Congrès des goyaves : Un « jus » d’enfant

« Les goyaves sont des braves », « la présidence est aux goyaves » scandaient les militantes goyaves à l’arrivée de leur chef pour donner le coup d’envoi des travaux de leur congrès. Après un mot de bienvenue, le chef du parti est allé au fond des choses en évoquant le principal problème qui taraude depuis quelques semaines les goyaves.

« On nous accuse d’avoir des origines exotiques mais la vérité est qu’on nous envie à cause de notre goût doux, sucré, velouté et frais » a-t-il indiqué au cours de ce rassemblement. « Pourquoi n’ont-ils pas attaqué la mangue, l’ananas  et les autres fruits aux origines aussi éloignées que les nôtres ? Tout simplement parce que nous sommes un peuple cultivé depuis plus de 2000 ans, avons la forme de la poire, le vert de la pomme et un arôme fort et distingué » a ajouté le chef du parti des goyaves sous un déluge d’applaudissements.
facebook
Sur un autre plan, l’histoire de la mangue qui a succombé dans les pommes, suite au scandale dévoilé par les médias selon lesquels son fiancé, un  goyave s’est « éclaté » dans une boite de nuit, a fait l’objet de quelques précisions de la part du chef du parti des goyaves qui a condamné cet acte isolé.
Parmi les invités qui se sont succédé à la tribune, une pomme a déclaré que : c’est un « jus d’enfant » de dévoiler l’identité des détracteurs des goyaves faisant allusion au parti des poires au sein duquel quelque chose « ne tourne pas rond ».

Pin it

Suivez nous sur google+

NOS EXPÉRIENCES