difference dans l expression du soi
    j ai eu a passer par des peines et par des frustrations parceque je me sentais imcompris ou ignoré
    je provoquer donc le clash sans meme m en rendre compte que de desillusion a cause de cette manie a vouloir que tous et toutes soit à mon image
    la peine provoquée par cette erreur s avère etre a la hauteur de la grande joie eprouvé par la découverte de la vérité
    et pour reprendre ta metaphore du litre d eau me fait dire que nous n avons pas tous le même robinet ou le meme type de diffuseur
    d aucun exprimerons leur emotions violemment alors que d autre le ferons avec parcimonie mais si nous venions a leur demander leur opinion a savoir lequel d entre eux donne le plus d amour a l autre nous serions etonné de la reponse
    bien entendu certaine personne etant telement timide de nature le ferons sentir plutot que de le dire

  9. #9
    Confirmé
    Date d'inscription
    Nov 2006
    Messages
    305
    Citation Envoyé par ma7boub Voir le message
    et pour reprendre ta metaphore du litre d eau me fait dire que nous n avons pas tous le même robinet ou le meme type de diffuseur

    Salut ma7boub, tu remarqueras que pompeia n'a pas utilisé le mot "eau" mile:

    Alors ce n'est peut-être pas une question de contenant, voire de robinet ou de diffuseur, mais de la qualité du contenu selon un étalon de mesure équivalent : un litre d'eau, un litre de parfum, un litre de miel, un litre d'essence, ça n'a pas forcément la même valeur en soi, et ça a encore moins la même valeur subjective pour chaque individu.

    Alors un litre d'amour...

    pompeia, j'aime bien ta métaphore.

    kempo, la "compatibilité du volume d'affection", ça me parle, et aussi le fait d'être le plus proche du point de vue du référentiel commun : est-ce que les gens, quand ils se parlent d'amour, parlent effectivment de la même chose ? A quoi est ce ça réfère et renvoie dans la tête de chacun ?

  10. #10
    Actif
    Date d'inscription
    Nov 2006
    Localisation
    france
    Messages
    1 693
    Citation Envoyé par BalKissS Voir le message
    Salut ma7boub, tu remarqueras que pompeia n'a pas utilisé le mot "eau" mile:

    Alors ce n'est peut-être pas une question de contenant, voire de robinet ou de diffuseur, mais de la qualité du contenu selon un étalon de mesure équivalent : un litre d'eau, un litre de parfum, un litre de miel, un litre d'essence, ça n'a pas forcément la même valeur en soi, et ça a encore moins la même valeur subjective pour chaque individu.

    Alors un litre d'amour...

    pompeia, j'aime bien ta métaphore.

    kempo, la "compatibilité du volume d'affection", ça me parle, et aussi le fait d'être le plus proche du point de vue du référentiel commun : est-ce que les gens, quand ils se parlent d'amour, parlent effectivment de la même chose ? A quoi est ce ça réfère et renvoie dans la tête de chacun ?
    salam BalKissS autant pour moi
    le litre s emploie pour un liquide voilà pourquoi j ai fait cette association
    quoiqu il en soit pour rester dans la metaphore la tienne gagne ma preference
    le litre de 7ob me parait adequat à la situation
    je maintient neanmoins ma vision du diffuseur

  11. #11
    Nouveau
    Date d'inscription
    May 2007
    Messages
    96
    Je n'ai toujours pas la réponse à ma dernière question ...
    En y pensant profondément, je me disais que peut être le volume d'amour, si on peut appeler ça "volume" est le même chez tous les individus, amoureux bien evidemment... Sauf qu'il n'est pas exprimée de la même façon, ceci dépends surement du caractère de la personne...

    Qu'est ce que vous en pensez??? Est il le même ou différe-t-il ce fameux volume? et comment gérer la différence au cas ou il diffère?


    Merci.

  12. #12
    Yuk
    Yuk est déconnecté
    Fils de Yuk le 1er
    Date d'inscription
    Jan 2005
    Localisation
    in my own dreams
    Messages
    1 846
    Citation Envoyé par Pompeia Voir le message
    Est que la prédisposition d'une personne à donner/recevoir de l'amour diffère d'un individu à une autre?
    Oui surement ... Tout les etres humains ne sont pas concus de la meme facon et donc leur faculte a produire cette enzyme appellee amour n'est pas fige pour tout etre humain.

    Ce ci dit j'aurais prefere que la question aurait ete:
    Est que la prédisposition d'une personne à exterioriser son amour pour l'autre diffère d'un individu à une autre?

    La il y aurait encore plus de champs pour s'etaler sur le sujet ... la relation donner recevoir suppose une sorte de troc ... je te donnne tu me rends.

    desole, le commerce n'a rien avoir dans ce type de relation plutot spirituelle.

    Spirituelle ??? oui tel est l'essence meme d'une relation entre deux personnes governes par la composante amuor. Une spiritualite meme superieur a la relation homme-Dieu ...

    La relation de l'homme - femme implique avoir la foi en une relation plus que tout autre relations ... Alors que la relation homme - Dieu implique une foi en l'existence d'un seul bon Dieu.

    Si foi existe: La relation homme- femme implique une recompense commune alors que la relation homme - Dieu implique une recompense ou une punition predestine a une seule partie.

