Mes clients et mes amis me demandent quelques fois comment il faut choisir sa fouta.  J’ai donc décidé de vous guider à la lumière de mon expérience sur le sujet.

Choisir sa fouta, c’est avant tout choisir une matière avec laquelle on va s’éponger.

Les foutas, ce linge de bain, chic et léger, a fini par passer de nos hammams pour se retrouver jusqu'en Europe. L’usage de la fouta est avant tout une étoffe dans laquelle on va s’éponger au sortir de l’eau, que ce soit à la plage, la piscine, ou encore au sauna et même dans la salle de bain.

Bien évidemment, je vous invite à opter pour des fibres naturelles. Exit le synthétique!

Les fibres naturelles les plus connues sont le coton et le lin. Ces deux matières sont très absorbantes (souvenez-vous des torchons en lin de nos grands-mères !).

Quelle matière pour sa fouta : coton ou lin? Dans cette photo fleurs de coton et fleurs de lin

Les particularités du lin sont qu’il est très résistant, plus absorbant que le coton mais sa fabrication est plus coûteuse. Donc, à la question comment choisir sa fouta? Je réponds, en premier lieu, faites-votre choix de matière : coton ou lin. 

Quel mode de fabrication choisir pour sa fouta ?

Je vous conseille sans hésiter une fabrication artisanale voire manuelle 😉

Mais pourquoi ? Et bien tout d’abord parce que j’ai eu l’occasion d’utiliser des foutas industrielles, et je peux vous dire que ça n’a rien à voir en termes de confort et de finition avec une fouta de tissage artisanal.

De plus, le travail artisanal fait travailler des hommes et des femmes, et que ce type de fabrication donne un tissage de meilleure qualité, une étoffe plus durable. Enfin le tissage artisanal ou le tissage manuel font perdurer des traditions et participent à la conservation du patrimoine du pays.

Les foutas Comptoir Azur sont fabriquées sur d’anciens métiers à tisser, des métiers à navettes. Ces métiers à tisser, en voie de disparition, permettent un tissage de bord à bord. C’est un tissage artisanal. Dans un tissage artisanal, l’homme est aidé de la machine. L’atelier que nous avons sélectionné est un atelier qui produit des foutas en petites séries.

Artisan derrière son métier à tisser mécanique, métier à navettes. Tissage artisanal des foutas

Astuce : Pour savoir si on a dans les mains une fouta industrielle ou une fouta au tissage artisanal voire manuel, c’est assez simple. Observez les bords de la fouta. S’il est tissé comme l’ensemble de la fouta, c’est un tissage artisanal ou manuel. Si les bords de la foutas ne sont pas tissés, le tissage est industriel. Autre moyen de le déceler, les foutas industrielles ont des bords qui gondolent au séchage. Je trouve ça assez laid 😞

Le point de tissage a-t-il une importance dans mon choix de fouta?

Effectivement, le point de tissage a une importance dans la qualité d’absorption de la fouta. Plus le tissage est épais et plus la fibre naturelle va absorber l’eau. Les points tissage qui confèrent un volume au tissu sont à préférer au tissage plat, si, bien sûr, vous achetez une fouta pour une utilisation en linge de bain.

Pour nos foutas, j’ai choisi le tissage en chevrons et le tissage en œil de perdrix. Je garde le tissage plat uniquement pour les parties décoratives de la fouta.

Vous pouvez également opter pour un tissage en nid d’abeille,  là encore, très connu pour les torchons d’antan (on n’a rien inventé!).

Tissage oeil de perdrix sur le dessus et tissage chevron dessous 

Pour un autre usage de la fouta que celui d’un linge de bain, le tissage plat sera adéquat.

La fouta a de nombreux usages. On peut la retrouver dans la décoration d’intérieur et l’utiliser en nappe, en rideau, en jeté de canapé. Certains l’utilisent sur leur matelas de sport, d’autres partent avec en pique nique. On voit bien que pour ces usages, on ne recherche pas la qualité d’absorption, mais plutôt la praticité d’une étoffe facile d’entretien, aux couleurs et aux tailles variées.

Pour ma part j’ai choisi de décliner la fouta en set de table ou en serviette d’invités (serviette à main à usage unique). C’est le seul moment où j’ai opté pour du tissage plat en plus de l’oeil de perdrix.

 

 Fouta set de table tissage plat.

 

Vous voilà prêtes et prêts à choisir votre fouta pour partir en vacances. Il ne vous reste plus qu’à choisir la couleur !

 

Propos recueillis par Mme. Rim Souissi

A propos : Fondatrice de Comptoir Azur.

Site web : https://www.comptoirazur.fr/

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus Ok