Nous avons assisté à la 3ème édition du festival « Les Dunes Electroniques » qui s’est déroulé le 16 et 17 Novembre 2019 à Nefta, Ong Jmel, le lieu de tournage du film Star Wars.

On ne pouvait pas imager un meilleur endroit pour le déroulement d’un festival de cette envergure.

On partage avec vous, ce qui nous a vraiment marqué !

Une programmation musicale hors normes

30 heures de musique non-stop pour danser sous les étoiles sur le rythme de la musique electro de 30 artistes tunisiens et internationaux.

Line-up : Luciano | Apollonia Astrid | Audiofly | Baris K | Behrouz | Ben & Lola | Daox b2b M.A.O.U | Fantastic Twins (Live) | Ghassen Ghazouani | Hazem Berrabah | Kemist | Konstantin Sibold | Kusman | Mehmet Aslan | Moodkaze | Nacim Gastli | Nicolas Lutz | Noy Ärɑ | Parallells | Sama | Shamann | Sis | Stimming (Live) | Terra Negra | Viken Arman (Live) and more to come

Selon plusieurs festivaliers rencontrés sur place, ce fut la meilleure édition. Certains le compare même au festival américain « Burning Man » qui se déroule dans le désert de Black Rock au Nevada.

Une sécurité omniprésente

Nous avons remarqué une présence policière un peu partout dans la ville. Arrivé au festival, il faut également passer par au moins deux contrôles de sécurité.
Un dispositif sécuritaire qui a permis aux festivaliers de danser jusqu’au lever du soleil sans aucun souci. On parle d’environ 6000 personnes qui étaient présentes sur le site.

Tout ce dont nous avons besoin pour passer un moment inoubliable

Les Dunes Eectroniques, ce n’est pas uniquement deux stages et un line-up exceptionnel. Le festival propose plusieurs stands tout autour, et croyez-nous on trouve de tout !

Près de 1000m² d’espaces Chill pour se reposer dont plusieurs tentes aménagées, un espace food pour se restaurer, un truck café, un stand Make Up by Fatales, un espace VIP sous une immense tente juste derrière la scène Sunset, un village de créateurs et artisans tunisiens…

Le festival a également tenu sa promesse pour son engagement écologique

Mis à part les poubelles de tri sélectif présentent un peu partout, nous avons remarqué qu’on ne servait pas de canettes au comptoir, il fallait acheter un gobelet et le réutiliser après ou l’échanger contre un autre. Ce qui a permis de garder le site propre.


Des plus en plus d’évènements culturels voient le jour à Tozeur, Nefta et autres villes du sud tunisiens. Une aubaine pour les hôteliers, les commerçants, les restaurateurs, les artisans… une lueur d’espoir pour raviver l’économie dans ses régions.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus Ok