    C'est cette communaute du destin qui eleve la relation a un pallier tres superieur, on cherche le bien etre commun, on donne mais ensemble ...

    A qui ??? je ne sais pas ... on tend la main et on donne en abondance ... et on donne et on donne ... sans jamais glisser un petit regard vers la main de l'autre et voir combien est ce qu'il a donne et qu'est ce qu'il a donne ...

    Citation Envoyé par Pompeia Voir le message
    La générosité en amour est-elle pointée du bout des doigts?,

    la personne qui donne plus qu'il ne faut est confronté à deux problèmes:

    - Elle est difficilemnt satisfaite puisqu'elle ne reçoit pas autant qu'elle donne. Elle se sent mal aimée...
    - Elle envahit son conjoint et finit par lui pourrir la vie.

    De même, l'autre personne est confrontée à deux problèmes:

    - Elle se sent souvent envahie, incomprise voire dégoutée...
    - Elle est toujours confrontée aux critiques de l'autre...
    J'ai dit en haut que je refusais cette notion de donner et de recevoir ... Moi je la refuse dans sa genese ... Mais il n'empeche que des fois elle peut vetir une nouvelle forme hybride que je nommerais "realite fictive" ...

    Le parodoxe est etrange ??? pourquoi realite et fictive !!! parce que dans ce cas la, l'union s'est affectee ... ce qui est a la base fictive cad la personne qui pense donner et ne pas recevoir assez devient une realite pour la personne accuse ...

    Une realite parce qu'elle implique tout simplement une situation de manque chez l'autre qu'il s'efforcera de combler ... malheureusement pus il s'y essaye la satisfaction de l'autre devient plus difficle ... plus il s'acharne plus ca devient impossible ... Jusq'a un point ou il commence a flechir et a se poser des question sur son incapacite' a egaler la performance de l'autre ...

    Le mecanisme qui s'en suit est assez complexe ... mais certainement pas des plus benefiques ... Surtout lorsqu'il se rend compte de son inefficacite mais pire encore l'autre n'y montre aucune indulgence et continue a lui rappeller son echec continu ...

    Citation Envoyé par Pompeia Voir le message
    Deux personnes qui s'aiment vraiment et qui ne s'aiment pas de la même façon peuvent-ils réussir leur vie à deux?
    Quand la "realite fictive" devient une "realite reele" ... ce jour la un couple aura perdu tout sa spiritualite ...

    Caesar II - un spirituel -

  13. #13
    Veteran Marhba
    Date d'inscription
    Feb 2004
    Localisation
    NAUTILUS
    Messages
    6 096
    Pourquoi ne pas commencer par le commencement et donner des noms adéquats aux notions que vous voulez traiter, définir des conventions (comme donner une définition commune, comune pour dire applicable à la moyenne, de l'amour), poser les questions, puis essayer d'y répendre!

    Donner/Recevoir de l'amour vous dites? Pauvre Amour!

  14. #14
    Confirmé
    Date d'inscription
    Jul 2006
    Localisation
    Barcelona
    Messages
    788
    C'est une question de feeling, pas besoin de se forcer à montrer des preuves pour dire qu'on aime son partenaire, il faut rester comme on est et faire des gestes d'amour naturellement sans se poser des questions. Je crois qu'on a continuellement soif d'amour, y'a pas un volume prédéfini, on en redemande tjs.

  15. #15
    Confirmé
    Date d'inscription
    Feb 2007
    Localisation
    la terre des anges
    Messages
    405
    Nous ne somme pas tous kifkif, que ce soit dans notre façon de penser, de s'exprimer et meme d'aimer!

    certains aiment plus que d'autres, ou disons plutot expriment leurs amours mieux que d'autres..
    les hommes différent, certains sont romantiques à un point qui dépasse ce qu'on peut attendre de la part d'un hommme, d'autres disons "économes" et ewpriment lors amours avec modération
    il en est de meme pour la femme, certaine adorent qu'on leurs dorlotte, qu'on leur offres des fleurs tous les jours, qu'on s'occope d'elles comme des bébés, mais d'autres préférent l'homme discret et économe et peu démonstratif!
    alors je pense que c'est avant tout une question de choix, il faut se poser la question: qu'est ce que j'attend de l'autre exactement?
    PEUT_il (elle) satisfaire mes exigences?
    il faut en parler, il ne faut jamais oublier de faire des remarques à son partenaire histoire de trouver un compromis entre ce qu'on veut et ce à quoi on peut s'attendre...
    on passe tous par des moments ou nous nous trouvons débordés et qu'on oublie qu'il y'a quelqu'un qui attend de nous ce que personne d'autre n'attend, et avec le temps on peut encaisser de l'oublie de l'autre ce qui à long terme crée de la tension dans un couple!
    l'idéal serai d'alarmer l'autre, de lui montrer gentiment qu'il peut faire mieux, qu'on s'attend à plus de sa part!

    Reste une dernière chose, lorsqu'on donne à l'autre, lorsqu'on a envie de prouver son amour il faut le faire par plaisir et non par obligation et surtout il ne faut jamais attendre ce qu'on doit reçevoir en retour

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Search Engine Optimization by vBSEO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20