Profitant de la tenue de la 3ème édition du Festival de la Musique soufie et mystique de Nefta (Rouhaniyet 3), du public présent en masse et de sa notoriété et dans le cadre de ses activités de solidarité numérique, la Fondation Orange et son partenaire l’association SHANTI, avec le soutien du Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, ont inauguré vendredi 2 novembre 2018 une Maison Digitale à proximité du Lycée de Nefta pour l’autonomisation économique des femmes.

Une 15ème maison digitale à Nafta pour l'autonomisation des femmes

La Maison Digitale urbaine de Nefta, qui s’intègre parfaitement avec toutes les actions de SHANTI initiées à Nefta depuis 2015, sera donc gérée par l’association et va permettre à terme à 60 femmes artisanes, jeunes porteuses de projets et même lycéennes, de renforcer ou de développer leurs produits, idées et projets par des formations en nouvelles technologies, re-design et commercialisation en ligne, etc. prévues durant toute l’année.

Mehdi Baccouche a ainsi déclaré : « Nous connaissons très bien Orange Tunisie et tout le travail accompli par la Fondation Orange en Tunisie puisque nous avons déjà collaboré sur la promotion de l’entrepreneuriat social et de l’innovation sociale auprès des jeunes.

Aujourd’hui l’ouverture de la Maison Digitale de Nefta vient asseoir notre collaboration et la confiance que nous témoigne Orange »… « Cette Maison, dédiée d’abord aux jeunes femmes entrepreneures, s’inscrit également dans une dynamique globale d’espace communautaire regroupant différents services : d’abord un espace de formation du numérique pour ces femmes, mais aussi un espace ouvert au soutien scolaire pour les enfants des femmes bénéficiaires, un espace de réunions et de rencontres pour les associations locales et un espace d’appui pour les jeunes entrepreneurs locaux… tout cela pour que toute la communauté puisse en tirer profit », a-t-il ajouté !

Asma Ennaifer a pour sa part affirmé qu’« avec le soutien de la Fondation Orange, nous travaillons depuis 2012 pour que la technologie, le digital soient une réelle chance pour tous en Tunisie. Ainsi, avec notre Programme des Maisons Digitales dont l’objectif est de former des femmes au numérique et par le numérique et soutenir leur autonomisation économique, il est très important que ces dernières puissent gagner en confiance et monter en compétence pour se donner de meilleures chances de réussite professionnelle et entrepreneuriale »... « Et cela ne peut se faire qu’à travers un partenariat public, privé et société civile comme c’est le cas pour ce Programme et pour l’ensemble de nos Programmes de solidarité numérique », a-t-elle précisé.

Agir pour l’autonomie des femmes partout en Tunisie

Pour rappel, ce programme des Maisons Digitales, qui a été lancé en mai 2016 en coopération avec plusieurs ONG et associations tunisiennes et avec l’appui du Ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, vise à favoriser l’insertion professionnelle des femmes et/ou à développer leur activité génératrice de revenus à travers l'alphabétisation et des modules de formation en entrepreneuriat de base utilisant des outils numériques.

Aujourd’hui, ce sont près de 830 femmes qui bénéficient des services de formations des 15 Maisons Digitales situées sur l’ensemble du territoire.

A noter que 3 autres Maisons Digitales doivent être lancées tout prochainement avec les associations CITESS à Sidi Bouzid, l’Association du Développement Sans Frontières à Tataouine et l’Association IRADA pour le développement Ksar Gafsa, avec l’objectif d’avoir, pour le premier semestre 2019, un réseau de 22 Maisons Digitales qui vont contribuer, par et grâce au numérique, à l’empowerment de près de 1245 femmes tunisiennes.

-Communiqué de Presse-

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus Ok